Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Fanzines et revues d'étude sur la BD

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 14 ... 26  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 26]

51 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Sam 22 Mai 2010 - 11:18

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Le premier numéro remarquable du CBD, digne de figurer en bonne place dans votre bibliothèque, c'est à n'en pas douter celui consacré à l'immense René Giffey.

A l'instar de son confrère Le Rallic, ce "touche à tout" du dessin, tour à tour illustrateur de livres d'Histoire et de manuels scolaires, de romans, d'affiches de cabarets et de revues, de faits d'actualités, de représentation coquine du "beau sexe", de marques publicitaires, a bien entendu occupé une place considérable dans le milieu de la bande dessinée, ne serait-ce que par le nombre impressionnant de planches de son célèbre "Buffalo Bill".

52 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Sam 22 Mai 2010 - 11:41

Raymond

avatar
Admin
Magnifique numéro, en effet. pouce

On peut ajouter qu'après la sortie de cette publication, le nombre de collectionneur de BD de Giffey a bien augmenté. Smile


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

53 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Sam 22 Mai 2010 - 12:19

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Et comment ne pas couvrir d'éloges ce superbe double numéro, publié à l'occasion de l'Exposition organisée au cours de l'été 1988 par la Bibliothèque publique d'information du Centre Pompidou.



Plus qu'un catalogue officiel de cette bienvenue manifestation (qui rendait enfin ses lettres de noblesse à un genre fort décrié parmi une certaine élite intellectuelle !!), on pouvait revoir nombre de ces "héros de papier" des années 50, dont certains subirent de plein fouet les conséquences de la fameuse loi de 1949 édictée à l'égard des publications destinées à la jeunesse (un article de Jean Fourié analysait l'impact de cette loi sur ces fameux récits complets).

Ce fut le cas notamment du célèbre Fantax, dont les héritiers actuels de son créateur Chott s'attachent aujourd'hui même à la réédition des aventures. http://www.editionchott.com/

Ce numéro bénéficiait à la fois de nombreuses illustrations, avec un superbe encart couleur de 8 pages, mais aussi d'articles de fond passant en revue l'ensemble de cette production.

54 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Sam 22 Mai 2010 - 12:32

Raymond

avatar
Admin
Superbe numéro, en effet ! Il existe peu d'analyses critiques sérieuses qui se soient intéressés au monde des petits formats et des récits complets. Les inventaires ou interviews de la revue Pimpf, par exemple, sont excellents mais ce ne sont pas de véritables critiques. Dans ce numéro du "Collectionneur", il faut saluer en particulier son excellente analyse sur Fantax, la seule qui ait su rester objective, à ma connaissance, face à cette BD très décriée. Wink



Dernière édition par Raymond le Sam 22 Mai 2010 - 23:38, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

55 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Sam 22 Mai 2010 - 15:10

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Très peu de temps après, le CBD publiait un deuxième numéro "hors norme" à l'occasion du Premier salon européen de la bande dessinée de Grenoble.

Cette fois, il s'agissait de rendre hommage au "génialissime" dessinateur Calvo auquel une exposition était consacrée durant la période de cette manifestation.




Ici encore un numéro "culte", qu'il ne fallait pas manquer d'acquérir pour les non-abonnés, très abondamment illustré, avec une formidable rétrospective de sa carrière, destinée à montrer les multiples facettes du prodigieux auteur de "La Bête est morte".

N'oublions pas qu'après guerre il fera partie des illustres auteurs auxquels Marijac fera plus d'une fois appel pour remplir les pages de ses multiples titres de presse.

56 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Sam 22 Mai 2010 - 19:45

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Bien entendu, on ne peut pas passer sous silence cet indispensable numéro hors série, titré "Les origines de la Bande Dessinée" et publié avec le concours du Centre National de la Bande Dessinée et de L'Image d'Angoulème et ce, à l'occasion de l'exposition "Rodolphe Töpffer" qui se tenait à cette période.




En guise d'ouverture à ce numéro, c'est tout naturellement Thierry Groensteen (alors Directeur du Musée) qui posait les termes du débat de cette grande question, à savoir si ces fameuses origines devaient trouver leur source en Europe avec les albums du célèbre auteur genevois ou bien, au contraire, considérer son origine dans la presse d'Outre-Atlantique en la personne du fameux Yellow Kid de Richard F.Outcault.

Mais, c'est à un véritable retour en arrière qu'était de prime abord convié le lecteur, puisque d'aucuns n'hésitaient pas à se demander si, parmi bien d'autres exemples, on ne devait pas apparenter les prémices de la bande dessinée aux peintures retrouvées à Lascaux, voire même aux broderies-tapisseries visibles à Bayeux !!

En définitive, toute la finalité de ce numéro consista à s'attarder plus précisément sur chacun des auteurs les plus représentatifs des deux continents et de voir dans quelle mesure leurs ouvrages ouvrirent définitivement les "portes" de cet art dit séquentiel.

57 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Sam 22 Mai 2010 - 20:52

hectorvadair

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
Merci Raymond d'avoir lancé ce sujet.
Il est toujours très intéressant de pouvoir trouver des références regroupées à un seul endroit, illustré et documenté.
...Bdgest a semble t-il mis à jour sa base concernant Phénix il y a assez peu de temps. Alors que j'avais moi-même commencé un référencement sur "Wrightson.fr" (rubrique "Bonus"), et ouvert une page Wikipédia sur le sujet, vu le manque d'infos sur le web en 2009. Tant mieux.
(...)

http://www.1caseenmoins.canalblog.com

58 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Sam 22 Mai 2010 - 20:53

Raymond

avatar
Admin
Je réponds d'abord à Treblig, et à sa présentation du N° 79 du Collectionneur de BD. Very Happy

Ah, voilà un numéro mémorable, qui a peut être été le point d'orgue de toute la collection. pouce Il est parcouru par une intelligence qui m'est allé droit au coeur !

Il faut se rappeler du contexte. Nous étions en 1996, et on annonçait la célébration du centenaire de la BD pour 1997. Cet anniversaire était, il faut bien le dire, une monstrueuse bêtise et le "Collectionneur" a décidé de corriger cette erreur historique.

Cette sottise remontait aux années 60, en grande partie à cause d'un groupe de collectionneurs regroupés autour de la SOCERLID, une société fondée par (entre autres) Claude Moliterni et Pierre Couperie. Ces amateurs de la BD étaient fascinés par les BD américaines des années 30 et dédaignaient les auteurs européens tels que Toepffer, Wilhem Busch, Caran d'Ache, Christophe ou Louis Forton. Ils avaient décidé que la bande dessinée se caractérisait par l'utilisation du phylactère et annonçaient que la première histoire en image utilisant ainsi le "ballon à texte" était le Yellow Kid, créé en 1897.

C'était une triple erreur ! Premièrement, le Yellow Kid (ou plutôt Hogan's Alley car c'est le véritable titre de la série) n'était pas la première histoire en image des USA à utiliser le phylactère. Deuxièmement, toutes les BD n'utilisent pas le ballon (un exemple célèbre : Prince Vaillant) et ce n'est donc pas la caractéristique qui permet de définir le 9ème art. Troisièmement, Hogan's Alley n'est probablement même pas une vraie BD, ou en tout cas, c'est une série qui se situe à la limite du genre. Il suffit d'en regarder quelques planches pour s'en rendre compte (par exemple ICI).

Dans ce mémorable numéro, qui était volontairement un peu polémique, tout était exposé avec une grande clarté : les origines du récit en image, les débuts de l'image populaire, le rôle réellement fondateur de Rodolphe Toepffer, la place du dessin d'humour et de la caricature, le rôle de Wilhem Busch ... et j'en passe. Tout était exposé dans un langage simple, sans verbiage inutile, en exposant les oeuvres de manière chronologiques, ce qui donnait à l'argumentation la force de l'évidence.

Ce n'était pas la première fois qu'une publication défendait la thèse d'une naissance de la BD en Europe, mais cela n'avait jamais été fait avec un tel retentissement. Désormais, tout (ou presque) était dit. La démonstration était acablante, et les défenseurs de l'hypothèse Yellow Kid n'avaient plus qu'à raser les murs (ou "marcher à l'ombre" comme dirait Renaud Smile ).

Il me semble que ce numéro du "Colectionneur" représente un sorte de "chef-d'oeuvre du fanzinat".

Du moins, c'est mon avis. jap


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

59 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Sam 22 Mai 2010 - 21:03

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
El le mien aussi, honorable webmaster.

60 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Sam 22 Mai 2010 - 21:49

Raymond

avatar
Admin
hectorvadair a écrit: Merci Raymond d'avoir lancé ce sujet.
Il est toujours très intéressant de pouvoir trouver des références regroupées à un seul endroit, illustré et documenté.
...Bdgest a semble t-il mis à jour sa base concernant Phénix il y a assez peu de temps. Alors que j'avais moi-même commencé un référencement sur "Wrightson.fr" (rubrique "Bonus"), et ouvert une page Wikipédia sur le sujet, vu le manque d'infos sur le web en 2009. Tant mieux.
(...)
Les forums peuvent entre autre servir à cela : Regrouper les connaissances éparses !

Nous avons tous une documentation très incomplète et des connaissances fragmentaires sur ce sujet. Je gage que tu nous apporteras une aide précieuse lorsque nous en arriverons aux revues d'étude des années 1990 et 2000. pouce


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

61 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Sam 22 Mai 2010 - 22:36

hectorvadair

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
Raymond a écrit:Je réponds d'abord à Treblig, et à sa présentation du N° 79 du Collectionneur de BD. Very Happy (...)

Dans ce mémorable numéro, qui était volontairement un peu polémique, tout était exposé avec une grande clarté : les origines du récit en image, les débuts de l'image populaire, le rôle réellement fondateur de Rodolphe Toepffer, la place du dessin d'humour et de la caricature, le rôle de Wilhem Busch ... et j'en passe. Tout était exposé dans un langage simple, sans verbiage inutile, en exposant les oeuvres de manière chronologiques, ce qui donnait à l'argumentation la force de l'évidence.

Ce n'était pas la première fois qu'une publication défendait la thèse d'une naissance de la BD en Europe, mais cela n'avait jamais été fait avec un tel retentissement. Désormais, tout (ou presque) était dit. La démonstration était acablante, et les défenseurs de l'hypothèse Yellow Kid n'avaient plus qu'à raser les murs (ou "marcher à l'ombre" comme dirait Renaud Smile ).

Il me semble que ce numéro du "Colectionneur" représente un sorte de "chef-d'oeuvre du fanzinat".

Du moins, c'est mon avis. jap

Oui, il est sûr que ces années ont vraiment mis le bocson dans les couloirs des maisons d'intellectuels de la BD de l'age "d'or", persuadé de détenir la vérité. Tu as très bien résumé la situation. Et on ne remerciera jamais assez Thierry Groensteen pour avoir remis les pendules à l'heure, en France en tous cas, car aux Etats unis, d'autres amateurs on aussi été dans sons sens.
Je me demande ceci dit si les éditions Horay qui avaient publié un gros recueil de Topfer dés 1975 (assez facilement trouvable en librairie ou bibliothèques) n'avaient pas déjà participé à leur manière à ce début de reconnaissance. Je me souviens dans le même genre de la vive émotion et du plaisir ressenti à la lecture du premier recueil de Little Nemo par Winsor Mc Cay dans les années 70 chez le même éditeur.
...Comme quoi, les revues et fanzines pouvaient (et peuvent) faire un excellent boulot, mais sans certains éditeurs qui auront permis la lecture de ces oeuvres, rien ne serait tout à fait pareil...

http://www.1caseenmoins.canalblog.com

62 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Dim 23 Mai 2010 - 9:33

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Je terminerai ce (trop) rapide survol de l'Histoire du CBD en évoquant ce "spécial centenaire" du numéro 82 qui relatait cette fameuse série des "Katzenjammer Kids", rebaptisée en France du nom (un peu ridicule selon moi ) de Pim, Pam, Poum.



Ses rédacteurs rappelèrent très opportunément que cette série fut créée par Rudolph Dirks et que c'est à la suite de conflits d'intérêts entre grands patrons de presse américains qu'apparut ensuite une version concurrente (bien connue des lecteurs du journal de Mickey) dessinée par Harold Knerr.

Ici encore, on ne pourra que souligner la réelle qualité de cette étude qui s'attachait à faire le tour le plus complet possible de cette bande dessinée, dont la renommée n'est plus aujourd'hui à démontrer.

Bien entendu, ce n'est pas pour autant que les autres numéros du cette regrettée revue soient à négliger et c'est pourquoi est-il nécessaire de rappeler qu'il est toujours possible actuellement d'acquérir ceux encore disponibles.

Il suffit d'écrire à Jacques Bisceglia, Les Erables, 36 rue de Picpus 75012 Paris (le quartier de mon enfance et de mon adolescence, un des points d'accès à la superbe promenade plantée erigée sur l'ancienne plate-forme du disparu chemin de fer Paris-Bastille/Boissy-Saint-Léger )

63 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Dim 23 Mai 2010 - 9:58

hectorvadair

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
Ce qui est formidable sur ce forum, c'est qu'en plus d'avoir sous la main des informations sincères et souvent de premier ordre sur le sujet BD, ont "voyage" en plus dans les régions de vos connaissances.
Pour un ptit gars de 40 ans comme moi, non originaire ni de Belgique, ni de Paris, quel plaisir.
Avé !

http://www.1caseenmoins.canalblog.com

64 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Dim 23 Mai 2010 - 10:15

Raymond

avatar
Admin
Un de mes "maîtres" me disait qu'on est toujours plus intelligent lorsque l'on réfléchit à plusieurs. Wink Il est clair que l'on dispose aussi de plus de connaissances de cette manière.

Concernant Toepffer, je possède ce gros volume édité par Horay, mais cette publication n'a pas été un véritable événement (dans mes souvenirs), car d'autres éditions précédentes pouvaient facilement être obtenues chez les libraires. Il y a eu aussi l'abominable réédition couleur des années 90, mais je vais plutôt parler de cela dans le sujet dédié à Toepffer


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

65 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Dim 23 Mai 2010 - 17:01

Raymond

avatar
Admin
Reprenons maintenant notre petite chronique.  Very Happy

Nous en étions à la fin des années 70 ! J'avais signalé que plusieurs fanzines importants sont apparus à ce moment là. Ils visaient un autre modèle que celui des "Cahiers", et s'intéressaient davantage à la publication de BD et aux chroniques d'albums qu'à la constitution de dossiers. Ceci décrit exactement les centres d'intérêt de "Plein la Gueule Pour Pas un Rond", plus communément appelé par son abréviation "P.L.G.P.P.U.R.", puis encore plus tard (selon la loi universelle du moindre effort  Smile  ) "PLG".



Fondé en 1978 par Pierre-Marie Jamet et Philippe Morin, ce fanzine a fait une longue carrière, mais il n'a connu que 37 numéros jusqu'en 2003. Il existe un  site Web assez bien fait qui permet de découvrir toutes les couvertures ainsi que le contenu de chaque numéro. Vous pouvez même en commander.  Wink

Avouons-le, je n'ai pas été un grand amateur de PLG qui accordait une place prépondérante à la publication des BD de débutants. Dans le N° 8, par exemple, sorti en 1981 et qui fait 45 pages, on trouve une interview de Jannin (3 pages), un article synthétique assez bien fait sur Popeye (4 pages), une revue exhaustive des publications de fanzines (4 pages), une petite page de critique d'albums, et tout le reste comporte des BD dont l'intérêt est ... très variable.  Smile

Au cours des années toutefois, la présentation du journal s'est améliorée, et les dossiers sont devenus progressivement plus épais. A partir du N° 20, chaque numéro présente 2 auteurs et les interviews s'accompagnent d'une bibliographie exhaustive et minutieuse de l'auteur vedette. Le fanzine devient par ailleurs une luxueuse revue publiée sur un papier glacé et brillant, comportant quelques pages couleurs mettant bien en valeur les illustrations. C'est ainsi que le N° 32, par exemple, est consacré à Ferrandez et qu'il présente un dossier de 17 pages richement illustré, avec une bibliographie qui reste la seule consacrée à cet auteur jusqu'à ce jour. C'est seulement à cette époque que j'ai commencé à acheter régulièrement PLG, je l'avoue.  Embarassed



Autrefois, on pouvait trouver certains de ces dossiers en ligne (l'interview de Dupuy et Berberian par exemple, qui est d'une grande qualité). Je ne sais pas si c'est toujours le cas ?

Le plus grand mérite de PLG reste cependant d'avoir publié de nombreux dessinateurs débutants. Certains ont ensuite fait une belle carrière, comme Dupuy, Moynot, Mézerette, Liberge, Gaudelette, Colonel Moutarde ... et j'en passe. Un livre vient tout récemment de sortir sur cette belle aventure, qui s'intitule "PLG, 32 ans de bande dessinée". Je ne sais pas si Treblig s'y est intéressé ?   Wink



Après des débuts modestes, PLG est progressivement devenu, grâce à son travail et à ses prises de risque, un des parangons du bon goût au cours des années 90. Cette revue méritait donc bien ce petit hommage !  Cool



Dernière édition par Raymond le Jeu 20 Nov 2014 - 18:43, édité 2 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

66 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Dim 23 Mai 2010 - 17:11

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Raymond a écrit: Un livre vient tout récemment de sortir sur cette belle aventure, qui s'intitule "PLG, 32 ans de bande dessinée". Je ne sais pas si Treblig s'y est intéressé ? Wink




J'ai du le voir effectivement mais j'hésite sur le point de savoir si cela vaut vraiment le coup de me le procurer.  

67 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Dim 23 Mai 2010 - 17:21

Raymond

avatar
Admin
Etais-tu un acheteur de PLG ? Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

68 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Dim 23 Mai 2010 - 17:35

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Non, j'avoue que je n'ai jamais ressenti une forte attirance pour ce titre et, comme en général, ce sont souvent mes premières impressions qui guident mes choix, je n'ai pas cherché par la suite à tenter l'expérience.

69 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Lun 24 Mai 2010 - 17:12

Raymond

avatar
Admin
Dans toute communauté, il existe un membre à part, un vilain petit canard, un mouton noir ou si vous préférez un "membre alpha" (c'est le terme qu'emploient les psychologues en analysant la dynamique des groupes). Il en est bien sûr de même dans le monde des fanzines où l'enquiquineur patenté (et l'ennemi que beaucoup voulaient voir disparaître) était sans doute Bédésup.



Fondé en 1978 par une équipe "sécessioniste" d'Haga,  le journal s'appelait d'abord "Hagasup", puis il a adopté le patronyme Bédésup dès son N° 8. Cette revue a connu une longue carrière puisqu'il y a eu 74 numéros sous des formats divers jusqu'en 1996. Le fanzine a disparu cette année là en même temps que son fondateur Jean-Claude Faur.

Ayant la vocation d'une revue d'étude, ce journal contenait un mélange d'interviews d'auteurs, d'articles d'analyse (dont certains étaient consacrés à Jacques Martin) et de BD de débutants. Une partie du sommaire de cette revue peut être trouvée sur BDGest.

A première vue, il n'y a rien à redire au programme de ce fanzine mais l'attitude change lorsque l'on le possède  entre ses mains. Intéressons nous par exemple au N° 35, principalement consacré à Albert Weinberg.



C'est une revue de 48 pages imprimée en offset, sur un bon papier, mais la mise en page n'est cependant pas à la hauteur des attentes. Les images proviennent souvent de photocopies de mauvaise qualité et produisent une désagréable impression d'amateurisme (même pour l'époque). Les articles sont nombreux mais leur contenu est parfois bizarre, pour ne pas dire abscons. L'interview d'Albert Weinberg est une excellente idée (il n'y en a pas beaucoup qui existent) mais il apparait minimaliste lorsqu'on l'a terminé (tout comme la notice biographique et la biblio qui l'accompagnent, le total du "dossier" ne faisant guère plus que 7 pages). Les BD d'amateurs,  ne sont pas très nombreuses et il y a en revanche beaucoup de textes et d'articles qui donnent une impression de "remplissage". Dans l'ensemble, tout cela apparait comme un travail disparate et incomplet. Inutile d'ajouter qu'après avoir acheté ce numéro, je n'ai pas eu envie de renouveler l'expérience.  Rolling Eyes

Petite remarque de collectionneur au passage. Il y a une dizaine d'années, j'ai trouvé par hasard de plusieurs vieux numéros de Bédésup en occasion chez un libraire genevois. Le prix était modeste et j'aime acheter les vieux fanzines, mais ... j'ai tout de même fait l'impasse tellement le contenu semblait inintéressant. C'est tout dire ! (par contre j'ai trouvé au même endroit les premiers numéros de Hop qui étaient déjà épuisés à l'époque et là ...  Cool ... je ne me suis pas fait prier  bedo  ... bon, je digresse un peu trop, excusez-moi   Wink   ).

Bédésup s'est en partie fait remarquer par ses querelles avec Thierry Groensteen au moment où celui-ci dirigeait les "Cahiers". Ces querelles de clocher m'ont laissé plutôt indifférent à l'époque, mais peut être que certains d'entre vous se rappelleront de l'article de Groensteen paru dans le N° 71 des "cahiers" (intitulé "le cas Bédésup") qui se livre à une diatribe impitoyable. Les rédacteurs de Bédésup lui ont répondu de manière tout aussi féroce par la suite ("le cas Groensteen" dans le n° 38-39) et je peux éventuellement en envoyer une copie à tous ceux que cela intéresse  Smile  .

Parallèlement à la revue principale, il existait une Lettre de Bédésup à laquelle je ne me suis jamais intéressé. En 1992, cette "lettre" s'est retrouvée insérée dans les pages d'un journal d'extrême-droite ! Inutile de préciser que ceci n'a pas amélioré la réputation de Bédésup.   Smile  Smile

Essayons tout de même de dire un peu de bien de ce fanzine, car il avait tout de même la passion d'une certaine BD. Comme beaucoup d'autres, il s'est lancé dans l'édition d'albums et on lui doit quelques publications consacrées à Walthéry, Tillieux ou Jijé qui ne sont pas à négliger. Les rédacteurs ont également publié quelques livres d'étude (dont un qui est consacré à Jacques Martin  Wink  ) mais il m'est difficile de les commenter. En effet, comme je me méfie de toutes les productions de Bédésup, j'ai soigneusement évité de les acheter.   deso

Signalons aussi un numéro qui sort de l'ordinaire, c'est le 38-39 celui qui est consacré à Chott et à Fantax.



Pour une fois, le contenu du journal est assez copieux, et le dossier fait 60 pages. On y trouve des interviews des principaux collaborateurs de Chott comme Marcel Navarro, Claude Bordet, Rémy Bordelet et Bertrand Charlas, en plus d'un entretien avec la fille de Pierre Mouchot, et tout cela permet d'avoir une bone idée de l'auteur. Bien sûr, le ton est hagiographique et certaines appréciations dityrambiques semblent bien ridicules (Chott serait le "Hogarth français"), mais c'est un détail. Il y a cependant quelques détails désagréables, tels qu'une impression des textes et des dessins dans un bleu délavé parfois mal lisible (pourquoi ???) ou une réédition du premier récit de Fantax de qualité piteuse. On ne peut ainsi jamais s'empêcher de penser que ... décidément ...  grr2 ... ils auraient pu faire mieux.   siffle

Bon, je m'allonge un peu trop sur le sujet et je vais en rester là, mais cela m'intéresse cependant de voir si il aura des contradicteurs à ce que je viens d'exposer.  Wink



Dernière édition par Raymond le Jeu 20 Nov 2014 - 18:46, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

70 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Lun 24 Mai 2010 - 18:14

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Effectivement, ce fanzine était très marqué politiquement du fait de ses liens avec les milieux d'extrême-droite.

Ce qui m'intrigue quelque peu, c'est que si l'on examine la liste de ses numéros, on trouve certains auteurs de bords politiques tout à fait opposés (Reiser par exemple...) qui y sont étudiés.

Comme je précise que je ne possède aucun numéro de cette revue, j'aimerais savoir Raymond si tu as connaissance de la manière avec laquelle Jean-Claude Faur et ses rédacteurs s'exprimaient à leur sujet.



Dernière édition par Treblig le Sam 6 Aoû 2011 - 9:37, édité 1 fois

71 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Lun 24 Mai 2010 - 19:40

Raymond

avatar
Admin
Malheureusement, je ne possède que deux numéros de Bédésup (pour les raisons expliquées plus haut) et il m'est difficile de te répondre en détail.

Ce que je relève dans ces 2 numéros, c'est que les pages de critiques d'albums ne s'intéressent qu'à certains éditeurs traditionnels (Lombard, Dupuis, Fleurus, Hachette, Lug) tandis que d'autres sont absents (Dargaud, Audie, Albîn-Michel qui succédait au Square, les Humanoides Associés). Il n'y a donc pas un mot sur Reiser, de même que sur tous les auteurs qui visent (d'une manière générale) un public adulte. Le journal semble privilégier la BD traditionnelle.

Maintenant, je suppose qu'au sein de l'équipe rédactionnelle, tout le monde ne partageait pas des goûts aussi conservateurs, et que ces divergences ont pu permettre d'explorer d'autres tendances. C'est peut être pour cela qu'il y a quelques numéros de Bédésup consacrés à Reiser, Claire Bretécher ou Tardi. Difficile d'en dire plus ! deso


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

72 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Lun 24 Mai 2010 - 19:51

Raymond

avatar
Admin
Signalons aussi dans la "production Bédésup" un recueil d'interviews, réalisés par François Xavier Burdeyron pendant les débuts du fanzine. Il s'intitule "L'âge d'or du Journal Spirou".



On y retrouve 8 interviews, dont certaines qui sont uniques et qui ont donc un intérêt tout spécial. En effet, je ne connais pas d'autre entretien qui ait été fait avec des dessinateurs comme Remacle ou Sirius, et ce genre de travail a également été rare pour Deliège et Mitacq. Les interviews de Burdeyron ne sont pas transcendants, mais ils ont le mérite d'exister.



Dernière édition par Raymond le Jeu 20 Nov 2014 - 18:49, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

73 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Lun 24 Mai 2010 - 20:00

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Merci pour ta réponse, Raymond.

En ce qui concerne ce livre de Burdeyron, je pense que ce recueil doit être passionnant et bravo à toi d'en être le possesseur.

74 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Mer 26 Mai 2010 - 23:28

Raymond

avatar
Admin
Pas de remarque (n'est-ce pas Treblig  Wink  ), alors je passe aux années 80 !

La première revue dont je parlerai n'est certainement pas la plus importante, mais elle bien sympathique. C'est un fanzine belge qui apparaît en 1980, sous l'impulsion d'un petit cercle de collectionneurs. Il s'intitule l'Age d'Or et son directeur  était Claude Decnop.



Ce fanzine a deux caractéristiques intéressantes : d'abord il se concentre sur les auteurs belges, qui sont souvent oubliés par les revues françaises, et ensuite il accorde une large place aux rééditions de BD des années 40 et 50. Chaque numéro mettait en vedette un auteur auquel on consacrait une interview de bonne qualité et quelques pages de BD. C'est ainsi que le numéro 18 qui est consacré à Jacques Martin (je ne le possède pas mais on peut le voir ICI) contient 8 pages d'articles et qu'il offre en plus une réédition de la Cité Fantastique, une histoire qui était à l'époque introuvable. Les autres numéros que je connais sont construits sur le même modèle et prennent pour sujet Macherot, Liliane & Fred Funcken, Cheneval, Marc Sleen, Jidéhem, René Follet, Le Rallic, Giffey, Morris, Marcel Denis ou Henri Vernes.

Le choix des sujets est bien sûr assez conservateur mais il offre un regard personnel qui est souvent intéressant. Les rédacteurs aiment les vieilles BD et rééditent des "incunables" comme Fred et Mille (de Gianola), Télé et Fone (de Gire) ou diverses histoires complètes de Giffey, le Monnier ou le Rallic. Il y a aussi parfois de vieux RC des Héroic Albums et on sent que "les collectionneurs se sont fait plaisir".   Smile  

En dehors du dossier et des BD, le rédactionnel est plutôt inintéressant (il y a des concours de reconnaissances d'image, des échos de salon), mais il y a tout de même parfois des bonnes surprises comme par exemple un beau dossier consacré à Tarawa dans le N° 27 (écrit par T. Martens bien sûr).

Ce fanzine s'est arrêté en 1996 après 37 numéros, mais les "éditions de l'Age d'Or" ont continué leur activité. Elles ont aujourd'hui un site Web et on peut y voir que leurs intérêts n'ont pas changé. Remarquons en passant que certains dossiers du fanzine (sur Macherot ou sur Follet) ont été repris et améliorés pour devenir de luxueuses monographies. Celles qui sont consacrées à Macherot ou à Tillieux sont magnifiques (voir cette page).



Dernière édition par Raymond le Jeu 20 Nov 2014 - 18:50, édité 2 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

75 Re: Fanzines et revues d'étude sur la BD le Jeu 27 Mai 2010 - 10:40

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Raymond a écrit:
Ce fanzine s'est arrêté en 1996 après 37 numéros, mais les "éditions de l'Age d'Or" ont continué leur activité. Elles ont aujourd'hui un site Web et on peut y voir que leurs intérêts n'ont pas changé. Remarquons en passant que certains dossiers du fanzine (sur Macherot ou sur Folet) ont été repris et améliorés pour devenir de luxueuses monographies. Celles qui sont consacrées à Macherot ou à Tillieux sont magnifiques (voir cette page).

Raymond, je suis content que tu ais parlé de cette revue dont je n'avais vu jusqu'à ce jour aucun numéro.

Effectivement, ces monographies sur Raymond Macherot et Tillieux sont absolument splendides et j'y ajouterai pour ma part celles consacrées à René Follet et à Jean Trubert.

Sans oublier, les deux volumes de Philippe Biermé sur Jacobs.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 26]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 14 ... 26  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum