Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Bandes dessinées médiévales

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 4 sur 7]

76 Re: Bandes dessinées médiévales le Lun 18 Oct - 17:01

Jacky-Charles


license ès BD
license ès BD
Pas de résistance de ma part, mais une adhésion quasiment pleine et entière, quoique je rappelle que les gens qui ont dessiné et rédigé ces petites merveilles n'appellaient pas ça des BD, ce qui n'empêche pas qu'on puisse aujourd'hui les considérer comme telles : ce sont bien des récits en images avec un texte explicatif. La principale différence que je trouve avec nos BD d'aujourd'hui, c'est qu'il ne s'agissait pas encore d'oeuvres destinées à simplement distraire, mais elles avaient avant tout un but d'enseignement et de morale, c'est peut-être cela qui arrête certains d'entre nous pour y trouver une similitude.
Je ne réagis donc pas à chaque envoi, cela finirait par devenir fastidieux, et quoi dire de plus ? Mais tu peux continuer, pour le plaisir des yeux et de la découverte.

77 Re: Bandes dessinées médiévales le Mar 19 Oct - 10:35

Raymond

avatar
Admin
Merci, Jacky-Charles !

Juste quelques derniers compléments sur le  Roman de Fauvel. Je voudrais d'abord préciser que l'adapatation musicale de Philippe de Vitry a été enregistrée sur disque au XXème siècle. On la trouve aussi en CD et voici la couverture.



Signalons encore une belle page qui vous explique tout et permet aussi de feuileter les images du Dit de Fauvain. C'est ici :

http://www.ecoles.cfwb.be/argattidegamond/cartable%20musical/Roman%20de%20Fauvel.html



Dernière édition par Raymond le Sam 21 Mai - 18:18, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

78 Re: Bandes dessinées médiévales le Mar 19 Oct - 10:49

Invité


Invité
Je crois que si ce sujet n'apporte pas de réactions, c'est parce-que son but n'est pas d'en susciter. Il s'agit d'exposés très intéressants, d'une sorte de cours magistral sur l'art pictural du Moyen-Age et je me vois mal te contredire sur tel ou tel point, vu que je n'y connais rien Very Happy
Je suis juste intervenu en évoquant le code Voynich, mais tu m'as répondu que ce n'était pas dans ton plan de travail, ce que je comprends parfaitement.
Quant à notre avis sur la question de savoir si c'est de la BD ou pas, je crois qu'on a tous donné notre avis dans un autre post, je ne me souviens plus lequel.
En ce qui me concerne, j'apprends beaucoup de choses et ton travail est remarquable.

79 Re: Bandes dessinées médiévales le Mar 19 Oct - 11:47

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Jean-Marc a écrit:
Quant à notre avis sur la question de savoir si c'est de la BD ou pas, je crois qu'on a tous donné notre avis dans un autre post, je ne me souviens plus lequel.
En ce qui me concerne, j'apprends beaucoup de choses et ton travail est remarquable.

Je suis du même avis.

Remarquable exposé qui va bien au-delà d'un plaidoyer pro-bd médiévales Smile

80 Re: Bandes dessinées médiévales le Mer 20 Oct - 1:32

Raymond

avatar
Admin
Le Dit de Fauvain se rapproche singulièrement de nos BD actuelles et cela me conduit à évoquer la Bible de Saint Quentin qui est dessinée dans le même style. Malheureusement, je manque d'informations sur ce manuscrit qui est bien peu connu. Danièle Alexandre-Bidon le décrit brièvement dans le CBD et il semble que cette oeuvre soit intégralement composée de miniatures historiées. Elle a été dessinée vers 1350 dans la région de Saint-Quentin (en Picardie) et j'ignore quelle est sa longueur ou le nombre de ses pages. J'ai eu beaucoup de peine à en trouver des images mais en voici tout de même quelques unes, que j'ai pu trouver par-ci par-là.



Les pages du manuscrit sont divisées en deux bandes et celles-ci sont également divisées en cases. Elles mélangent intimement le texte et les images tandis que le dessin utilise les procédés élémentaires (permanence du décor, ressemblance des personnages) qui sont indispensables pour raconter une histoire. Le texte est écrit en vieille langue picarde et il raconte les événements principaux de la Genèse. C'est ainsi que la première planche ci-dessus raconte le meurtre d'Abel par son frère Caïn.



Avouons-le, je n'ai pas complètement compris le contenu des autres pages que je vous montre ici. Toutefois, je vous en mets plusieurs extraits afin de souligner l'ampleur de cette histoire en images et la régularité de sa construction. Les décors sont bien sûr élémentaires et les personnages bibliques sont habillés à la manière des bourgeois ou des soldats médiévaux mais .. on ne fera pas trop de reproches au miniaturiste. Il n'était pas encore usuel, à cette époque, de rechercher une bonne documentation.  Smile



Parfois, le texte devient plus envahissant et le miniaturiste diminue le nombre de cases, mais la structure générale du récit ne change pas. Ceci ne nous choque pas, au fond, car les dessinateurs actuels se permettent aussi d'introduire quelques plans généraux accompagnés de longues descriptions.  Wink



Voilà ! Ce type de manuscrit est bien moins luxueux que les livres d'heures ou les psautiers que l'on trouve habituellement dans les livres d'histoires ou en fac similé, mais il mériterait néanmoins d'être sorti de l'oubli. J'ai vraiment le sentiment que, tout comme le Dit de Fauvain, il correspond à une première tentative de bande dessinée. Je n'ai malheureusement pas trouvé d'infos sur le Web et je ne sais pas si les bibliothèques contiennent plus de renseignements sur cette oeuvre. Je me sens un peu frustré mais, qui sait, comme la BD est un art qui prend son essort, peut être qu'un érudit s'y intéressera un jour ? On peut même souhaiter qu'un éditeur cultivé ose rééditer une fois ce trésor méconnu !



Dernière édition par Raymond le Sam 21 Mai - 18:21, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

81 Re: Bandes dessinées médiévales le Mer 20 Oct - 15:35

Raymond

avatar
Admin
Dans la série des "manuscrits-sur-lesquels-je-ne-sais-pas grand-chose-mais-qui-se-rapprochent-de-la-BD", il faut également mentionner le Liber Depictus, également intitulé le Krumlov Picture Codex lors de sa réédition récente en fac similé.



Ce manuscrit a été réalisé en 1380 dans un monastère à Krumlau (ou Krumlov dans l'actuelle Tchéquie). D'après les rares descriptions que j'ai pu lire, c'est un livre essentiellement composé d'images, celles-ci étant accompagnées d'un texte explicatif. Les photographies que j'ai pu contempler en surfant sur le Web soutiennent en tout cas cette idée.



Que contient donc ce livre ? En fait, il s'agit d'un mélange qui est destiné à l'enseignement des clercs. On y trouve une "bible des pauvres" (ce n'est pas une bible mais plutôt un équivalent imagé des manuels de catéchisme ou de morale) et diverses histoires didactiques, entre autre des vies de saints de l'Eglise. Les images y jouent un rôle essentiel et elles sont accompagnées d'un bref commentaire explicatif.



Les photos ci-dessus ne sont pas d'une grande qualité, je l'admets, mais on trouve aussi quelques images plus lisibles dans Wikipédia. Voici par exemple une planche qui raconte la vie de Vaint Vitus.



Ce manuscrit est actuellement conservé dans la bibliothèque Nationale d'Autriche à Vienne, et ceci explique peut être pourquoi les historiens de la BD (tous francophones) ne s'y sont pas intéressés. Mentionnons quelques sites tchèques (évidemment ) qui nous montrent des images du manuscrit mais ... difficile de comprendre ce qu'ils écrivent. Voyez plutôt !  Smile

http://www.nkp.cz/pages/page.php3?page=luc_krumlov.htm

Voilà ! toute info ou idée à propos de ce livre sera évidemment bienvenue.  Very Happy



Dernière édition par Raymond le Sam 21 Mai - 18:26, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

82 Re: Bandes dessinées médiévales le Ven 22 Oct - 0:44

Raymond

avatar
Admin
Tournons-nous maintenant vers la Belgique, plus exactement vers le trésor de l'église de Saint-Quentin à Louvain, où l'on trouve un manuscrit peu connu du XIVème siécle. Cette Vie de Saint-Quentin se présente sous la forme d'un parchemin inhabituel, qui mesure 8 mètres de longueur pour 17 cm de hauteur. Cette longue "bande" contient une suite de dessins narratifs, surmontant un bref texte explicatif, et elle raconte le martyre de Saint-Quentin au IIIème siécle. Ce codex doit probablement ressembler à la tapisserie de Bayeux mais je n'en ai, hélas, trouvé aucune photographie. Heureusement, ces images ont été recopiées à la fin du XIXème siècle par Adolphe Everaert et ceci a fait l'objet d'un mémoire qui est conservé à la Bibliothèque Nationale.



Ce document a récemment été numérisé et il est maintenant consultable en ligne sur Gallica. On peut même le télécharger à cette adresse :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1021548

Everaert a subdivisé cette suite de dessin en 34 tableaux, et voici à quoi ressemble la première image.



Et voilà la traduction du texte : "Au temps de Dioclétien et aussi de Maximien, empereurs, partirent de Rome Saint-Quentin et les hommes dont les noms sont écrits ci-dessus".
Je ne vous ajoute pas les noms des compagnons de Saint-Quentin, que vous pouvez lire au-dessus des silhouettes des personnages.  Wink

Deuxième tableau :



(Non traduit) "Ainsi com les vees éscri. Se vin S.Quentin adnonchier. A amiens no foy et preschier."
(Traduction aproximative : Saint-Qentin vient à Amiens pour prêcher la foi chrétienne !  Wink ).

Troisième tableau :



(C'est une période de persécutions des chrétiens et les soldats romains l'arrêtent, puis l'amènent devant le préfet des Gaules).
Les soldats :"Nous avons trouvé ce fou qui prêche contre nos dieux"
Le préfet : Qui est-tu ? D'où viens tu ? Quel est ton nom ?
Quentin: "Quentin est mon nom et je suis né à Rome"

Voilà! Il est déjà évident à ce stade que cette suite d'images constitue bien une bande dessinée. Je ne vais donc pas vous mettre ici les 34 tableaux, mais ceux qui souhaitent lire la suite peuvent la découvrir à l'adresse que je vous ai indiquée ci-dessus. J'ajouterai simplement que cette oeuvre dessinée de façon assez rudimentaire n'était peut être que la première étape d'un travail (par exemple sur une tapisserie) qui n'a jamais été terminé, mais tout cela reste une hypothèse.  Cool



Dernière édition par Raymond le Sam 21 Mai - 18:29, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

83 Re: Bandes dessinées médiévales le Ven 22 Oct - 1:12

Raymond

avatar
Admin
Pour le plaisir des yeux, voici tout de même les trois tableaux suivants.  Wink








C'est probablement la première bande dessinée belge.  Very Happy



Dernière édition par Raymond le Sam 21 Mai - 18:31, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

84 Re: Bandes dessinées médiévales le Ven 22 Oct - 9:23

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
Pas encore de gros nez mais... Je rêve ou c'est de la ligne claire ?
Very Happy

http://planbd.blogspot.com

85 Re: Bandes dessinées médiévales le Ven 22 Oct - 9:53

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
J'aime bien le gag de fin.

http://planbd.blogspot.com

86 Re: Bandes dessinées médiévales le Ven 22 Oct - 10:09

Raymond

avatar
Admin
Totoche Tannenen a écrit:Pas encore de gros nez mais... Je rêve ou c'est de la ligne claire ?
Very Happy
Difficile de juger, car il s'agit tout de même d'une copie.

Voici les trois tableaux suivants. Tu as remarqué que certains d'entre eux comportent deux images, ce qui démontre leur nature séquentielle.







Dernière édition par Raymond le Sam 21 Mai - 18:33, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

87 Re: Bandes dessinées médiévales le Ven 22 Oct - 10:15

Raymond

avatar
Admin
Totoche Tannenen a écrit:J'aime bien le gag de fin.

Euh .... tu parles de ça (tableau N° 34) ?



Dernière édition par Raymond le Sam 21 Mai - 18:34, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

88 Re: Bandes dessinées médiévales le Sam 23 Oct - 0:54

Raymond

avatar
Admin
Connaissez-vous Gallica ? Ce site Web affilié à la Bibliothèque Nationale de France a pour vocation de numériser des livres rares afin de les conserver mais aussi de les rendre accessibles au public. On y trouve des ouvrages de toutes les époques et donc ... des manuscrits enluminés, bien sûr. Smile  C'est dans ce site que j'ai découvert, un peu par hasard, la Bible historiée toute figurée, un ouvrage datant de la fin du XIIIème siècle.



Malgré son titre, il ne s'agit pas d'une vraie Bible, mais plutôt d'un manuel d'enseignement comparable à un livre de catéchisme. Il expose les croyances et la morale de la religion catholique en racontant de courtes histoires. Le livre illustre quelques épisodes de l'Ancien testament ainsi que les principaux événements des Evangiles, et il est constitué essentiellement d'images. Une page typique se présente de la manière suivante.



L'essentiel de la page est donc occupé par une grande miniature, subdivisée en lignes et en cases. Un court texte est placé en dessus et en dessus des images, afin d'apporter un commentaire à ces récits. Regardez la miniature de plus près.



Bien que les décors ne soient pas détaillés et que les cases présentent un contour semi-arrondi, l'ensemble possède les caractéristiques d'une BD. La disposition régulière des cases évoque tout naturellement la structure d'une suite narrative. Par ailleurs, on y retrouve certaines des règles du récit en image, comme le décor fixe dans lequel évoluent les personnages, ou une certaine constance des habillements pour faciliter leur reconnaissance.



Je n'ai pas beaucoup d'informations sur la genèse de ce manuscrit qui était certainement destiné à des gens d'une grande richesse, vu l'omniprésence de la couleur dorée en guise de décor. Ce manuscrit se rapproche par certains aspects des Bibles moralisées (dont je ne vous ai pas encore parlé mais cela va venir très vite  Wink  )  mais son contenu essentiellement narratif permet de l'envisager comme une vraie bande dessinée médiévale.



Signalons encore qu'une bonne moitié des miniatures du livre a été délavée par le temps. L'autre moitié des pages reste cependant bien conservée et ceux d'entre vous qui s'y intéressent pourront "feuilleter" cet ouvrage sur la page suivante :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b7200010r.r=Bible.langFR

Bonne lecture.  Very Happy



Dernière édition par Raymond le Sam 21 Mai - 18:39, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

89 Re: Bandes dessinées médiévales le Dim 24 Oct - 11:54

Invité


Invité
Jacky-Charles a écrit:La principale différence que je trouve avec nos BD d'aujourd'hui, c'est qu'il ne s'agissait pas encore d'oeuvres destinées à simplement distraire, mais elles avaient avant tout un but d'enseignement et de morale, c'est peut-être cela qui arrête certains d'entre nous pour y trouver une similitude.
Je crois que Jacky-Charles a trouvé la raison principale qui fait que pour beaucoup d'entre nous, ce n'est pas de la BD.

90 Re: Bandes dessinées médiévales le Dim 24 Oct - 12:08

JYB


vieux sage
vieux sage
On convient qu'une BD distraie, mais la BD ne peut pas être cantonnée uniquement à cela ; elle peut très bien apprendre des faits historiques (voir les Oncle Paul ou les albums authentiques racontant une biographie comme celles de Baden Powell, Mermoz, Charles de Foucauld, etc ; ou ces albums racontant des événements comme le débarquement de Normandie, la guerre des Malouines, etc, la liste est longue) ; la BD peut tout autant enseigner, pourquoi pas ?, une morale, une religion, raconter la vie de Jésus ou de Mahomet, etc. Je ne vois pas ce qui empêche qu'une BD puisse raconter tout cela, ni en quoi ces histoires authentiques ou morales en BD ne seraient plus de la BD... Mon prénom est Jean-Yves et on m'a bien offert, quand j'étais gamin, la vie de Saint Yves en BD, j'avais trouvé ça formidable (il y a plus de 40 ans...), je garde précieusement cet album car en plus il est bien dessiné...

91 Re: Bandes dessinées médiévales le Dim 24 Oct - 12:42

Raymond

avatar
Admin
C'est vrai que cette avalanche de Bibles historiées peut vous sembler bien éloigné de la BD. Il y a cependant eu des ouvrages semblables au XXème siécle. Rappelez-vous de cet album.



Je ne sais pas si beaucoup de vous ont lu cette oeuvre de Jijé. Pour ma part, j'ai essayé et je ne suis jamais arrivé au bout.  Embarassed  Elle contient quelques jolis dessins mais ils sont recouverts par un texte envahissant. Jijé a dû accepter cette faute de goût pour obtenir "l'imprimatur" (l'autorisation de l'église). C'est en tout cas une véritable BD d'enseignement et elle n'est pas du tout distrayante à lire.  Evil or Very Mad



De nos jours, on ne s'intéresse plus à la Bible en BD, mais on fait par contre de plus en plus de BD didactiques (normal, avec la pléthore actuelle ). Il y a ainsi la toute récente biographie en BD de Nietsche, de même que ce  numéro hors-série du Monde Diplomatique (que je n'ai pas encore trouvé). La BD devient de plus en plus sérieuse, et les ouvrages du Moyen Age tendent à se rapprocher de ce que l'on fait aujourd'hui.  Very Happy



Dernière édition par Raymond le Sam 21 Mai - 18:41, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

92 Re: Bandes dessinées médiévales le Dim 24 Oct - 13:52

JYB


vieux sage
vieux sage
J'ai évoqué les BD religieuses, mais c'était un exemple. Par ailleurs, je n'ai pas dit qu'elles sont forcément passionnantes, ou distrayantes au sens où l'entend sans doute Jean-Marc ; je dis juste que c'est bien de la BD (pas l'exemple que tu montres ci-dessus, mais j'ai bien vu des récits à thème religieux sous la forme d'une véritable BD : planches découpées en cases avec, dans ces cases, des dessins, des bulles et des textes, etc.).

93 Re: Bandes dessinées médiévales le Lun 25 Oct - 9:54

Invité


Invité
JYB a écrit:On convient qu'une BD distraie, mais la BD ne peut pas être cantonnée uniquement à cela ; elle peut très bien apprendre des faits historiques (voir les Oncle Paul ou les albums authentiques racontant une biographie comme celles de Baden Powell, Mermoz, Charles de Foucauld, etc ; ou ces albums racontant des événements comme le débarquement de Normandie, la guerre des Malouines, etc, la liste est longue) ; la BD peut tout autant enseigner, pourquoi pas ?, une morale, une religion, raconter la vie de Jésus ou de Mahomet, etc. Je ne vois pas ce qui empêche qu'une BD puisse raconter tout cela, ni en quoi ces histoires authentiques ou morales en BD ne seraient plus de la BD... Mon prénom est Jean-Yves et on m'a bien offert, quand j'étais gamin, la vie de Saint Yves en BD, j'avais trouvé ça formidable (il y a plus de 40 ans...), je garde précieusement cet album car en plus il est bien dessiné...
Bien sûr, il y a des exceptions comme celles que tu cites. Mais qui lit La vie de Saint Glinglin en BD ou les histoires de Tonton Henry à l'heure actuelle? Soyons sérieux Very Happy
C'est comme si, pour évoquer le cinéma, tu parlais de la dernière vidéo que tu as tournée pendant tes vacances...

94 Re: Bandes dessinées médiévales le Lun 25 Oct - 11:36

JYB


vieux sage
vieux sage
Jean-Marc a écrit:Mais qui lit La vie de Saint Glinglin en BD (...)
Regarde le catalogue des éditions du Triomphe par exemple... C'est leur fonds de commerce. Elles existent depuis 15 ans environ et leur catalogue de l'automne 2010 est sorti il y a quelques jours. Je vois en Une de ce catalogue : "Avec Saint Louis", "Ismaël, le berger de Bethléem", "Avec l'abbé Fouque"... Je peux en citer d'autres qui figurent à l'intérieur.

Jean-Marc a écrit:(...) ou les histoires de Tonton Henry à l'heure actuelle?
Regarde les reprises (actuelles), en albums, des Oncle Paul, chez Graton édition ou des petits éditeurs comme La Vache qui m'édite. Ca ne fait pas des tirages à la Alix, mais faut croire qu'il y a des lecteurs. Et je ne parle que des histoires à la "Tonton Henry" comme tu dis... Car des documentaires en BD, on en trouve aussi en pagaille.

Jean-Marc a écrit:Soyons sérieux Very Happy
Je n'ai pas à être sérieux ou pas sérieux, ni à dire si c'est bien ou mal ; je constate... Par ailleurs, je ne parle pas de ces BD (religieuses ou documentaires) paraissant seulement aujourd'hui, précisément en 2010, mais la discussion en est venue à comparer les récits illustrés à la manière d'une BD, remontant au moyen-âge, et de vraies BD qui ont paru au cours de ces dernières décennies (et au XXe siècle en général), d'où mon exemple d'un album sur la vie de Saint-Yves qu'on m'avait offert quand j'étais gamin.

95 Re: Bandes dessinées médiévales le Lun 25 Oct - 12:42

Raymond

avatar
Admin
J'ajouterai qu'il peut y avoir plusieurs motifs pour lire une BD : se distraire (bien sûr), s'informer (peut être), se tenir au courant d'une série qu'on aime bien (très fréquent), mais aussi accomplir un geste culturel, comme lorsqu'on lit un livre ou on voit un film d'auteur. Dans ce dernier cas, on ne cherche pas forcément à se distraire, et on se prépare plutôt à découvrir un univers d'auteur, et à recevoir un message personnel. Dans cette idée, on peut apprécier une BD difficile ou peu distrayante, tout comme cela se passe pour des films difficiles (je pense aux oeuvres d'Ingmar Bergman ou d'Antonioni) ou pour des livres ardus (là, pas besoin d'exemples car la liste est longue Wink ).

Les lecteurs des albums réédités par le Triomphe (en particulier les histoires religieuses) sont soit des personnes curieuses, qui veulent connaître un peu tout, soit des nostalgiques qui retrouvent des moments de leur enfance dans ces vieilles BD. C'est une forme de divertissement qui est bien différente que la simple recherche d'une BD divertissante, mais elle est très fréquente chez les bédéphiles.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

96 Re: Bandes dessinées médiévales le Lun 25 Oct - 13:22

JYB


vieux sage
vieux sage
Les lecteurs de ces BD des éditions du Triomphe sont - c'est connu - surtout des familles catholiques pratiquantes (on dit même : politiquement à droite...), qui achètent ces albums sans doute dans le cadre de l'éducation religieuse de leurs enfants.
Parmi les autres albums de BD (je dis bien : BD) religieuses qu'on trouve dans le catalogue, je vois : Jésus de Nazareth, par le dessinateur Loÿs Pétillot (un nom connu dans le domaine de la BD) et comme scénariste un curé, le père André Sève ; Les Paraboles, par le dessinateur Pierre Brochard (nom connu aussi) avec le père Pierre Thivollier (encore un religieux) ; Monsieur Vincent (à savoir saint Vincent de Paul), par Loÿs Pétillot encore et... Claude Marin (je ne sais pas si c'est le même Claude Marin dont on parle de temps en temps sur ce forum...) ; un macaron est apposé sur la page du catalogue, près la couverture de cet album : "Préfacé par Soeur Emmanuelle". Etc, je ne donne pas toute la liste.
Le catalogue présente aussi beaucoup de BD historiques et documentaires ; je ne vais pas tous les faire non plus (ça va des derniers jours de Pompéi, à la guerre d'Indépendance aux Etats-Unis en passant par la Légion saute sur Kolwézi... à des biographies comme celles de Marie-Antoinette, Vauban, Davout, Charette, Massoud, Tabarly...), mais on voit qu'il y a foison d'albums de ce genre et qu'il doit y avoir un marché pour ça.
A signaler que les éditions du Triomphe ne sont pas facilement trouvables en librairie ; elles diffusent par catalogue envoyé par La Poste, et aussi par des représentants qui visitent les familles, dans chaque province, au cours de réunions commerciales où sont présentés les albums et ouvrages (un peu le principe des réunions Tupperware chez les ménagères autrefois)... Donc, les éditions ne font pas beaucoup parler d'elles, mais mine de rien, elles ont un réseau assez vaste.

97 Re: Bandes dessinées médiévales le Mer 27 Oct - 0:45

Raymond

avatar
Admin
Il y a aussi des lecteurs dans mon genre, qui ne sont ni catholiques ni nostalgiques, mais qui cherchent simplement les albums édités par le Triomphe pour découvrir l'oeuvre de certains dessinateurs comme Noël Gloesner ou Pierre Brochard, par curiosité. Mais revenons plutôt aux BD médiévales.  Wink

A côté des Bibles historiées, il existait un autre genre de manuscrit au Moyen Age, appelés les Bibles moralisées. Ces livres richement illustrés n'étaient pas du tout des Bibles, mais plutôt des livres d'images qui présentaient et commentaient des récits de l'Ancien et du Nouveau Testament. Ils avaient pour but d'enseigner la morale chrétienne et exposaient en parallèle deux situations dont la confrontation était sensée dégager une morale. Chaque page présentait deux colonnes de quatres miniatures et chaque image était commentée par un texte. Voici à quoi ressemble  la Bible moralisée de Philippe le Hardi, duc de Bourgogne. Cet ouvrage date de 1404.



Sur cette page, on découvre en deux colonnes les histoires de Moïse et de Balaam qui sont mises en parallèle. Chaque image représente représente une scène (expliquée par le texte qui est adjacent) et il faut les regarder par couple. Les deux vignettes sur une bande ne constituent pas une séquence et il y a plutôt une opposition visuelle (et morale) entre ces deux images.



Le sens de ces Bibles moralisées n'est plus très facile à comprendre de nos jours. Elles frappent surtout par leurs qualités décoratives et devaient être à l'époque un support à la méditation. Je n'ai pour ma part pas cherché à deviner quelle était la leçon qui se dégage de cette confrontation entre Moïse (qui représente le bien) et Balaam. Par contre, il est clair que cet arrangement en bandes successives et cette association intime de l'image avec du texte est très évocateur de la BD.



Les jugements des historiens de la BD sur les Bibles moralisées sont assez contrastés. Blanchart les présente dans son livre comme un exemple de BD médiévale tandis que Danièle Alexandre-Bidon critique ces rapprochements, en décrétant que l'absence d'un récit séquentiel dans ces "Bibles" n'autorise pas une telle comparaison. Voilà, voilà ... cependant ... il faut admettre que la définition d'une BD a bien évolué depuis l'époque où on la considérait simplement comme un récit dessiné. Wink

Une BD doit elle comporter un récit ? Bien sûr que non, puisque certains albums de BD se présentent plutôt comme des livres d'enseignement. Un bon exemple est par exemple l'Art Invisible, le fameux livre théorique de Scott McCloud.



La page d'un album de BD doit-elle obligatoirement former un récit ? Pas nécessairement, puisque les livres qui recueillent les comics strips (comme les Peanuts) ne proposent par une histoire continue. L'unité de lecture est uniquement "le strip", un peu comme dans une Bible moralisée  Wink . De plus, il existe des oeuvres modernes qui ne racontent pas d'histoire et qui jouent simplement sur le contraste entre deux images. Il y a par exemple la belle série Passi Messa, dessinée par Jost Swarte.



Les Bibles moralisées seraient ainsi peut-être une forme de BD médiévale ? Difficile de l'affirmer avec assurance, puisque ce genre de livre n'existe plus et que nous les connaissons très mal! Toutefois, vu les formes très diverses qu'adoptent les BD actuelles, j'inclinerai plutôt à répondre par l'affirmative.  Wink



Dernière édition par Raymond le Sam 21 Mai - 18:48, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

98 Re: Bandes dessinées médiévales le Mer 27 Oct - 5:53

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Il y a aussi des lecteurs dans mon genre, qui ne sont ni catholiques ni nostalgiques, mais qui cherchent simplement les albums édités par le Triomphe pour découvrir l'oeuvre de certains dessinateurs comme Noël Gloesner ou Pierre Brochard, par curiosité.
Oui, c'est pourquoi j'ai précisé que les lecteurs sont SURTOUT - donc, pas seulement - des familles catholiques pratiquantes ; et je pensais à ces albums à thème religieux, dont nous parlions plus haut, édités par Le Triomphe. Mais cette maison a le mérite d'éditer ou plutôt rééditer des tas de choses de la bonne BD traditionnelle comme les Fripounet et Marisette et Sylvain et Sylvette de la belle époque, Le chevalier de Saint-Clair par Pierre Brochard justement, Frédéri le Gardian de Robert Rigot, Oscar Hamel de F-A Breysse, Pat'Apouf par Gervy (qui a fait les beaux jours du magazine Le Pèlerin pendant des décennies), etc.

Raymond a écrit:Mais revenons plutôt aux BD médiévales. Wink
Oui...

99 Re: Bandes dessinées médiévales le Jeu 28 Oct - 18:34

Raymond

avatar
Admin
Faisons maintenant une petite pause au milieu de cette avalanche de "bondieuseries". Je vais d'ailleurs en profiter pour vous présenter le Codex Voynich, ça fera plaisir à Jean-Marc et ça vous changera un petit peu ! Wink



Ce manuscrit apparait en 1912 lorsque Wilfrid Voynich, un libraire américain, découvre un curieux livre de 230 pages dans une villa près de Rome. A première vue, l'ensemble ressemblait à un manuel d'herboristerie ou d'alchimie mais il présentait une bizarrerie. Il était écrit en caractères mystérieux et dans une langue qui restait inconnue. Voici à quoi cela ressemble :



De nombreuses hypothèses ont été formulées à propos de ce livre, y compris bien sûr la possibilité d'une mystification. Les amateurs d'occultisme ont bien sûr postulé qu'il s'agissait d'un ouvrage d'initiation écrit dans un langage et une écriture codés, afin de cacher son contenu et ses connaissances au grand public. Diverses tentatives ont été faites au cours du XXème siècle pour comprendre ce texte mais elles ont toutes échoué, même en utilisant les moyens les plus modernes. Ces entreprises sont racontées en détail dans quelques sites Web (certains d'entre eux annoncent même la résolution du mystère Smile ).

http://www.secret-realite.net/index.php?mod=articles&ac=commentaires&id=337

http://www.ms-voynich.com/new_method.html

http://www.apprendre-en-ligne.net/crypto/mystere/voynich.html

Relevons que le manuscrit lui-même est consultable en entier sur le Web. Il faut se rendre sur la page suivante, mais vous risquez d'être déçus, car cela ressemble par moment à un simple livre de botanique deso :

http://beinecke.library.yale.edu/dl_crosscollex/SetsSearchExecXC.asp?srchtype=ITEM

Est-ce que ce livre a un lien avec la bande dessinées ? Certainement non, car on n'y voit rien qui ressemble à une séquence d'images, mais je remarque que quelques pages suggèrent un éventuel lien avec l'astrologie ou l'occultisme. Il y a celle-ci par exemple :



Voici encore une image provenant de ce livre. Si on fait abstraction du texte, cela semble plutôt banal. Il n'y a pas de quoi s'entretuer (je ne sais pas ce qu'en pense Jhen Wink ).



Voilà, je n'ai pas grand chose de plus à dire sur ce manuscrit. Signalons tout de même une belle page sur Wikipédia qui présente toutes les hypothèses élaborées jusqu'à présent par divers intellectuels. Elle se trouve ici :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Manuscrit_de_Voynich

Il est probable que l'on n'a pas fini de faire des hypothèses sur cet ouvrage. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

100 Re: Bandes dessinées médiévales le Ven 29 Oct - 13:39

Raymond

avatar
Admin
Faisons maintenant un petit bilan intermédiaire, afin de vous permetre de vous y retrouver dans cette avalanche de titres. Very Happy

Voici donc un récapitulatif des différents livres et images médiévales que je vous ai montrés jusqu'à présent, en reprenant mon précédent tableau.

1) livres d’images sans lien avec la BD
- les Très Riches Heures du Duc de Berry
- le Codex Voynich

2) images qui ne sont pas des BD mais qui contiennent des phylactères
- l’Apocalypse du Trinity College
- le Bois Protat
- la Tapisserie de l'Apocalypse (château d’Angers)
- la Tapisserie de L'annonciation (abbaye de la Chaise-Dieu)
- le Dyptique de Martin Schöngauer ( Eglise des Dominicains, Colmar)

3) manuscrits contenant une ou plusieurs pages de séquences d’images
- le Psautier de Lisle
- l'Evangile d'Esternach
- l'Evangile d'Henri III
- le Psautier de la Reine Ingeborge
- la Bible de Vivien (ou de Charles le Chauve)

4) livres constitués uniquement d’images
- la Bible du Cardinal Maciejowski
- le Psautier de Saint-Louis

5) BD médiévales
- Rouleau de Josué
- Tapisserie de Bayeux
- l'Apocalypse de Saint-Sever
- le Manuscrit de Karlsruhe (Breviculum)
- la Genèse d'Egerton
- les Cantigas de Santa Maria
- le Dit de Fauvin
- la Bible de Saint Quentin
- le Liber Depictus (Krumlov Picture Codex)
- la Vie de Saint-Quentin (Codex de Louvain)
- la Bible historiée toute figurée
Ainsi que (à mon avis) :
- le Hortus Deliciarum
- la Bible moralisée de Philippe le Hardi

Toute contestation est acceptée. Smile


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 4 sur 7]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum