Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Loïs 4 : Monsieur, Frère du Roi

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Jacky-Charles


license ès BD
license ès BD
Quelques mots à propos de "Monsieur..."
Sur le scénario : P. Weber semble être à son affaire sur ce genre d'intrigue et l'arrière plan historique est vraisemblable ; je regrette seulement qu'il n'ait pas pu en développer certains aspects, notamment sur la mise en place et la résolution de l'énigme, qui me paraissent un peu trop brièvement traitées : pas assez de pages ? Mais le reste est plaisant, rondement mené, avec ce qu'il faut de mystère ( j'avoue avoir bien cherché les rubans... ).
Sur le dessin : remarquable finesse du desin d'O. Pâques, avec une profusion de détails qui ne gênent pourtant pas la lecture. Sa documentation et sa reconstitution sont à la hauteur du sujet. Un sérieux bémol quand même pour les visages des personnages que je ne trouve pas dignes du reste. Tout a été dit sur la mise en couleur, je crois, mais cela ne m'a pas vraiment gêné.
Au total, une bonne histoire, plus serrée que les précédents épisodes, peut-être grâce à l'absence des longs voyages maritimes. Loïs est en passe de devenir un personnage vedette de l'écurie Martin, s'il continue dans cette voie, mais que les auteurs ne se relâchent pas.

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Ok pour l'épervier, mais je dois acheter l'album d'abord. Pour l'instant, j'en suis presque à la fin du premier cycle (oui je sais j'ai plein d'albums à lire en même temps) Laughing

Raymond

avatar
Admin
C'est vrai que la fin est un peu rapide, alors que le début du récit a beaucoup plus d'ampleur. J'aime la première moitié du livre, pendant laquelle le scénariste nous présente les personnages de la cour de Versailles, et nous rappelle certains épisodes historiques.

J'ai par contre perdu le fil vers la fin du récit, peut être parce que certains personnages secondaires (comme par exemple le coupable) ne sont pas très bien définis graphiquement. Je ne me suis pas intéressé à leur sort.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Bernard

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Pierre a écrit:A ce propos voir l'article de Manuel sur son blog : http://bd75011.blogspot.com/2009/03/lois-monsieur-frere-du-roi-de-patrick.html

et cette pertinente remarque : "... malgré assurément un gros travail, les couleurs trop contrastées et criardes d’Ingrid De Vuist dont c’est le premier album ne sont pas à la hauteur des attentes d’une telle collection."

limpide.
Je ne suis pas d'accord avec cette remarque même si au premier abord elle est justifiée, je m'explique.
Lors du dernier WE des EDA à Versailles lors de l'apéro à l'hôtel de Buc, Ingrid nous a montré les couleurs directes qu'elle avait déjà réalisées et tout le monde s'est accordé à dire qu'elles étaient superbes. Une bonne partie des intervenants de ce forum étaient présent à ce WE. Encore une fois je crois qu'il faut chercher du côté "imprimerie" et pas de la coloriste. Autre précision, elle n'en est pas à son premeir essai puisqu'elle a déjà réalisée les couleurs d'un voyage d'Alix. Ingrid est dans l'équipe Martin depuis 2007 après un essai fourni au comité Casterman.
Voilà qui devait être dit.

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Ce qui voudrait dire que l'imprimerie à massacré le travail de la coloriste et que Casterman a sorti l'album tel quel ? Ils ont donné le bon à tirer sur un travail mal effectué par l'imprimeur ?

Bref, de deux choses l'une : ces couleurs sont volontaires et c'est un choix discutable ou bien ce n'est pas le travail qui était prévu et Casterman s'est tiré une balle dans le pied et n'a pas respecté le travail fourni.

Étrange tout de même.

Bernard

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Eh oui c'est étrange et ce fut le même cas pour Eric Lenaerts avec les Vikings, les couleurs directes étaient superbes alors que l'album n'a essuyé que des critiques, il ne méraitait pas ça. Je crois que le bon à tirer est signé d'office, l'album devant sortir coute que coute.

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
C'est bien regrettable en tout cas.

Invité


Invité
C'est d'autant plus regrettable qu'après 1 an et demi, on était pas à deux ou trois mois près pour permettre à l'imprimeur de corriger ses premiers essais, si essais il y a eu bien entendu!

jfty

avatar
grand maître
grand maître
Je viens de profiter d'un voyage éclair à Paris pour me procurer ce dernier opus de Loïs, après avoir lu tous les commentaires sur ce sujet, sur le forum, je doit me rendre à l'évidence, les couleurs sont réellement criardes(c'est vraiement dommage!) Cela me rapelle le premier tome de "Murena" dont je parle dans ce forum, les auteurs étaient catastrophés quand ils ont découvert le résultat à la sortie de l'album, vite épuisé , la réédition avait été re-colorisée, peut être Casterman en fera de même!
Petite annecdote au passage, à la page 8, vignette 3, je pense qu'il faut lire "un seau de peinture" et non pas "un sceau de peinture"( erreur de l'imprimeur?) ceci n'est qu'une pinaille à deux sous car ,je l'avoue, je ne suis pas le dernier à faire des fautes d'orthographe, mais celà saute aux yeux tout comme les couleurs Smile ! Ceci dit, je trouve le scénario très bon, le dessin de M. Pâques me plait de plus en plus, encore une petite amélioration au niveau des visages et toutes les critiques(mauvaises comme la mienne!) tomberont à l'eau cheers

Invité


Invité
Bernard a écrit:Lors du dernier WE des EDA à Versailles lors de l'apéro à l'hôtel de Buc, Ingrid nous a montré les couleurs directes qu'elle avait déjà réalisées et tout le monde s'est accordé à dire qu'elles étaient superbes. Une bonne partie des intervenants de ce forum étaient présent à ce WE. Encore une fois je crois qu'il faut chercher du côté "imprimerie" et pas de la coloriste. Autre précision, elle n'en est pas à son premeir essai puisqu'elle a déjà réalisée les couleurs d'un voyage d'Alix. Ingrid est dans l'équipe Martin depuis 2007 après un essai fourni au comité Casterman.
Voilà qui devait être dit.
Je confirme que les couleurs, telles que je les ai vues à Versailles, avant la publication de l'album étaient réussies. Venant de lire l'album, ce ne sont pas les mêmes couleurs que celles d'origine et il y a donc eu à l'évidence un problème d'imprimerie. Il n'y a donc pas de contrôle lors de l'impression et c'est vraiment dommage pour les lecteurs, mais aussi pour les auteurs, ne l'oublions pas!

36 Re: Loïs 4 : Monsieur, Frère du Roi le Sam 11 Avr - 17:48

bruno

avatar
grand maître
grand maître
Jean-Marc a écrit:
Bernard a écrit:Lors du dernier WE des EDA à Versailles lors de l'apéro à l'hôtel de Buc, Ingrid nous a montré les couleurs directes qu'elle avait déjà réalisées et tout le monde s'est accordé à dire qu'elles étaient superbes. Une bonne partie des intervenants de ce forum étaient présent à ce WE. Encore une fois je crois qu'il faut chercher du côté "imprimerie" et pas de la coloriste. Autre précision, elle n'en est pas à son premeir essai puisqu'elle a déjà réalisée les couleurs d'un voyage d'Alix. Ingrid est dans l'équipe Martin depuis 2007 après un essai fourni au comité Casterman.
Voilà qui devait être dit.
Je confirme que les couleurs, telles que je les ai vues à Versailles, avant la publication de l'album étaient réussies. Venant de lire l'album, ce ne sont pas les mêmes couleurs que celles d'origine et il y a donc eu à l'évidence un problème d'imprimerie. Il n'y a donc pas de contrôle lors de l'impression et c'est vraiment dommage pour les lecteurs, mais aussi pour les auteurs, ne l'oublions pas!
Effectivement, il y a un réel décalage. Et comme je ne suis pas buté (malgré mon premier ressenti - cf mon message au début de ce Post), j'ai profité d'une récente rencontre sur Paris afin d'acquérir l'album, qu'Olivier et Ingrid m'ont dédicacé en couleur... magnifique !
Et le récit tient la route...

http://www.canalbd.net

37 Re: Loïs 4 : Monsieur, Frère du Roi le Lun 11 Mai - 10:56

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Finalement après lecture :

- Bon scénario.
- Dessins ok.
- Rendu de la mise en couleurs très génant notamment trop de rouge dans les salons versaillais (rencontre Montespan/Maintenon). C'est le point faible de l'album.

38 Re: Loïs 4 : Monsieur, Frère du Roi le Mer 20 Mai - 11:38

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
L'avis de planete bd : http://www.planetebd.com/BD/bande-dessinee-Lois-7217.html

39 Re: Loïs 4 : Monsieur, Frère du Roi le Mer 20 Mai - 15:30

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Merci aussi Pierre pour cette autre critique de Planète Bd.

Pour ma part, je persiste et signe à trouver les visages des personnages fort peu structurés. Wink

40 Re: Loïs 4 : Monsieur, Frère du Roi le Mer 20 Mai - 18:47

Raymond

avatar
Admin
Il est intéressant, tout de même, ce site qui se consacre aux critiques de BD. Je vois par exemple qu'ils ont écrit quelque chose sur les 6 derniers Alix. Bon, tout cela est réservé aux parutions récentes. Les anciens albums de Jacques Martin ne sont pas commentés, mais c'est quand même tout un travail !


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

41 Re: Loïs 4 : Monsieur, Frère du Roi le Mer 10 Juin - 16:24

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Treblig a écrit:Merci aussi Pierre pour cette autre critique de Planète Bd.

Pour ma part, je persiste et signe à trouver les visages des personnages fort peu structurés. Wink

C'est vrai qu'ils ont souvent l'air à peine esquissés.

42 Re: Loïs 4 : Monsieur, Frère du Roi le Dim 14 Juin - 17:35

Jey

avatar
alixophile
alixophile
Bon, album lu. Je préfère le précédent : le scénario était à mon avis plus attrayant et dynamique. Je trouve que celui-ci manque de souffle. Je ne me suis à aucun moment senti pris par cette histoire. Il est sans doute difficile de construire un bon scénario de bd basé sur des intrigues de cour. L’idée initiale, je pense, était pourtant bonne, avec des fausses pistes pour « promener » le lecteur.


Comme pour le scénario, je garde un meilleur souvenir du dessin du précédent album. Je trouve les visages grossiers, comme cela a été dit. Je n’ai pas apprécié non plus les scènes d’action. L’expression du mouvement n’est à mon avis pas très convaincante. Je n’en ai d’ailleurs pas toujours compris la signification au premier coup d’œil. C’est rigide.

Les décors architecturaux extérieurs sont parfois un peu rudimentaires. Un manque de temps ?

Le rendu des perspectives m’apparait à plusieurs reprises un peu maladroit. Ex : impression d’un parquet en pente vignette 5 p.31.

Enfin les couleurs, catastrophiques. Elles embrouillent le dessin. C’est un handicap à la bonne lecture de cet album, qu’un éditeur respectueux de sa clientèle et du travail de ses auteurs n’aurait publié en l’état.


Historiquement, l’album n’était pas évident à réaliser car les auteurs ont été confrontés à la représentation de la très pointilleuse étiquette. C’est d’autant plus délicat que l’iconographie elle-même est parfois trompeuse. Alors, évidemment, il y a matière à pinailler sans fin, mais tout ceci n’est pas très important. Exemple : le Roi était découvert à l’intérieur, sauf pour certaines cérémonies (réceptions d’ambassadeurs, serments…). De même, l’épée et le chapeau étaient obligatoires à Versailles, du moins dans les Grands Appartements. Loïs, pourtant de basse extraction, a manifestement des passe-droits…

Petit détail : p.5, la Chambre ardente (Chambre de l’Arsenal pour l’Affaire des poisons) était tapissée en noir.

Autre petit détail : les rues sont toujours trop propres ! Dans une rue du XVIIe siècle, il y a de la paille, de la boue, des détritus… bref c’est absolument infecte, ça pue, et le français hygiéniste de 2009 aurait sans doute dû mal à y tenir très longtemps avant d’être pris de malaise… d’ailleurs au passage, Versailles n’était pas non plus spécialement propre en dehors des pièces d’apparat…


Bref, pour moi un dessin très passable, des couleurs affreuses, un scénario pas mauvais à la base mais orchestré dans une mise en scène qui manque de souffle… Un album très moyen.

43 Re: Loïs 4 : Monsieur, Frère du Roi le Dim 14 Juin - 17:58

Raymond

avatar
Admin
Merci pour la critique très détaillée et précise. pouce

Par rapport aux couleurs, il est certain qu'elles sont trop foncées dans les premières pages (ou dans la dernière) mais d'autres séquences me semblent mieux réussies. C'est le cas en particulier des planches où prédominent les teintes claires, par exemple à la page 6 et aux suivantes. Les scènes d'intérieur, à dominance pourpre, sont en revanche lourdes et pénibles. Le dessin d'Olivier Pâques n'est pas mis en valeur par ces couleurs brillantes.

Un vrai problème dans cette histoire, c'est la difficulté à reconnaître les visages de certains personnages. Lorsqu'on nous montre à la fin le coupable, je ne l'ai pas reconnu en première lecture. C'est plus que gênant pour une intrigue policière et pour maintenir l'intérêt du lecteur, il faudrait que les traits typiques de chaque personnage soient bien singularisés.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

44 Re: Loïs 4 : Monsieur, Frère du Roi le Dim 14 Juin - 18:26

Jey

avatar
alixophile
alixophile
Je trouve que la colorisation est mauvaise d'un bout à l'autre de l'album, avec des piques où elle en arrive à gêner fortement la lisibilité du dessin, comme effectivement ces scènes d'intérieur.
Je suis tout à fait d'accord concernant ces visages, ils sont une difficulté à la lecture. Monsieur paraît ainsi avoir été cloné sur Louis XIV.

Je suis en fait guère convaincu par le dessin de Pâques en général. Personnages, mouvements, décors... Ce n'est peut-être pas une question uniquement de style mais également le résultat d'un travail pressé (?).

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum