Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Bob de Moor et l'histoire

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 13 sur 13]

301 Re: Bob de Moor et l'histoire le Sam 12 Mar - 20:54

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
C'est ce qu'on peut appeler de la dédicace léchée. pouce

302 Re: Bob de Moor et l'histoire le Mar 15 Mar - 8:49

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

303 Re: Bob de Moor et l'histoire le Sam 26 Mar - 10:31

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

304 Re: Bob de Moor et l'histoire le Sam 16 Avr - 11:15

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

305 Re: Bob de Moor et l'histoire le Ven 22 Avr - 8:46

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

306 Re: Bob de Moor et l'histoire le Ven 22 Avr - 22:20

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Un de mes personnages préférés de Bob de Moor, ici magistralement dessiné par le fiston.

307 Re: Bob de Moor et l'histoire le Lun 25 Avr - 11:46

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
"L'énigmatique M.Barelli".


308 Re: Bob de Moor et l'histoire le Lun 25 Avr - 23:01

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
=>  

1°/  "Fin" / "Het einde"  

2°/  clap  

3°/  bye

309 Re: Bob de Moor et l'histoire le Mar 26 Avr - 10:06

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Raymond a écrit:J'ai par ailleurs été surpris par le ton très "militaire" (pour ne pas dire militant) de cette histoire. C'est devenu aujourd'hui un peu pénible. Peut être que cette bataille a été importante dans l'histoire de la Flandre, ou de la Belgique.

Bernard, ou Jean-Marc, est-que vous connaissez cette bataille ? Est-ce qu'on enseigne cela aux écoliers belges ?

Je n'ai pas eu la patience de lire les 13 pages de ce post : peut-être que ce que je vais indiquer l'a déjà été entre-temps. Le ton militaire dont tu parles, Raymond (faudrait que je relise l'album) s'explique sans doute parce que cette histoire a été dessinée juste après la fin de la guerre (paru en 1949). Je me suis laissé conter que Bob De Moor était très proche des milieux nationalistes flamands; en tout cas d'après Wikipédia il a commencé à dessiner pendant l'occupation... je n'en dirai pas plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bob_de_Moor

Oui, les Flamingants ont fait de la bataille des Eperons d'or leur évènement fondateur, et la date du 4 juillet (1302) est devenue celle de la fête de la Communauté flamande (la Communauté française a choisi le 27 septembre 1830, quand nous avons bouté dehors les Hollandais. C'est fou ce qu'on s'aime  Smile ).

Cette BD est tirée du LION DES FLANDRES, le roman d'Henri Conscience (fils d'un ancien soldat de Napoléon, originaire de Besançon). On dit d'Henri Conscience, né à Anvers, qu'il "a appris à lire à son peuple". Le peuple flamand, s'entend. C'est le bréviaire du nationalisme flamand. Je l'ai lu aussi (ook in het frans, natuurlijk !), mais c'était il y a bien longtemps.
J'avais alors été frappé par le fait que le mot "wallon" n'est cité qu'à peine deux ou trois fois. Pourtant le Comté de Flandre et celui de Hainaut(*) ont souvent partagé le même destin : Baudouin, roi de Jérusalem, était comte de Hainaut et de Flandre, mais les manuels scolaires de ma jeunesse en parlaient uniquement comme du comte de Flandre; il faut dire que l'histoire scolaire de la Belgique est une construction hybride s'efforçant de coller ensemble les Anciens Pays-Bas espagnols et la Principauté de Liège (qui elle appartenait au Saint-Empire (marrant, on retrouve la même chose en France: la rive gauche du Rhône appartenait aussi au Saint-Empire, et notamment Marseille)).

Bon. Bref. Le brave comte de Flandre Gui de Dampierre était en fait un noble français en bisbrouille avec son suzerain, le roi de France et sa rage taxatoire accablant des tisserands flamands. Il ne parlait sûrement pas le patois thiois, sauf peut-être avec ses domestiques. On fait du nationalisme avec ce qu'on peut.
Il est de bon ton d'éluder - dans les bistrots où l'on réécrit l'Histoire - que les Communiers flamands armés de leur goedendag (*) étaient soutenus par le Comte de Namur, et épaulés par des mercenaires d'Outre-Rhin.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Courtrai_(1302)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hendrik_Conscience
________
(*) Pour les visiteurs du Forum à qui la Belgique n'est pas trop familière : les comtés de Hainaut et de Namur, ainsi que la principauté de Liège sont wallonnes. Wallo* vient de Welche, nom méprisant (opposé à Deutsche) décerné par les Germains aux descendants des Celtes romanisés (cf. Walsh (Gallois) en Grande-Bretagne, ou Valaques en Roumanie).

(**) Le goedendag ("bonjour", rappelle par ironie les "matines brugeoises" et le massacre au saut du lit des francophones de Bruges) est une combinaison d'un épieu avec une masse d'arme.

310 Re: Bob de Moor et l'histoire le Mar 26 Avr - 11:16

Raymond

avatar
Admin
Il est vrai que ces batailles gagnées par des bourgeois (ou des paysans) contre des armées royales étaient une occasion en or pour flatter les identités nationales de tout bord. Nous avons nous aussi, en Suisse, un certain nombre d'événements du même genre (les batailles de Morgarten, Sempach, Morat etc.) et ils ont fait les délices des historiens nationalistes du XIXème siècle (ainsi que le malheur des écoliers suisses  Smile  ).

La manière d'enseigner l'histoire a bien changé, maintenant, et je trouve que les manuels sont moins plaisants à lire.

Il est sinon amusant que ce soit un alsacien qui ait écrit ce roman fondateur de l'identité nationale flamande. Avouons cependant que le mythe suisse de Guillaume Tell ... de son côté ... doit beaucoup au poète allemand Friedrich Schiller.   Rolling Eyes

Je me demande à quoi ressemble maintenant cette BD, une fois mise en couleurs. J'avais pour ma part bien aimé l'album noir et blanc de Deligne, qui donnait au récit un côté "vieille gravure", et qui montrait bien le dessin très appliqué (pour l'époque) de Bob de Moor.

Sinon, il faudra que je remette en ligne les images qui accompagnaient les deux premiers posts de ce sujet (elles ont disparu dans les limbes d'imageshack).


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

311 Re: Bob de Moor et l'histoire le Mar 26 Avr - 16:53

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Apparemment, il y a eu plusieurs éditions françaises au LION DE(s) FLANDRE(s) : http://www.bedetheque.com/BD-Lion-de-Flandre-Le-Lion-de-Flandre-39351.html

Une brochée en N&B chez Michel Deligne (1976) et une cartonnée N&B chez Bedescope (1980) (celle que j'ai).
Mais il y aurait aussi un tirage couleur au C.B.B.D. (broché et cartonné) en 2002. Je ne pense pas  qu'il s'agisse des couleurs originales de KUIFJE : Étienne Simon me semble un peu jeune pour cela, il doit s'agir de couleurs refaites. Donc, KUIFJE publiait des strips qui ne figuraient pas dans TINTIN ? J'avoue ne m'être jamais intéressé à la version flamande de cet hebdomadaire.

J'ai retrouvé mon album au grenier, en compagnie du pressbook du LEEUW VAN VLAANDEREN d'Hugo Claus (film, 1982). Hugo Claus, qui se définissait comme "flamingant francophile" (risum teneatis ?) fut une personnalité quelque peu contestataire en Belgique... Il fut le compagnon de Sylvia Kristel (beste keeus, manneke !). Hummmmmmm... "Mélodie d'amour chantait le corps d'Emmanuelle..."  pig

Dommage que je n'aie pas indexé le carton où j'ai rangé le roman d'Henri Conscience...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hugo_Claus

312 Re: Bob de Moor et l'histoire le Mer 27 Avr - 8:43

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Hem... j'ai écrit trop vite. La bataille des Eperons d'Or, ou de Courtrai, ou de Groeninghe c'est le 11 juillet 1302, pas le 4 (ai confondu avec l'Independance Day américain).
Il est vrai que je ne la fête pas... affraid

313 Re: Bob de Moor et l'histoire le Mer 27 Juil - 16:59

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

314 Re: Bob de Moor et l'histoire le Mer 27 Juil - 17:39

Raymond

avatar
Admin
Pour les amateurs de Bobo de Moor, ces rééditions en couleur de BD Must sont sûrement très tentantes.  



L'article de BD Zoom nous montre d'ailleurs une planche recolorisée, plus facile à lire que la VO en noir et blanc.



Mais pour ma part, je me contenterai tout de même de mes vieux albums Deligne.  Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

315 Re: Bob de Moor et l'histoire le Mer 27 Juil - 19:48

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
J'ai acheté samedi dernier la version cartonnée chez BD Must de "Barelli et les agents secrets" (ça me fera un doublon avec le fragile exemplaire broché de la collection Vedette), un de mes épisodes préférés de cette série, en particulier graphiquement.
Pour "Les Gars de Flandre", je crois que je vais m'en tenir à mes vieilleries en noir et blanc, pour l'instant, tout en gardant un oeil sur les productions de BD Must. Déçu par les albums onéreux de Zéphyr (Pierre Brochard) aux couleurs refaites, mais séduit par les rééditions de Barelli, je considère le travail de cet éditeur globalement intéressant. J'aimerais également pouvoir feuilleter des albums de Jary, des 3A et du Chevalier Blanc.

316 Re: Bob de Moor et l'histoire le Mer 17 Aoû - 10:37

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 13 sur 13]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum