Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les enfants du bunker

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas  Message [Page 3 sur 7]

51 Re: Les enfants du bunker le Mar 25 Jan - 13:31

JYB


vieux sage
vieux sage
Damned a écrit:les professionnels, s'ils veulent continuer à exploiter une "image de marque", ont intérêt à se méfier
Eh bien, j'ose le dire : ils s'en contrefichent ! Tant que ça rapporte, c'est-à-dire en l'occurrence tant qu'il y a suffisamment de lecteurs, ils continueront, persuadés d'avoir raison. Un "professionnel" comme tu dis, enfonce le clou tant que ça marche, et quand ça ne marche pas ou plus, il jette et trouve autre chose à vendre.

52 Re: Les enfants du bunker le Mar 25 Jan - 13:41

Damned

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:
Damned a écrit:les professionnels, s'ils veulent continuer à exploiter une "image de marque", ont intérêt à se méfier
Eh bien, j'ose le dire : ils s'en contrefichent ! Tant que ça rapporte, c'est-à-dire en l'occurrence tant qu'il y a suffisamment de lecteurs, ils continueront, persuadés d'avoir raison. Un "professionnel" comme tu dis, enfonce le clou tant que ça marche, et quand ça ne marche pas ou plus, il jette et trouve autre chose à vendre.

Oui.... mais entre le moment où ça ne marche plus (et encore ici il s'agit d'un marché bien spécifique) et le fait de trouver autre chose, il y a de l'argent à perdre, et ça ........

Or si la clientèle délaisse leurs produits, à une époque où on lit de moins en moins .....

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

53 Re: Les enfants du bunker le Mar 25 Jan - 14:43

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Il serait intéressant d'avoir les chiffres de ventes des différents albums + la comparaison avec les ventes antérieures.

54 Re: Les enfants du bunker le Mar 25 Jan - 15:33

catallaxie

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
Je suis toujours ravi des interventions de Michel, et une nouvelle fois ce qu'il dit à propos de Casterman est peu rassurant pour les lecteurs passionnés que nous sommes.

Comment l'éditeur peut il se permettre d'outrepasser le travail d'un auteur, au point de le dénaturer ? Et cette promesse de l'éditer dans sa version non modifiée me rappelle presque ces ouvrages parus avec un bandeau indiquant qu'il s'agit de la version "non expurgée".

Sur le plan strictement éditorial, puisque le maître de l'atome a bien marché, pourquoi ne se presse t-il pas d'encourager la suite avec la "zone 51" au lieu de commander d'autre travaux... Faudra t-il attendre plus d'une décennie pour lire la suite ? Franchement Casterman me déçoit énormément dans leur manière de considérer leurs lecteurs, et pas seulement sur Lefranc, avec des albums annoncés qui disparaissent de leur catalogue et puis plus de nouvelles. (Pour mon cas personnel Le maître de l'atome est mon premier Lefranc, et grâce à lui j'ai accroché à la série et acheté depuis plus des 3/4 des albums qui la composent. Si j'avais commencé par une autre reprise ce n'est pas sûr que j'en serais encore un lecteur assidu.)

55 Re: Les enfants du bunker le Mar 25 Jan - 16:14

JYB


vieux sage
vieux sage
catallaxie a écrit:Comment l'éditeur peut il se permettre d'outrepasser le travail d'un auteur, au point de le dénaturer ?
Chacun (éditeur, directeur de collection ou que sais-je, scénariste, dessinateur, commercial, etc.) croit avoir raison. Et selon le principe que :
1) le chef a toujours raison
2) quand le chef a tort, on se réfère au point 1,
vous voyez qui a toujours le dernier mot...

catallaxie a écrit:Sur le plan strictement éditorial, puisque le maître de l'atome a bien marché, pourquoi ne se presse t-il pas d'encourager la suite avec la "zone 51" au lieu de commander d'autre travaux...
Un éditeur, dirigeant une "usine à gaz" et, en général, n'y connaissant pas grand chose côté scénario et dessin, lance des albums à tire-larigot en espérant qu'un pourcentage d'entre eux marchera très fort pour faire gagner plein d'argent à toute la maison.

catallaxie a écrit:(...) Franchement Casterman me déçoit énormément dans leur manière de considérer leurs lecteurs, et pas seulement sur Lefranc, avec des albums annoncés qui disparaissent de leur catalogue et puis plus de nouvelles.
Indépendamment du fait que des auteurs peuvent rencontrer des difficultés à poursuivre ou finir un projet, voir mes réponses ci-dessus : il s'agit pour l'éditeur, qui n'est sûr de rien, de lancer plein de projets en se disant que dans le tas, certains marcheront bien. Il y a donc des albums qui marchent, et d'autres qui ne marchent pas et dont il se débarrasse rapidement. C'est extrêmement simple.

56 Re: Les enfants du bunker le Sam 29 Jan - 13:08

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Je pense que cette couverture est un projet, car comme je l'ai écrit dans les prévisions sur alix mag' , jeanjean devait être sur le bandeau , à côté de Lefranc.
Sinon, je ne suis pas trop fan de cette couv'....

http://alixmag.canalblog.com/

57 Re: Les enfants du bunker le Mer 30 Mar - 11:16

Invité


Invité
Une couve plus nette :

58 Re: Les enfants du bunker le Mer 30 Mar - 12:03

Raymond

avatar
Admin
Pour ma part, je la trouve très bien.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

59 Re: Les enfants du bunker le Mer 30 Mar - 12:29

Invité


Invité
Moi aussi, et je l'achèterai le jour de la sortie...

60 Re: Les enfants du bunker le Ven 22 Avr - 16:50

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Alain Maury répond à mes questions:
http://alixmag.canalblog.com/

http://alixmag.canalblog.com/

61 Re: Les enfants du bunker le Ven 22 Avr - 17:51

Raymond

avatar
Admin
Joli travail, Stéphane ! pouce

On attend l'album, maintenant. Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

62 Re: Les enfants du bunker le Ven 22 Avr - 20:08

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Merci! Ce que je retiens, c'est que ce Lefranc a été difficile pour Alain Maury au niveau du dessin. D'ailleur, comme il me l'écrit, l'album devait normalement paraître en 2010.

http://alixmag.canalblog.com/

63 Re: Les enfants du bunker le Ven 22 Avr - 20:10

Raymond

avatar
Admin
En tout cas, je me rappelle que nous parlions déjà de cet album dans l'ancien forum d'Alix. Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

64 Re: Les enfants du bunker le Lun 25 Avr - 0:09

Michel Jacquemart

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Oui, cet album a été conçu en même temps que Noël Noir...

Je tiens à préciser que je ne cautionne pas "Les Enfants du Bunker ", un album qui a malencontreusement échappé à mon contrôle...

Après le "sabotage" du "Maître de l'Atome" et après "Noël Noir", album pour lequel j'ai dû vraiment me battre pour que mon travail ne soit pas trop altéré, s'évanouit ainsi mon ultime espoir qu'une collaboration sur Lefranc puisse enfin s'effectuer jusqu'au terme dans des conditions respectueuses...

Je rejoins les critiques qui disent depuis longtemps : "Relisez plutôt les anciens albums !"

65 Re: Les enfants du bunker le Lun 25 Avr - 11:12

Raymond

avatar
Admin
Cela veut dire que tu n'as pas pu contrôler l'exécution du dessin, mais cela reste malgré tout ton scénario et tes dialogues. Surprised

En tout cas, je ne manquerai pas de l'acheter. jap


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

66 Re: Les enfants du bunker le Lun 25 Avr - 11:24

Michel Jacquemart

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Ce n'est tellement une question d'exécution du dessin, le dessin d'Alain Maury est excellent en soi, c'est de voir si l'on s'est bien compris, si ce que j'ai pensé "marche bien" une fois dessiné... Il faut parfois faire des ajustements, normalement au stade du crayonné... De plus le texte (dialogues et récitatifs) était un texte provisoire... Nous devions aussi revoir certains passages ensemble... Normalement, nous avions convenu de nous voir toutes les 5 ou 6 planches, pour voir si tout marchait bien dans ce qui avait été crayonné, et pour discuter de la mise en scène du lot suivant... Mais par la suite, il m'a demandé d'attendre d'en être plus loin, puis que l'ensemble des crayonnés soient finis... Et finalement tout a été envoyé sans que cela se fasse, sans même recevoir le texte définitif, qui risquait aussi d'être ajusté en fonction des dessins... C'est bête d'avoir un dessin hyper "léché" sur un scénario qui n'est pas la version définitive... Je ne sais pas si je me fais bien comprendre... Par exemple, il y avait toute une discussion entre Lefranc et son supérieur que j'ai trouvé trop lourde et envahissante quand j'ai vu le crayonné (un des rares que j'ai vu), aussi je l'avais simplifié et je l'avais signalé, mais comme Alain Maury m'avait demandé d'attendre avant de voir les retouches à faire, l'histoire est probablement partie à l'imprimerie sans que cette correction n'ait été faite... Il y avait ainsi toute une série de choses qui devaient être revues et j'ai attendu en confiance qu'Alain me dise "OK, je suis prêt pour que l'on revoit ensemble le travail"...

67 Re: Les enfants du bunker le Lun 25 Avr - 13:44

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Comme c'est une oeuvre collective (scénariste, dessinateur et comité), il est normal que le dessinateur travaille sur ses planches, après tout, le texte a été validé par le comité Martin.
Je pense que Michel serait plus heureux dans son travail sur des oeuvres originales que sur des reprises.

http://alixmag.canalblog.com/

68 Re: Les enfants du bunker le Mar 26 Avr - 9:57

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Merci pour l'interview Very Happy

Je retiens aussi ce projet de couverture que j'aime beaucoup

69 Re: Les enfants du bunker le Mar 26 Avr - 10:24

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
1ère chronique sur la blog de Manuel

Lefranc - T.22 : Les Enfants du Bunker - de Michel Jacquemart et Alain Maury - Casterman, collection Jacques Martin - 27 avril 2011 - 10,40 € - Alors que la série fêtera ses soixante ans en 2012, un nouveau dessinateur vient rejoindre la grande équipe du studio Martin. Après son créateur, suivi de Bob de Moor, Gilles Chaillet, Christophe Simon, Francis Carin, Régric, André Taymans, Alain Maury vient s’essayer à l’univers des années 50 et le fameux style de l’école de Bruxelles. Venant des studios Peyo, le dessinateur appliqué a l’habitude des chartes et contraintes graphiques et s’en sort plutôt bien. Mais il faut dire que l’album est davantage un album de scoutisme sur Jean Le Gall alias Jeanjean, le jeune compagnon de Guy Lefranc qu’une nouvelle aventure sur le reporter. Le jeune garçon est d’ailleurs rajouté en écusson sur la couverture à côté du héros de la série. On pensera donc davantage à La Patrouille des Castors dont Dupuis publie une intégrale actuellement. L’album est a priori l’ultime signé par Michel Jacquemart qui aurait bien poursuivi avec une dizaine de scénarios dont il a écrit des synopsis très détaillés. Est-ce par dépit qu’il a construit un épisode aussi décevant ? L’idée d’approfondir le personnage secondaire et le scoutisme tout comme le fait d’inscrire la série dans l’histoire des années 50 et notamment ici la Guerre d’Algérie ont du sens. Pourtant, les références aux épisodes précédents, l’hommage à Jacques Martin qui joue le rôle du père de Lefranc et le dessin soigné de Maury ne suffisent pas à crédibiliser l’intrigue où interviennent des fantômes et où Lefranc, accidenté à deux reprises, manque cruellement. Et les dialogues longs et souvent faux ou décalés n’arrangent pas le plaisir de la lecture. Quel dommage car manifestement Alain Maury n’a pas ménagé ses efforts et mériterait une autre chance.

http://bd75011.blogspot.com/2011/04/selection-albums-bd-de-la-semaine-du-25.html


A la lecture de cette chronique, je suis un peu inquiet...

70 Re: Les enfants du bunker le Mar 26 Avr - 12:28

Michel Jacquemart

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Moi aussi !
Very Happy
Mais pas pour le passage que tu as mis en gras - je me suis fait une raison au fait que Le Maître de l'Atome ne sera jamais terminé et que l'on ne verra pas Lefranc découvrir le Secret de la Zone 51 et qu'il ne retrouvera pas Kahina à Shambhalla... (Du moins en albums Casterman... Car j'envisage de poster les synopsis détaillés - et le scénario de la Zone 51 et du Retour du Loup - sous forme de "fanfiction" pour ceux qui ont envie de connaître la suite...)

Ce qui m'inquiète, c'est que Manuel soit déçu par cet album, alors qu'il avait toujours soutenu avec enthousiasme mes autres travaux, depuis le numéro Un d'"A Propos"... Les Enfants du Bunker n'a pas été écrit "par dépit" comme Manuel le suppose, mais au contraire avec beaucoup d'enthousiasme et dans d'agréables conditions... De plus, et cela mérite quand même d'être signalé (or je ne suis pas du genre à passer la brosse à reluire ) en toute liberté et en bonne coopération avec le Comité de Lecture ! Certains se souviennent que nous avons eu quelques frictions concernant Le Maître de l'Atome et la Zone 51, mais pour Les enfants du Bunker, ce fut tout le contraire : les réunions de travail avec ce comité ont été très constructive pour moi, car non seulement on a relevé les points faibles de la première version, mais aussi on m'a donné des idées pour améliorer cette histoire ; il ne s'agit pas de questions de détails, mais de "piliers" au niveau scénaristique (Si cela intéresse certains, je pourrais développer, mais plus tard, pour éviter les "spoilers").

Cette histoire a été écrite en même temps que Noël Noir ; je passais parfois plusieurs fois dans la même journée de la rédaction de l'une à l'autre, au point que les deux histoires ont fini par s'influencer l'une l'autre, par s'hybrider, en quelque sorte... Il en résulte que les thèmes et la construction des deux histoires sont assez proche, au point que je craignais que l'on me reproche que Les Enfants du Bunker ressemble trop à Noël Noir...

Les deux histoires sont composées suivant le même canevas, le même principe de flashbacks, de vérités emboîtées qui se révèlent peu à peu, etc... Or ce qui a "marché" dans Noël Noir semble n'avoir pas fonctionné ici... (du moins pour Manuel...)

71 Re: Les enfants du bunker le Mar 26 Avr - 12:52

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Effectivement, ce qui m'a surpris (et inquiété) c'est l'avis tranché de Manuel sur cet opus alors qu'il est généralement plus mesuré.

72 Re: Les enfants du bunker le Mer 27 Avr - 19:51

Invité


Invité
Acheté ce jour, je le lis ce soir et vous ferai part de ma lecture... mais graphiquement il m'a plu, même si dès fois, je ne suis pas convaincu sur certaines cases par le visage de Lefranc...

73 Re: Les enfants du bunker le Mer 27 Avr - 19:55

Michel Jacquemart

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
stephane a écrit:Comme c'est une oeuvre collective (scénariste, dessinateur et comité), il est normal que le dessinateur travaille sur ses planches, après tout, le texte a été validé par le comité Martin.
Je pense que Michel serait plus heureux dans son travail sur des oeuvres originales que sur des reprises.

Mon cher Stéphane, il ne s'agit pas du problème du reprise ou non ! Quant au travail en équipe, c'est toujours ce que j'ai aimé et recherché, depuis le temps de l'école ! Je viens de tomber par hasard sur ceci, qui montre comment se fait, dans des conditions "normales" la collaboration entre scénariste et dessinateur. (Pour ceux qui le possèdent, ils pourront aussi relire "A Propos de Yoni", de Stephan Caluwaerts, qui décrit les échanges entre Yann et Berthet au cours de la réalisation d'une planche.)

http://erikarnoux.blogspot.com/2011/04/decomposer-la-composition.html

Comme la pluspart des scénaristes, j'ai besoin de voir les "roughs" pour m'assurer d'une part que l'on s'est bien compris, mais aussi si ce que j'ai pensé et écrit "fonctionne" une fois mis en dessin, si ma "mise en scène ne doit pas être revue. Comme parfois un metteur en scène est amené, sur le plateau du tournage ou en visionnant les "rushes" à modifier la réplique d'un acteur ou à changer sa caméra de place.

Au niveau des textes (récitatifs et dialogues), j'ai aussi de voir le dessin pour faire des retouches. par exemple, il se peut que le dessin soit si précis que le récitatif est devenu redondant ; dans ce cas, soit je le supprime, soit je le modifie ; parfois, je me rends compte que certains "lecteurs tests" on dû mal à comprendre, et alors j'ajoute quelques précision dans mon texte.

Je désire aussi présenter les pages à des lecteurs tests, comme les "preview"s au cinéma, qui permettent de faire quelques corrections en fonctions des réactions du public. Un exemple d'école : après les "previews" de 2001, l'odyssée de l'Espace, Kubrick a ajouté un cous plan de flashback du monolithe, parce que les spectateurs n'avaient pas fait le rapport entre l'invention de l'outil par un homme-singe et la visite du monolithe dans leur tribu.

Autre point : la notule au dos de la page-titre, qui replace l'aventure dans le contexte historique, comme nous l'avions fait dans "Noël Noir".

Je tiens aussi à ce que l'on ne "sucre" pas les crédits et les remerciements concernant les collaborateurs et ceux qui nous ont aidé ! Il me semble que c'est bien la moindre des corrections ! Mais c'est le cadet des soucis de l'éditeur, comme si des remerciements, ça gâchait leur page-titre quand y imprime le nom de quelqu'un qui n'est pas connu ! Si je n'étais pas accidentellement tombé sur un tirage destiné à la presse et aux libraires, ni mon nom ni celui d'Erwin Dréze n'auraient figuré sur la couverture du Maître de l'Atome ! (C'est d'ailleurs cette couverture pourtant les seules signatures de Jacques Martin et André Taymans qui ont été distribuées dans les dossiers pour la presse et les libraires.)

Quant au fait que mon texte ait été validé, je ne vois pas en quoi cela m'empêcherait de le corriger ! Surtout quand je me suis mis d'accord AVANT avec le Directeur de collection - au départ, c'était d'ailleurs sur une suggestion de sa part, au temps du Maître de l'Atome, que j'écrive assez rapidement l'ensemble pour le dessinateur et le Comité puissent juger de l'ensemble, quitte à apporter des corrections par la suite. Sur AlixMag, vous pouvez voir un dessin crayonné d'Alain Maury (Lefranc dans l'avion), qui paraît déjà bien comme cela, mais que le dessinateur a jugé bon de modifier pour l'améliorer ; j'imagine qu'il n'aurait pas été content si l'on s'était emparé de son premier crayonné pour l'envoyer en l'état à l'imprimerie... (On m'a rapporté - mais je peux pas pas garantir l'authenticité de cette histoire - que cela est arrivé à un dessinateur : quand il a présenté ses planches crayonnées, on les a envoyées telles quelles au flashage, sans qu'il puisse les encrer, pour gagner du temps.)

Je rappelle que l'on a complètement modifié la fin du Maître de l'Atome, en catimini, et que je n'ai vu cela qu'en allant acheter l'album en librairie.

S'il y en a ici qui cautionnent ce genre de comportements et qui pensent qu'une fois l'auteur payé l'éditeur a le droit de faire ce qu'il veut, alors je préfère renoncer à argumenter...



74 Re: Les enfants du bunker le Mer 27 Avr - 20:17

Invité


Invité
Michel Jacquemart a écrit:Si je n'étais pas accidentellement tombé sur un tirage destiné à la presse et aux libraires, ni mon nom ni celui d'Erwin Dréze n'auraient figuré sur la couverture du Maître de l'Atome ! (C'est d'ailleurs cette couverture pourtant les seules signatures de Jacques Martin et André Taymans qui ont été distribuées dans les dossiers pour la presse et les libraires.)

Je rappelle que l'on a complètement modifié la fin du Maître de l'Atome, en catimini, et que je n'ai vu cela qu'en allant acheter l'album en librairie.


Casterman n'a même pas les moyens d'offrir à ses auteurs un ou deux exemplaires... Question Question Question

Vu les méthodes, suis plus surpris que les séries de Jacques Martin aient pris du plomb dans l'aile et n'aient pas été, pour les lecteurs, à la hauteur des espérances...

75 Re: Les enfants du bunker le Mer 27 Avr - 22:42

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
L'amour de l'argent a remplacé l'amour de l'art.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 3 sur 7]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum