Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le Châtiment

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 10 sur 10]

226 Re: Le Châtiment le Sam 31 Juil - 11:11

JYB


vieux sage
vieux sage
Tu as certainement raison, Raymond, pour le travail en équipe "à l'américaine" que tu décris : un qui crayonne, puis un qui encre, puis un qui fait les lettrages (là aussi, sacré gain de temps), etc. (aux USA, certains studios ou certains dessinateurs ont même souvent un assistant gommeur, dont le travail consiste juste à gommer les crayonnés une fois les encrages réalisés ; en général, celui qui gomme, c'est le petit nouveau, le dernier arrivé, qui apprend le métier en commençant par gommer les planches du patron... Comme quoi, le gommage, c'est rasoir à faire et ça prend du temps... Là aussi j'en sais personnellement quelque chose, en tant que scénariste-éditeur ! En effet, faisant réaliser les scans chez un pro, je dois veiller au gommage, et il m'arrive plus d'une fois de supprimer plein de traces de crayonnés qui sont restées alors que le boulot aurait dû être fait à 100 % par les dessinateurs avant la livraison de leurs planches).
Mais je parle bien du système décrit par André Taymans, qu'on a vu et qu'on voit encore chez d'autres auteurs européens, et qui m'a l'air plus compliqué et pas aussi efficace que ça. Le débat est ouvert et ma question demeure... Si André Taymans nous lit...

227 Re: Le Châtiment le Sam 31 Juil - 11:45

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
JYB a écrit:Question annexe mais autre débat : ne faut-il pas un seul dessinateur, pour une bête question d'unité du dessin dans l'ensemble de la BD ?

Pour moi, la réponse est affirmative, à partir du moment où on ne se situe pas dans des circonstances exceptionnelles (maladie ou décès du dessinateur de la série).

228 Re: Le Châtiment le Sam 31 Juil - 12:21

Raymond

avatar
Admin
Pas tout à fait d'accord. Lefranc n'est plus une "oeuvre d'auteur", même si elle l'était du temps de Jacques Martin. C'est une série qui a été reprise par un comité éditorial et dont la réalisation est confiée à plusieurs dessinateurs. C'est devenu un travail collectif et je peux dès lors comprendre le choix de Taymans de réaliser ces albums avec l'aide de son studio. Par ailleurs, il réalise Lefranc parallèlement à son oeuvre personnelle (Caroline Baldwin, Ban Manis) et il est normal qu'il s'investisse beaucoup plus dans ses propres séries.

Le vrai problème du Châtiment, je pense, c'est qu'il a été terminé à toute vitessse pour satisfaire les délais fixés par Casterman. D'après les interviews, Taymans semble surtout avoir laissé travailler son studio. L'album n'a donc pas la même qualité d'exécution que les deux précédents.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

229 Re: Le Châtiment le Sam 31 Juil - 12:34

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Il n'empêche que l'unité des séries créées par Jacques Martin gagnerait en cohérence si chaque personnage était confié à un dessinateur en particulier, comme ce qui se passe actuellement pour la série Loïs.

230 Re: Le Châtiment le Sam 31 Juil - 22:22

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:D'après les interviews, Taymans semble surtout avoir laissé travailler son studio.
Traduit avec d'autres mots et pour résumer tout ce qui vient d'être dit aujourd'hui : on a demandé à André Taymans de dessiner cet album, et il a sous-traité l'exécution d'une majeure partie. C'est ça ?
Si on prend l'affaire globalement et si on la regarde avec le recul nécessaire, quelque chose m'échappe...

231 Re: Le Châtiment le Sam 31 Juil - 22:27

Invité


Invité
JYB a écrit:
Raymond a écrit:D'après les interviews, Taymans semble surtout avoir laissé travailler son studio.
Traduit avec d'autres mots et pour résumer tout ce qui vient d'être dit aujourd'hui : on a demandé à André Taymans de dessiner cet album, et il a sous-traité l'exécution d'une majeure partie. C'est ça ?
Si on prend l'affaire globalement et si on la regarde avec le recul nécessaire, quelque chose m'échappe...

A moi aussi, ça m'échappe. Et le jour où le sous-traitant fera appel à un... sous-traitant, où ira la série finalement??

232 Re: Le Châtiment le Lun 2 Aoû - 14:06

Invité


Invité
Treblig a écrit:Il n'empêche que l'unité des séries créées par Jacques Martin gagnerait en cohérence si chaque personnage était confié à un dessinateur en particulier, comme ce qui se passe actuellement pour la série Loïs.
Ce serait bien sûr l'idéal, mais c'est assez utopique, d'une part parce-que certains dessinateurs comme Taymans ont leurs propres séries, et d'autre part du fait de la volonté de l'éditeur de voir paraître une BD par an pour Alix, Lefranc et Jhen. Blake et Mortimer ont toujours eu plusieurs dessinateurs aussi sans que ça pose trop de problèmes. L'important pour moi est d'avoir une unité graphique pour chaque série, et on est parfois loin du compte, malheureusement.
D'autre part, je pense que si on confie un album à un dessinateur X ou Y, ce serait normal qu'il ne sous-traite pas la majorité de l'album à quelqu'un d'autre. On parle de "studio" dans l'interview de Actuabd pour Lefranc, mais l'idée du studio (même si ce n'en est pas un) est déjà en activité avec les différents dessinateurs et scénaristes qui se relayent dans la série. Dans le cas du dernier Lefranc, il 'agit alors d'un "sous-studio", ça me paraît aller trop loin à mon sens. Les séries de Jacques Martin ne doivent pas être bradées quand même...

233 Re: Le Châtiment le Lun 2 Aoû - 21:07

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Jean-Marc a écrit:
L'important pour moi est d'avoir une unité graphique pour chaque série, et on est parfois loin du compte, malheureusement.

Justement, si on appliquait "mon utopie", on éviterait cette dérive actuelle et on retrouverait cette "unité graphique" que tu sembles appeler de tes voeux.

234 Re: Le Châtiment le Lun 2 Aoû - 22:36

JYB


vieux sage
vieux sage
Si je mets bout à bout certaines de vos réflexions :


Raymond a écrit:Lefranc n'est plus une "oeuvre d'auteur", même si elle l'était du temps de Jacques Martin. C'est une série qui a été reprise par un comité éditorial (...)
Jean-Marc a écrit:Les séries de Jacques Martin ne doivent pas être bradées quand même...
Treblig a écrit:Justement, si on appliquait "mon utopie", on éviterait cette dérive actuelle et on retrouverait cette "unité graphique" que tu sembles appeler de tes voeux.
... on en revient à ce que je dis depuis toujours : après le décès d'un auteur en titre, son personnage n'est plus ce qu'il était, et (ce que je préconise, vous le savez depuis le temps...) il vaut mieux tout arrêter pour éviter cette "dérive", ce "bradage" et ce qui me paraît être des tâtonnements et des ballons d'essai...

235 Re: Le Châtiment le Lun 2 Aoû - 23:02

Invité


Invité
On sait très bien ce que tu penses, JYB, mais tu ne nous feras pas changer d'avis sur ce sujet non plus

236 Re: Le Châtiment le Mar 3 Aoû - 10:57

André Taymans


débutant
débutant
Petite mise au point:

1) L'interview d'Actua BD me parait venir un peu tard par rapport à la sortie de l'album. D'autant qu'elle a été réalisée un peu moins d'un mois avant la parution de celui-ci. De plus, l'interview publiée (assez courte) ne résume que partiellement deux heures de discussion autour d'une bonne table (ceci dit, elle s'adresse à un large public d'amateurs de BD, pas à des fanatiques de l'oeuvre de Martin).

2) Vous paraissez tous découvrir avec horreur que je je travaille sur Lefranc en collaboration avec d'autres dessinateurs!
C'est vraiment insultant pour Erwin Drèze avec qui je collabore depuis le premier jour et qui en est toujours réduit dans vos commentaires au rang de sous-fifre. Il n'y a pas et il n'y a jamais eu de Lefranc "d'André Taymans"mais un Lefranc"d'AndréTaymans et Erwin Drèze". Dès les premières discussions concernant "Le Maître de l'atome", le comité Martin à souhaité que je travaille en équipe, me proposant une liste de collaborateurs potentiels ayant déjà travaillé avec Jacques Martin, histoire d'apporter plus de rigueur dans les décors et véhicules. Mon choix s'est porté sur Erwin qui avait déjà travaillé trois ans au côté de Jacques Martin. Nous sommes sur pied d'égalité dans cette reprise. Aucun de nous n'est le "patron" de l'autre.

3) Dès le premier album nous avons été pris par le temps et avons fait appel à des collaborateurs extérieurs. Pour le "Maître de l'atome", Thierry Cayman et Doris Drèze. Pour "Londres en péril" et "Le Châtiment", Raphaël Schierer et Doris Drèze. Rien de bien neuf sous le soleil, donc (si ce n'est au niveau du scénario . Trois scénaristes différents en trois albums. Mais ça, cest une autre histoire.)

4) Je voudrais aussi souligner que si nous avions trois ans par album comme Régric ou Alain Maury, et que nous n'étions pas obligé de jouer les roues de secours nous ne devrions pas recourir à des aides extérieures. (Pour rappel, notre album était prévu pour 2011, pas pour 2010)

237 Re: Le Châtiment le Mar 3 Aoû - 12:19

Raymond

avatar
Admin
Merci pour ces précisions, André Taymans. Il est clair que la nécessité de finir l'album beaucoup plus tôt que prévu a joué un rôle majeur sur sa réalisation et sur son résultat. La rapidité de ce travail ne peut pas être reprochée aux dessinateurs.

Pour ce qui concerne Erwin Drèze, merci d'avoir mieux précisé son rôle dans la série. Pour ma part, je n'avais jamais envisagé de le considérer comme auteur à égalité avec le scénariste et le dessinateur principal.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

238 Re: Le Châtiment le Mar 3 Aoû - 13:19

JYB


vieux sage
vieux sage
Très intéressante et nécessaire mise au point d'André Taymans, qui "recadre" nos propos.
Un peu plus haut, je posais une question sur l'efficacité du travail et la vitesse d'exécution à l'occasion de la réalisation d'une BD par deux (ou trois ?) dessinateurs. Comme je l'ai dit, il y a, me semble-t-il, une différence entre la façon de travailler d'André Taymans (et d'autres dessinateurs français ou belges que je connais) et le studio à l'américaine où l'un dessine au crayon, l'autre encre, un autre réalise les lettrages, etc, à la chaîne. Si André peut répondre encore sur sa façon de procéder : n'est-ce pas compliqué, cela ne nécessite-t-il pas des allers et retours entre chaque dessinateur, faut-il qu'ils travaillent ensemble dans le même studio, ou sont-ils chacun chez soi ? La préparation d'une mise en page, d'un cadrage, n'entraîne-t-elle pas de longues discussions, ou alors, y a-t-il une sorte d'osmose qui fait que tout va vite et bien ? Quand deux ou trois dessinateurs sont sur une même planche, chacun s'occupant d'un domaine ou d'une partie, qui fait les "raccords" pour que le tout soit bien "ficelé", et comment ? S'il faut recommencer un dessin - je sais que ça arrive, et plus souvent qu'on croit - alors que ce dessin a été réalisé par deux ou trois personnes différentes, ça risque de râler, non ? Etc. Je suis sûr - car je le sais, par expérience... - qu'il y a de quoi raconter...

239 Re: Le Châtiment le Ven 16 Mar - 23:01

Fred

avatar
alixophile
alixophile
La couverture en vente ...



En vente sur le site Les dessous du dessin

http://www.centaurclub.com

240 Re: Le Châtiment le Sam 28 Mai - 8:27

Draculea

avatar
license ès BD
license ès BD
Je viens de lire Le châtiment qui faisait partie des Lefranc que je n'avais pas encore lus - il me reste encore deux volumes très différents l'un de l'autre à découvrir puisque ils datent de périodes disparates et ont été dessinés par des auteurs ô combien distincts : La Camarilla et El paradisio.
Mon sentiment est très mitigé je dois l'avouer devant le récit qui ne m'a pas spécialement passionné quoique il soit dans son genre propre bien mené, accompagné de nombreuses références au cinéma de l'époque. De même, je n'aime pas ici le dessin de Taymans. Il me semble qu'il nous présente un Lefranc très approximatif. Bien qu'on dise parfois qu'il se réfère au héros tel que le montre La grande menace, je trouve qu'il est un tout autre personnage que celui de Jacques Martin. Je préférais d'ailleurs le dessin de Taymans dans Le maître de l'atome. Et je retrouve ici ce que je n'ai pas aimé graphiquement dans Londres en péril. Il y a en effet une sorte de brutalité du trait qui le rend à mes yeux un peu vache, surtout avec ce Lefranc à mâchoire carrée qui me semble proposer une simplification à l'américaine (pas parce que nous somme ici à Hollywood,) de celui de La grande menace qui, pour le coup, n'avait pas cette allure de play boy.
Ayant ce matin lu le fil de discussion que vous aviez consacré à cet album au moment de sa parution, je dois dire que je souscris à l'avis de Raymond qui rappelle  :
"Une autre question qui a été évoquée est celle du "style Jacques Martin". Dans les albums actuels que l'on décrit habituellement comme du "Lefranc années 50", le style graphique de référence est bien entendu La grande menace. Cet album est loin de représenter le véritable style de Jacques Martin, car il se place à un moment particulier pendant lequel l'auteur devait se conformer à un style "ligne claire". Le véritable style de Jacques Martin se retrouve plutôt dans Le mystère Borg."
Certes Raymond admet ensuite, que le style ligne claire peut convenir pour les années cinquante, mais le fait est que le devenir de la série a finalement donné raison à sa première remarque.
Personnellement, je le répète, je n'aime pas le style de Taymans même si je reconnais le talent de ce dessinateur et trouve que son Lefranc n'est pas Lefranc mais un autre personnage qui lui ressemble vaguement.
Je préfère mille fois, c'est le moins qu'on puisse dire et n'en déplaise à d'éventuels détracteurs - il y en avait semble-t-il à l'époque de la sortie du Châtiment - l'approche de Régric qui, outre qu'elle est buste, me semble tellement plus subtile et plus belle. De même que j'ai aimé celles de Christophe Alvès  dans le récent épisode polaire. ces deux dessinateurs me semblent convenir admirablement à l'idée que je me fais de l'univers visuel de la série.
Mais pour en revenir au Châtiment dont en outre je trouve la couverture très laide et très raide, (même si les premières planches, je le reconnais volontiers, sont plutôt belles dans ce style qu'en soi je n'aime pas), il ne m'a guère retenu et me donne l'impression de proposer une tentative de faire un Lefranc sous une autre forme que Lefranc. Question de point de vue qui, évidemment, n'engage que moi, mais que je ne peux en toute sincérité m'empêcher d'exprimer. Very Happy

241 Re: Le Châtiment le Mer 8 Juin - 14:33

Erik A

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Marrant les découpes pour l’avion et la tête de la fille.

On se rend compte qu'aucune femme ne trouve grâce dans ce style graphique et qu'elles sont toutes assez peu féminines. Suffit pas de dessiner une robe et une boucle d'oreille pour rendre gracieux un personnage qui devrait l'être. je crois que la ligne claire ne rend pas la part belle aux filles. Je ne sais pas pourquoi...

http://erikarnoux.blogspot.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 10 sur 10]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum