Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Controverses sur les dédicaces

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 6 sur 9]

126 Re: Controverses sur les dédicaces le Lun 20 Déc - 13:40

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Treblig a écrit:Oui, c'est à dire comme toujours à la sélection par l'argent. Rolling Eyes

Et, tout ceci, par la faute d'une fraction de chasseurs de dédicaces indélicats et spéculateurs. gourdin

Disons : toujours la majorité pénalisée par une minorité !

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

127 Re: Controverses sur les dédicaces le Lun 20 Déc - 14:47

JYB


vieux sage
vieux sage
Tout ceci - y compris ce que je viens de lire sur le lien donné quelques posts plus haut - m'amène à redire ce que je dis depuis le début : une dédicace dessinée ne devrait être accordée que très parcimonieusement, à deux ou trois personnes qu'un auteur tient à remercier pour des raisons particulières. Mais il y a trop de lecteurs qui souhaitent tous avoir "leur" dédicace. C'est matériellement impossible de satisfaire tout le monde, et la solution des dédicaces payantes est injuste et pénalisante pour les moins riches. Donc : pas de jaloux, aucune dédicace.
Sans parler des escrocs profiteurs qui revendent les dédicaces sur e-bay ou ailleurs.
Si des lecteurs tiennent à rencontrer leurs auteurs favoris et à discuter avec eux, il reste la solution, qui existe déjà, des rencontres-débats.

128 Re: Controverses sur les dédicaces le Lun 20 Déc - 16:14

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
JYB a écrit:Si des lecteurs tiennent à rencontrer leurs auteurs favoris et à discuter avec eux, il reste la solution, qui existe déjà, des rencontres-débats.

Ou dans le cadre bien sympathique de la Mairie du XIIIème tous les ans. Very Happy

129 Re: Controverses sur les dédicaces le Lun 20 Déc - 16:26

daniel s

avatar
alixophile
alixophile
Problème compliqué ! En effet, je sais que pour rien au monde je ne vendrai mes dédicaces obtenues de Jacques Martin. De plus, il m'arrive souvent de faire faire des dédicaces pour des amis à qui je les offre.
Par contre, j'avoue avoir acheté des dédicaces avec dessins du maitre il y a quelques années, les miennes étant seulement des dédicaces écrites. Donc, si je les ai acheté, c'est que d'autres en ont vendues (cqfd) et je me vois mal donc critiquer ces gens. Quant à la remarque de Raymond Damned, on peut en effet avoir du plaisir à posséder une dédicace qui ne nous soit pas adressé, notamment quand l'auteur est mort, ou qu'il ne dessine plus (comme jacques martin qui ne voyait plus, ou gilles chaillet qui ne veut plus dessiner lefranc).
Ce qui est dommage est la marchandisation immédiate et systématique de dédicace pour gagner de l'argent. Je me souviens d'une transaction que j'avais effectué il y a de nombreuses années sur Ebay. J'avais acheté un Lefranc avec un dessin de Chaillet représentant Lefranc, pour la modique somme de quinze euros. Et bien, le vendeur, pour me faire plaisir, m'avait donné deux magnifiques dessins de jacques martin ! Autres temps, autres moeurs ....
Quoi qu'il en soit, il est évident que mes dédicaces préférées restent celles que j'ai obtenu directement, car elles sont chargées de souvenirs et d'émotion!
Quant aux solutions, elles sont compliquées. Les distribuer avec parcimonies comme le suggère JYB ? Il n'y aura donc que les copains et les copains des copains qui en auront, elles seront plus rares, et donc plus chères, et les chasseurs professionnels, qui arriveront toujours à se faire admettre dans le clan des copains des copains, gagneront encore plus de sous.
Je crois au contraire qu'il faut distribuer largement les dédicaces. Ainsi, Mark Hamill, qui jouait luke skywalker dans la guerre des étoiles, irrité de voir ses dédicaces vendues à prix d'or, s'est mis à signer à tour de bras. Resultat, sa côte a chuté et les dédicaceurs professionnels se sont désintéréssés de lui, les seuls fans continuant à lui demander des signatures.
plus un auteur est rare, plus il est cher, et plus il sera poursuivi par ceux qui veulent en tirer profit.

130 Re: Controverses sur les dédicaces le Lun 20 Déc - 21:19

Lion de Lisbonne

avatar
grand maître
grand maître
daniel s a écrit:Problème compliqué ! En effet, je sais que pour rien au monde je ne vendrai mes dédicaces obtenues de Jacques Martin. De plus, il m'arrive souvent de faire faire des dédicaces pour des amis à qui je les offre.
Par contre, j'avoue avoir acheté des dédicaces avec dessins du maitre il y a quelques années, les miennes étant seulement des dédicaces écrites. Donc, si je les ai acheté, c'est que d'autres en ont vendues (cqfd) et je me vois mal donc critiquer ces gens. Quant à la remarque de Raymond Damned, on peut en effet avoir du plaisir à posséder une dédicace qui ne nous soit pas adressé, notamment quand l'auteur est mort, ou qu'il ne dessine plus (comme jacques martin qui ne voyait plus, ou gilles chaillet qui ne veut plus dessiner lefranc).
Ce qui est dommage est la marchandisation immédiate et systématique de dédicace pour gagner de l'argent. Je me souviens d'une transaction que j'avais effectué il y a de nombreuses années sur Ebay. J'avais acheté un Lefranc avec un dessin de Chaillet représentant Lefranc, pour la modique somme de quinze euros. Et bien, le vendeur, pour me faire plaisir, m'avait donné deux magnifiques dessins de jacques martin ! Autres temps, autres moeurs ....
Quoi qu'il en soit, il est évident que mes dédicaces préférées restent celles que j'ai obtenu directement, car elles sont chargées de souvenirs et d'émotion!
Quant aux solutions, elles sont compliquées. Les distribuer avec parcimonies comme le suggère JYB ? Il n'y aura donc que les copains et les copains des copains qui en auront, elles seront plus rares, et donc plus chères, et les chasseurs professionnels, qui arriveront toujours à se faire admettre dans le clan des copains des copains, gagneront encore plus de sous.
Je crois au contraire qu'il faut distribuer largement les dédicaces. Ainsi, Mark Hamill, qui jouait luke skywalker dans la guerre des étoiles, irrité de voir ses dédicaces vendues à prix d'or, s'est mis à signer à tour de bras. Resultat, sa côte a chuté et les dédicaceurs professionnels se sont désintéréssés de lui, les seuls fans continuant à lui demander des signatures.
plus un auteur est rare, plus il est cher, et plus il sera poursuivi par ceux qui veulent en tirer profit.
C'est exactement ce que je veux aussi, parce les mienes dédicaces de Jacques Martin sont seulement des dédicaces écrites Exclamation

131 Re: Controverses sur les dédicaces le Mar 21 Déc - 0:41

JYB


vieux sage
vieux sage
daniel s a écrit:Problème compliqué ! (...)
Quant aux solutions, elles sont compliquées.
Je te le fais pas dire...
Moi, j'ai une solution simple et radicale : pas de dédicace dessinée. A personne.

daniel s a écrit:Les distribuer avec parcimonies comme le suggère JYB ? Il n'y aura donc que les copains et les copains des copains qui en auront,
Quand je dis "avec parcimonie", c'est deux ou trois maxi, et en tout cas pas à des copains. Sinon, comme tu dis, il y aura les copains des copains, etc., et la boule de neige fera tache d'huile, comme dirait l'autre (d'où la lente dérive que j'ai déjà dénoncée et qui fait qu'on est maintenant dans la situation actuelle).
Mais chaque dessinateur fait ce qu'il veut...

daniel s a écrit:elles seront plus rares, et donc plus chères, et les chasseurs professionnels, qui arriveront toujours à se faire admettre dans le clan des copains des copains, gagneront encore plus de sous.
Le "clan des copains" : non, puisque je dis plus haut qu'il ne s'agit pas de faire des dédicaces dessinées aux copains, mais à des gens qui ont des raisons précises d'être remerciés par une dédicace personnalisée.
Quant aux chasseurs professionnels, certains sont déjà repérés (lire les différents témoignages dans les liens donnés ici hier) et seront encore mieux repérés si les dédicaces ne sont distribuées qu'à de très, très rares personnes.
Il y a peut-être un moyen d'empêcher les reventes de dédicaces ? Je n'y ai pas réfléchi. Si quelqu'un a une idée ou une solution... Une idée bête : exactement la même dédicace pour tout le monde (il n'y aurait que le prénom ou le nom de la personne à qui c'est destiné qui change : "A Daniel", "A Jean-Marc", "A Raymond", "A Pierre", etc, mais le même dessin).

daniel s a écrit:Je crois au contraire qu'il faut distribuer largement les dédicaces. Ainsi, Mark Hamill, qui jouait luke skywalker dans la guerre des étoiles, irrité de voir ses dédicaces vendues à prix d'or, s'est mis à signer à tour de bras. Resultat, sa côte a chuté et les dédicaceurs professionnels se sont désintéréssés de lui, les seuls fans continuant à lui demander des signatures.
Concernant Mark Hamill, tu ne parles pas d'une vraie dédicace de dessinateur de BD, mais d'une simple signature - je devine même juste un griffonnage. C'est très vite fait ; or là, on parle de dédicace dessinée qui prend du temps (un quart d'heure à une bonne demi-heure selon les dessinateurs - Yvan Fernandez, que je connais, met près d'une heure...), et pour cette raison, ça n'a rien à voir. Quant à "distribuer largement les dédicaces", on voit que ce n'est pas toi qui vas t'en charger. Les dessinateurs, je l'ai assez dit dans ce topic, n'ont pas forcément envie de bosser le week-end EN PLUS de leur travail, un travail déjà contraignant, harassant, propre à provoquer des désagréments de santé (crampes, arthrites, scolioses, myopies...) ; je suis persuadé qu'ils méritent de se reposer le week-end, comme tout le monde. Je ne cesse de dire aussi qu'une dédicace n'est pas un dû (au nom de quoi le serait-elle ?), et comme tu présentes la chose, on dirait que c'est obligatoire ("Il faut (...)"), que les dessinateurs DOIVENT en faire, en outre en faire plein, "largement". Eh bien non... Un dessinateur n'est pas une machine à fabriquer et distribuer "largement" des dédicaces...

daniel s a écrit:plus un auteur est rare, plus il est cher, et plus il sera poursuivi par ceux qui veulent en tirer profit.
C'est un tel cercle vicieux, que j'ai préconisé : aucune dédicace à personne ! Comme ça, pas de jaloux !
Cela dit (et même : déjà dit), chaque dessinateur fait ce qu'il veut, mais après, qu'il ne vienne pas se plaindre... (soit de trop dédicacer, soit de voir ses dédicaces revendues sur e-bay).
Comme j'ai déjà rétorqué à des lecteurs qui demandent un dessin en guise de dédicace pour l'un de mes albums : "Mais il y a déjà plein de dessins dedans !"

132 Re: Controverses sur les dédicaces le Mar 21 Déc - 23:48

Raymond

avatar
Admin
JYB a écrit: (...)
Moi, j'ai une solution simple et radicale : pas de dédicace dessinée. A personne.
C'est très simple sur le plan conceptuel, mais c'est impraticable.

On peut interdire les séances de dédicace, mais il y aura toujours des dédicaces qui seront faites ça et là, offertes à titre privé par certains dessinateurs. Elles se retrouveront forcément plus tard dans le circuit commercial, vendues par les héritiers ou par des racheteurs, parce que beaucoup de collectionneurs finissent par diparaître ou par vendre leur collection (pour divers motifs). Comme le dit Daniel, les dédicaces deviendront plus rares et coûteront plus cher, mais elles resteront un objet de spéculation. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

133 Re: Controverses sur les dédicaces le Mer 22 Déc - 1:48

JYB


vieux sage
vieux sage
Non non, faut savoir ce qu'on veut : si tous les dessinateurs décident de ne plus faire du tout de dédicace DESSINéE, la source sera tarie. J'ai bien dit : aucune dédicace "à personne", c'est-à-dire même en privé, à des proches ou des amis. S'il faut absolument faire une dédicace, une courte mention écrite suffira largement, comme le font tous les écrivains. Peut-être qu'il y aura un trafic de ces dédicaces écrites, mais premièrement, je pense que ça vaudra moins cher que s'il y a un dessin, et deuxièmement, c'est beaucoup plus vite fait, et donc les dessinateurs se sentiront moins pénalisés que s'ils s'étaient fatigués à en DESSINER plein à longueur de week-end.
Evidemment, ceci est théorique car comme tu dis, on n'empêchera pas un dessinateur de faire de son côté une dédicace dessinée pour un de ses amis. Eh bien, dans ce cas-là, tant pis pour ce dessinateur et qu'il ne vienne pas se plaindre de voir un jour sa dédicace vendue sur e-bay, prenant de la valeur au profit d'un autre, ou dispersée aux quatre vents si le destinataire de la dédicace décède ou se sépare un jour de l'album dédicacé. Faut savoir ce qu'on veut (bis)... Si des gens sont vénaux, il faut prendre le taureau par les cornes de façon radicale, pour aller contre ce travers.
Mais il y a le cas de toutes les dédicaces déjà faites (depuis un siècle à peu près que la BD existe)...
Je disais aussi qu'il faudrait trouver un moyen d'empêcher des dédicaces de se retrouver entre les mains de tiers ; on peut imaginer une mention inscrite près du dessin, du genre : "interdit à la vente", ou "interdit à la cession", ou que sais-je.
On pourrait demander aux éditeurs d'interdire à leurs dessinateurs, par contrat, de réaliser des dédicaces dessinées (pénalité à la clé). Sauf que les éditeurs s'en fichent sans doute, et sauf qu'ils sont même peut-être contents que leurs auteurs aient une certaine cote... Et puis, est-ce que des dessinateurs ne sont pas contents, au fond d'eux-mêmes, de voir que leur dessin a pris de la valeur ?
Il faudrait aussi chercher s'il n'existe pas un article de loi qui interdit les reventes des dédicaces ? Ce serait étonnant qu'il en existe, mais bon...
Je sais, tout ceci est compliqué...

134 Re: Controverses sur les dédicaces le Mer 22 Déc - 10:46

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
Encore une fois, je ne vois pas comment et pourquoi on interdirait de vendre quelque chose qui vous appartient, même s'il vous a été offert de bon cœur. On ne va pas mettre ces gens en prison, ni en garde à vue, tout de même !

Soyons sérieux : on trouve dans les salles de vente toute sorte de dessins, des esquisses, des toiles de maîtres dédicacées... Pourquoi est ce que ce qui est permis pour Picasso, Chagall, Matisse serait interdit pour Seron, Giraud ou Walthéry ????

- Pensez vous qu'Yves Chaland, André Franquin ou Jacques Martin, se retournent dans leur tombe à chaque fois qu'une dédicace, même fausse, est mise sur le marché ?

- Quant aux dessinateurs encore en vie, s'ils sont gênés que leurs dédicaces soient revendues à prix d'or sur ebay, que c'est un commerce aussi lucratif que certains semblent le dire, qu'attendent-ils pour en mettre eux-mêmes en vente sur la toile ?
Cela ne leur permettrait-il pas d'arrondir leur fins de mois en plus de couper l'herbe sous les pieds des "méchants trafiquants" ?
Un exemple : Wasterlain vendait à St Malo certains de ses anciens albums enrichis de somptueuses +++ dédicaces, ce qui ne l'empêchait pas de réaliser à côté, gratuitement, de belles dédicaces "plus simples" pour les personnes qui achetaient ses nouveautés.

http://planbd.blogspot.com

135 Re: Controverses sur les dédicaces le Mer 22 Déc - 11:45

JYB


vieux sage
vieux sage
Tu as raison...! Mais alors, pourquoi des dessinateurs de plus en plus nombreux se plaignent-ils de plus en plus fort...? On a déjà dit que le problème est compliqué. Si tu as une solution satisfaisante pour tout le monde...

136 Re: Controverses sur les dédicaces le Mer 22 Déc - 11:56

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:Tu as raison...! Mais alors, pourquoi des dessinateurs de plus en plus nombreux se plaignent-ils de plus en plus fort...? On a déjà dit que le problème est compliqué. Si tu as une solution satisfaisante pour tout le monde...
Very Happy ça y est, c'est reparti ! Very Happy
Je vais te paraphraser pour te taquiner un peu (j'aime bien) : "Mais alors, pourquoi y a t il de plus en plus de dessinateurs qui dédicacent dans les salons et en librairie ?"
Allez, j'arrête de t'embêter car je pense qu'il n'y a pas de solution à ce "(non-?)problème" car je pense que tant qu'il y aura des dédicaces qui se vendent ainsi (hélas) c'est qu'il y aura des amoureux de la bande dessinée, même si ces "égarés", aveuglés par leur passion, ne nous représentent pas, ni moi (qui apprécient pourtant ces petits autographes), ni toi (qui les vomit).
La seule solution serait certainement que la BD, ses auteurs et ses lecteurs disparaissent à jamais... Et je suis sûr que ni toi ni moi ne le souhaitons.
Amicalement.

http://planbd.blogspot.com

137 Re: Controverses sur les dédicaces le Mer 22 Déc - 12:16

Lion de Lisbonne

avatar
grand maître
grand maître
Pour moi, c'était jamais pas possible d'aller aux séances de dédicace de Jacques Martin.
Et quand, finalement, c'était possible pour moi d'y aller, Jacques Martin avait déjà arrêté de dessiner. Sad



Dernière édition par Lion de Lisbonne le Mer 12 Jan - 14:12, édité 2 fois

138 Re: Controverses sur les dédicaces le Mer 22 Déc - 12:21

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
JYB, dis-toi bien que tu ne vas pas révolutionner à toi tout seul la pratique des dédicaces : si, déjà, on refusait dans les salons d'accorder des multi-dédicaces à une seule personne, on limiterait sérieusement les dérives !! Rolling Eyes

139 Re: Controverses sur les dédicaces le Mer 22 Déc - 13:22

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
Treblig a écrit:JYB, dis-toi bien que tu ne vas pas révolutionner à toi tout seul la pratique des dédicaces : si, déjà, on refusait dans les salons d'accorder des multi-dédicaces à une seule personne, on limiterait sérieusement les dérives !! Rolling Eyes

Et d'une !

http://planbd.blogspot.com

140 Re: Controverses sur les dédicaces le Mer 22 Déc - 13:49

Invité


Invité
Totoche Tannenen a écrit:je pense qu'il n'y a pas de solution à ce "(non-?)problème" car je pense que tant qu'il y aura des dédicaces qui se vendent ainsi (hélas) c'est qu'il y aura des amoureux de la bande dessinée, même si ces "égarés", aveuglés par leur passion, ne nous représentent pas, ni moi (qui apprécient pourtant ces petits autographes.

Je suis d'accord avec toi : pour moi, il s'agit d'un non-problème, un peu de buzz comme il y a maintenant partout : l'essentiel est de faire du bruit Very Happy
Je peux comprendre l'irritation de certains auteurs qui voient leurs dédicaces en vente sur ebay, mais pour une dédicace de Delaby mise en vente à 300 euros (et qui dit qu'elle trouvera preneur?), la plupart des autres se négocient autour de 30 euros, bd comprise. C'est juste un effet pervers d'un système et ce n'est pas pour ça qu'il faut supprimer ce système de dédicaces.
C'est comme si on supprimait le principe du chômage sous prétexte qu'une infime minorité travaillerait au noir en plus de toucher ces allocations, pour prendre un exemple complétement différent.
Et puis, tout n'est pas sérieux, grave et problématique dans la vie, il ne faut pas rajouter des problèmes où il n'y en a pas je trouve Very Happy
Maintenant, tous les dessinateurs ne sont pas non plus de saints, et j'en ai rencontrés certains qui, alors qu'une file de 30 personnes attendaient patiemment, déambulaient pendant 1 ou 2 heures dans le salon, discutant avec Pierre, Paul Jacques, avant de se décider à s'installer avec deux heures de retard. C'est aussi une toute petite minorité, tout comme les revendeurs de dédicaces.
Mais le plaisir de voir un dessinateur réaliser une dédicace sous tes yeux et rien que pour toi, avec un échange cordial, est incomparable !

141 Re: Controverses sur les dédicaces le Mer 22 Déc - 13:54

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Allez, on repart sur ce sujet avec l'opinion de Jacques Terpant à présent. Smile


http://www.actuabd.com/JACQUES-TERPANT-Festivals-et

142 Re: Controverses sur les dédicaces le Mer 22 Déc - 14:35

Damned

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:Tu as raison...! Mais alors, pourquoi des dessinateurs de plus en plus nombreux se plaignent-ils de plus en plus fort...? On a déjà dit que le problème est compliqué. Si tu as une solution satisfaisante pour tout le monde...

En fait je crois que personne n'aime se sentir abusé de la sorte, et c'est plutot de cela que les dessinateurs se plaignent, justement parceque d'autres font de l'argent avec ce qui était, pour eux, un geste unique (pour le destinataire) et gratuit .....
Ce genre de pratique pour quelqu'un de généreux, est toujours désagréable à supporter, et ce n'est ni les contraintes, ni les fatigues liée à ce genre de séance de dédicaces qui est en cause.

Par contre, ça ne les empêche pas d'apprécier le fait que leurs dédicaces ont de la valeur, ce qui est un reflet de leur notoriété !
Ca ne compense pas pour autant le fait de se sentir "roulé" !

J'ai mis mes dessins en libre accès sur le net, dans le but de partager ma passion avec les autres passionnés, et j'ai coutûme de dire que je serai fier le jour où je serai "piraté" !
Sauf que c'est arrivé (ces jours derniers), dans un but de promotion commerciale, et si je ne renie pas ce que je viens d'écrire (les amis peuvent se servir à outrance), le coté commercial, et promotionnel, de la chose est un "plus" que je trouve désagréable.

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

143 Re: Controverses sur les dédicaces le Mer 22 Déc - 15:32

JYB


vieux sage
vieux sage
Ne dites pas que c'est un non-problème ou que c'est juste du buzz sur Internet : Jacques Terpant s'y met aussi, comme quoi l'affaire n'est pas aussi anodine que vous voulez essayer de nous (me) faire croire. Ce que Terpant raconte, je l'ai déjà dit ici (et ailleurs), Delaby et d'autres, récemment, l'ont dit aussi, feu la revue Bo-Doï avait consacré un dossier là-dessus il y a trois ou quatre ans, en publiant, sur deux numéros je crois, une multitude de témoignages allant plus ou moins dans le même sens, et moi-même qui vous parle (euh : qui vous écris), j'ai fait partie d'un syndicat d'auteurs de BD créé par Yvan Delporte (vous connaissez Delporte), qui s'appelait l'Upchic (= Union professionnelle des créateurs d'histoires en images - je ne sais plus ce que veut dire le dernier C...), et sur de nombreux numéros à suivre, il y a une bonne quinzaine d'années de cela, le problème venait déjà sur le tapis, avec des plaintes de dessinateurs offusqués par la tournure de événements. Donc il y a conjonction d'idées, et ne venez pas dire que c'est juste du buzz sur Internet (du temps de l'Upchic, il n'y avait pas, ou si peu, d'Internet ; toute l'info passait par un petit bulletin ronéotypé par Delporte, qui s'en occupait tout seul artisanalement chez lui, en y passant des nuits blanches ; malgré l'aspect très bricolé du truc, des grosses pointures comme Uderzo, Cauvin, Walthéry, Mittéï, etc., intervenaient en personne dans les pages de ce petit canard de rien du tout ; un avocat avait même été sollicité pour s'occuper de certains cas gênants - pas sur des histoires de dédicaces revendues, mais l'Upchic s'occupait de défendre la profession tous azimuts). Bref... Ce n'est donc pas moi tout seul qui, aujourd'hui, râle inconsidérément : non, la profession y réfléchit, et ce depuis longtemps. Et grâce à Internet justement, aux blogs, etc., les avis des uns et des autres peuvent apparaître au grand jour. A un moment, Terpant, dans le texte s'ouvrant via le lien ci-dessus, demande : quelles sont les solutions à ce problème ? Car c'est bien un problème, et on cherche bien des solutions... Votre attitude est en gros de dire aux dessinateurs : mais non, c'est rien, ce n'est que du buzz, nous au moins on est sincères, vas-y, bosse et fais tes dédicaces. Justement, c'est là que ça coince ! Je rappelle aussi que la même revue Bo-Doï avait aussi publié un dossier assez effrayant, il y a donc quelques années de ça, sur les problèmes de santé des dessinateurs, enchaînés à leur table à dessin, problèmes qui pouvaient se révéler lors des séances de dédicaces qui sont parfois, pour certains, des séances de tortures (je pèse mes mots, et si vous ne me croyez pas, relisez l'article de Bo-Doï), alors que, au cours des week-end où ça se passe, ces mêmes dessinateurs devraient se reposer (la preuve avec ce que Jean-Marc a remarqué : des auteurs qui déambulent une heure ou deux dans les allées alors que des lecteurs attendent "leur" dédicace..).
Ce que vous ne voulez pas voir, c'est que les auteurs ne vivent pas d'amour et d'eau fraîche et ne réalisent pas des BD comme ça, l'air de rien, avec facilité et en trois jours. Ils passent des mois à bosser sur un album (et des années d'affilée à bosser sur une succession d'albums), c'est un travail éreintant, usant physiquement et nerveusement (sans parler de l'angoisse du lendemain car on n'est jamais sûr du succès d'un album ou d'une série). En plus, il faut que les mêmes dessinateurs qui se sont bien fait ch... à produire leur album, réalisent le week-end des dédicaces (alors qu'ils devraient se reposer, comme tout un chacun - c'est là l'un des deux ou trois noeuds du problème), et en plus (bis) certains s'aperçoivent qu'on les a trompés, puisque non seulement des lecteurs démontrent qu'ils n'en ont rien à cirer des dédicaces faites (puisque ces lecteurs se dépêchent de les refourguer), mais en outre, des petits malins réussissent à se faire du blé en revendant les fameuses dédicaces. Pourquoi un dessinateur professionnel, qui vit de son dessin et du produit de la vente de son dessin, accepterait-il d'en faire gratuitement pour le profit de quelques margoulins ? Surtout quand cette revente s'est faite par la ruse !
Jean-Marc dit que des dédicaces se négocient à 300 euro, mais la plupart, c'est autour de 30 euro seulement, BD comprise. Mais quelle que soit la somme, c'est le principe qui est condamnable. Au départ, un dessinateur réalise une dédicace gratuitement pour faire plaisir à un fan sincère. La revente ou la cession, après coup, c'est une tromperie. Donc, les dessinateurs qui râlent et qui ne sont pas d'accord avec cette dérive (Terpant parle bien lui aussi de la dérive du système) n'ont qu'à faire ce que je préconise : plus de dédicace dessinée, point final. Les autres dessinateurs qui acceptent le système, contre lequel apparemment on ne peut rien : qu'ils fassent leurs dédicaces, mais après, qu'ils ne viennent surtout pas se plaindre. Mais si quelqu'un a une solution intermédiaire, ça m'intéresse de la connaître...

144 Re: Controverses sur les dédicaces le Mer 22 Déc - 15:52

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Sur le fond, entièrement d'accord avec toi, Jean Yves, mais moi je condamne, haut et fort, ces margoulins qui profitent de ces gestes, d'autant plus généreux qu'il font suite à toutes les difficultés que tu décris !

Tout en restant d'accord avec toi, ces dessinateurs qui, malgré tout, se plient à ces séances de dédicaces, le font pour faire plaisir, aussi, à leurs vrais fans, parmi lesquels se glissent insidieusement, et malheureusement, ces profiteurs qui cassent toutes les "baraques" où ils passent !
C'est vrai pour les dédicaces, mais c'est le même problème, partout où on rencontre ce genre de malfaisants, et, dans tous les cas, ce sont toujours les gens, honnêtes et discrets, qui en paient les pots cassés (les dessinateurs, tout comme leurs amateurs sincères).

Ce n'est pas le principe des dédicaces en lui même qu'il faut revoir (après tout, y va qui veut parmi les professionnels, certains le refusent bien ...), mais trouver le moyen de contrecarrer ces gens malhonnêtes et de séparer le bon grain de l'ivraie !....

Aprés tout, cela favoriserait quelques minutes d'échange supplémentaires entre l'auteur et son admirateur, ce qui serait agréable, et profitable, à tout le monde.

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

145 Re: Controverses sur les dédicaces le Mer 22 Déc - 16:05

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
JYB, ce qui m'attriste dans ton argumentaire, sur lequel je suis en accord sur bien des points, c'est que tu mets tout le monde "dans le même sac", autrement dit, nous serions tous des inconditionnels purs et durs pour que le système actuel des dédicaces continuât sous sa forme actuelle. Rolling Eyes

Et prétendre de surcroît que "ce que nous ne voulons pas voir, c'est que les auteurs ne vivent pas d'amour et d'eau fraîche et ne réalisent pas des BD comme ça, l'air de rien, avec facilité et en trois jours", n'est-pas considérer les autres membres de ce forum pour de parfaits ignares ? Shocked

146 Re: Controverses sur les dédicaces le Mer 22 Déc - 21:35

JYB


vieux sage
vieux sage
Damned a écrit:Sur le fond, entièrement d'accord avec toi, Jean Yves,
Ouf...

Damned a écrit:Ce n'est pas le principe des dédicaces en lui même qu'il faut revoir (après tout, y va qui veut parmi les professionnels, certains le refusent bien ...), mais trouver le moyen de contrecarrer ces gens malhonnêtes et de séparer le bon grain de l'ivraie !....
C'est pourquoi j'ai lancé à plusieurs rerises un appel pour qu'on trouve ce moyen.

Damned a écrit:Aprés tout, cela favoriserait quelques minutes d'échange supplémentaires entre l'auteur et son admirateur, ce qui serait agréable, et profitable, à tout le monde.
Je note que tu emploies le conditionnel, ce qui signifie que ce moyen n'est pas encore trouvé...

Treblig a écrit:JYB, ce qui m'attriste dans ton argumentaire, sur lequel je suis en accord sur bien des points,
Ouf... (bis).

Treblig a écrit:c'est que tu mets tout le monde "dans le même sac", autrement dit, nous serions tous des inconditionnels purs et durs pour que le système actuel des dédicaces continuât sous sa forme actuelle. Rolling Eyes
Je mets dans le même sac tous les inconditionnels purs et durs qui veulent absolument avoir des dédicaces, et qui, pour ça, trouvent pratique, logique, normal, de venir à des séances de dédicaces organisées dans le cadre de salons. Ce qui, vu la quantité de salons chaque week-end, représente à mon avis de nombreuses personnes... et c'est peut-être de là que vient le problème.

Treblig a écrit:Et prétendre de surcroît que (...) n'est-pas considérer les autres membres de ce forum pour de parfaits ignares ? Shocked
C'est ce que tu me reproches à chaque fois que je détaille des faits apparemment connus et que j'ai l'air d'enfoncer des portes ouvertes, mais d'une part, comme dirait l'autre : "si ça va sans dire, ça va mieux en le disant", d'autre part je préfère rappeler des éléments qui semblent oubliés ou du moins mis de côté dans cette discussion, et enfin je crains toujours la visite d'internautes qui ne connaissent pas bien la réalité de la vie des auteurs de BD (j'ai fait un certain nombre de salons, et parmi les lecteurs qui viennent à mon stand - et qui s'intéressent a priori à la bande dessinée - il y en a plus qu'on ne croit qui font preuve de manque de connaissance du métier (et même des métiers : scénariste, dessinateur, coloriste, éditeur...). Alors, si tu penses que ces gens-là ne viendront jamais sur un tel forum, OK, je n'enfoncerai plus de portes ouvertes...

147 Re: Controverses sur les dédicaces le Mer 22 Déc - 22:06

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Allez, je préfère m'arrêter là puisqu'au fond, ce qui t'importe par dessus tout ce n'est pas le dialogue, mais la démonstration de ton omniscience. Wink

148 Re: Controverses sur les dédicaces le Mer 22 Déc - 22:21

JYB


vieux sage
vieux sage
Treblig a écrit: ce qui t'importe par dessus tout ce n'est pas le dialogue, mais
... de lire ici un moyen pratique d'éviter le détournement et/ou la commercialisation de dédicaces faites au départ dans la sincérité et un esprit convivial.

149 Re: Controverses sur les dédicaces le Jeu 23 Déc - 9:47

JYB


vieux sage
vieux sage
Je vais vous raconter une belle histoire (de dédicaces). Quand je dis "belle", évidemment, c'est ironique, car je la trouve en fait désolante.
Une de mes connaissances était un grand fan de BD. Le gars suivait l'actualité, avait - a peut-être encore ? - beaucoup d'albums chez lui (des milliers), etc. Et, évidemment, il courait les salons pour avoir "LA" dédicace qu'il n'avait pas déjà. Car des dédicaces, il en a plein chez lui. Il a même plusieurs dédicaces de la main d'un même dessinateur (tant qu'à faire, hein...! Un dessinateur n'a pas qu'un album à son catalogue, donc il faut à ce copain une dédicace sur le maximum d'albums de chaque dessinateur). Cela veut dire qu'il y passait de nombreux week-end. Cela veut dire qu'il n'hésitait pas à rester des heures (je dis bien des heures) dans les files d'attente pour avoir le "bonheur" de rencontrer tel et tel dessinateur ; pour marquer sa place et son ordre, il laissait son sac, comme tout le monde, dans une file d'attente vide, en attendant l'arrivée du dessinateur choisi etc., vous connaissez la chanson (je ne détaille pas plus, sinon Treblig va encore me dire que je donne l'impression de m'adresser à des ignares...).
A plusieurs reprises - il y a longtemps -, il me parla de ces séances de dédicaces auxquelles il participait. Il avait toujours plein d'anecdotes sur des scènes qu'il avait vécues lui-même ou auxquelles il avait assisté. Une fois, il me raconte par exemple que, arrivé devant tel dessinateur, il lui dit : "Tiens, dessine-moi ceci ou cela...". Je réponds au copain : "Ah, mais en plus, tu connaissais déjà le dessinateur ?
Lui : Non ! C'est la première fois que je le voyais...
Moi : Ben... Tu le tutoies ! C'est donc que tu le connais !
Lui : Ah mais, dans les salons comme ça, je tutoie tout le monde, moi !"
Soit... Ayons l'esprit large et moderne... Ce que je n'ai pas précisé et qui est difficile à rendre par écrit, c'est la façon du copain d'ordonner au dessinateur de "dessiner ceci ou cela" : c'est sur le ton impératif et sûr de lui, un peu dominateur et condescendant. Mais apparemment ça marche, il ne s'est jamais fait jeter...
Ce que je n'ai pas dit, mais qui va de soi, c'est que, comme il me connaît et comme je suis scénariste, il me demandait des albums dédicacés de mes BD (séries Missions Kimono, Allan Mac Bride et Quentin Foloiseau, pour ceux qui ne connaissent pas). Les premières fois, je lui ai arrangé le coup (en outre en lui accordant une petite remise car c'était un gars que je voyais souvent dans le cadre de nos activités communes et que je savais fidèle et passionné de BD). C'est-à-dire que je me débrouillais pour obtenir des dédicaces des dessinateurs concernés (dont Pix, membre du forum), en leur expliquant que c'était pour un copain et pour un acheteur fidèle de mes séries. Sauf que c'était un peu compliqué et tarabiscoté vu que mes dessinateurs ne sont pas mes voisins de palier. Je proposais toujours de vendre à ce type mes nouveautés, en direct puisque j'avais l'occasion de le rencontrer assez souvent, et à chaque fois, c'était à condition que je fasse réaliser une dédicace pour lui. Au bout d'un certain temps, je lui ai expliqué que je ne pouvais pas faire ça à chaque fois. Réponse du tac au tac : "Ben tu te les gardes, tes BD. Si je n'ai pas de dédicaces, je n'en veux pas !". Et donc j'ai cessé de lui vendre mes BD...
Je l'ai fréquenté pendant des années, et, la vie est ainsi, je l'ai perdu de vue.
Puis je le retrouve un jour, quelques années plus tard. La conversation s'engage assez vite sur la BD, et je lui demande si ses collections, et surtout sa collection de dédicaces, se sont étoffées.
Lui (sur un ton un peu las, désabusé) : Bof, non...
Moi : Quoi, "bof" ? Toi qui étais un grand passionné !
Lui : Oui mais bon, tu sais, le temps passe...
Moi : Attends... Ne me dis pas que tu as passé toutes ces années à courir tous les salons, à surveiller les lieux et les dates où ils se déroulaient, les noms des dessinateurs présents, etc, à faire la queue pendant des heures, tout ça pour rien...! Et ta collection, tu vas en faire quoi ?
Lui : Je sais pas... Je vais voir..."
Je pourrais moi-même faire des commentaires sur tout cela, mais j'attends vos propres commentaires. Mais ne dites surtout pas que ce gars est un cas unique, exceptionnel, et que les fans ne sont pas comme ça. Car des gens comme lui, j'en connais pas mal, j'en ai vu pas mal à l'oeuvre. J'ai sous le coude d'autres anecdotes du même tonneau qui sont autant de "cas uniques". Si vous additionnez tous ces "cas uniques", + les cas des revendeurs sans scrupules de dédicaces dont on parle depuis le début de cette discussion, vous vous apercevez que nous, auteurs, avons de bonnes raisons d'être très réticents de nous décarcasser autant.



Dernière édition par JYB le Jeu 23 Déc - 9:58, édité 1 fois

150 Re: Controverses sur les dédicaces le Jeu 23 Déc - 9:55

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Pour ma part, je me fiche un peu de ces histoires de dédicaces et d'ailleurs JYB peut en témoigner car quand nous nous sommes rencontrés pour sa série Mission Kimono (au demeurant excellente par ailleurs dans son genre) je n'ai pas du tout parlé d'un quelconque album dédicacé. Wink

Je redis ce que je disais quelques pages auparavant

Pierre a écrit:Je vais vous faire une confidence : j'ai une très bonne amie qui est elle-même la fille d'un chanteur mondialement célèbre - que j'ai connu aussi - et bien je n'ai jamais pensé à lui demander une dédicace, et pourtant elles valent de l'or Very Happy

Very Happy

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 6 sur 9]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum