Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Trouvailles autour de Tintin

Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36  Suivant

Aller en bas  Message [Page 35 sur 36]

851 Re: Trouvailles autour de Tintin le Mar 26 Déc - 9:27

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

852 Re: Trouvailles autour de Tintin le Mar 26 Déc - 10:38

Raymond

avatar
Admin
Il est vrai que l'intrigue des "Picaros" ne fonctionne pas. L'histoire n'est pas vraiment crédible (le comble pour Hergé), l'aventure n'a pas de réel enjeu, et les personnages ont l'air de se pasticher eux-mêmes. J'ai toujours pensé que c'était à cause du processus de création très désordonné, avec en particulier un intervalle de plusieurs années entre le projet des Bigotoudos et la réalisation finale, que cet album est progressivement devenu "déshabité" par Hergé lui-même.

Hergé a bien sûr beaucoup travaillé sur cet album, mais il n'avait plus l'inspiration.

L'article décrit très bien tout cela.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

853 Re: Trouvailles autour de Tintin le Mar 26 Déc - 11:39

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
C'est vrai, c'est un processus d'une grande tristesse qui donne le sentiment d'un univers vidé de sa substance, dont les personnages errent dans une galerie de miroirs déformants. Je n'ai jamais aimé cet album qui m'a toujours donné une impression pénible que je mesurais mal quand j'étais collégien à sa sortie mais qui était d'autant plus prenante.

854 Re: Trouvailles autour de Tintin le Mar 26 Déc - 12:05

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Pour moi, j'ai toujours considéré que ce "manque d'inspiration" remontait bien avant "Les Picaros".

Je l'avais déjà ressenti fortement en suivant la publication des "Bijoux de la Castafiore" dans le Journal Tintin.

Aussi n'ai-je pas été surpris de constater que, dans son article, Yves Morel souligne lui aussi, à l'évidence, cette histoire ("les bijoux") comme "une non-aventure, une aventure où il ne se passe rien" [...].  Rolling Eyes

On était bien loin de ce chef d'œuvre d'action à rebondissements multiples que constituait "Le Lotus Bleu".

855 Re: Trouvailles autour de Tintin le Mar 26 Déc - 12:24

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
Pour ce qui est des Bijoux de la Castafiore, je serais d'un avis très différent.
L'absence d'aventure au sens classique n'y est pas un défaut mais un parti pris délibéré. Il est vrai que cet album décontenance le jeune lectorat à sa sortie car il est atypique, alors que les adultes sont beaucoup plus favorables et selon ce que j'ai toujours lu, notamment sous la plume de Serge Tisseron, cette tendance s'est maintenue. Qu'il ne se passe rien au sens classique est à mon avis justement la clé de la réussite majeure de ce Tintin qui est à mes yeux un des grand chef d'oeuvres de l'histoire la bande dessinée.

Je trouve en effet que le génie d'Hergé, et aussi sa modernité à l'époque (1963 si je ne me trompe pas), est d'avoir renoncé aux péripéties d'une aventure classique pour nous proposer un huis clos domestique entièrement construit autour de la notion de malentendu, au point où nous avons sous les yeux une sorte de synthèse en forme de thème et variations de toutes les formes de contrariété que génère les malentendus, dans le langage, les actions, les suppositions et les hypothèses. Le philosophe Michel Serres devait d'ailleurs en faire le paradigme d'un des volumes d'Hermès, la suite d'ouvrages que cet auteur a consacré à la communication. La modernité des Bijoux est me semble-t-il de préférer dépeindre des situations humaines et des caractères plutôt que de nous raconter une quête fondée sur les rebondissements d'un intrigue. C'est ce que j'appellerais volontiers un Tintin de chambre, un peu comme Bergman a fait du cinéma de chambre à la même époque. On n'est pas loin du roman graphique en dépit d'un nombre de pages classique.

L'album fourmille d'inventions narratives et visuelles toutes plus extraordinaires les uns que les autres. Ce sont des micros situations qui se tissent pour former une trame générale d'une grande subtilité, servie par un dessin somptueux et une mise en couleur qui m'émerveille toujours autant. Il faut dire que Les Bijoux est le premier Tintin que j'ai lu vers mes sept ou huit ans je pense et j'avais alors été fasciné car j'avais le sentiment d'entrer dans le monde des adultes, si bien que tout ce qui gène un enfant attendant une aventure au sens usuel m'a d'emblée séduit en profondeur, au point où ce Tintin reste un de mes préférés.

Mais cela tient aussi aujourd'hui à mon appréciation d'adulte, si bien que si je conçois tout à fait qu'il plaise moins à d'autres lecteurs, les préférences sont évidemment affaire d'individualité et on ne peut plus légitimes, je crois cependant qu'il serait erroné d'y voir une première décadence de l'oeuvre de Hergé. Je reste persuadé que c'est un grand album, d'autant plus passionnant et fascinant qu'il est atypique. Very Happy

856 Re: Trouvailles autour de Tintin le Mar 26 Déc - 12:47

eleanore-clo

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Bonjour

Hergé était une personnalité très intelligente, entourée par une kyrielle d'artistes tous aussi brillants les uns que les autres. Mon intuition ( Smile ) est que le scénario de Tintin et les Picaros est parfaitement voulu et maîtrisé. Hergé veut ici rompre le cordon ombilical le reliant à Tintin, et par là même à son passé. Il a refait sa vie avec Fanny Vlaminck, voyage beaucoup et prend son plaisir partout où il le peut. Déconstruire Tintin et le San Théodoros, en construisant une histoire aux ficelles élimés, une histoire presque ridicule, relève, me semble-t-il, du complexe d’Œdipe. Hergé et Tintin viennent d'échanger leurs rôles, et Tintin est ainsi devenu un père encombrant dont il faut se débarrasser pour commencer (enfin) sa propre vie.
On peut donc argumenter pour savoir si la déconstruction est voulue par un maître ou subie par un artiste lassé. Je parie sur le premier choix. L'histoire des arts nous a démontré maintes et maintes fois que les génies pouvaient atteindre des sommets lors de leurs ultimes productions. Pensons à Michel-Ange et à la fresque du Jugement Dernier, à Kafka et au Château ou encore à Mozart et à son Requiem. Hergé eut donc pu faire de même avec Tintin et les Picaros. Non. Cette ultime n'est pas ratée, elle est le reflet de la volonté du maitre.

Bonne journée
Eléanore

857 Re: Trouvailles autour de Tintin le Mar 26 Déc - 13:30

Raymond

avatar
Admin
Ce qui me gêne, avec "Tintin et les Picaros", c'est justement d'avoir cette impression que Hergé ne maîtrise plus sa série. Les personnages "sonnent faux", et je ne crois pas que ce soit voulu.

Si l'on compare avec Vol 714 pour Sidney, autre album souvent critiqué (et représentatif d'un relatif déclin), je n'éprouve pas ce malaise. Bien sûr, on aime ou on n'aime pas ce scénario avec soucoupe volante (pour ma part j'aime bien), mais les personnages sont quand même très drôles. La plupart des gags tombent juste et les premières pages, qui se passent dans un aéroport, sont une réussite totale du point de vue comique.

Pour ce qui concerne les "Bijoux de la Castafîore", c'est autre chose. C'est à mon avis un des chefs d'œuvre d'Hergé, et je ne crois pas être le seul à le penser. C'est une "anti-aventure" de Tintin, c'est vrai, mais cette auto-parodie est totalement réussie. Il "ne s'y passe rien", certes, car les événements sont mineurs, mais la lecture est passionnante et Hergé y crée habilement un vrai suspense. Je l'ai relu je ne sais combien de fois, et j'ai toujours été frappé par sa "justesse" (tout est magnifiquement en place), par la finesse de ses dialogues (qui ont d'ailleurs été adoptés une fois au théâtre) et par l'intelligence de sa construction (qui est une parodie des aventures habituelles de Tintin). C'est en fait un album parfait.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

858 Re: Trouvailles autour de Tintin le Mar 26 Déc - 13:52

eleanore-clo

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Les bijoux de la Castafiore me semblent être une BD pour adultes. La meilleure preuve en étant la scène où Haddock est piqué par une guêpe, cachée dans une fleur offerte par la cantatrice. Sous l'effet du venin, le nez du capitaine gonfle... La référence sexuelle est évidente et je m'étonne que la censure ait laissé passer cette audace (impudence) inouïe.
Bien cordialement
Eléanore

859 Re: Trouvailles autour de Tintin le Mar 26 Déc - 14:08

Raymond

avatar
Admin
eleanore-clo a écrit: (...)  la scène où Haddock est piqué par une guêpe, cachée dans une fleur offerte par la cantatrice. Sous l'effet du venin, le nez du capitaine gonfle... La référence sexuelle est évidente et je m'étonne que la censure ait laissé passer cette audace (impudence) inouïe.
(...)

Laughing  ...  je n'y avais jamais pensé ... mais je ne dois pas être tout-à-fait adulte !  Laughing  + Laughing  + Laughing



Dernière édition par Raymond le Mar 26 Déc - 17:25, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

860 Re: Trouvailles autour de Tintin le Mar 26 Déc - 16:19

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
Je partage absolument l'analyse de Raymond au sujet des Bijoux de la Castafiore où tout est parfait jusqu'à l'ultime planhe et l'ultime case encadrée de ses médaillons animaliers et symboliques. Celles d'eleanore-clo au sujet des Tintin et les Picaros me semble très intéressante et très plausible, même si mon manque de goût pour cet album persiste malheureusement, je dois l'avouer. Very Happy

Les Bijoux fait partie des Tintin que j'ai le plus lus et relus, avec Le lotus bleu, les albums du cycle lunaire et Tintin au Tibet (sans hiérarchie par ce classement purement chronologique, je le précise).

Je profite de ce message pour adresser à toutes et tous tous mes souhaits de belles et heureuses Fêtes ! cheers

Ci-dessous une variation humoristique (qui pourrait nourrir les hypothèses psychanalytiques d'eleanore-clo) trouvée sur Pinterest mais dont j'ignore qui est l'auteur :













861 Re: Trouvailles autour de Tintin le Mar 26 Déc - 19:16

fleng

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Bonsoir,

Je partage l'enthousiasme de Draculea au sujet des Bijoux de la Castafiore.

Une étude sur cette oeuvre est disponible à l'adresse suivante :

https://www.cairn.info/revue-etudes-2010-7-page-75.htm

862 Re: Trouvailles autour de Tintin le Mar 26 Déc - 20:46

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
Merci de nous indiquer ce lien, fleng, je vais le lire avec grand intérêt ! Very Happy

863 Re: Trouvailles autour de Tintin le Jeu 28 Déc - 9:14

marbou


alixophile
alixophile
Ca ressemble à du Floch ...

864 Re: Trouvailles autour de Tintin le Jeu 28 Déc - 9:20

marbou


alixophile
alixophile
En feuilletant des journaux Tintin de 58, je suis tombé sur cette image dont je ne me souvenais pas, non reprise dans l'album. Je l'insère ici (désolé si elle a déjà été présentée) :


Cette fin d'année 58 est très riche pour le journal Tintin. Outre les fondateurs (Hergé, Jacobs, Cuvelier, Martin), y interviennent Franquin, Uderzo, Goscinny, Macherot, Maréchal, ainsi bien-sûr que les piliers de l'époque : Craenhals, Aidans, Graton, Tibet, Weinberg, avec aussi des illustrations de Follet...
Ils étaient gâtés les enfants de 58 !

865 Re: Trouvailles autour de Tintin le Sam 30 Déc - 12:07

Jean-Luc

avatar
grand maître
grand maître

866 Re: Trouvailles autour de Tintin le Sam 30 Déc - 14:32

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
C'est une magnifique idée Jean-luc, pour bien finir l'année ! Je connaissais cette image mais je ne l'avais jamais vue montée ainsi en authentique album imaginaire ! Vraiment c'est très beau et on peut rêver au récit qui en aurait pu sortir ! Very Happy

867 Re: Trouvailles autour de Tintin le Sam 30 Déc - 14:47

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
fleng a écrit:Bonsoir,

Je partage l'enthousiasme de Draculea au sujet des Bijoux de la Castafiore.

Une étude sur cette oeuvre est disponible à l'adresse suivante :

https://www.cairn.info/revue-etudes-2010-7-page-75.htm

J'ai pris le temps de lire cet article : il est absolument passionnant et fait le lien avec l'étude de Michel Serres et celle de Serge Tisseron d'une manière très fine. C'est un plaisir !  Very Happy

868 Re: Trouvailles autour de Tintin le Jeu 4 Jan - 20:42

fleng

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Un article sur Hergé paru dans le journal de Tintin N°18 de 1966 :




869 Re: Trouvailles autour de Tintin le Ven 5 Jan - 13:22

Raymond

avatar
Admin
C'était encore l'âge d'or de la BD belge !


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

870 Re: Trouvailles autour de Tintin le Sam 6 Jan - 19:16

fleng

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Calendrier du journal de Tintin 1957 (extrait du journal de Tintin N°51 de 1956) :

871 Re: Trouvailles autour de Tintin le Sam 6 Jan - 19:20

fleng

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Les auteurs du journal de Tintin de 1957 (Hergé, Jacques Martin, Franquin, etc.) vous souhaitent une bonne année (extrait de journal de Tintin N°1 de 1957)  :


872 Re: Trouvailles autour de Tintin le Dim 7 Jan - 11:20

Raymond

avatar
Admin
Mmm ... cela concerne plutôt le journal Tintin . Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

873 Re: Trouvailles autour de Tintin le Dim 7 Jan - 11:25

Raymond

avatar
Admin
Pour ce qui concerne la série Tintin, par contre, il faut signaler la sortie du tome 7 du Feuilleton intégral, cette magnifique réédition de tout le travail d'Hergé qui reprend toutes ses œuvres à leur format d'origine.



Les articles qui concluent l'album, écrits par Benoit Peeters, Philipe Mellot et Jean-Marie Ebs sont par ailleurs passionnants.

ActuaBD parle de cette album sur cette page.

http://www.actuabd.com/Le-feuilleton-integral-d-Herge-deja-un-classique


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

874 Re: Trouvailles autour de Tintin le Dim 14 Jan - 20:50

fleng

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Hergé répond aux questions des lecteurs dans le journal de Tintin Edition Belge N°09 de 1953, au cours de la publication d'"On a marché sur la Lune" :


875 Re: Trouvailles autour de Tintin le Dim 14 Jan - 22:26

eleanore-clo

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Bonsoir

Le diptyque d'Objectif Lune et d'On a marché sur la Lune date de 1950. L'article trouvé par fleng témoigne de la qualité des travaux préparatoires d'Hergé, et de son souci d'être scientifiquement crédible. Néanmoins, ses connaissances étaient celles de son époque, et donc avec les imprécisions de l'époque ! Ainsi, avez-vous remarqué que les nuages sont quasiment absents des dessins de la Terre vue depuis l'espace ? Or ce n'est pas la réalité comme l'ont démontrée les multiples clichés pris depuis. En fait, Hergé s'est probablement appuyé sur les premières photographies de la terre depuis l'espace, clichés pris entre 1946 et 1950, par un missile V2 modifié, où le hasard et la faible altitude (108 km) ont fait que les nuages étaient rares ! CQFD !


                            Hergé                                                     NASA 2015                                                                                  V2 1946                                                                                                               Article du Washington Post de 1946

D'ailleurs, en regardant de plus près ce documentaire sur la campagne de 1946, et plus particulièrement à 1mn38, ne trouvez-vous pas une certaine ressemblance entre le V2 modifié et une certaine fusée lunaire ? Smile

,

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 35 sur 36]

Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum