Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Bandes dessinées médiévales

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 6 sur 7]

126 Re: Bandes dessinées médiévales le Dim 9 Fév - 11:48

Raymond

avatar
Admin
J'ai trouvé hier ce fameux numéro spécial d'Arts Magazine et il m'a particulièrement intéressé. Il contient entre autre un chapitre consacré aux œuvres antérieures à celle de Töpffer, qui s'intitule "Avant la bande".





On y a parle bien sûr de Lascaux, des hiéroglyphes égyptiens et de la Colonne Trajane, comme d'habitude, mais aussi de la fameuse page de la Bible d'Etienne de Harding, dont je vous ai déjà parlé. Elle est présentée par Danièle Alexandre-Bidon comme la "première page de BD" de l'histoire.  Wink 





Il y a d'autre pages qui sont candidates à cette appellation, mais ce n'est qu'un détail. Les BD médiévales commencent à être reconnues. J'ai découvert par ailleurs une page relatant l'Histoire de la fondation de l'ordre cartusien, un imprimé du XVème siècle que je ne connaissais pas.




Ce numéro d'Arts magazine a en fait de multiples points d'intérêt. Je vous le recommande.   Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

127 Re: Bandes dessinées médiévales le Sam 31 Mai - 10:15

Raymond

avatar
Admin
J'ai encore quelques autres exemples de BD médiévales.  Very Happy 

Totoche vient de m'envoyer l'adresse d'un blog qui rappelle l'existence du livre d'images de la Bible de Holkham ( Holkham Bible Picture Book). C'est une sorte de Bible moralisée qui est parue entre 1327 et 1335 en Angleterre. Elle a été mise en vedette par une récente exposition de la British Library consacrée à la BD, et intitulée "Comics Unmasked: Art and Anarchy in the UK". Cette Bible de Holkham a été qualifiée pour l'occasion de "premier graphic novel anglais".



Ce livre d'image contient 42 folios et on peut le découvrir en ligne dans sa totalité à l'adresse suivante, sur le site de la British Library :

http://www.bl.uk/manuscripts/Viewer.aspx?ref=add_ms_47682_fs001r

Les pages que je vous montre permettent au premier coup d'œil de reconnaître de véritables séquences d'images. La plupart de ces scènes sont tirées du Nouveau Testament mais je ne peux hélas pas vous les expliquer en détail.



Relevons encore qu'il existe une réédition en fac-similé de la Bible de Holkham et elle semble être splendide. On la trouve évidemment sur eBay mais elle coûte 300 euros (gasp). Il vaut mieux être fortuné si on s'intéresse aux BD médiévales.  pale 


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

128 Re: Bandes dessinées médiévales le Dim 27 Mar - 14:42

JYB


vieux sage
vieux sage
Je ressors ce vieux topic, pour dire que la revue Historia d'avril 2016 (n°832), qui vient de sortir, publie un article de 6 pages sur (je reprends le titre) : "Le Moyen Âge invente la BD". Avec divers exemples comme la tapisserie de Bayeux et autres récits illustrés dont il a été question ici (je n'ai pas tout relu sur le topic et je n'ai pas comparé avec l'article pour savoir si l'article présente des récits non-répertoriés sur le forum). Toutefois, je précise que, par rapport à la richesse du sujet, l'article d'Historia paraît très succinct... (en retirant l'iconographie qui prend de la place, l'article peut être ramené à deux pages de textes seulement).

129 Re: Bandes dessinées médiévales le Dim 27 Mar - 14:51

Raymond

avatar
Admin
Merci de signaler cet article, que je ne manquerai pas d'acquérir ! pouce


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

130 Re: Bandes dessinées médiévales le Dim 22 Mai - 11:30

Raymond

avatar
Admin
J'ai fini par acheter ce fameux numéro d'Historia qui consacre un intéressant article aux BD médiévales (en ajoutant même que "le Moyen Âge a tout inventé).



Le texte est assez court, mais il est dense et bien conçu. Après avoir admis que la BD est véritablement née avec Rodolphe Toepffer, l'auteur ajoute que le Moyen âge avait déjà créé plusieurs siècles auparavant des "anticipations de BD". Il développe ensuite plusieurs arguments à l'appui de cette considération.

Ces arguments sont les suivants :
- Tout d'abord, les dessins médiévaux sont plutôt de nature schématique. Il jouent davantage sur la "convention simplificatrice" que sur le mimétisme, et se rapprochent ainsi du croquis (et pas de la photo).
- Ensuite, le dessin et le texte sont réellement conçus ensemble, en étroite unité. Il existe entre eux une sorte de symbiose, et cette suite de "tableaux insérés dans un livre" n'est pas équivalente à de simples illustrations.
- Enfin, il existe dans ces suites de miniature une "volonté narrative", qui cherche à "rendre compréhensible l'essentiel en un coup d'œil".

Après cette démonstration, l'article présente plusieurs exemples de BD médiévales. On y trouve ainsi :
- le Liber Floridus, que je connaissais,, mais dont je n'ai pas parlé ici
- la Tapisserie de Bayeux (voir en page 1 de ce sujet)
- la Bible de Moutier-Grandval, dont je n'ai pas parlé car les illustrations me semblaient être à la limite du genre BD
- la Bible d'Etienne de Harding (elle est présentée en détail à la page 5 de ce topic)
- et enfin l'album de Villard de Honnecourt, que je ne connaissais pas, et qui ne me semble pas être une véritable BD (d'après les illustrations qui sont montrées).

Je reparlerai de certaines de ces œuvres plus tard. Wink

Signalons par ailleurs que j'ai remis à jour ce sujet. J'au surtout remis en ligne les images qui avaient disparu depuis quelques années, et qui étaient indispensables pour la compréhension de mes arguments. Vous pouvez maintenant à nouveau comprendre facilement tous les messages.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

131 Re: Bandes dessinées médiévales le Dim 22 Mai - 12:47

Raymond

avatar
Admin
Sinon, j'ai accumulé beaucoup de documentation depuis 3-4 ans, et ma "liste actuelle" de BD médiévales s'est considérablement agrandie.  Wink

Il y en a d'ailleurs tellement que je me retrouve face à un nouveau problème : comment mettre de l'ordre dans tout ça ?

Il est vrai que j'ai aussi élargi mes critères de sélection parmi tous ces manuscrits enluminés. J'ai maintenant acquis une définition un peu plus "englobante"  de la BD médiévale. Si j'admets par exemple que la Bible d'Etienne de Harding appartient au genre BD (alors qu'elle ne contient qu'une seule page de ce genre), pourquoi ne pas accepter aussi la Bible de Moutier-Grandval, qui contient plusieurs pages d'images disposées en bandes ?

Mes idées ne sont donc pas encore complètement fixées, mais je vais quand même continuer à vous présenter de nouvelles bandes dessinées médiévales.  Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

132 Re: Bandes dessinées médiévales le Dim 22 Mai - 13:24

Monocle

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Raymond a écrit:
je vais quand même continuer à vous présenter de nouvelles bandes dessinées médiévales.  Very Happy
Ça sera avec plaisir qu'on découvrira tes trouvailles Very Happy

133 Re: Bandes dessinées médiévales le Dim 22 Mai - 15:45

Raymond

avatar
Admin
Je vais commencer avec quelques mots sur le Liber Floridus.  Very Happy

Ce manuscrit enluminé est bien connu des amateurs, mais pas vraiment pour ses séquences d'images. C'est au départ une sorte d'encyclopédie médiévale, ou plutôt une compilation de différents ouvrages qui a été réalisée entre 1090 et 1120, par le chanoine Lambert (qui vivait dans le Pas de Calais). Ce manuscrit est richement illustré et aborde tous les sujets imaginables pour l'époque. Il est conservé à la bibliothèque de l'université de Gand.

Wikipédia nous en dit un peu plus sur ce livre :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liber_floridus

Comme illustrations, on y trouve des images d'animaux, des cartes, des plantes ou divers schémas. Il y a aussi une page de dessins consacrés à l'Apocalypse, et cette miniature représente en effet un début de bande dessinée.



Mais surtout, dans le numéro récent d'Historia (présenté plus haut), j'ai découvert une autre illustration étonnante provenant de ce manuscrit. J'ignore ce qu'elle raconte (probablement une séquence biblique), mais c'est indiscutablementt un récit en images, composé de 10 cases réparties sur 6 bandes.





Le Liber Floridus contient donc bien deux ou trois pages de bandes dessinées !   Very Happy

Mais il n'est pas étonnant, au fond, que l'on trouve un peu de tout dans cet ouvrage (et même de la BD), puisque c'est une encyclopédie. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

134 Re: Bandes dessinées médiévales le Lun 23 Mai - 14:07

Raymond

avatar
Admin
Parlons maintenant de la Bible de Moutier-Grandval, que j'avais volontairement écartée de ma sélection il y a 5 ans.

Cette bible carolingienne date environ de 835, et elle est nommée ainsi parce qu'elle a longtemps été conservée dans une abbaye proche de la petite ville de Moutier, dans le Jura suisse. Lors de la révolution française, ce manuscrit a été caché et il n'a été retrouvé que 30 ans après, de manière fortuite. Il a été ensuite vendu à la British Library, où on peut toujours le consulter aujourd'hui.

De fait, cette bible ne contient que 4 pages pleinement enluminées, et 3 d'entre elles ne contiennent pas de séquences narratives. Voici comment elle se présente.



Vous constatez comme moi que le manuscrit est enluminé, et qu'il est accompagné d'une grande image. Cette illustration à gauche du texte n'a rien d'une BD. Le livre contient toutefois une autre miniature, que je vous montre ci-dessous, et qui est divisée en 4 "registres" (ou bandes si vous préférez). Cette image segmentée raconte manifestement une histoire.



Cette planche raconte en fait l'histoire d'Adam et Eve. Voyons d'abord le premier registre.



Bien qu'il n'y ait pas de séparation en cases, cette bande contient bien deux images, apposées l'un à l'autre. A gauche, on voit d'abord Dieu qui crée Adam, le premier homme. Ensuite, à droite, Dieu prend une côte à Adam afin de créer la femme.



La deuxième bande contient elle aussi deux images. A gauche, Dieu amène Eve devant Adam (il n'est pas bon que l'homme soit seul Wink ). On voit ensuite à droite Dieu, qui a amené Adam et Eve dans le jardin du Paradis, et qui leur interdit de goûter au fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal.



Bon, vous connaissez la suite. Cette troisième bande la raconte en trois images. A gauche, on voit d'abord Eve qui cueille un fruit défendu, avant de le manger. Au milieu, Eve donne un fruit à Adam, qui le mange lui aussi. Et enfin à droite, Dieu pointe du doigt vers l'arbre, et se rend compte qu'Adam et Eve lui ont désobéi.  Evil or Very Mad



La dernière bande montre d'abord à gauche l'ange qui chasse Adam et Eve du Paradis. On découvre ensuite à droite Eve qui enfante Caïn dans la douleur, tandis qu'Adam travaille durement dans les champs.

Et voilà !

C'est une BD du IXème siècle, à l'époque de Charlemagne !  Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

135 Re: Bandes dessinées médiévales le Sam 28 Mai - 17:14

Raymond

avatar
Admin
Quelques siècles plus tard, pendant la période gothique, certaines bibles historiées se présentent tout simplement comme de véritables BD.



Vous en avez déjà vu quelques exemples, tels la Bible d'Holkham (post 127 de la page 6 de ce sujet) ou la Bible de Saint-Quentin (post 80 de la page 4). J'ai découvert tout récemment la "Bible de Padoue", ou dans sa langue d'origine la Bibbia Istoriata Padovana, dont la ressemblance avec les BD modernes est tout simplement stupéfiante.

Il existe un site de la British Library qui permet de voir en ligne (et en entier) ce manuscrit enluminé. En voici l'adresse :

http://www.bl.uk/manuscripts/FullDisplay.aspx?ref=Add_MS_15277

Dans sa forme originale, chaque page de ce manuscrit contient 4 dessins répartis sur 2 bandes. L'ensemble des dessins forme indiscutablement une suite narrative, et on y voit des personnages bien individualisés qui réapparaissent logiquement dans les images suivantes. Voici une page que j'ai copiée à partir du site de la British Library.





Un texte accompagne ces suites d'images, et il raconte un épisode historique du Pentateuque (terme qui désigne les cinq premiers livres de l'Ancien Testament). Voici la page suivante :





Je ne suis malheureusement pas arrivé à savoir de quel récit biblique il s'agit. Je ne peux donc pas commenter en détail cette séquence d'images, mais en regardant les pages qui suivent, vous y constaterez l'évidence d'un récit.





Le style graphique montre une remarquable constance, et les couleurs sont très harmonieuses. Il existe bien cette "convention simplificatrice" dont parlait l'article d'Historia, et toutes les conditions sont réunies pour que l'on considère cette bible historiée comme une bande dessinée.





Et encore une page de plus, pour le plaisir des yeux !  





Et ça continue encore longtemps de cette manière. Vous pouvez découvrir la suite sur le site de la British Library.


C'est une superbe bande dessinée du XVème siècle.  Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

136 Re: Bandes dessinées médiévales le Sam 28 Mai - 20:54

Jacky-Charles


license ès BD
license ès BD
Apparemment, il s'agit de l'histoire de Moïse.

137 Re: Bandes dessinées médiévales le Sam 28 Mai - 21:42

Raymond

avatar
Admin
Je crois que tu as raison, Jacky-Charles !  Very Happy

Je suis retourné sur le site de la British Library, et j'ai pu copier la page qui précède les images déjà montrées ci-dessus. Voici comment elle se présente.





Sur la première image, on voit la naissance du personnage. La deuxième montre le père plaçant le bébé dans un panier, et le déposant ensuite sur le Nil. La troisième montre les servantes apercevant le berceau (et le bébé) qui dérive sur le fleuve. La quatrième montre une conversation entre la sœur du pharaon (probablement) et une de ses servantes.

Remarquons au passage que cette dernière image contient des cadres avec texte (équivalents de phylactères) en bas de la case, comme une véritable BD.

C'est donc bien l'histoire de Moïse !  pouce


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

138 Re: Bandes dessinées médiévales le Dim 29 Mai - 11:15

Raymond

avatar
Admin
Notons que la Bible de Padoue a été rééditée au XXème siècle en Italie. On la trouve encore aujourd'hui sur eBay.

Voici la couverture du livre !





Et voici comment cela se présente à l'intérieur !  Les séquences d'images sont en fait éditées comme de simples illustrations, à côté du texte biblique d'origine.



_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

139 Re: Bandes dessinées médiévales le Mar 31 Mai - 12:02

Raymond

avatar
Admin
Raymond a écrit:Je vais commencer avec quelques mots sur le Liber Floridus.  Very Happy
(...)

Mais surtout, dans le numéro récent d'Historia (présenté plus haut), j'ai découvert une autre illustration étonnante provenant de ce manuscrit. J'ignore ce qu'elle raconte (probablement une séquence biblique), mais c'est indiscutablementt un récit en images, composé de 10 cases réparties sur 6 bandes.





Le Liber Floridus contient donc bien deux ou trois pages de bandes dessinées !   Very Happy

Mais il n'est pas étonnant, au fond, que l'on trouve un peu de tout dans cet ouvrage (et même de la BD), puisque c'est une encyclopédie. Wink

En y réfléchissant, la dernière case de cette BD nous montre un ange qui joue de la trompette. Ceci se réfère très probablement à un épisode fameux de l'Apocalypse (Les 7 trompettes), et on pourrait donc intituler cette BD comme "l'Apocalyse du Liber Floridus".


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

140 Re: Bandes dessinées médiévales le Dim 5 Juin - 11:03

Raymond

avatar
Admin
Si la Bible de Padoue est une BD indiscutable, il est plus difficile de se prononcer sur d'autres manuscrits qui n'utilisent que très partiellement les séquences d'images. C'est par exemple le cas de l'Apocalypse de Bamberg, une oeuvre qui a été copiée et enluminée autour de l'an 1000.



Tout comme l'an 2'000, l'arrivée de l'an mille réveilla de profondes terreurs parmi la population européenne. Certains mystiques prédisaient la survenue d'une réelle apocalypse, et ce texte biblique connut soudain un grand succès. De nombreuses copies virent le jour, comme par exemple l'Apocalypse de Beatus dont je vous ai déjà montré un exemple, (à savoir l'Apocalypse de Saint-Sever, voir les messages 9 à 13 de ce sujet). L'Apocalypse de Bamberg est donc née dans ce climat de peur mystique.



Ce texte somptueusement décoré est un des plus beaux manuscrits que nous ait laissé le Moyen Âge. Il est riche en initiales et en enluminures dorées, et on pense qu'il a été commandé à l'approche de l'an 1000 par l'empereur Othon III, avant d'être offert à l'abbaye collégiale de Saint-Etienne de Bamberg en 1020. Il est composé de 106 folios et contient 57 miniatures, dont certaines (comme vous pouvez le voir ci-dessus) sont divisées en deux registres. Un texte est associé à certaines images et ceci esquisse bien sûr une narration.



Le style graphique est comparable à celui de certaines bibles romanes et les images nous montrent (ou nous racontent Wink ) certaines scènes de l'Apocalypse de Saint-Jean. La plupart de ces images sont bien sûr de simples illustrations, mais lorsqu'elles sont réparties sur deux bandes, ou qu'elles occupent deux pages de suite, on peut admettre que la BD n'est pas très loin. Et lorsqu'une suite de quatre dessins nous montre (comme ci-dessous) les méfaits de la bête, on pense immédiatement à une séquence d'images.



Tout comme l'Evangile d'Echternach (voir message N° 17 de ce sujet) , l'Apocalypse de Bamberg est une "oeuvre frontière".  J'hésitais encore il y a quelques années, mais aujourd'hui, je l'engobe sans aucun scrupule dans le bataillon des bandes dessinées médiévales. Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

141 Re: Bandes dessinées médiévales le Dim 31 Juil - 16:30

Raymond

avatar
Admin
Parmi ces œuvres frontières, on peut aussi mentionner le manuscrit du Bréviaire d'amour de Matfré Ermengaud de Béziers. Cette oeuvre médiévale a été créée à la fin du XIIIème siècle et Matfré Ermengaud était un clerc languedocien, natif de Béziers et mort après 1322. Une douzaine de copies médiévales de son "bréviaire" existent encore à notre époque, et cela indique que cette oeuvre avait connu un grand succès. La copie que je vais vous montrer, et qui est très richement enluminée, est conservée à la Bibliothèque nationale de Russie à Saint-Petersbourg. Ce manuscrit russe a été copié et enluminé au milieu du XIVème siècle en Catalogne.

A noter que le Bréviaire d'amour a connu des rééditions imprimées plus modernes (en particulier au milieu du XIXème siècle). C'est en fait un long poème qui défend l'idée que le monde est une émanation de l'amour. Celui-ci se manifeste de diverses manières : amour de Dieu, amour du prochain, amour des biens terrestres et enfin bien sûr l'amour des femmes.   Wink

Ce long poème est donc un long argumentaire plutôt qu'une oeuvre lyrique, mais certaines copies contiennent aussi des petites chansons. Le manuscrit conservé en Russie dévoile en plus de multiples enluminures de toutes formes. Il y a en particulier 9 miniatures en pleine page (les plus spectaculaires), 17 miniatures en demi-page, ainsi que de très nombreuses miniatures de petites taille et des initiales historiées. Voici comment se présente une page typique de ce manuscrit.



Dans cet exemple, les miniatures restent de simples illustrations. Dans d'autres pages, toutefois, les dessins s'étendent et recouvrent toute la feuille, en se répartissant parfois en bandes superposées. Le texte existe toujours mais il est délimité sous la forme de petits récitatifs ou de phylactères.

Voici par exemple une page qui décrit les "sept œuvres de miséricorde chères à Dieu".



Je ne vais pas vous décrire en détail les 8 cases de cette "planche", mais je peux tout de même préciser que chaque image illustre une de ces "œuvres de miséricorde". On y voit une distribution de nourriture aux pauvres, la fourniture d'un toit aux sans-logis, l'habillement des pauvres, une visite aux malades puis les soins à leur prodiguer, une visite à des prisonniers et enfin l'enterrement des morts. La 8ème case montre enfin la récompense du miséricordieux : son âme se retrouve au paradis.

Ce n'est pas vraiment une histoire qui est racontée, mais c'est tout de même la description d'une "belle vie" qui est exposée par un mélange savamment dosé d'images et de texte. Image et texte semblent en fait indissociables (si on veut bien bien comprendre le feuillet) et on peut réellement considérer cette page comme une BD.  Cool

De même que la Bible d'Etienne de Harding ou l'évangile d'Esternach, cette version du Bréviaire d'amour n'est pas une BD dans son ensemble, mais elle contient quelques pages de séquences d'image qui méritent d'être considérées comme de petites bandes dessinées.   rabbit


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

142 Re: Bandes dessinées médiévales le Lun 1 Aoû - 18:11

Raymond

avatar
Admin
Découvrons encore une autre enluminure qui occupe elle aussi une pleine page du Bréviaire d'amour de Matfré Ermengaud de Béziers. Elle expose une liste des dangers de l'amour.



Cette miniature est en fait la suite d'une autre demi-page qui introduit les dangers de l'amour. On y découvre de haut en bas la gourmandise et l'ivrognerie, les combats en tournoi pour les dames, les batailles, les danses et enfin l'admiration déraisonnable des femmes (moitié gauche de la dernière bande). La dernière case, en bas à droite, montre le misérable qui a succombé aux vices, qui gît sur son lit de mort et dont le diable attire vers lui l'âme pécheresse.

C'est une belle BD médiévale, un peu trop moraliste (car elle a été créée à une époque pendant laquelle la culture était dominée par le clergé), dont nous connaissons bien sûr le scénariste (Matfré Ermengaud) mais pas le dessinateur !  Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

143 Re: Bandes dessinées médiévales le Sam 6 Aoû - 15:37

Raymond

avatar
Admin
La Bible de Winchester a la réputation d'être un des plus beaux manuscrits de l'époque médiévale. Réalisé entre 1160 et 1180, et conservé à la cathédrale de Winchester, cet ouvrage de très grande taille n'est pas tout à fait complet. Il contient néanmoins la plupart des livres de l'Ancien et du Nouveau Testament et comporte 468 feuillets et 64 miniatures. Ces images sont essentiellement des initiales enluminées et une page typique se présente ainsi.



Tout cela est très éloigné de la BD, bien sûr, mais un certain nombre de feuillets ont été détachés de cette Bible,  et l'un d'entre eux a été recueilli par la Pierpont Morgan Library de New York. On peut l'appeler le Feuillet Morgan de la Bible de Winchester.

C'est une page entièrement dessinée, sans texte, divisée en 5 à 6 cases, qui raconte quelques épisodes de la vie de David.



Ce "Feuillet Morgan" contient des illustrations de la vie de David, et on peut bien sûr se demander s'il y a une véritable séquence d'images (cela pourrait être une simple miniature compartimentée dont les images ne construisent pas une histoire). Pour ma part, j'ai la conviction qu'il y a bien une suite narrative, et il est facile de le prouver en commentant une case après l'autre.

Commençons avec la première bande, qui montre dans l'image gauche David qui fait face à Goliath et qui le défie. On voit ensuite à droite David qui coupe la tête de Goliath après l'avoir assommé avec sa fronde, et c'est donc la suite immédiate du combat. On peut noter en passant que la grande taille du champion philistin est astucieusement représentée, puisque la tête de Goliath dépasse la hauteur du premier "strip". Cette mise en scène rappelle furieusement la séquence BD de la Bible d'Etienne de Harding (voir post N° 126), où Goliath est dessiné de la même façon.

La deuxième bande contient aussi deux cases. La première montre le roi Saül qui, jaloux et inquiet, menace David de sa lance, tandis la seconde montre le prophète Samuel en train d'oindre le jeune David comme Roi d'Israël. Il y a également un lien logique (et narratif) entre ces deux scènes, qui succèdent d'ailleurs assez vite à l'affrontement entre David et Goliath. Ce feuillet nous raconte jusqu'ici la jeunesse de David, et les événement qui l'ont amené sur le trône d'Israël.

La troisième bande illustre un événement plus tardif, qui est la lutte du Roi David contre son fils Absalom. Le narrateur fait donc un grand saut dans le temps, mais on peut imaginer pourquoi il a conclu son récit avec cet épisode de la vie du roi : David est lui aussi un homme commettant des péchés, et il en subit les conséquences. Relevons que cette grande case est en fait divisée en deux, grâce à l'arbre qui se trouve au milieu du "strip" (si j'ose utiliser ce mot Wink ). A gauche de l'arbre, on voit Absalom qui s'est enfui à cheval (après avoir perdu la bataille) et dont la magnifique chevelure est restée accrochée aux branches d'un arbre. Le général Joab l'a rattrapé et le tue avec sa lance. Sur la moitié droite, on découvre ensuite David qui pleure la mort de son fils (suite logique de la case précédente) et le récit se termine avec cette note dramatique.

Les dessinateurs médiévaux appréciaient manifestement l'histoire du Roi David, mais la ressemblance du feuillet Morgan avec la planche de la Bible d'Etienne de Harding soulève la question d'une éventuelle copie des images, ou d'une inspiration commune. Rappelons que la Bible d'Etienne de Harding a été écrite environ 30 à 40 ans après celle de Winchester.

En tout cas, malgré son absence de texte, cette page contient bien une mini-histoire, et surtout il s'agit d'une belle bande dessinée. Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

144 Re: Bandes dessinées médiévales le Dim 14 Aoû - 11:35

Raymond

avatar
Admin
Je n'ai pas beaucoup d'infos sur la Bible de Merseburg, un manuscrit allemand qui date du 13ème siècle et qui est conservé à la cathédrale de Merseburg en Saxe. Il n'est pas mentionné dans la monographie d'Ingo Walther.

Cette oeuvre est mentionnée dans un livre que j'ai acquis l'année passée, et qui fait une analyse détaillée des "Bibles Romanes". Il est écrit par Walther Cahn et contient une foule d'informations intéressantes.



Ce livre m'a permis de découvrir une miniature compartimentée, en 4 registres, de la Bible de Merseburg. Elle raconte l'histoire de Joseph et la voici !



Commentons en détail cette histoire de "Joseph en Egypte" !

La première bande compte 2 cases, séparées par l'image d'une tourelle étroite. A gauche, Jacob ordonne à Joseph d'aller voir ses frères à Sichem. A droite, Joseph retrouve ses frères qui, par jalousie, ont l'intention de le tuer et le dépouillent de sa tunique.

La deuxième bande a également 2 cases séparées par une petite tour. A gauche, les frères vendent Joseph à une caravane de marchands, tandis qu'à droite, on annonce la mort de Joseph à Jacob, en lui amenant sa tunique.

Dans la troisième bande, Joseph est en Egypte et est devenu un esclave. Il y a toujours 2 cases. A gauche, il résiste aux flatteries de la femme de Putiphar, tandis qu'à droite, il interprète le rêve déconcertant du grand panetier.

Dans la quatrième bande, les deux cases ne sont pas nettement séparées, mais le récit continue. A gauche, Joseph reçoit l'anneau du Pharaon et devient gouverneur de l'Egypte. A droite, Joseph est conduit en triomphe sur un char d'or.

En conclusion, cette miniature compartimentée raconte un véritable récit. C'est donc bien une petite BD, qui nous provient de la littérature romane.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

145 Re: Bandes dessinées médiévales le Sam 20 Aoû - 11:12

Raymond

avatar
Admin
Mais revenons aux manuscrits entièrement conçus comme des BD !  La Bible illustrée de La Hague appartient certainement à cette catégorie.





Prenant son nom de la ville où le manuscrit original est actuellement conservé, la Bible de la Hague a en fait été réalisée en France au 13ème siècle, à l'abbaye bénédictine de St-Bertin. Elle contient 24 pages de miniatures qui sont pour la plupart divisées en quatre images, et chacune d'entre elles raconte un épisode biblique bien connu (par exemple Adam et Eve, Joseph et ses frère, Moïse et le Veau d'Or, la nativité de Jesus etc.). Voici par exemple la miniature consacrée à Adam et Eve !





D'après les infos que j'ai pu lire, les miniatures ont été réalisées bien avant que l'on ne recopie le texte. Cela appuie bien sûr mon idée que ce sont des "images qui racontent". Notons que ce texte ne contient pas intégralement celui de la Bible, et certains spécialistes estiment pour cette raison que le manuscrit devrait plutôt s'intituler "Chroniques juives et chrétiennes". Voici maintenant la page qui est consacrée à Joseph et ses frères.





Le style graphique de ces images est assez original par rapport à la production française de cette époque. Le fond doré de toutes les illustrations évoque clairement les icônes byzantines, et diverses hypothèses (que je ne discuterai pas) ont été lancées pour expliquer ce choix esthétique. Voici maintenant la page consacrée à Moïse, qui reçoit d'abord les table de la loi, et qui découvre ensuite le veau d'or.





Remarquons encore que toutes ces miniatures sont accompagnées d'un texte décrivant le contenu de chaque image. Certaines doubles pages ne contiennent d'ailleurs que des miniatures.





Notons aussi que cette dernière photo provient d'un fac-similé qui a été édité en 2011 par Orbis Mediaevalis. C'est donc une BD que l'on peut acheter (avec un peu de chance) sur Internet, mais ce n'est pas bon marché. Il existe d'ailleurs une page Web qui vous montrera un peu plus d'images de cette réédition.

http://www.facsimilefinder.com/facsimiles/illustrated-bible-of-the-hague-facsimile


La bibliothèque de la Hague propose également une page Web consacrée à ce livre. C'est bien sûr la source de presque toutes les images que je viens de montrer.


http://manuscripts.kb.nl/show/images/76+F+5


Pour conclure, c'est bien une belle BD médiévale (une de plus), et il me semble que les évidences s'accumulent d'une façon écrasante. C'est aussi un livre qui est disponible pour les amateurs mais ... j'avoue que je n'ai pas encore cassé ma tirelire pour l'acquérir.   Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

146 Re: Bandes dessinées médiévales le Dim 28 Aoû - 19:10

Raymond

avatar
Admin
Les amateurs de miniatures n'ont jamais été respectueux des manuscrits qu'ils possédaient. Je vous ai déjà parlé de la Bible de Winchester dont un feuillet a été détaché puis récupéré plus tard par la Morgan Library à New York (voir post N° 143 de ce sujet), et je vais m'attarder un peu maintenant sur les Quatre Feuillets détachés du Psautier d'Eadwine, qui me semblent mériter eux aussi le titre de "bande dessinée".

Décrivons toutefois d'abord le Psautier d'Eadwine qui est conservé au Trinity College de Cambridge. Ce gros manuscrit porte le nom d'un scribe anglais médiéval (ayant participé à sa copie) et il a été réalisé à Canterbury vers 1160. C'est un recueil de psaumes (donc un des livres de la bible) un peu particulier, puisqu'il est écrit en trois langues, chacune d'entre elle étant disposée sur une colonne. La première colonne est écrite en hébreu avec une interligne contenant une traduction française, la deuxième contient la version latine du même psaume avec une traduction en vieil anglais, et la troisième, écrite sur une colonne deux fois plus large, contient les psaumes selon le rite gallican accompagnées de gloses en latin dans l'interligne et dans les marges. Ouf ! Ce manuscrit est plutôt compliqué à présenter, mais voilà à quoi cela ressemble.



Vous remarquez bien sûr que cette page "ordinaire" possède une belle enluminure, et le manuscrit tout entier est richement illustré. L'ouvrage contenait en plus initialement plusieurs feuillets entièrement illuminés mais ils ont été détachés et emportés par des indélicats. Quatre d'entre eux sont aujourd'hui conservés dans différentes bibliothèques, et voici d'abord à quoi ressemble le feuillet recueilli par la British Library.



Vous remarquez bien sûr que cette "planche" ne contient aucun texte, mais un rapide coup d'œil permet d'emblée d'y reconnaître l'histoire de la nativité de Jésus Christ, avec l'ange qui apparait à Marie en première case, les rois mages qui voient une étoile spéciale dans le ciel en deuxième case etc. etc. .... C'est donc une miniature compartimentée dont les images racontent bien une histoire, et on peut la comparer à une BD muette.

D'autres feuillets ont une présentation un peu plus complexe. On y retrouve une division de la page en 12 cases, mais celles-ci se subdivisent ensuite en plusieurs images. Voici par exemple le feuillet Morgan M521, qui est particulièrement complexe.



On peut trouver l'explication de cette miniature géante sur le site de la Morgan Library, et je ne vais donc pas tout vous détailler ici. Signalons simplement que ce sont à nouveau des séquences qui racontent des épisodes de la vie du Christ. La première case, par exemple, qui comporte deux images, montre Jésus qui guérit deux aveugles.  La deuxième case, à droite de la première, montre Jésus et les apôtres cueillant du blé un jour de sabbat, et affrontant ensuite les pharisiens (qui leur reprochent de travailler un jour de sabbat). je vous laisse le plaisir de découvrir la suite par vous même, sur ces pages :

http://corsair.themorgan.org/cgi-bin/Pwebrecon.cgi?DB=Local&Search_Arg=%22ms+m.521%22+ica&Search_Code=GKEY^&CNT=50&HIST=1

Le feuillet conservé au Victoria & Albert Museum ressemble un peu au précédent. Il raconte manifestement l'histoire de la crucifixion du Christ et je ne rentrerai pas trop dans les détails (vous devez être saturés  Smile ).



Notons pour conclure que ces feuillets n'évoquent pas le texte des psaumes, et qu'ils n'en sont pas des illustrations. Ce sont plutôt des histoires sur le Christ, ainsi que des récits qui posent les fondements de la foi chrétienne, en guise d'introduction aux psaumes. Ce sont purement des images qui racontent.

Ces quatre feuillets sont donc un nouvel exemple indiscutable de BD médiévales. Il me semble d'ailleurs que plus j'en cherche, et plus j'en trouve ! C'est probablement une quête sans fin.  Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

147 Re: Bandes dessinées médiévales le Dim 4 Sep - 10:37

Raymond

avatar
Admin
Le Psautier de Canterbury, aussi appelé Psautier Anglo-catalan, est un petit frère du Psautier d'Eadwine, dont je viens de parler précédemment. On les confond souvent et lui aussi été copié et enluminé à Canterbury entre 1180 et 1200. Son contenu (y compris la présentation en trois colonnes et trois langues) semble similaire à celui d'Eadwine et il est conservé à la Bibliothèque Nationale de France.





Bonne nouvelle ! Ce manuscrit a été entièrement numérisé par la BNF et il est accessible pour tout le monde sur le site Gallica. Il se trouve à cette adresse !

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b52506823m/f1.image

Par ailleurs, contrairement au Psautier d'Eadwine, ce manuscrit est complet et contient 12 pages de miniatures historiées. Elles sont placées avant les pages de texte et racontent en images différentes histoires de l'Ancien Testament. Voici à quoi ressemble la première page, qui contient un peu de texte mal visible entre les cases. Cela raconte de toute évidence la Création du monde, ainsi que l'expulsion d'Adam et Eve hors des jardins du Paradis.





On peut remarquer que ces miniatures sont plus richement décorées que le psautier précédent, car le fond des images est fait de peinture dorée. Voici la deuxième page, qui raconte le Déluge ainsi que des épisodes de la vie de Noé. Vous remarquerez que les deuxième case contient des phylactères.





J'agrandis la première bande, pour mieux en montrer les détails.   Wink





En dehors de ces 12 premières planches, que je vous invite à contempler directement sur le site Gallica, vous remarquerez que certaines miniatures décorant les pages de psaumes sont elles aussi compartimentées et historiées. Voici par exemple celle qui est placée en ouverture du psaume 36 (folio 62)





Notons encore qu'une partie des illustrations a été ajoutée dans un second temps, au XIVème siècle, alors que le manuscrit se trouvait en Catalogne (d'où son nom).

Vous serez d'accord avec moi que ce sont de belles séquences d'images.  Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

148 Re: Bandes dessinées médiévales le Dim 11 Sep - 16:33

Raymond

avatar
Admin
Dans la série des "BD en ligne que vous pouvez lire directement sur Gallica", on peut aussi mentionner le manuscrit en latin 15675 de la BNF. C'est une copie française, datant d'environ 1150, du fameux Moralia in Job, un livre qui était très réputé (et étudié) pendant le Moyen-Age.

Voici d'abord l'adresse de ce livre sur Gallica !

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84526716/f1.item

N'hésitez pas à le feuilleter ! Wink   Les pages de BD se trouvent en introduction du livre, et résument tout simplement l'histoire de Job telle qu'elle est racontée dans la Bible.

Mais à quoi correspond Moralia in Job ?  C'est en fait une série de commentaires sur l'histoire de Job, écrits par Grégoire le Grand  à la fin du VIème siècle, et il en existe de nombreuses copies. La nature de ces "Morales sur Job" est bien expliqué sur cette page de Wikipédia.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Morales_sur_Job

Venons à la BD qui introduit le volume 15675 de la BNF ! Ce sont des miniatures en pleine page, généralement divisées en deux registres. Elles mélangent le texte et l'image de manière narratives et les des phylactères sont utilisés pour présenter les déclarations des personnages. Voici la première page, qui montre Job vivant encore d'une manière prospère.



Toutes les pages ne sont pas coloriées, et c'est entre autres les cas de la page2.



Dans les pages suivantes, les relations entre la bande du haut et celle du bas sont assez particulières : l'image du haut illustre en effet ce que racontent les personnages du bas. C'est ainsi que dans la page ci-dessous, l'image du haut montre ce que le serviteur vient annoncer à Job :  des pillards sont venus dérober ses troupeaux, et ils ont massacré ses serviteurs.



La page suivante est construite sur le même modèle. Si j'ai bien compris, on lui annonce cette fois la mort de ses enfants.



Et ainsi de suite ! C'est en fait toute l'histoire de Job qui est résumée de cette manière, et ces 14 pages d'images historiées, qui introduisent donc les commentaires de Grégoire le Grand, sont sans aucun doute une jolie petite bande dessinée.  Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

149 Re: Bandes dessinées médiévales le Sam 3 Déc - 15:24

Raymond

avatar
Admin
J'ai malheureusement peu d'infos précises sur la Bible d'Avila, ou plutôt la Biblia de Avila, une autre bible illuminée espagnole, mais les données dont je dispose fournissent d'indiscutables arguments permettant de l'incorporer dans ma liste de BD médiévales.

Ce gros manuscrit richement illuminé a été copié entre 1000 et 1200 après JC. Il contient plus de 400  feuillets et il est conservé dans la Bibliothèque Nationale d'Espagne à Madrid. C'était au départ un manuscrit italien, qui a ensuite été adapté pour un usage espagnol, et ceci entraîne la coexistence de différents styles de miniatures. Il a été entièrement numérisé et est gratuitement visible en ligne, à cette adresse :

http://bdh-rd.bne.es/viewer.vm?id=0000014221&page=1

Cette Bible semble assez complète, car elle comporte à la fois l'Ancien et le Nouveau Testament. Elle contient toutes sortes de miniatures, que ce soit des initiales enluminées, des images isolées au sein du texte, des portraits ou des illustrations compartimentées ... présentant un aspect "historié" compatible avec une BD.  Wink  C'est le cas en particulier d'un cycle de 6 pleines pages racontant la vie du Christ. Voici une de ces planches que j'ai trouvé dans le livre de Walter Cahn, qui raconte les suites de la mort du Christ. La première bande montre la venue des trois Marie au tombeau du Christ, la deuxième montre sa descente aux enfers, et la troisiéme la résurection de Jesus, d'abord au Jardin des Oliviers, puis devant les pèlerins d'Emmaüs.





Les couleurs sont riches et les silhouettes ont une certaine vie. Par ailleurs, le texte, qui est surtout descriptif, semble être en harmonie avec les images. Le terme de "BD médiévale" ne me semble donc pas usurpé.

Voici comme autre exemple une simple "bande" qui montre la fameuse entrée triomphale de Jesus dans Jérusalem (une scène biblique qui se déroule juste avant celle de "la passion").





On trouve des BD médiévales dans la plupart des pays d'Europe.   Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

150 Re: Bandes dessinées médiévales le Jeu 29 Juin - 14:22

Cdy


débutant
débutant
Bonjour à tous,

Je me suis inscrite sur le forum pour venir remercier Raymond de son travail sur les bandes dessinées médiévales. J'ai passé cette année le concours de professeur des écoles et j'avais choisi comme option les arts plastiques. Cette épreuve consistait à réaliser un dossier sur un sujet de notre choix, pour le niveau de notre choix (de la petite section au CM2) et à le présenter ensuite à l'oral. De mon coté, très rapidement j'ai eu envie de travailler sur le Moyen Âge. Au fur et à mesure de mes lectures et de mes découvertes (à la fois scientifiques et pédagogiques), j'ai orienté mon travail sur la narration par l'image (au programme du cycle 2 - CP/CE1/CE2).

Mon dossier s'intitule : Dessine-moi une histoire : Le récit par l'image au Moyen Âge. Il s'agit d'une séquence pédagogique destinée à des élèves de CE2.

Ce sujet a été une véritable mine d'informations pour la réalisation de mon dossier (et une source d'enrichissement personnel).
Ce fameux dossier ne devait malheureusement contenir que 10 pages (contraintes formelles - la présentation orale est plus approfondie) avec interdiction d'y mettre une bibliographie/sitographie (ça me semble idiot mais bon...). C'est aussi pour cette raison que je tenais vraiment à venir vous remercier, Raymond, car je vous dois un peu ma réussite au concours. Merci de prendre le temps d'enrichir internet et de donner tout son sens à cet outil de partage.

Merci.

Cdy, une nouvelle prof reconnaissante.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 6 sur 7]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum