Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

MATTEO et les autres albums de Jean-Pierre GIBRAT

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 3]

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://www.auracan.com/albums/1771-matteo-t3-troisieme-epoque-aout-1936-par-gibrat.html

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://www.actuabd.com/Matteo-la-balade-de-Gibrat

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Amélie.


Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Une autre version de couverture pour la troisième époque. Cool


Raymond

avatar
Admin
Pas de nouvelle pour la suite ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Tu sais bien que Gibrat est un dessinateur qui peaufine tranquillement ses albums, mais, à l'arrivée, la qualité est toujours là (a contrario de ces bandes dessinées "au kilomètre" et moches, dont on nous gratifie hélas majoritairement aujourd'hui). Rolling Eyes

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Tirage de Tête.


Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
En relation avec la Deuxième époque. pouce


 




eleanore-clo

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Bonjour

J'ai découvert JP Gibrat récemment avec Marée Basse, Le sursis et Le vol du corbeau.
Je ne crois pas qu'il existe un sujet sur ces trois ouvrages (?) et j'utilise donc le fil "Matteo" en espérant ne pas être impolie.
Marée Basse est un ouvrage onirique où il ne faut pas chercher de logique. Le scénario est de Pecqueur. On peut regretter l'absence de liaison entre les scénettes et le côté désespéré de l'intrigue. Mais le trait de Gibrat, sa sensualité et son amour des humains est déjà là.
Le sursis vaut bien évidemment pour le dessin mais aussi pour le scénario. La chronique d'un village ordinaire pendant l'Occupation est superbe de vérité. On y trouve le courage et la peur des gens de l'époque, dépassés par le drame de la Seconde Guerre mondiale. Gibrat aime la région et met magnifiquement en valeur les lieux. La réclusion du héros dans son grenier et son regard (détaché) sur les autres m'ont fait penser à Fenêtre sur cour Hitchcock. La fin est incroyable de logique et pourtant on ne la voit pas venir.
Le vol du corbeau se déroule à la même époque mais se passe à Paris. L’héroïne, Jeanne, est graphiquement caractérisée par un béret rouge qui traverse tout l'ouvrage. L’œuvre, me semble-t-il, fait référence au film Le Corbeau de Clouzot. On y retrouve le même mélange de patriotisme et de collaboration. La relation entre la militante communiste et le petit délinquant, la conversion de ce dernier (Saint-Paul sur le chemin de Damas?) sont aussi très intéressantes. La fin est plus ouverte.
Le sursis et Le vol du corbeau sont superbement servis par le trait de Gibrat.

Cordialement
Eléanore-clo



Dernière édition par eleanore-clo le Dim 12 Juil - 12:15, édité 5 fois

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Au contraire, c'est une excellente idée d'évoquer aussi les autres œuvres de Gibrat. pouce

Je vais modifier le titre de ce sujet en conséquence.

Raymond

avatar
Admin
Je suis heureux qu'il y ait une fan supplémentaire de Gibrat, dans notre forum !  Very Happy

Ceci dit, je garde bien de la peine à apprécier "Marée Basse", qui m'a quasiment convaincu que Pecqueur n'est pas un grand scénariste.  Rolling Eyes



Dernière édition par Raymond le Lun 13 Juil - 23:51, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Une planche de "Marée basse".





Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Représentation de Cécile, un des personnages du "Sursis".


Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Une agréable dédicace.


Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
"Pinocchia", l'époque d'un dessin à tendance satirique.


Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Crayonnés de la planche 20 du "Sursis" (parties centrale et basses), tome 1.





Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Même album, crayonné de la partie centrale de la planche 29.






Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel



Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel



Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Croquis préparatoires pour "Le Sursis".


Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum