Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les enfants du bunker

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas  Message [Page 5 sur 7]

101 Re: Les enfants du bunker le Lun 2 Mai - 20:03

Damned

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit: pourquoi l'album est-il quand même estampillé "Lefranc" et "J. Martin" ?
Ou alors, que des membres du forum interviennent pour préciser ce qui est du Lefranc et du Martin dans l'album...

Je pense simplement parcequ'on a repris le personnage de Jeanjean qui est atttaché à Lefranc comme Enak l'est à Alix !
Et on a ensuite inséré cette histoire dans la série "Lefranc", parceque Lefranc et Jeanjean sont des personnages imaginés par Jacques Martin, dont l'image de marque, pour l'éditeur, fait vendre !
Effectivement, en changeant les noms, cet album aurait pu être autre chose que du "Lefranc" au sens où nous, ici, l'entendons, l'histoire étant loin d'être ininteressante hors ce contexte !

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

102 Re: Les enfants du bunker le Lun 2 Mai - 21:48

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
JYB a écrit: en rappelant que le blog de Manuel Pécaud a été cité ici le 26 avril, avec là encore une référence aux Castors.

Manuel PICAUD

http://bd75011.blogspot.com/

103 Re: Les enfants du bunker le Mar 3 Mai - 1:00

JYB


vieux sage
vieux sage
Pierre a écrit:
JYB a écrit: en rappelant que le blog de Manuel Pécaud a été cité ici le 26 avril, avec là encore une référence aux Castors.
Manuel PICAUD
Coquille faite dans la précipitation... D'autant que je connais (et apprécie) Manuel, et qu'en envoyant le post, une petite voix intérieure me disait qu'il y avait une erreur quelque part... Et 'oilà ! Mais je suis allé corriger.

104 Re: Les enfants du bunker le Mar 3 Mai - 1:24

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:(...) mais il est plus difficile d'admettre l'existence d'hallucinations de groupe. Par moments, c'est en effet tout un groupe d'enfant qui a des visions et là ... y a t-il une explication ?
Je n'ai toujours pas lu l'album Les enfants du bunker, aussi je ne sais pas s'il y a un rapport avec ce qui suit, mais, pour répondre à l'interrogation de Raymond concernant des enfants qui ont des visions : y a-t-il une explication par exemple à l'apparition de la Vierge Marie devant trois enfants à Fatima en mai 1917 ? Non seulement l'apparition, mais aussi l'audition, puisque les enfants recueillaient régulièrement des messages de la Vierge. On y croit ou pas, mais c'est avéré et raconté officiellement dans tous les récits de cette affaire. L'un de ces messages a été révélé plus tard à un pape, je ne sais plus lequel, qui n'a voulu rien révéler...
Y a-t-il une explication à la vision d'Ovnis ou carrément d'extra-terrestres par des enfants ? Au Brésil par exemple, où il y eut une retentissante affaire devenue un cas exemplaire. Ou en Turquie (voir à ce lien : http://casar.pagesperso-orange.fr/IPANI.htm ) ou encore au Zimbabwé ( http://synchronicite.blog4ever.com/blog/lirarticle-119957-442052.html ). Mais de ça, je crois que Michel peut nous en causer.
Pas tout à fait pareil, mais que dire aussi des enfants qui parlent tout seuls quand ils jouent et dont on dit qu'ils parlent à leur "copain invisible" ou leur "ami imaginaire"...? Voir : http://www.lematin.ma/Actualite/Journal/Article.asp?idr=110&id=107266 . J'ai même lu quelque part que certains enfants dans ces cas-là voient vraiment "quelqu'un" que les adultes ne voient pas... Peut-être que Michel peut en causer aussi...

105 Re: Les enfants du bunker le Mar 3 Mai - 8:56

Damned

avatar
grand maître
grand maître
"Il y a plus de choses, sur la terre et dans le ciel, Oratio, que ne peut en imaginer ta philosophie"
(William Shakespeare)

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

106 Re: Les enfants du bunker le Mar 3 Mai - 10:02

Raymond

avatar
Admin
Damned a écrit:"Il y a plus de choses, sur la terre et dans le ciel, Oratio, que ne peut en imaginer ta philosophie"
(William Shakespeare)

Raymond Damned
Je suis complètement d'accord avec cette idée ! La réalité est bien souvent plus surprenante que la fiction. C'est pourquoi je pense qu'il y a derrière les "apparitions" (comme les OVNI) un phénomène probablement bien réel, mais qu'il est mal compris, et que le commun des mortels donne à cela un explication beaucoup trop simpliste (voir superstitieuse).


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

107 Re: Les enfants du bunker le Mar 3 Mai - 10:28

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:
Damned a écrit:"Il y a plus de choses, sur la terre et dans le ciel, Oratio, que ne peut en imaginer ta philosophie"
(William Shakespeare)

Raymond Damned
Je suis complètement d'accord avec cette idée ! La réalité est bien souvent plus surprenante que la fiction. C'est pourquoi je pense qu'il y a derrière les "apparitions" (comme les OVNI) un phénomène probablement bien réel, mais qu'il est mal compris, et que le commun des mortels donne à cela un explication beaucoup trop simpliste (voir superstitieuse).

Pour info, j'ai eu l'occasion de "voir" un "OVNI", au sens littéral du terme, pour lequel personne n'a pu trouver la moindre explication (même la plus fantaisiste), et parallèlement, assister à des phénomènes dont je connaissais l'exacte réalité et qui au yeux de l'individu "lambda" aurait pu être une manifestation traditionnelle d'OVNI au sens "soucoupes volantes", tout cela dans ma courte période dans l'aviation !

Oui ! Derrière les phénomènes inexpliqués, se trouve toujours une explication. Le plus difficile étant de la trouver .....

Personnellement, fort de ces expériences, je n'en deviens que plus cartésien, ce qui pourrait apparaitre comme un paradoxe....

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

108 Re: Les enfants du bunker le Mar 3 Mai - 10:49

JYB


vieux sage
vieux sage
Damned a écrit:Pour info, j'ai eu l'occasion de "voir" un "OVNI", au sens littéral du terme, pour lequel personne n'a pu trouver la moindre explication
Que tu mettes le mot "ovni" entre guillemets, admettons, bien que ce soit un terme générique pratique et même officiel pour désigner tout phénomène bizarroïde "non identifié" (c'est sa définition), mais que tu mettes le verbe "voir" entre guillemets, c'est curieux. Tu as vu ou tu n'as pas vu ?? Ou si tu n'as pas "vu", tu as fait quoi ? Deviné ? Rêvé ? Senti/ressenti ? Cru voir ?



Dernière édition par JYB le Mar 3 Mai - 11:19, édité 1 fois

109 Re: Les enfants du bunker le Mar 3 Mai - 10:58

Damned

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:
Damned a écrit:Pour info, j'ai eu l'occasion de "voir" un "OVNI", au sens littéral du terme, pour lequel personne n'a pu trouver la moindre explication
Que tu mettes le mot "ovni" entre guillemets, admettons, bien que ce soit un terme générique pratique et même officiel pour désigné tout phénomène bizarroïde "non identifié" (c'est sa définition), mais que tu mettes le verbe "voir" entre guillemets, c'est curieux. Tu as vu ou tu n'as pas vu ?? Ou si tu n'as pas "vu", tu as fait quoi ? Deviné ? Rêvé ? Senti/ressenti ? Cru voir ?

J'ai, disons, vu un mirage (sans majuscule), seule explication qui tienne la route vu l'événement !
D'où mes guillemets pour le verbe voir, car un mirage est une illusion d'optique !

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

110 Re: Les enfants du bunker le Mar 3 Mai - 11:09

JYB


vieux sage
vieux sage
Un mirage (sans majuscule, on est d'accord), c'est encore autre chose. Or un mirage, on le voit, même si c'est une phénomène optique particulier. Mais il est parfaitement expliqué et explicable (Hergé et d'autres l'ont utilisé dans leurs BD se déroulant dans le désert, pour ne parler que de BD puisqu'on est sur un forum BD ; de mémoire, je ne sais plus si on en voit un dans L'Oasis de Jacques Martin ?).

111 Re: Les enfants du bunker le Mar 3 Mai - 11:11

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
L'inconscient collectif est un sujet qui interesse Michel Jacquemart. Dans le livre d'interview de Jean Pleyers sur sa série Giovani, dans le chapitre "vision d'autres mondes", Jacquemart pose cette question à Pleyers:
"On peut penser, comme l'a suggéré Karl G. Jung, que ces "obervations" correspondent à des universaux de l'inconscient collectif, ce qui expliquerait leur inconscient dans l'histoire."

Avec Pleyers, il parle evidemment des ovnis, mais cela peut aussi s'adapter à ce groupe de scouts.

http://alixmag.canalblog.com/

112 Re: Les enfants du bunker le Jeu 5 Mai - 10:37

Raymond

avatar
Admin
N'oublions pas de signaler l'énorme interview de Michel Jacquemart, réalisée par Jean-Marc et mise en ligne sur Alix Mag. Cela se trouve à cette adresse :

http://alixmag.canalblog.com/archives/2011/05/04/21055350.html#comments


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

113 Re: Les enfants du bunker le Jeu 5 Mai - 10:49

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:N'oublions pas de signaler l'énorme interview de Michel Jacquemart, réalisée par Jean-Marc et mise en ligne sur Alix Mag. Cela se trouve à cette adresse :

http://alixmag.canalblog.com/archives/2011/05/04/21055350.html#comments

A ce sujet, je suis heureux de constater que Jean-Marc (qui manque ici Rolling Eyes ) s'est réconcilié avec Stéphane pour le bien de tous pouce

114 Re: Les enfants du bunker le Jeu 5 Mai - 16:13

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Meilleurs ventes hebdomadaires au 1er Mai

L'entrée de la semaine est le T.22 de Lefranc qui se place directement en 2e position. Il faut reconnaître que la série reste l'un des fers de lance de la collection Jacques Martin avec Alix. Les fans attendaient cet album dessiné par Alain Maury depuis un moment. Le graphisme fin et appliqué du dessinateur et la présence de nombreux scouts séduisent sans doute les acheteurs. La signature du scénario atypique par Michel Jacquemart qui avait réalisé Le Maître de l'atome en 2006 et Noël noir en 2009 appréciés du public et de la critique explique aussi ce succès.

Source : http://bd75011.blogspot.com/2011/05/meilleures-ventes-bd-hebdomadaires-au.html

Merci Manuel ! Very Happy

115 Re: Les enfants du bunker le Jeu 5 Mai - 16:16

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Par contre je m'interroge sur cette phrase sibylline "la présence de nombreux scouts" qui séduiraient "sans doute les acheteurs" ... étrange, je croyais que c'étaient les scènes de nus qui étaient prisées de nos jours Wink

116 Re: Les enfants du bunker le Jeu 5 Mai - 16:29

Michel Jacquemart

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Pierre a écrit:Source : http://bd75011.blogspot.com/2011/05/meilleures-ventes-bd-hebdomadaires-au.html
... la présence de nombreux scouts séduisent sans doute les acheteurs.
Laughing

117 Re: Les enfants du bunker le Ven 6 Mai - 8:47

Pykov

avatar
compagnon
compagnon
j'ai beaucoup aimé cet album qui se rapproche un peu (tout petit peu) des "portes de l'enfer" dans son côté surréaliste, le scénario est passionnant, voire même haletant...grand bravo!!! cheers

118 Re: Les enfants du bunker le Ven 6 Mai - 9:16

catallaxie

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
Pykov a écrit:j'ai beaucoup aimé cet album qui se rapproche un peu (tout petit peu) des "portes de l'enfer" dans son côté surréaliste, le scénario est passionnant, voire même haletant...grand bravo!!! cheers


Salut Pykov. bye

Le seul regret pour la porte de l'enfer c'est le retour à la réalité plutôt abrupte avec tous ces militaires. Je dirais même un peu baclé, comme si Martin se rendait compte qu'il devait conclure son histoire. Même si atypique le scénario de Michel est très bien fait, tout se tient, et surtout c'est bien une histoire qui tient en 46 pages. (D'ailleurs si je ne me trompes pas la porte de l'enfer fait parti des premiers albums dans lesquels Martin a été obligé de réduire le nombre de planches avec le nouveau standard des albums).

119 Re: Les enfants du bunker le Ven 6 Mai - 9:36

Damned

avatar
grand maître
grand maître
catallaxie a écrit:
Pykov a écrit:j'ai beaucoup aimé cet album qui se rapproche un peu (tout petit peu) des "portes de l'enfer" dans son côté surréaliste, le scénario est passionnant, voire même haletant...grand bravo!!! cheers


Salut Pykov. bye

Le seul regret pour la porte de l'enfer c'est le retour à la réalité plutôt abrupte avec tous ces militaires. Je dirais même un peu baclé, comme si Martin se rendait compte qu'il devait conclure son histoire. Même si atypique le scénario de Michel est très bien fait, tout se tient, et surtout c'est bien une histoire qui tient en 46 pages. (D'ailleurs si je ne me trompes pas la porte de l'enfer fait parti des premiers albums dans lesquels Martin a été obligé de réduire le nombre de planches avec le nouveau standard des albums).

S'il est un point sur lequel on est d'accord c'est bien le scénario de Michel !
Néanmoins, je reste un peu sur ma fain (comme Image-innées) comme si il y manquait un petit quelque chose, comme quelques pages de plus pour que Michel pousse encore plus loin ses idées sur le monde paranormal.

En fait, alléché par ce que j'en ai lu, je demanderais un peu de rab ! drunken

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

120 Re: Les enfants du bunker le Ven 6 Mai - 9:53

Pykov

avatar
compagnon
compagnon
Damned a écrit:

En fait, alléché par ce que j'en ai lu, je demanderais un peu de rab ! drunken

Raymond Damned

il va bien nous en concocter un autre! Wink

121 Re: Les enfants du bunker le Sam 7 Mai - 11:32

Raymond

avatar
Admin
Il y a une autre question que j'aimerais poser à Michel Jacquemart ! Comment envisage t-il les relations entre Lefranc et Jeanjean ? Smile

Jacques Martin est toujours resté plutôt évasif sur le sujet. Il faut reconnaître que le personnage de Jeanjean lui avait été imposé pendant la réalisation de la Grande Menace et qu'il ne l'a fait intervenir dans les histoires suivantes qu'avec beaucoup de réserves.

Dans les Enfants du bunker, Jeanjean devient le personnage principal du récit et Lefranc lui semble vraiment ... très très "attaché". Il l'est même à un tel point qu'il se précipite dans sa voiture pour retrouver le jeune garçon aussitôt qu'il a un congé de l'armée. Il roule à toute vitesse (et de façon imprudente ?) vers la côte alors qu'il n'y a pas vraiment de raison spéciale. Il est même victime d'un accident et risque d'y laisser sa vie. Hem hem ...

Tout cela suscite une grosse question : comment qualifier cette passion de Lefranc ? Serait-ce ... une affection paternelle ? Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

122 Re: Les enfants du bunker le Sam 7 Mai - 11:44

catallaxie

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
Raymond a écrit:

Tout cela suscite une grosse question : comment qualifier cette passion de Lefranc ? Serait-ce ... une affection paternelle ? Wink

Voyons Raymond comment pourrait il en être autrement. Laughing

Le fait qu'il partage un traumatisme similaire n'a fait qu'accentuer leur rapprochement. Une transposition de personnalité, Lefranc s'identifie à Jean-Jean au même âge, est ce que cela porte une appellation particulière en psychologie, psychiatrie ? Lefranc souffrirait il d'un trouble ?

123 Re: Les enfants du bunker le Dim 8 Mai - 11:15

Raymond

avatar
Admin
Je ne pense pas que Lefranc souffre d'un trouble, mais il est dirigé par ses passions. Cool


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

124 Re: Les enfants du bunker le Dim 8 Mai - 17:37

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Je viens à mon tour de lire Les enfants du bunker et ça m'a beaucoup plu. Je trouve vraiment que Michel Jacquemart est un scénariste formidable et que le dessin de Maury est excellent; il met parfaitement en valeur le scénario. Pour résumé, bravo aux deux auteurs et vous avez le droit de faire aussi bien, voire mieux Wink quand vous voulez pouce

Deux petits clins d’œil : une parole d'une chanson d'Hugues Auffray (il s'agit de la chanson Hasta Luego de 1975 je crois) vous avez trouvé où ?

et une surestimation de la population chinoise qui je pense n'était pas d'un milliard à l'époque où se situe l'action.

Bon, bien sûr il y a quelques points où on pourrait chipoter mais c'est peanuts par rapport à la qualité de l'album selon moi Very Happy

125 Re: Les enfants du bunker le Dim 8 Mai - 18:53

daniel s

avatar
alixophile
alixophile
Bon, je viens de lire les "enfants du bunker", que j'avais tant hésité à acheter.
C'est un ouvrage étrange qui me laisse une impression partagée.
Si je le considère comme un album de la série Lefranc, je n'ai qu'un mot pour le qualifier : Beurk !
Le dessin tout d'abord, qui est à des kilomètres de la maitrise technique de Jacques Martin. Les personnages sont raides, mal proportionnés, les décors moyens. Quant au scénario, il est très inférieur,dans la fantasmagorie, à un album comme l'apocalypse, dans lequel l'irréalité avait un aspect maitrisé qui le rendait cohérent avec la réalité. La coherence entre réel et rêvé n'est absolumment pas canalisée(le bunker détruit par le char qui ne l'est pas, la maison en ruine qui ne l'est plus, le redevient, et surtout les enfants du bunker qui n'existent pas, mais avec lesquels tout le monde joue, avant de s'appercevoir à la fin que seul jean jean voit sa nouvelle amie), ce qui transforme les épisodes psychiques en une succéssion de petites historiettes sans grande cohérence. C'est un peu du grand nimporte quoi.
Par contre, si je ne le considère pas comme un album de Lefranc, je le trouve somme toute assez sympa à lire.
Le dessin de Maury a un côté très patrouille des castors, avec des personnages qui me rappelle les vieilles séries de Spirou, dans la lignée graphique duquel il me semble se placer plus que dans celle des séries du journal tintin. Il y a une vraie fraicheur, tout à fait en accord avec la charte couleur des derniers lefranc.
En ce qui concerne le scénario, l'aspect fantastique, exploré par le canal des rêves, est tout à fait interessant. Bon, le fond psychologique des personnages n'est pas très gai, entre l'orphelin qui croit avoir tué ses parents et le fils honteux de collabo. On tombe dans un univers qui me rappelle un peu un olivier rameau, mais version morbide. Un seul reproche, il y a un peu trop d'intrigues pshychologiques qui se croisent, et certains personnages secondaires, comme le paysan ou la mère de Lefranc, étaient dispensables et n'apportent rien que de la confusion.
En conclusion, je dirais avoir passé un bon moment à lire cet album, qui malheureusement se trouve dévalorisé par son appartenance à la série Lefranc. Il aurait mieux valu le traiter en one shot, par exemple sous le vocable des "aventures de jean jean", ce qui lui aurait évité les comparaisons et assimilations qui lui sont défavorables, non par sa qualité intrisèque, mais par son manque d'homogénéité par rapport au reste de la série.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 5 sur 7]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum