Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Des titres et des influences dans la BD franco-belge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

JYB


vieux sage
vieux sage
*** Ces posts ont été déplacés dans un nouveau sujet car ils devenaient trop hors sujet par rapport au topic sur le Testament de César dont ils sont issus *** Pierre (Modérateur)


Oui, je sais bien, mais je sais aussi que parfois, des noms ou des titres sont déposés officiellement. Par exemple (dans le domaine maritime, que je connais un peu), une association héritière des archives de la célèbre Compagnie générale Transatlantique - qui a mis en service des paquebots aussi célèbres que le Normandie, le France, etc - a déposé la plupart des noms de ses plus célèbres navires (aussi incroyable que cela puisse paraisse, puisque Normandie, France, etc., sont d'abord et avant tout des noms propres, géographiques, que la compagnie a elle-même "copiés" si je peux dire pour baptiser ses unités...). Eh bien quand on veut faire quelque chose (un livre par exemple) sur le paquebot Normandie, ou le paquebot France, etc, on doit passer par l'association, lui demander de valider le boulot qu'on réalise, et en plus lui verser des droits ! Je sais que j'aurais bien du mal à faire tranquillement une BD sur le paquebot Normandie...
Un peu pareil avec le nom Saint Exupéry, le célèbre pilote-écrivain. Impossible d'appeler librement un bar "Le Saint-Exupéry", par exemple. J'ai fait une BD racontant un épisode de la vie de Saint-Ex ; il n'a pas paru car le journal publicateur a fermé ses portes trop tôt, mais j'ai su que la BD n'aurait pas pu passer sans l'aval des ayants-droit du nom... et même qu'elle aurait pu ne jamais paraître...
Pour en revenir à Alix, imagine qu'une chaîne de casinos ait décidé de s'appeler Le testament de César et déposé ce nom... (je cite un exemple idiot et au hasard, mais un casino de Las Vegas s'appelle bien le Caesar, alors pourquoi pas).
Indépendamment de ça - je devine que ce genre d'ennuis ne risque pas d'arriver avec le seul nom César, bien que dans ce domaine des Copyrights, des "Trademarks" et la littérature, il y ait là aussi de quoi raconter... -, le simple bon sens et la recherche de l'originalité devraient conduire à choisir un titre si possible inédit, pour éviter les confusions. Oui, je sais bien (bis) : ce n'est pas facile, vu la quantité incroyable de titres qui existent de par le monde. Un exemple : quand j'ai imaginé le titre de l'album de ma série BD Missions Kimono n°9, Pour Sadia, j'ai fait une recherche sur Internet et je me suis aperçu qu'une association pour la défense des filles forcées de se marier avec un homme qu'elles n'ont pas choisi s'était créée en Belgique un an avant, en hommage à une certaine Sadia, Pakistanaise de 16 ans abattue à Bruxelles pour avoir refusé un tel mariage ; l'association s'intitule Pour Sadia. La Sadia de ma BD est aussi Pakistanaise (mais il n'était pas question du tout de mariage forcé dans ma série axée sur l'aviation comme, je crois, chacun sait). Que faire ? J'ai quand même conservé le titre à mon album... mais eu égard au but louable de cette association, j'ai failli éviter le mélange des genres et trouver autre chose...
En tout cas, quand je trouve un titre pour une BD, je cherche autmatiquement sur Internet si une autre BD n'a pas déjà le même titre...



Dernière édition par JYB le Mer 25 Aoû - 10:17, édité 1 fois

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Il y a 2 grandes menaces:
la grande menace de Jacques Martin, bien sûr, en 1952.
la grande menace (The Medusa Touch dans la version originale britannique), un film de 1978.

http://alixmag.canalblog.com/

JYB


vieux sage
vieux sage
Le titre français du film n'aurait-il pas dû être différent du célèbre titre de l'album (antérieur, donc) de Jacques Martin, pour éviter qu'on croie d'emblée que le film soit une adaptation de la BD ? Ou alors convient-on que la BD et le cinéma (et le roman aussi, pourquoi pas) sont des domaines artistiques différents et qu'on peut choisir les titres qu'on veut dans chaque partie ? Je rappelle un cas particulier qui a été évoqué sur Aéroplanète : une association humanitaire française (qui propose des baptêmes de l'air à des enfants handicapés) s'est appelée Les Chevaliers du ciel. Opposition non pas des ayants-droit de Jean-Michel Charlier (auteur de la série BD Les Chevaliers du ciel) mais des producteurs du film cinématographique Les Chevaliers du ciel, qui ont tiré en 2005 un film de la série BD...
Comme je vous disais, sur cette question des titres et des droits, il y a de quoi raconter...

Invité


Invité
JYB a écrit:
En tout cas, quand je trouve un titre pour une BD, je cherche autmatiquement sur Internet si une autre BD n'a pas déjà le même titre...
On n'en doute pas, mais dans le cas que tu cites, il s'agirait d'un obscur drame (comme dit Raymond à juste titre) du XIXème siècle, donc sans rapport avec la BD.

JYB


vieux sage
vieux sage
Oui, je sais, et j'avais bien vu ça tout seul, avant même que Raymond le dise dans la nuit... Mais je citais ce drame juste en complément des deux jeux vidéo portant le même titre et qui, eux, sont plus récents et ont connu une diffusion internationale. Et je le citais en premier par ordre chronologique, tout simplement. Sûr qu'il n'y aurait eu que ce drame en cinq actes, je n'aurais rien relevé...!

Invité


Invité
JYB a écrit:Sinon, je viens de voir sur Internet que le titre "Le testament de César" est déjà pris : par un drame en 5 actes du XIXe siècle (par un certain Jules Lacroix), et par, semble-t-il, deux jeux vidéo sortis à quelques années de distance. Pas gênant ?

Je crois qu'il y a toujours moyen de trouver des exemples de titres déjà parus. Pour prendre un exemple que tu dois connaître Very Happy

http://www.bedetheque.com/serie-1179-BD-Missions-Kimono.html#33503

Si on veut pinailler, on relèvera que "Scorpion noir" (BD de 2003) est le titre d'un roman de John Katzenbach paru en France en 1994 (qui a donné lieu au film "Juste cause" avec Sean Coonery)

http://www.amazon.fr/Scorpion-noir-John-Katzenbach/dp/B000GJN10G

que "Coup d'Etat" (BD de 2004) est le titre d'un roman de Pierre Moinet paru en 2003 et que "Black cat" (BD de 2004) est le titre d'une série manga débutée chez Glénat en 2003.

Je ne trouve pas ça gênant et je pense que c'est inévitable.

JYB


vieux sage
vieux sage
Jean-Marc a écrit:
JYB a écrit:Sinon, je viens de voir sur Internet que le titre "Le testament de César" est déjà pris : par un drame en 5 actes du XIXe siècle (par un certain Jules Lacroix), et par, semble-t-il, deux jeux vidéo sortis à quelques années de distance. Pas gênant ?

Je crois qu'il y a toujours moyen de trouver des exemples de titres déjà parus. Pour prendre un exemple que tu dois connaître Very Happy

http://www.bedetheque.com/serie-1179-BD-Missions-Kimono.html#33503

Si on veut pinailler, on relèvera que "Scorpion noir" (BD de 2003) est le titre d'un roman de John Katzenbach paru en France en 1994 (qui a donné lieu au film "Juste cause" avec Sean Coonery)

http://www.amazon.fr/Scorpion-noir-John-Katzenbach/dp/B000GJN10G

que "Coup d'Etat" (BD de 2004) est le titre d'un roman de Pierre Moinet paru en 2003 et que "Black cat" (BD de 2004) est le titre d'une série manga débutée chez Glénat en 2003.

Je ne trouve pas ça gênant et je pense que c'est inévitable.
Tout à fait ; quand je demandais quelques posts plus haut si c'était gênant, je n'ai pas dit que c'était interdit, et c'était juste une question, histoire de lancer une discussion.
Parfois, on ne peut pas faire autrement ; tu me parles de mes titres de Missions Kimono, mais par exemple, l'expression "Scorpion noir" est citée à de nombreuses reprises au fil des tomes 2 à 4 de la série, un cycle d'aventures dont l'album titré Scorpion noir est le n°3. Pourquoi Scorpion noir ? Parce que c'est le dessin des cocardes des avions, et du drapeau national, du pays africain (imaginaire) où se déroule l'action ; j'avais choisi pour emblème un scorpion car ce signe astrologique a une présence de poids dans mon thème astral de naissance, et j'avais ajouté noir parce que l'action se situe en Afrique noire... C'est tout bête, et voilà pourquoi, de fil en aiguille, il y a eu ce titre. Or - il faut connaître les coulisses et bien creuser le sujet pour retrouver ça... - l'album Scorpion noir est, au sein du cycle, la suite de l'album Missions Kimono n°2 (normal et logique, jusque là...) ; cet album n°2 a été réalisé à partir d'un RC (récit court) paru dans Tintin en mai 1988 (tu peux vérifier... ce RC de 5 planches était intitulé Vector for Bogey) ; à partir de cette histoire qui ne devait faire l'objet que d'une publication dans un journal, j'ai imaginé un prolongement en l'an 2000, quand j'ai créé ma maison d'édition et alors que je cherchais des idées pour un autre tome après Missions Kimono n°1 sorti en janvier 2001. Ce prolongement fut tel qu'il s'étale sur trois albums en tout... le tome n°2 fait 46 planches : 5 planches du RC + 41 planches du prolongement initial. Donc, si on remonte à loin dans le temps, ce qui a présidé au choix du titre "Scorpion noir", c'est cette petite histoire publiée dans Tintin en 1988, soit bien avant le roman que tu cites... Quant au titre Coup d'Etat, c'est quasiment inévitable car c'est le thème général de cette même trilogie de Missions Kimono, thème qui était déjà dans le RC Vector for Bogey (on y voit une tentative de coup d'état dans ledit pays imaginaire d'Afrique) et tout ça remonte donc toujours, à l'origine, à 1988, bien avant les deux références que tu cites.
Quant à Black Cat, c'est, concernant ce manga que je ne connais d'ailleurs pas, le titre de la série, tandis que mon album porte un titre unitaire (en outre en référence à un personnage important de l'album)....
Evidemment, tout ce que je raconte ne sert à rien : c'est le premier qui publie un titre qui a raison...
Petite différence, quand même, entre Missions Kimono et Alix : ma série est - et était surtout à l'époque - une série très mineure qui passait et passe encore inaperçue... Tandis que quand un Alix est publié, c'est une sortie en fanfare, et son titre apparaît soudain partout...

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
JYB a écrit:le titre de l'album de ma série BD Missions Kimono n°9, Pour Sadia

C'est amusant mais ce titre et la couverture de cet album m'ont fait penser à cette affiche de film, qui n'a rien à voir avec ton scénario à ma connaissance Wink



Very Happy

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
[quote="Pierre"]
JYB a écrit:le titre de l'album de ma série BD Missions Kimono n°9, Pour Sadia

C'est amusant mais ce titre et la couverture de cet album m'ont fait penser à cette affiche de film, qui n'a rien à voir avec ton scénario à ma connaissance Wink




Very Happy

JYB


vieux sage
vieux sage
[quote="Pierre"]
Pierre a écrit:
JYB a écrit:le titre de l'album de ma série BD Missions Kimono n°9, Pour Sadia

C'est amusant mais ce titre et la couverture de cet album m'ont fait penser à cette affiche de film, qui n'a rien à voir avec ton scénario à ma connaissance Wink




Very Happy

Oui, je sais, et dans le même ordre d'idée, il y a aussi Pour Maria, de la série XIII... Ne t'en fais pas, j'ai déjà épluché la liste des titres similaires. Et ça te donnera une idée de la difficulté, et même de l'impossibilité parfois, de trouver un titre original...
Et ça te donnera une idée de la facilité qu'il y a à critiquer Hergé par exemple, sur lequel j'ai lu des livres et des articles entiers sur les prétendus "pompages" de dessins, couvertures, idées, etc. auxquels il s'est livré pour réaliser des dessins pour Tintin en particulier... Comme c'est Hergé, tout le monde parle de lui et épluche son oeuvre, et comme il a énormément dessiné dans sa vie, c'est bien le diable si, des milliers de personnes s'y mettant, elles ne trouvent pas deux dessins pareils, l'un chez lui, et l'autre chez tel ou tel autre dessinateur ou peintre...
Pareil pour la similitude de la couv de Pour Sadia, et de l'affiche Pour Sacha (enfin, similitude est un grand mot car je n'en vois pas beaucoup...), si tu savais comment on prépare ça, comment on fait et refait les maquettes, tu saurais que le "copiage" volontaire d'une affiche de cinéma est peu vraisemblable... Mais trouve-moi d'autres affiches de cinéma où l'on voit un portrait de jeune fille, et on pourra discuter, mais ce ne sera pas tout de suite car le temps que tu les rassembles toutes, on sera en 2015...
En plus, sur l'affiche que tu présentes (et que je ne connaissais pas jusqu'à il y a une minute...), je ne vois pas tellement d'avions... Wink

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
L'action se situe pendant la guerre des 6 jours où on a vu beaucoup d'avions ... et ton titre commence aussi par "Pour" Smile et quand je lirais les Missions Kimono, je vais en trouver des influences, et c'est normal.

Tout ça pour dire que si on veut pinailler ou critiquer on peut le faire aisément. Exemple : Charlier s'inspirant fortement de Rio Bravo pour l'homme à l'étoile d'argent par exemple...

mais tout cela nous éloigne du sujet. study

JYB


vieux sage
vieux sage
Pierre a écrit: et quand je lirais les Missions Kimono, je vais en trouver des influences, et c'est normal.
Chiche... (je dis parce que... ça va te forcer à lire Kimono... study ).

Pierre a écrit:Tout ça pour dire que si on veut pinailler ou critiquer on peut le faire aisément. Exemple : Charlier s'inspirant fortement de Rio Bravo pour l'homme à l'étoile d'argent par exemple...
C'est encore autre chose : on sait que Charlier s'est plus qu'inspiré du film et des personnages.

Pierre a écrit:mais tout cela nous éloigne du sujet. study
C'est vrai : il y a le forum Aéroplanète pour parler de Missions Kimono...

Michel Jacquemart

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
stavrog a écrit:Hello, après une longue absence (vacances et travail), je reviens vers vous. Que de posts pour cette BD qui n'est pas encore parue. C'est vrai que les quelques planches et cases présentées sont fort alléchantes. Que de suspense avant la parution !

Pour les titres qui se ressemblent, c'est effectivement fâcheux. Mais "Le Maître de l'Atome" était le titre d'une BD des années 50, scénarisée par Robert Charroux (le fameux auteur qui a influencé Hergé pour "Vol 714 pour Sydney"), qui signait alors sous pseudonyme. J'ai eu la BD entre les mains, rééditée par une toute petite maison d'édition et... rien à voir avec l'aventure éponyme de Lefranc.

Je serai curieux de lire la pièce "Le Testament de César", là, à moins d'une homonymie, il y a fort à parier qu'il s'agit du même César ! Au fait, "Le Testament de César" n'était-il pas le titre d'un des romans jeunesse (parus ou à paraître) écrit pour Casterman par A. Hammerstein ?
Ca c'est amusant : je connais bien sûr les élucubrations de Charroux concernant l'"archéologie merveilleuse" et les extraterrestres - et je possède quelques-uns de ses ouvrages -, mais j'ignorais qu'il avait écrit un scénario de bande-dessinée ! A vrai dire, "Le Maître de l'Atome" ne devait être qu'un titre provisoire, et encore, pas de l'album que vous connaissez, mais bien de sa suite. J'avais présenté un synopsis que j'ai décomposé en 3 trois épisodes : 1- Le Réveil de Moloch ; 2- Le Maître de l'Atome (titre provisoire) ; 3- Le Projet Orion (titre provisoire). Mais il se fait que chez Casterman, le titre "Le Maître de l'Atome" leur a plu et ils m'ont demandé de l'employer pour le premier épisode au lieu du "Réveil de Moloch"... J'ai alors renommé le deuxième épisode " Le Sanctuaire " (c'était avant que les auteurs de Blake et Mortimer aient la même idée), puis " Rendez-Vous à Shambhala ", et le troisième " Le Sommeil du Dragon "... (En espérant que Le Maître de l'Atome ne restera pas indéfiniment une "symphonie inachevée".)

En fait, j'étais assez réticent quant à ce titre "Le Maître de l'Atome", tout simplement parce que je m'étais inspiré du titre d'une aventure de Dan Cooper : " Le Maître du Soleil " par Albert Weinberg !! Ce qui n'était pas gênant tant que ce n'était qu'un titre provisoire, un titre de travail ! J'ai voulu changer ce titre et j'ai pensé à : " Les Compagnons de la Mort ", en référence à la fameuse citation d'Oppenheimer après l'explosion de la première BA à Trinity: "Maintenant, je suis devenu un compagnon de la mort, un destructeur de mondes." Mais, trop tard : "Le Maître de l'Atome" avait déjà été annoncé !

Ca devient vraiment difficile de trouver des titres pour des aventures de BD classiques, comme Lefranc ou Blake et Mortimer, car il y a déjà beaucoup de titres utilisant les mots " AFFAIRE - OPERATION - ENIGME - SECRET - PROJET - MYSTERE ". Les mots " TESTAMENT, RETOUR, REVANCHE, MALEDICTION " ne sont pas en reste !

Si ma mémoire est bonne, pour le roman de la collection "Alix" écrit par Alain De Kuyssche (alias Hammerstein), le titre en est " L'Ombre de César "...

JYB


vieux sage
vieux sage
Katherine Pancol a sorti récemment un roman à succès : Les Ecureuils de Central Park sont tristes le lundi.
Vous voyez qu'en cherchant un peu, on trouve des titres qui sortent de l'ordinaire et que les concurrents ne risquent pas de piquer...

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Vu la nullité, non, c'est sûr Smile

Michel Jacquemart

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Héhé, bien sûr on peut trouver des titres originaux, mais ma remarque concernait la BD "classique"... Je vois mal un titre de Alix, Lefranc ou Blake et Mortimer aussi long... Et puis, surtout, quand on travaille sur des reprises de classiques comme Alix ou Lefranc, on cherche des titres qui "sonnent" comme les titres que l'on connaît déjà dans ces séries !...

Damned

avatar
grand maître
grand maître
[quote="JYB"]
Pierre a écrit:
Pierre a écrit:
JYB a écrit:le titre de l'album de ma série BD Missions Kimono n°9, Pour Sadia

C'est amusant mais ce titre et la couverture de cet album m'ont fait penser à cette affiche de film, qui n'a rien à voir avec ton scénario à ma connaissance Wink




Very Happy

Oui, je sais, et dans le même ordre d'idée, il y a aussi Pour Maria, de la série XIII... Ne t'en fais pas, j'ai déjà épluché la liste des titres similaires. Et ça te donnera une idée de la difficulté, et même de l'impossibilité parfois, de trouver un titre original...
Et ça te donnera une idée de la facilité qu'il y a à critiquer Hergé par exemple, sur lequel j'ai lu des livres et des articles entiers sur les prétendus "pompages" de dessins, couvertures, idées, etc. auxquels il s'est livré pour réaliser des dessins pour Tintin en particulier... Comme c'est Hergé, tout le monde parle de lui et épluche son oeuvre, et comme il a énormément dessiné dans sa vie, c'est bien le diable si, des milliers de personnes s'y mettant, elles ne trouvent pas deux dessins pareils, l'un chez lui, et l'autre chez tel ou tel autre dessinateur ou peintre...
Pareil pour la similitude de la couv de Pour Sadia, et de l'affiche Pour Sacha (enfin, similitude est un grand mot car je n'en vois pas beaucoup...), si tu savais comment on prépare ça, comment on fait et refait les maquettes, tu saurais que le "copiage" volontaire d'une affiche de cinéma est peu vraisemblable... Mais trouve-moi d'autres affiches de cinéma où l'on voit un portrait de jeune fille, et on pourra discuter, mais ce ne sera pas tout de suite car le temps que tu les rassembles toutes, on sera en 2015...
En plus, sur l'affiche que tu présentes (et que je ne connaissais pas jusqu'à il y a une minute...), je ne vois pas tellement d'avions... Wink

Il est normal que chaque fois qu'une femme est l'héroïne et le centre d'intérêt d'une oeuvre de fiction, on y retrouve des similitudes dans l'affiche (cinéma) ou couverture (livre ou BD), et normal aussi que le portrait de cette personne orne ces supports.
A partir de ce genre de comparaison, on va trouver une multitude de similitudes, et je trouve que Jean Yves est optimiste en disant qu'on peux avoir trouvé tous ces titres d'ici 2015 !

Pour plaisanter, on pourrait, dans la même logique, dire que tous les portraitistes ont tous copié Léonard de Vinci !........


Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

JYB


vieux sage
vieux sage
Michel Jacquemart a écrit:Héhé, bien sûr on peut trouver des titres originaux, mais ma remarque concernait la BD "classique"... Je vois mal un titre de Alix, Lefranc ou Blake et Mortimer aussi long...
Personnellement, je ne trouve pas si nul le titre avec les écureuils de Central Park. Comme on a pas mal parlé du livre dans les médias, à sa sortie, Katherine Pancol a eu l'occasion de s'expliquer sur le choix de ce titre, et elle a dit - si je me souviens bien ; je ne m'attendais pas à parler de ça sur un tel forum...! - qu'elle avait cherché quelque chose d'original, qu'elle ne trouvait pas trop (normal, c'est souvent comme ça) et le titre lui est venu comme ça, par association d'idées je crois. Le choix des titres de n'importe quelle oeuvre, c'est aussi tout une histoire... Au niveau cinéma, il y a "Faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages" ; ça tient sur l'affiche... Evidemment, pour des BD d'aventures et d'action, ça passe moins bien...

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
JYB a écrit:je ne m'attendais pas à parler de ça sur un tel forum...!

Ah ? Il me semblait bien que la digression venait de toi jocolor
D'ailleurs dès que j'ai un moment, je ferais un peu de ménage dans ce sujet : trop de posts n'ont rien à voir avec ce fameux testament, et je reconnais humblement y avoir pris ma part Embarassed king Very Happy

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
*** C'est fait ! voir mon post précédent et ma note au début du topic Very Happy ***

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum