Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Journaux de bandes dessinées

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 5 sur 9]

101 Re: Journaux de bandes dessinées le Lun 19 Jan - 15:21

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Très chouette. Tout d'abord, la couverture de Mic Delinx (je ne savais pas qu'il avait collaboré occasionnellement à J2) ; puis la présentation de la rédaction par le pilier du journal, Pierre Chery ; enfin, le Pompon Rouge, au graphisme extra ; sans oublier Jim l'astucieux et son compagnon, l'omniprésent Heppy, le prince Eric par Alain d'Orange, Plumoo de Pierre Douay (dont il est rarement question, dans les ouvrages consacrés à la BD), un récit de l'inspecteur Lestaque illustré par Pierre Brochard, un article sur des jeux illustrés par Chakir, plus un western par Gloesner et Pelaprat. Au final, un contenu assez varié et équilibré (je passe sur le rédactionnel), qui avait de quoi satisfaire le jeune lecteur à qui cette revue était destinée.

A signaler, sur le dessin de couverture par Delinx, sont à l'affiche le Blason d'Argent de Mouminoux, et un personnage de Francis (celui de la Ford T avec Tillieux, et du père Lahuche), qui s'appelait, me semble-t-il Monsieur Bouchu.

102 Re: Journaux de bandes dessinées le Lun 19 Jan - 21:51

Raymond

avatar
Admin
C'est un plaisir en effet de découvrir un numéro complet de J2 Jeunes, qui est une revue un peu sous estimée. Je n'en avais jamais lu un seul numéro jusqu'ici. Certains dessinateurs y sont excellents, mais malgré tout, le rédactionnel me parait bien prédominant par rapport à la BD.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

103 Re: Journaux de bandes dessinées le Dim 25 Jan - 20:03

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Un numéro de hop-là!

http://m-bd.over-blog.com/2015/01/hop-la.html

104 Re: Journaux de bandes dessinées le Mer 4 Fév - 9:25

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Le contenu intégral du premier numéro de Charlie. study


http://www.citebd.org/spip.php?article6987

105 Re: Journaux de bandes dessinées le Mar 17 Fév - 7:29

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Cela fait plaisir de retrouver un titre de presse que l'on connaît bien. Cool


http://bdzoom.com/83653/patrimoine/le-grand-magazine-de-bande-dessinee-europeenne-a-l%e2%80%99origine-etait-zack/

http://bdzoom.com/83950/patrimoine/le-grand-magazine-de-bande-dessinee-europeenne-et-super-assuper-j-arriva/

106 Re: Journaux de bandes dessinées le Mar 24 Fév - 18:18

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Sans les avoir chercher, je suis tombé sur les numéros 3 et 4 d'une feuille de grand format (assez proche de celui de Libération ou Siné Hebdo, plié en deux), intitulée "Le Strip", éditée en 2008 par les éditions du Lombard. Chaque exemplaire comprend 24 pages, tantôt en couleurs, tantôt en noir et blanc.
Le directeur de publication n'était autre qu'Yves Sente tandis que le rédacteur en chef était un certain Pol Scorteccia.
Les deux numéros affichent chacun un prix de lancement (?) de 1 euro, mais sur chacun des exemplaires en ma possession le prix et le code barre sont biffés d'une croix (au marqueur gris ?). J'en déduis que ces magazines étaient offerts : mais l'étaient-ils par le libraire ou par l'éditeur (pour faire la promo de séries qu'il souhaitait lancer) ? Je ne saurais le dire, mais une chronique de Renée Vernier dans "Le Soir" semble apporter toutes les précisions à la question soulevée.
http://blog.lesoir.be/jour-apres-jour/2008/01/03/le-lombard-fait-son-«-strip-»/

On trouvait entre autres choses :

Au sommaire de chacun des numéros :
- une planche gag couleurs de "Que du bonheur" par Frédéric Jannin et Catheline
- une demi-planche gag couleurs de "Sale gamine" par Jannin et Catheline
- une planche gag couleurs de Spoot & Nik par Mo/CDM
- deux strips couleurs de Kinky et Cosy par Nix
- un RC de 2 (ou 3 pl) couleurs de Planet Ranger par Julien et CSM & Janssens
- l'actualité vue par Maester (une pleine page de cartoons couleurs liés à l'actualité politique)

Citons également :

- la présence d'un RC n&b de 6 pl de Little Kévin par Coyotte et d'un RC de 8 pl couleurs de Captain'Z par Yoann et Texier dans le numéro 3 ;

- "Les Voisins du 109", un RC de 4 pl couleurs par Coyotte et Nini Bombardier, "Cité d'la balle", RC de 3 pl couleurs par Relom, "Kinky et Cosy" 2 pl couleurs par Nix, et "Docteur Bonheur", 8 pl couleurs de Turk et Clarke.

On retiendra le grand format de ces journaux BD, intéressant lorsque le graphisme est soigné, comme celui de Clarke. Inutile pour la plupart. Voire rédhibitoire pour certains, car il accentue et met alors en relief les faiblesses du dessin (je ne pointerai personne).

En bref, rien de mémorable car le contenu n'avait rien d'exceptionnel. L'expérience était sympathique (magazines offerts) ; elle aurait été intéressante si les bandes étaient d'un meilleur niveau (si la qualité s'était approchée de celle de feu "Le Trombone Illustré", par exemple ou des expériences de Casterman avec L'étrangleur, Le Journal de Guerre, et le Journal de l'étrangleur (Adèle Blanc Sec) : mais dans ces derniers cas, Jacques Tardi était l'unique et excellent dessinateur.



Dernière édition par Fildefer le Mar 24 Fév - 18:24, édité 1 fois

107 Re: Journaux de bandes dessinées le Mar 24 Fév - 18:23

Raymond

avatar
Admin
Je n'avais jamais vu ni entendu parler de ce journal, mais je ne crois pas qu'il faut le regretter. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

108 Re: Journaux de bandes dessinées le Mar 24 Fév - 18:28

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:Je ne crois pas qu'il faut le regretter. Wink
Mais si le contenu avait été de grande qualité, alors l'expérience aurait été remarquée, parce que la qualité d'impression, celle du papier, et le format étaient idéaux pour mettre en valeur de bonnes BD.
Un "flop" est toujours un petit peu regrettable.

109 Re: Journaux de bandes dessinées le Mar 24 Fév - 18:34

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Je n'ai pas trouvé que ces deux magazines, aujourd'hui.

J'ai eu la main heureuse car je suis tombé sur un album de Dicentim (agrémenté d'un dessin original de feu Jacques Kamb) et sur un fascicule du journal Record, datant de 1963 et je regrette vraiment de n'avoir pas de scan pour donner une meilleure idée de son contenu. Contenu dont une partie aurait pu intéresser tout particulièrement Raymond.  Wink

110 Re: Journaux de bandes dessinées le Mar 24 Fév - 21:18

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Raymond a écrit:Je n'avais jamais vu ni entendu parler de ce journal, mais je ne crois pas qu'il faut le regretter. Wink

Je me souviens parfaitement avoir évoqué sur ce forum la sortie de ce journal à l'époque de sa parution.

Parfois, je me demande vraiment si ce que je poste est vraiment lu. Rolling Eyes

111 Re: Journaux de bandes dessinées le Mar 24 Fév - 22:57

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Treblig a écrit:
Raymond a écrit:Je n'avais jamais vu ni entendu parler de ce journal, mais je ne crois pas qu'il faut le regretter. Wink

Je me souviens parfaitement avoir évoqué sur ce forum la sortie de ce journal à l'époque de sa parution.

Parfois, je me demande vraiment si ce que je poste est vraiment lu. Rolling Eyes

Je crois que ton post a vraiment été lu, mais cela remonte donc à 2008, déjà. De l'eau a coulé sous les ponts. Il faut considérer comme une évidence que Le Strip ne restera pas dans les annales. Lu et oublié, ainsi que tout ce qui s'y rapporte. Moi-même, j'avais oublié jusqu'à l'existence de ces deux numéros restés en ma possession.
beber

112 Re: Journaux de bandes dessinées le Mer 25 Fév - 9:16

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
C'est ta façon de penser, mais ce n'est pas la mienne.  

Il se crée si peu de publication de bande dessinée qu'il n'est pas difficile de s'en souvenir, encore plus quand elle a la taille d'un journal.

Personnellement, je n'ai jamais considéré Frédéric Jannin (qui sévissait déjà dans le "Trombone Illustré"), Maester, Coyote, Clarke, Boucq, ou Nix (pour n'en citer que quelques uns qui figuraient dans ces numéros) comme des auteurs à oublier. Rolling Eyes

Ce genre de publications ne pouvait pas perdurer, tout simplement parce qu'il y a belle lurette que plus grand monde ne s'intéresse à la presse de bandes dessinées.

Pourtant, le prix d'un euro pour 24 pages n'était pas élevé et l'impression était d'excellente qualité. pouce

113 Re: Journaux de bandes dessinées le Mar 3 Mar - 9:24

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Treblig a écrit:Cela fait plaisir de retrouver un titre de presse que l'on connaît bien. Cool


http://bdzoom.com/83653/patrimoine/le-grand-magazine-de-bande-dessinee-europeenne-a-l%e2%80%99origine-etait-zack/

http://bdzoom.com/83950/patrimoine/le-grand-magazine-de-bande-dessinee-europeenne-et-super-assuper-j-arriva/
http://bdzoom.com/84216/patrimoine/le-grand-magazine-de-bande-dessinee-europeenne-l%e2%80%99agonie-de-super-as/

114 Re: Journaux de bandes dessinées le Mar 3 Mar - 12:30

Raymond

avatar
Admin
Super As est l'un des seuls hebdomadaires de BD de ma jeunesse que je n'ai pas gardé !


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

115 Re: Journaux de bandes dessinées le Mar 3 Mar - 14:29

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Tiens !! icon_surprised

116 Re: Journaux de bandes dessinées le Mar 3 Mar - 16:56

Raymond

avatar
Admin
Eh oui ... c'était à l'époque où nous vivions en appartement, avec peu de place. Ma femme me "tannait" et me persécutait sans arrêt pour que je jette quelques journaux de BD.

J'ai fini par céder en lâchant le titre auquel je tenais le moins (je n'avais pas ailleurs qu'une collection très incomplète). Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

117 Re: Journaux de bandes dessinées le Mar 3 Mar - 17:20

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
O.K. Finalement, tu as choisi le moindre mal. Wink

118 Re: Journaux de bandes dessinées le Mar 3 Mar - 18:32

Monocle

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Raymond a écrit:Super As est l'un des seuls hebdomadaires de BD de ma jeunesse que je n'ai pas gardé !
Je n'ai rien gardé des magazines de mon enfance, ni les Mickey de la fin des années 50 et avant qui étaient ceux qu'avait lu ma mère, ni les Tintin et Pilote des années 60 et 70, cela n'était pas dans nos habitudes, nous considérions ces magazines comme du consommable, il fallait faire de la place dans nos petits appartements, alors, au bout de quelques semaines, Hop! Poubelle... pleure
Je n'ai gardé que Métal Hurlant, mais j'étais déjà beaucoup plus âgé Very Happy

119 Re: Journaux de bandes dessinées le Mer 4 Mar - 7:58

Raymond

avatar
Admin
Pour ma part, la première revue que j'ai consciemment gardé est le journal Tintin, dont j'appréciais presque tout. Après, il y a eu Pilote, surtout à partir de la publication de la Rubrique-à-Brac (série dont on ne se rend plus compte à quel point elle avait de l'importance). Plus tard, j'ai gardé les premiers numéros de l'Echo des Savannes, puis de Métal Hurlant, et ainsi de suite. Pour Spirou, ce n'est qu'à l'âge adulte que j'ai regretté de ne pas les avoir gardé systématiquement, et que j'ai peu à peu reconstitué la collection.  siffle


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

120 Re: Journaux de bandes dessinées le Mer 4 Mar - 10:08

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Mais du temps où coexistaient tant d'hebdomadaires BD, étais-tu abonné (ou achetais tu régulièrement) plusieurs de ces magazines simultanément ? Par exemple, Tintin et Pilote ? Et n'achetais-tu qu'occasionnellement d'autres publications comme Spirou, Vaillant-Pif, etc ?

121 Re: Journaux de bandes dessinées le Mer 4 Mar - 10:34

Monocle

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Fildefer a écrit:Mais du temps où coexistaient tant d'hebdomadaires BD, étais-tu abonné (ou achetais tu régulièrement) plusieurs de ces magazines simultanément ? Par exemple, Tintin et Pilote ? Et n'achetais-tu qu'occasionnellement d'autres publications comme Spirou, Vaillant-Pif, etc ?

Je n'étais pas abonné. A l'époque, c'était mon rituel de la semaine d'aller chez le marchand de journaux pour acheter "mon" Tintin et revenir avec  pour le déguster. A la fin des années 60 je lisais simultanément Tintin et pilote, mais j'ai abandonné le premier pour le second assez rapidement jusqu'à la période ou il est devenu mensuel et je l'ai abandonné aussi progressivement.
Je lisais Vaillant, puis Pif chez mes cousins, ce qui d'ailleurs, me fait rire à posteriori, Pif étant considéré à cette époque comme l'émanation du Parti Communiste alors que les opinions politiques de mon oncle étaient franchement de droite.
Je ne lisais Spirou qu'occasionnellement chez des amis ou je dévorais d'un seul coup 3 ou 4 mois de publication. Ce qui, d'ailleurs m'a fait me jeter avec avidité (oui, à mon âge Very Happy ) sur les intégrales de Gil Jourdan quand elles sont parues car je n'avais jamais pu lire une aventure en entier!
Actuellement je lis quelques journaux occasionnellement dont DBD et Casemate, mais... les temps ont changé...Tiens, peut-être que je vais m’intéresser à Hop! don on parle régulièrement sur le forum.

122 Re: Journaux de bandes dessinées le Mer 4 Mar - 12:14

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
La qualité et la popularité de certains journaux dépassaient en effet les clivages politiques ou religieux. Pif en effet, bien qu'étant une émanation du parti communiste, se retrouvait chez bien davantage de foyers que ceux des seuls militants ou sympathisants du PC. De même Tintin ou Spirou, forts de pouvoir s'appuyer initialement sur un lectorat chrétien, débordaient largement cette seule clientèle. Je crois que la qualité du contenu de ces trois revues, grâce aux nombreuses séries aptes à fidéliser le lecteur, expliquent en partie leur très large diffusion, bien au delà d'une frange ciblée.

Ma mère m'achetait indifféremment, dans les années 60, aussi bien des exemplaires de Pif, Fripounet, Tintin, Record et Pilote (pour ces trois titres, essentiellement quelques reliures, à des occasions bien particulières), mais curieusement, jamais Spirou. Très rarement Mickey, dont le contenu ne m'a jamais vraiment accroché. Et à la toute fin des années 60, mon frère et moi fûmes abonnés à Tintin. Un ou deux ans plus tard, il y eut la métamorphose (pas très heureuse) de la formule française dans sa version "hebdoptimiste" (seul Spirou échappa à ce travers "people" qui fut préjudiciable à pas mal de publications, de Pilote à Pif Gadget en passant par Record, etc...). Au bout de quelque temps, mes parents ont finalement mis un terme à l'abonnement. Tous ces magazines, y compris les reliures (fatiguées), finirent à la poubelle, la vie en appartement n'autorisant pas le stockage de tous ces "trésors". Idem pour de nombreux fascicules de la Jeunesse Joyeuse (Pieds Nickelés, Bibi Fricotin) achetés en colonie. Mais vers l'âge de 14 ans, je suis parvenu à acheter Spirou chaque semaine (époque des Classiques Dupuis puis ultérieurement du Trombone) et je me suis organisé pour tenter de préserver ma collection naissante (grâce à des cartons transportés chez ma grand-mère).  Lorsque Super As a vu le jour, la poursuite des meilleures séries de Charlier (Blueberry, Barbe Rouge et Tanguy) trop longtemps interrompues, m'a conduit à acheter cet hebdomadaire au contenu inégal. Là aussi j'ai pu conserver l'essentiel comme ce sera le cas avec les revues mensuelles.

J'aimerais savoir s'il y a des membres du forum (Raymond, Treblig, par exemple) qui cumulaient l'achat ou l'abonnement de deux revues, voire davantage, ce qui permettait de pressentir la grande variété qu'offrait le 9ème art. Je crois bien que ce sont Pilote (avec ses mutations accélérées à partir du milieu des années 60) et Pif qui ont contribué à me faire prendre conscience du vaste champ de ce qu'il était possible de faire en BD.

123 Re: Journaux de bandes dessinées le Mer 4 Mar - 12:33

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Fildefer a écrit: Un ou deux ans plus tard, il y eut la métamorphose (pas très heureuse) de la formule française dans sa version "hebdoptimiste" (seul Spirou échappa à ce travers "people" qui fut préjudiciable à pas mal de publications, de Pilote à Pif Gadget en passant par Record, etc...).
Ce changement de ligne éditoriale constitua un massacre pur et simple de ce qui était la spécificité du Journal Tintin et a certainement contribué pour une large part à la disparition de ce titre par la suite. grr2

124 Re: Journaux de bandes dessinées le Mer 4 Mar - 18:02

Raymond

avatar
Admin
Complètement d'accord avec Treblig ! Le changement de formule du Tintin français (devenu l'Hebdoptimiste) était une insulte à l'égard de tous les bédéphiles, qui étaient tout simplement considérés comme des crétins boutonneux.   Evil or Very Mad

Sinon, pour répondre à Fildefer, nos parents (qui n'étaient pas riches) nous accordaient (à moi et mon frère) 1 seul journal de BD par semaine, pendant toutes les années 60. Nous nous sommes donc contentés de cela, mais le titre a changé au fil des années. De 1962 à 1964, tout d'abord, c'était surtout le journal de Mickey, fascinés que nous étions (comme tous les enfants) par Walt Disney. Puis en 64-65, après avoir découvert Johan et Pirlouit, Buck Danny, les Schtroumpfs et Lucky Luke en albums (chez nos copains), nous sommes passés au journal de Spirou. Ce n'était pas un abonnement, et nous allions acheter le journal au kiosque. C'était bien sûr la bagarre pour savoir qui allait le lire en premier.

Vers 1968, le journal de Spirou ne publiait presque plus ses grands classiques. De plus, nous nous étions mis à lire Blake et Mortimer, Michel Vaillant, Ric Hochet ou Alix (dans des albums prêtés ou achetés). Nous avons alors choisi le journal Tintin qui traversait une sorte d'âge d'or, et notre mère a fait un abonnement. Par ailleurs, Pilote devenait super-intéressant ces années-là, mais nous n'avions que quelques reliures (reçues à l'occasion) et nous le lisions chez nos copains de quartier.

Ce n'est qu'à partir de 1971 que je me suis mis à travailler pendant l'été et à gagner de l'argent de poche. Je me suis alors offert 2 hebdomadaires (Tintin + Pilote), puis 3 journaux dès 1973 (Spirou en plus). Ensuite sont arrivés tous les mensuels, et comme j'étais devenu adulte en 1974, je faisais ce que je voulais. Je me suis donc mis à acheter presque tous les mensuels (Charlie Mensuel, Pilote, l'Echo des Savannes, Métal Hurlant, puis plus tard Circus et A Suivre), en plus des deux hebdomadaires (Spirou + Tintin), sans aucune honte ni remord.  Smile

Le seul journal que je dédaignais un peu était Pif. Toutefois, après avoir découvert Corto Maltese, je me suis mis au milieu des années 70 à rechercher les Pif qui contenaient ses histoires ... la bédéphilie n'a pas de frontière. pirat


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

125 Re: Journaux de bandes dessinées le Mer 4 Mar - 20:38

Monocle

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
D'accord aussi avec Treblig, je me souviens avoir eu sous les yeux  quelques numéros de "l'hebdoptimiste" et n'y avoir rien trouvé du Tintin des années 60. Il faut dire que j’avais peut-être un peu grandi et que le journal Pilote me paraissait plus adulte, plus irrévérencieux et plus audacieux graphiquement. D'autre part vers le milieu des années 60, quand j'avais bien travaillé à l'école, j'avais droit à un de ces petits fascicules comme Pif poche, placid et muzo poche ou Pifou poche qui sortaient de temps en temps, mais jamais les petits formats comme Blek le roc, Zembla ou Akim, que mes parents considéraient comme de la sous BD. J'en ai donc lu quelques uns en cachette Smile  ou chez des camarades d'école.
C'est aussi dans Pif que j'ai découvert Hugo Pratt, notamment les Ethiopiques.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 5 sur 9]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum