Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La réédition des séries de Jean-Michel CHARLIER

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 4 sur 40]

JYB


vieux sage
vieux sage
Pierre a écrit:A propos de Blueberry je ne me souviens plus si on en avait parler quelque part mais j'avais trouvé ça sur le net : http://adesso.blogspace.fr/752366/BLUEBERRY-JEAN-MICHEL-CHARLIER-GIRAUD-LA-BIOGRAPHIE-DE-JOHN-M-CAMPBELL
Ceci a déjà fait l'objet d'une discussion, lancée par moi-même, sur le forum Aéroplanète, à ce lien (il faut dérouler un peu) :
http://www.aeroplanete.net/forum/viewtopic.php?t=255&postdays=0&postorder=asc&start=435
J'ai eu le fin mot de l'histoire par le concepteur de ce faux - car c'est un (habile) faux...-, et j'en dis deux mots un peu plus loin dans la discussion sur Aéroplanète (sur la même page, il faut dérouler un peu plus vers le bas).

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
C'est là où j'avais lu tout ça en effet, sur Aéroplanète; d'ailleurs sur la même page, il suffit de lire le commentaire de Philippe Charlier :


P. Charlier


mar 25 aoû 2009 10:59

Très bon canular qui est tout à fait dans la suite de celui monté par
J.M. Charlier lui même dans "Ballade pour un cercueil"

JYB


vieux sage
vieux sage
Pierre a écrit:C'est là où j'avais lu tout ça en effet, sur Aéroplanète; d'ailleurs sur la même page, il suffit de lire le commentaire de Philippe Charlier
Lequel a pour pseudo "Philou" sur Aéroplanète, pour ceux qui voudraient suivre la discussion.
D'une façon générale, il faut savoir que sur Aéroplanète, beaucoup de choses, souvent inédites, ont été racontées, en majeure partie par moi-même, concernant Jean-Michel Charlier et son oeuvre. Personnellement, je ne vais pas pouvoir les répéter ici, faute de temps.

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Pas de souci, beaucoup d'entre nous lisent là-bas.

Philou est aussi sur bdgest.

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
JYB a écrit:Personnellement, je ne vais pas pouvoir les répéter ici, faute de temps.

Oui il est temps d'avancer sur l'excellent Allan Mc Bride Wink
Pix nous a dit sur marque jaune que le 3 paraitrait l'an prochain.

JYB


vieux sage
vieux sage
Pierre a écrit:Oui il est temps d'avancer sur l'excellent Allan Mc Bride Wink
Pix nous a dit sur marque jaune que le 3 paraitrait l'an prochain.
Ah mais je suis très bien (du verbe "suivre"...). Patrick "Pix" a des pages de scénario d'avance, et a toujours eu des pages de scénario d'avance... Là, il boucle son histoire pour Soleil. La parution du tome Mac Bride 3 se fera quand il l'aura fini, et cette parution pourrait arriver fin d'année ou, plus vraisemblablement, début 2011.
Attention, on s'éloigne du thème de cette discuss...

Raymond

avatar
Admin
Oui, en effet. Je reviens à l'image montrée plus haut. L'auteur du blog aurait déclaré que ce faux est un hommage à J-M Charlier.

Mmm ... bizarre hommage envers Charlier, tout de même ! Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Mmm ... bizarre hommage envers Charlier, tout de même ! Rolling Eyes
J'te l'fais pas dire... Surtout quand le faussaire laisse entendre que c'est suite à un cambriolage dans les archives de la famille Charlier que ce "document" est sorti au grand jour, quand il lance des accusations contre JMC en disant qu'il ne s'est pas foulé pour écrire la série Blueberry grâce à ce livre (qui n'existe donc pas), et quand il dit que "même l'érudit Jean-Yves Brouard" (= moi-même, JYB) ignorait l'existence de ce livre... (alors que je n'ai jamais prétendu tout savoir sur JMC, et alors que le gars ne m'a jamais interrogé pour savoir si je connaissais ou non le livre...).

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Je viens de reprendre mon grand album de Jacques le Gall et ce que je lis confirme mon impression. Il y a un rythme, un ton faussement sérieux, une façon de mener les dialogues, et une utilisation des onomatopées ( "Ah" ... "Oh" ... quand ce n'est pas "Gosh" ... Smile ) qui n'appartient qu'à Charlier.

Un exemple :


Avec un cran de retard...
Il faut préciser aussi que cette version de l'histoire Le Secret des Templiers n'est pas la meilleure. La BD à l'origine a paru à raison de deux planches couleur dans Pilote. Or, pour l'édition de l'album dont tu parles et dont tu nous as montré un extrait (et avant ça pour la prépublication dans des suppléments détachables de Spirou), Dupuis a revu complètement la mise en page (enfin, c'est Mitacq, le dessinateur, qui s'est chargé du boulot). Les différences :
- tout est passé au lavis ; or c'était en couleur dans Pilote, et ces couleurs, malgré les défauts d'impression, étaient chouettes.
- les planches étaient sur 4 bandes dans Pilote, comme la plupart des BD de Charlier ; pour la parution dans le grand album Dupuis, tout a été décalé pour qu'il y ait 5 bandes par planches (la première bande de la planche 2 est devenue la 5e de la planche 1, etc, tout est décalé comme ça) ; du coup, la composition des planches, calculée par Charlier quand il a écrit son scénario, et par Mitacq/Follet quand ils ont mis en forme le scénario, ne correspond plus. En particulier, les fameux "suspenses de bas de page" dont Charlier était un maître, se retrouvent, dans le grand album Dupuis, un peu partout dans les planches, mais rarement en bas de page... Ainsi, en apercevant quelque chose que le lecteur ne voit pas, Le Gall s'écrie "OH !" en bas d'une planche dans Pilote, forçant le lecteur (de Pilote) à ne pas manquer d'acheter le numéro suivant pour savoir de quoi il retourne ; mais dans l'album Dupuis, ce moment de surprise et de suspense se retrouve souvent en plein milieu d'une planche.
- en outre, cette recomposition des planches a obligé à supprimer des images, réduire des textes explicatifs (comme sur l'histoire des Templiers qui figurait dans la BD même ; regarde ça page 142 de l'album Dupuis, il y a une petite case de texte avec le sceau des Templiers : à l'origine, c'était beaucoup plus développé), etc ; dans ce re-découpage, certaines grandes images tombaient parfois mal, à cheval sur deux planches, du coup il a fallu les virer, et recoller les morceaux par du bricolage. Le re-découpage n'est hélas pas terrible à certains endroits. Sur mon site jmcharlier.com, je montre une page extraite de Pilote, exprès pour que les lecteurs fassent la comparaison avec l'album Dupuis. Regarde par exemple à la page 164 de l'album Dupuis ; c'est la planche n°29 (d'après la nouvelle numérotation) ; dans la 6e image, Dormond, le compagnon d'aventures de Le Gall désigne quelque chose en haut et dit "Regarde !" ; la case d'après, sans transition, les deux sont allongés sur le toit de l'immeuble et regardent vers... le bas. Dormond dit encore "Oh !.. Regarde !". Entre les deux images, il y avait une autre case qui a été sucrée. On voit bien aussi que l'espace entre les deux cases est plus important que les intercases partout ailleurs.
A signaler que les autres épisodes en album de 46 planches (Les Naufrageurs, L'Oeil de Kali + sa suite), s'il restent en couleur dans l'album Dupuis, ont aussi été triturés comme ça. Je donne des exemples sur le site jmcharlier.com, à la page de Jacques Le Gall.
Personnellement, j'attends qu'un éditeur sorte les albums des BD complètes et présentées sans charcutage, telles que le couple Charlier/Mitacq les a réalisées.

Raymond

avatar
Admin
Merci pour ces explications. pouce

Comme j'ai aussi une belle collection de Pilote à la maison, j'examinerai les modifications de cette BD ce soir en comparant les 2 éditions.

A part cela, les remises en page et les "saucissonages " de BD étaient matière courante chez Dupuis. Je pense par exemple à l'histoire de Godefroy de Bouillon dessinée par Sirius. Cet album avait été réédité pendant les années 70 dans une version tronquée et amputée d'environ 40 pages. En première lecture, le récit me semblait sans intérêt. Quand j'ai relu la version originale 30 ans plus tard, je me suis rendu compte que c'était en fait un excellent récit, et que la réédition abrégée lui enlevait certaines de ses qualités.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

JYB


vieux sage
vieux sage
Oui, il ne faut pas jeter la pierre à Mitacq dans le cas des triturages des Le Gall. Cela vient de la politique éditoriale de l'époque chez Dupuis. C'est pareil avec les deux albums de Tarawa, atoll sanglant chez Dupuis (pour ce qui est des oeuvres de Charlier ; voir là encore ce que j'en dis sur le site jmcharlier.com, à la page de Tarawa).

Raymond

avatar
Admin
Tarawa Atoll sanglant est une bonne BD, je trouve. Je l'ai découverte tardivement pendant sa publication sous une forme remaniée dans le journal Spirou, mais cela ne m'avait pas empêché de l'apprécier. Les histoires de guerre ou de bataille sont vite ennuyeuses mais, avec Charlier aux commandes, la narration se double d'une sorte de bagout, ou plutôt de malice, qui donne envie de continuer l'histoire. Il m'est bien sûr difficile de juger de l'impact des modifications du dessin (d'autant plus que la BD originale semble avoir été publiée en noir et blanc) mais je peux témoigner que les "rafistolages" de Dupuis n'ont pas altéré le plaisir des lecteurs. Cool


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Tarawa Atoll sanglant est une bonne BD, (...) mais je peux témoigner que les "rafistolages" de Dupuis n'ont pas altéré le plaisir des lecteurs. Cool
Je n'ai pas dit le contraire... Mais personnellement, je préfère les BD dans leur jus initial, complètes et avec le découpage préparé par les auteurs au moment de la réalisation et tel qu'il apparaît à l'origine. Surtout que dans le cas qui nous occupe, ce sont des charcutages (certes pas méchants et ponctuels) faits dans le cadre d'une politique éditoriale, et pas par la volonté des auteurs - contrairement par exemple à Hergé qui a refait plus ou moins entièrement des histoires de Tintin (ainsi, il a sorti trois versions de Tintin au pays de l'Or noir, pour ne parler que de cette histoire: celle d'origine en 1939, celle de 1950 et celle de 1971) : dessins refaits, dialogues réécrits, etc., mais c'est par la volonté d'Hergé.
Dans le cas de Tarawa, la BD originale tient en 60 planches, et Dupuis a réussi à en faire deux albums de 44 planches : le même matériel de base se transforme donc en deux volumes, d'où deux fois plus de rentrées d'argent et l'effet "feuilleton" (même s'il n'y a que deux albums ; mais celui qui achète l'un, achète presque forcément l'autre). Cependant, sur mon site jmcharlier.com, si tu as vu ça, j'explique qu'à un moment, le redécoupage d'une planche a obligé Dupuis à refaire un texte qui donne un autre horaire à une action (une action qui s'est déroulée de nuit à une certaine heure dans l'album original, et à une autre heure dans la version de 1975 ; certes, ce n'est pas méchant là non plus, mais c'est quand même contraire à la vérité historique et pour moi, ce n'est pas bien... A moins que ce soit le scénariste, JM Charlier, qui ait retrouvé le véritable horaire de l'action et qui a profité de la réédition et des modifications pour glisser cette correction ? Mais ça m'étonnerait beaucoup, vu comment la planche a été refaite.
Mais évidemment, ceux qui ne connaissent pas ces "cuisines" n'y ont vu, dans les albums des années 70, que du feu.

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Effectivement, j'avais 15 ans à l'époque quand j'ai acheté les rééditions et je n'ai rien vu. Mes oncles, qui avaient une petite collections de Buck Danny originaux et aussi Tarawa m'avaient dit qu'il y avait des différences...

Au sujet des planches qui disparaissent je me souviens dans Pilote de la planche d'introduction du Général Tête Jaune où l'on voyait la longue colonne d'Allister s'enfoncer en territoire indien : elle n'a pas été reprise dans l'album Sad

JYB


vieux sage
vieux sage
Pierre a écrit:Au sujet des planches qui disparaissent je me souviens dans Pilote de la planche d'introduction du Général Tête Jaune où l'on voyait la longue colonne d'Allister s'enfoncer en territoire indien : elle n'a pas été reprise dans l'album Sad
Elle est là : http://www.jmcharlier.com/blueberry2.php (encore et toujours mon site sur JM Charlier... Désolé... Dans la mesure du possible, j'ai essayé de mettre en ligne sur ce site des images peu connues, supprimées des albums, etc.).
La grande image avec Allister ne figure pas dans l'album Général Tête Jaune, de même que deux vignettes de la planche 2 comme je l'indique dans la page du lien ci-dessus, car l'histoire parue dans Pilote fait 48 planches en tout ; or, il ne faut pas que dans un album normal, on dépasse 47 planches maxi. Encore des histoires de charcutages de planches pour des raisons pratiques qui n'ont rien d'artistiques (coût, problèmes d'impression...).

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
JYB a écrit:
Elle est là : http://www.jmcharlier.com/blueberry2.php (encore et toujours mon site sur JM Charlier... Désolé... Dans la mesure du possible, j'ai essayé de mettre en ligne sur ce site des images peu connues, supprimées des albums, etc.).
La grande image avec Allister ne figure pas dans l'album Général Tête Jaune, de même que deux vignettes de la planche 2 comme je l'indique dans la page du lien ci-dessus, car l'histoire parue dans Pilote fait 48 planches en tout ; or, il ne faut pas que dans un album normal, on dépasse 47 planches maxi. Encore des histoires de charcutages de planches pour des raisons pratiques qui n'ont rien d'artistiques (coût, problèmes d'impression...).

Oui c'est bien évidemment là que je l'avais retrouvé. Je me demande si on ne la retrouve pas dans les Rombaldi... je vais voir....Ben non, elle n'y est pas non plus !

Pour ma part, je trouve désolant que ce genre d'album ne soit pas réédité dans leur version intégrale, d'autant que ça se vendrait : Blueberry c'est une valeur sure non ? je veux dire commercialement parlant.

JYB


vieux sage
vieux sage
Pierre a écrit:Pour ma part, je trouve désolant que ce genre d'album ne soit pas réédité dans leur version intégrale, d'autant que ça se vendrait : Blueberry c'est une valeur sure non ? je veux dire commercialement parlant.
J'en parle ailleurs sur ce forum, je ne sais plus où : les grands éditeurs ont des impératifs et des considérations autres qu'artistiques, qui n'ont rien à voir, et même qui sont à l'opposé, de ce qu'attendent des passionnés comme nous. Un album doit faire 46 planches, pas une de plus (sinon ça fait exploser les devis), et doit rapporter tant. Point final. Ce qu'il y a dans l'album, ces éditeurs s'en fichent un peu, du moment que ça se vend. Il n'y a guère que des petits éditeurs consciencieux, des artisans de la BD, qui pourraient se permettre de peaufiner des albums dans le respect de l'oeuvre... Mais ça coûterait cher, ça prendrait beaucoup de temps (ces grandes maisons, ce sont des usines à gaz qui doivent tourner vite et - accessoirement - bien) et ce serait peu rentable finalement.

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Oui je comprends bien, et je le regrette.
Ceci dit un petit tirage avec un prix en conséquence pourrait trouver son public peut être ? Voir le succès des albums Golden Creek...dont un Buck Danny est attendu pour l'an prochain si tout va bien.

JYB


vieux sage
vieux sage
Les éditions Sangam, qui vont sortir tous les anciennes BD inconnues de Charlier (en commençant par Clairette publié l'année dernière) devraient se charger de te contenter, en soignant les parutions comme il faut et en retrouvant des choses rares. Mais les ventes ne sont pas extraordinaires (les titres Clairette et Kim Devil 1, les deux seuls publiés à ce jour, n'ont été imprimés qu'à 1000 ex chacun - je dis bien : mille). Même le nom "Charlier" n'attire pas les foules de nos jours. Je crois que tout le stock de Clairette (avec aussi le nom "Uderzo" associé à celui de Charlier, ce qui n'est pas rien tout de même) a été épuisé à ce jour, mais ce fut laborieux ; un grand éditeur considèrerait un tel chiffre comme un échec cuisant, mais j'imagine que Sangam juge ce chiffre satisfaisant, en fonction de ses projections et du marché. Quant au Kim Devil, il en est aux débuts de sa mise en place, attendons un peu pour voir les résultats.

Raymond

avatar
Admin
Mille exemplaire vendus, ce n'est pas si mal car il est clair que les "Clairette" étaient avant tout destinés à des collectionneurs d'âge mur et un peu nostalgiques. Il y a par ailleurs une telle abondance d'albums que l'achat d'un "Clairette" ne s'impose pas forcément, à moins d'être un collectionneur fanatique de Charlier (je ne sais pas si il y en a beaucoup Question ) ou d'Uderzo (là, c'est plus répandu mais c'est généralement limité à Astérix Rolling Eyes )


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit: un collectionneur fanatique de Charlier (je ne sais pas si il y en a beaucoup Question ) ou d'Uderzo (là, c'est plus répandu mais c'est généralement limité à Astérix Rolling Eyes )
Des fanatiques de Charlier, je crois pouvoir dire, grâce à mon site jmcharlier en particulier, qu'il y en a un sacré paquet ; je reçois de loin en loin des mails de visiteurs de mon site de tous horizons, et ce depuis plus de cinq ans que le site existe. Il suffit aussi de lire divers forums, comme celui-ci, et de constater l'engouement et la nostalgie autour du nom Charlier. Mais des acheteurs de BD anciennes de Charlier, il y en a beaucoup moins... La preuve, seulement 1000 albums de Clairette, quand c'est Charlier et Uderzo aux crayons, ça fait léger. Mais si ça reflète la réalité de ce "fanatisme", ça relativise pas mal les choses... Et puis, il faut pouvoir se payer un album, même un inédit, même si c'est Charlier, même s'il fait un nombre de pages plus copieux que d'habitude, même si on en a pour son argent, qui coûte 19 euro ; beaucoup de lecteurs potentiels ne franchissent pas la "barre psychologique" pour un prix qu'ils considèrent normal pour un album de BD et qui est nettement moins que 19 euro. Il y a peut-être aussi un problème de mises en place en librairie, l'éditeur Sangam ayant souhaité se passer de diffuseur

Invité


Invité
J'aime bien ton site, JYB, j'y vais assez souvent!
Je viens de relire toute la série de Blueberry avec l'intégrale qui est parue en Belgique avec le journal Le Soir et, jusqu'à Arizona Love, c'est du plaisir à l'état pur.
Après, ça se gâte question scénario et la disparition de Charlier se fait cruellement sentir. On a droit à Blueberry assis pendant un album, puis couché pendant un autre, on se demande ce que nous réserve la suite à ce moment là
Mon autre série de lui que je lis et relis régulièrement c'est Barbe Rouge.
C'est assez amusant de voir chez lui certains "trucs" qui reviennent d'albums en albums : Blueberry qui sonne la clairon et fait croire qu'une armée nombreuse l'accompagne, l'histoire des lumières sur une barque qui font croire aux poursuivants de Barbe Rouge qu'ils sont derrière son bâteau, etc..
Charlier était un vrai génie du scénario et il manque vraiment, surtout actuellement!

JYB


vieux sage
vieux sage
Jean-Marc a écrit:J'aime bien ton site, JYB, j'y vais assez souvent!
Merci. Au fait, appel à ceux qui sont allés voir récemment mon site (mon site consacré à jmcharlier.com, bien sûr, pas le mien propre) : lisez-vous facilement les textes ? D'un ordinateur à l'autre, et même sur le mien parfois, des sigles bizarres, ou des points d'interrogation, remplacent les lettres à accent ainsi que les apostrophes et guillemets. Y a-t-il ça chez vous ?

Jean-Marc a écrit:Je viens de relire toute la série de Blueberry avec l'intégrale qui est parue en Belgique avec le journal Le Soir et, jusqu'à Arizona Love, c'est du plaisir à l'état pur.Après, ça se gâte question scénario et la disparition de Charlier se fait cruellement sentir.
Tu sais sans doute que seul le premier tiers environ de l'épisode Arizona Love est dû à Charlier ; le reste c'est Giraud qui s'en est occupé, après le décès de son scénariste. Une discussion à ce sujet fut une cause de petite bisbille entre le fils de Charlier et moi, sur le forum Aéroplanète où j'avais avancé que contrairement à ce qui est dit officiellement, JM Charlier n'a pas écrit jusqu'à la planche 22 incluse ; pour moi, les 22 premières planches comportent des passages et ajouts écrits par Giraud après la mort de JMC, mais JMC n'avait dû écrire que jusque vers la planche 16 ou 17 (ou 18, je ne sais) ; on dit - et Philippe Charlier soutient mordicus - que la partie "Charlier" va jusqu'à la planche numéro 22 si on englobe le tout. Ceux qui ont des "tuyaux" en faveur de ma version (dont je suis sûr...), je suis preneur.

Jean-Marc a écrit:Mon autre série de lui que je lis et relis régulièrement c'est Barbe Rouge.
Bien vu, c'est aussi une de mes préférées, et j'ai dit sur le site jmcharlier que l'épiso de Le Trésor deBarbe-Rouge est pour moi le meilleur scénario de Charlier, toutes séries confondues. Patrice Pellerin, quand il a repris le dessin de la série après le décès de Jijé, m'avait dit qu'il avait dû lire toute la série, pour en prendre connaissance, alors qu'il ne l'avait jamais lue avant, et que ça l'avait épaté. Il trouvait même que ça paraissait dommage que la série ne soit pas mieux connue.

Jean-Marc a écrit:C'est assez amusant de voir chez lui certains "trucs" qui reviennent d'albums en albums : Blueberry qui sonne la clairon et fait croire qu'une armée nombreuse l'accompagne, l'histoire des lumières sur une barque qui font croire aux poursuivants de Barbe Rouge qu'ils sont derrière son bâteau, etc...
Le coup du clairon pour faire croire à l'arrivée d'une armée nombreuse, Charlier ne l'a fait qu'un fois dans Blueberry, je crois...? Les lumières sur une barque, c'est repiqué d'une anecdote vraie que Charlier avait racontée dans la biographie de Surcouf, et qu'il a replacée dans le dernier épisode qu'il ait écrit des Castors (l'un des Castors, qui utilise le truc, dit même qu'il a vu ça dans la BD Surcouf...).

Jean-Marc a écrit:Charlier était un vrai génie du scénario et il manque vraiment, surtout actuellement!
Personnellement, je ne vois pas de scénariste contemporain qui "fasse du Charlier", c'est-à-dire avec sa puissance, son don du découpage (primordial quand on écrit une BD), sa qualité, son imagination, son sens de la prospective, ses qualités littéraires, son souci du détail, son respect du lecteur.



Dernière édition par JYB le Jeu 27 Mai - 17:17, édité 1 fois

Invité


Invité
JYB a écrit:
Personnellement, je ne vois pas de scénariste contemporain qui "fasse du Charlier", c'est-à-dire avec sa puissance, son don du découpage (primordial quand on écrit une BD), sa qualité, son imagination, son sens de la prospective, ses qualités littéraires, son souci du détail, son respect du lecteur.
Tout à fait d'accord avec toi, JYB !
Je peux juste ajouter que toutes les qualités que tu cites si justement peuvent également s'appliquer à J Martin pour lequel on doit ajouter qu'il était en plus un dessinateur hors du commun

JYB


vieux sage
vieux sage
JYB a écrit:Personnellement, je ne vois pas de scénariste contemporain qui "fasse du Charlier", c'est-à-dire avec sa puissance, son don du découpage (primordial quand on écrit une BD), sa qualité, son imagination, son sens de la prospective, ses qualités littéraires, son souci du détail, son respect du lecteur.
J'oubliais une autre (rare) qualité : sa très grande culture...

Jean-Marc a écrit:Je peux juste ajouter que toutes les qualités que tu cites si justement peuvent également s'appliquer à J Martin pour lequel on doit ajouter qu'il était en plus un dessinateur hors du commun
On m'a raconté que lorsque Charlier et Martin se retrouvaient ensemble au salon d'Angoulême - ça remonte donc à une époque lointaine -, au milieu d'amis comme ça se passait chaque soir après les expositions et séances de dédicaces, ils étaient intarissables. Avec leur sens de la narration et leur culture, ils captivaient leur auditoire et tenaient comme ça jusqu'au petit matin. J'aurais bien voulu assister à une de ces discussions...

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 4 sur 40]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum