Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Lefranc "vintage" ou contemporain?

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

La série Lefranc doit-elle continuer à se situer dans les années 1950?

12% 12% [ 3 ]
48% 48% [ 12 ]
8% 8% [ 2 ]
32% 32% [ 8 ]
Total des votes : 25

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

1 Lefranc "vintage" ou contemporain? le Sam 27 Mar - 19:00

Invité


Invité
Pour faire écho au débat qui a débuté, je vous propose ce petit sondage.

Raymond

avatar
Admin
J'ai voté pour "la cohabitation" car il me semble important de varier les thèmes d'une série.

Et puis, cela me plairait de revoir la cousine de Lefranc.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Invité


Invité
J'avais oublié la jolie Sophie! Il lui fallait bien du courage pour essayer de dérider quelque peu ce grand bénêt qu'était devenu Lefranc dans le dernier album contemporain
Pour ma part, je préfère qu'on en reste dans les années 50, avec un Lefranc plus "adulte" mentalement.

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Moi, je vote aussi cohabitation. Car j'ai toujours aimé les scénarios de Lefranc contemporain, et j'avoue avoir été séduit par Noel Noir, que j'ai trouvé excellent, autant pour le scénar que les dessins!
Je ne serai pas contre non plus pour les premières aventures. Il y a plein de choses à faire avec Lefranc pour nous faire rêver.

http://alixmag.canalblog.com/

jfty

avatar
grand maître
grand maître
Je n'ais pas voté car je ne trouve pas ma solution dans ce sondage. nous sommes en 2010 et Lefranc serais bien vieux à nôtre époque! je pencherais(pour ma part) plus pour les années 70/80 dernières années possibles crédibles!

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Non seulement les scénarios doivent être excellents mais les dessins aussi.

Invité


Invité
Treblig a écrit:Non seulement les scénarios doivent être excellents mais les dessins aussi.

Exact, j'ai oublié de l'écrire, mais ça va sans dire, bien entendu

Michel Jacquemart

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Il me semble que la réponse 2 et la réponse 4 reviennent un peu au même...
Je suis à 100 % pour la cohabitation des 2 séries! Les années 50 offrent de nombreuses possibilités et permettent de mettre en scène le Lefranc de la "grande époque" (les 3 premiers albums)... Mais c'est dommage d'abandonner l'ancrage contemporain... Notre époque offre plein de thèmes d'aventures pour des personnages comme Lefranc et Borg !

Jacky-Charles


license ès BD
license ès BD
Je vote également pour la cohabitation, car il ne faut se priver de rien !

Jean-Luc

avatar
grand maître
grand maître
Je suis également pour la cohabitation !

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Treblig a écrit:Non seulement les scénarios doivent être excellents mais les dessins aussi.

Exact; ensuite vintage ou pas, peu importe selon moi.

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Michel Jacquemart a écrit:Il me semble que la réponse 2 et la réponse 4 reviennent un peu au même...
Je suis à 100 % pour la cohabitation des 2 séries! Les années 50 offrent de nombreuses possibilités et permettent de mettre en scène le Lefranc de la "grande époque" (les 3 premiers albums)... Mais c'est dommage d'abandonner l'ancrage contemporain... Notre époque offre plein de thèmes d'aventures pour des personnages comme Lefranc et Borg !

Oui on peut ajouter 2 + 4

Magic


lecteur émérite
lecteur émérite
Oui perso, la cohabitation me va tres bien tant que les scenarios sont bons !

Lion de Lisbonne

avatar
grand maître
grand maître
Jean-Marc a écrit:J'avais oublié la jolie Sophie! Il lui fallait bien du courage pour essayer de dérider quelque peu ce grand bénêt qu'était devenu Lefranc dans le dernier album contemporain
Pour ma part, je préfère qu'on en reste dans les années 50, avec un Lefranc plus "adulte" mentalement.

Moi aussi je préfère que Lefranc reste dans les années 50

15 Re: Lefranc "vintage" ou contemporain? le Mar 15 Juin - 15:11

Damned

avatar
grand maître
grand maître
jfty a écrit:Je n'ais pas voté car je ne trouve pas ma solution dans ce sondage. nous sommes en 2010 et Lefranc serais bien vieux à nôtre époque! je pencherais(pour ma part) plus pour les années 70/80 dernières années possibles crédibles!

Mais c'est un lieu commun, admis par la quasi totalité des bédéphiles, que les héros ne vieillissent pas, l'exemple le plus frappant étant Buck Danny ayant commencé sa carrière lors de la guerre de Corée, et toujours aussi vert et fringant aux commandes d'un F22 de 2010.
L'autre exemple c'est Michel Vaillant qui lui vieillit, mais très lentement !......

Pour ma part j'ai voté la cohabitation, les albums contemporains ne me dérangeant pas ( La crypte), tout en m'étant régalé de Noel noir !

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

16 Re: Lefranc "vintage" ou contemporain? le Mar 15 Juin - 15:28

Michel Jacquemart

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Ce sont de bons exemples... Buck Danny et Dan Cooper vieillissent aussi "au ralenti"... Notamment, ils montent en grade... On pourrait aussi citer Blueberry, qui lui vieillit aussi, mais ne monte pas en grade à cause de son indiscipline...

Concernant Lefranc, j'avais expliqué pourquoi j'avais daté la série "spin off" années '50, c'est ici :
http://lectraymond.forumactif.com/lefranc-f3/datation-des-lefranc-annees-50-t361.htm

Nous avions aussi discuté de ce problème du vieillissement des héros ici :
http://alixmag.canalblog.com/archives/2010/03/21/17312696.html#comments

Je serais aussi intéressé d'avoir l'avis de JYB sur la question et sur les attaques de Christophe comme quoi Lefranc n'aurait pas pu être rappelé en Algérie, tant les arguments de Christophe me semblent "construits sur mesure"...
Voir aussi ici : http://alixmag.canalblog.com/archives/2010/03/19/17291495.html#comments

Le fait que la série "spin off" années '50 soit datée précisément ne doit pas, à mon avis, être un obstacle à la continuation de la série principale, c'est-à-dire la série contemporaine, dans laquelle Lefranc ne vieillit pas, ou alors "au ralenti"...



Dernière édition par Michel Jacquemart le Mar 15 Juin - 15:52, édité 1 fois

17 Re: Lefranc "vintage" ou contemporain? le Mar 15 Juin - 15:49

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Michel Jacquemart a écrit:Ce sont de bons exemples... Buck Danny et Dan Cooper vieillissent aussi "au ralenti"... Notamment, ils montent en grade... On pourrait aussi citer Blueberry, qui lui vieillit aussi, mais ne monte pas en grade à cause de son indiscipline...

.
Sauf que depuis 1992, on n'a plus de nouvelles de Dan Cooper, alors que le dernier Buck Danny remonte à 2008 !
Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

18 Re: Lefranc "vintage" ou contemporain? le Mar 15 Juin - 16:01

Michel Jacquemart

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Cela ne change rien au principe: Dan Cooper a piloté pendant la deuxième guerre mondiale (voir le flashback dans "Cap sur Mars") et il continué à voler sur des appareils modernes jusque dans les années '90... Il y a des aventures récentes parues aux éditions du Hibou, mais je ne sais pas quand elles ont été dessinées... Mais Dan Cooper n'a pas pris sa retraite : on le voit en uniforme et toujours aussi fringant, en compagnie d'Albert Weinberg, dans une aventure récente de Caroline Baldwin, dont l'auteur, André Taymans, est un admirateur et un ami d'Albert Weinberg... D'où mon idée de "cross over" entre Lefranc et Dan Cooper, dont je suis aussi un grand fan depuis mon plus jeune âge. Il était aussi très populaire dans la base de missiles où j'ai effectué mon service (51ème Escadrille du 13ème Wing Missiles, en RFA), car cette base avait servi de modèle pour l'"Affaire Minos" et mon chef de corps figure dans cet album!



Dernière édition par Michel Jacquemart le Mar 15 Juin - 16:12, édité 1 fois

19 Re: Lefranc "vintage" ou contemporain? le Mar 15 Juin - 16:08

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Michel Jacquemart a écrit:Cela ne change rien au principe: Dan Cooper a piloté pendant la deuxième guerre mondiale (voir le flashback dans "Cap sur Mars") et il continué à voler sur des appareils modernes jusque dans les années '90... Il y a des aventures récentes parues aux éditions du Hibou, mais je ne sais pas quand elles ont été dessinées... Mais Dan Cooper n'a pas pris sa retraite : on le voit en uniforme et toujours aussi fringant, en compagnie d'Albert Weinberg, dans une aventure récente de Caroline Baldwin, dont l'auteur, André Taymans, est un admirateur et un ami d'Albert Weinberg... D'où mon idée de "cross over" entre Lefranc et Dan Cooper, dont je suis aussi un grand fan depuis mon plus jeune âge. Il était aussi très populaire dans la base de missiles où j'ai effectué mon service (51ème Wing Missiles, en RFA), car cette base avait servi de modèle pour l'"Affaire Minos" et mon chef de corps figure dans cet album!

Voila une raison de plus pour ressortir Dan Cooper de la bibliothèque.
Les albums qui sont parus depuis 1992 semblent etre plus des recueils de courts récits que de véritables albums bien structurés. Je les ai achetés lors de leurs parutions, mais je les ai trouvés trés décevants, pas dans la ligne de la série, sorte de remake de synopsis déja vu ailleurs, et datés de l'époque "guerre froide".

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

20 Re: Lefranc "vintage" ou contemporain? le Ven 18 Juin - 11:21

JYB


vieux sage
vieux sage
Michel Jacquemart a écrit:Je serais aussi intéressé d'avoir l'avis de JYB sur la question et sur les attaques de Christophe comme quoi Lefranc n'aurait pas pu être rappelé en Algérie, tant les arguments de Christophe me semblent "construits sur mesure"...
Je réponds donc avec retard à l'appel de Michel, n'ayant découvert cette discuss que maintenant.
Sur la question du vieillissement des personnages de BD, j'ai un avis simple : il est convenu - et en tant que scénariste, je conviens - qu'un héros conserve l'âge et le physique qu'il a au départ d'une série (donc qu'il ne vieillisse pas, ou très peu), pour la simple raison que le lecteur est habitué à repérer ce héros du premier coup d'oeil, que ce héros lui devient familier d'album en album. L'intemporalité du héros rassure (alors que nous, lecteurs, vieillissons), et participe à la geste du héros, et en particulier du héros invincible (invincible puisqu'on le retrouve d'épisode en épisode, échappant à tous les pièges, au vieillissement, à toutes les occasions de mourir ou de se blesser gravement au point qu'il pourrait en devenir impotent). Un héros de BD n'est pas un personnage humain normal ; c'est plus (pour moi) un symbole, une image, une référent, une représentation, qui sert de lien et dénominateur commun entre les différents épisodes. C'est mon avis de scénariste, mais ce n'est pas forcément l'avis d'autres qui considèrent qu'on peut faire vieillir les personnages, les montrer par exemple avec une vie de famille, ayant des enfants, etc., et ça c'est l'affaire de ces auteurs. Personnellement, je considère que je n'ai pas - en tant que scénariste - à me prendre la tête avec ces éléments de la vie ordinaire, car j'essaye de faire vivre à mes héros des aventures hors de l'ordinaire.
Sur la question des épisodes de Lefranc précisément datés, de l'âge de Lefranc (ou de tout autre héros), etc. (voir plus haut et les liens qui sont mis en ligne), je ne vous cache pas que je tombe des nues quand je lis vos propos pour essayer de savoir si ceci est possible, si cela peut se faire par rapport à tel épisode ancien, si tel personnage a 32 ou 33 ans, quand vous dites qu'il est né telle année (alors que c'est un personnage de fiction), etc. Autant j'ai pinaillé et je continuerai de pinailler, sur le forum L'Oasis, sur la présence d'un avion Airbus au beau milieu du désert, sans aucune piste d'atterrissage, et, pire, en plein milieu d'une palmeraie, entouré de végétation, autant je pinaille et continuerai de pinailler sur la façon qu'a le héros (Lefranc) de trouver de l'eau en quantité suffisante et d'en boire là où il est, alors qu'il tombe presque littéralement du ciel sans avoir bien préparé sa mission, autant je reste d'une largesse d'esprit et d'une souplesse exceptionnelles sur la date exacte où un récit se déroule et sur l'âge que peut avoir tel ou tel héros dans des histoires DE FICTION. Je me permets de vous le dire, vous avez sacrément coupé les cheveux en quatre, et vous vous prenez drôlement la tête, pour (à mon avis) pas grand chose du tout. D'autant qu'il arrive un moment où vouloir résoudre un tel cas de figure est impossible : il y aura toujours un élément du scénario qui ne cadrera pas historiquement pile poil.
Sur la question de faire vivre à un même héros des aventures dans les années 50 ET d'autres aventures, en parallèle, contemporaines : pourquoi pas, mais de la façon dont vous présentez la chose, je ne dirai rien car je vais me fâcher avec pas mal de gens. Tout ce que j'ai à dire, vous le savez depuis je suis inscrit sur ce forum, et ça répond un peu à côté de la question : à la mort du créateur d'un héros, ce héros doit mourir aussi et on ne doit plus lui faire vivre de nouvelles aventures, sur le principe que (dixit Hergé) : "Après moi, Tintin ne sera plus Tintin". Donc : Alix, Lefranc, Blake & Mortimer, Buck Danny, etc. il faut tout arrêter, de la même façon que Tintin est arrêté.

21 Re: Lefranc "vintage" ou contemporain? le Ven 18 Juin - 11:30

Damned

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit: Tout ce que j'ai à dire, vous le savez depuis je suis inscrit sur ce forum, et ça répond un peu à côté de la question : à la mort du créateur d'un héros, ce héros doit mourir aussi et on ne doit plus lui faire vivre de nouvelles aventures, sur le principe que (dixit Hergé) : "Après moi, Tintin ne sera plus Tintin". Donc : Alix, Lefranc, Blake & Mortimer, Buck Danny, etc. il faut tout arrêter, de la même façon que Tintin est arrêté.

Je suis un peu de cet avis, comme Jean Yves, avec une seule et petite restriction à cette règle : Si l'auteur et père du héros (et de la série) en a décidé autrement, et officiellement, avant sa mort !
Après, encore faut il que les repreneurs soient à la hauteur du talent du père de la série, sinon il y a rupture franche et c'est mauvais pour ladite série.

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

22 Re: Lefranc "vintage" ou contemporain? le Ven 18 Juin - 11:48

Michel Jacquemart

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Je rappelle que cette "spin off" années '50 a été réalisée avec l'assentiment de Jacques Martin et que nous en avons discuté ensemble... Si j'avais eu à choisir, j'aurais plutôt écrit des scénarios contemporains. A partir du moment où l'on écrit des scénarios pour une série historiques, la question de la chronologie et de la cohérence historique a son importance ! Accepteriez-vous des avions anachroniques dans une histoire d'aviation se déroulant dans les années 50 ?

Je fais remarquer que je n'ai pas fait vieillir Lefranc en lui donnnant 34 ans, pas plus que Henri Vernes ne fait vieillir Bob Morane en lui donnant 33 ans... C'est un hommage au créateur de Lefranc... La série années 50 est datée historiquement de la même manière qu'Alix et jhen sont datées par des événements historiques... Par exemple si un avion a été construit un an APRES une bataille historique dans lequel il serait dessiné !

Je ne sais pas si c'est se donner comme vous dites, du mal pour pas grand chose, mais on pourrait (mais ce "on" n'est pas moi) vous retourner la remarque, car la plupart des lecteurs ne sont pas capables de savoir si c'est bien tel avion avion qui a participé à tel combat, si c'est bien tel type de cocarde qui figurait sur ce modèle en garnison sur telle base en telle année...

Quant à faire concorder événements historiques et événements imaginaires, c'est précisément ce qui définit le genre historique !
Je n'ai jamais affirmé que c'était facile...



Dernière édition par Michel Jacquemart le Ven 18 Juin - 12:32, édité 2 fois

23 Re: Lefranc "vintage" ou contemporain? le Ven 18 Juin - 12:26

Michel Jacquemart

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Un autre point : un scénariste ne doit jamais donner au lecteur l'impression que son héros est invincible ! Sinon, il n'y aura plus de suspens, plus d'émotion, car le héros n'apparaîtra plus humain. C'est pour ça que l'on imaginé la kryptonite ! Un héros de BD ne doit pas apparaître au dela des contingences matérielles humaines ! D'ailleurs, si c'était le cas, pourquoi se soucier du problème de l'eau dans l'Oasis? Lefranc pourrait être au dessus de ces contingences qui affectent seulement les pauvres mortels: sa petite gourde lui suffit ! Si l'on veut que les lecteurs croient dans un personnage et s'y attachent, il faut le rendre humain et crédible.



Dernière édition par Michel Jacquemart le Ven 18 Juin - 12:37, édité 1 fois

24 Re: Lefranc "vintage" ou contemporain? le Ven 18 Juin - 12:37

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
JYB a écrit:Tout ce que j'ai à dire, vous le savez depuis je suis inscrit sur ce forum, et ça répond un peu à côté de la question : à la mort du créateur d'un héros, ce héros doit mourir aussi et on ne doit plus lui faire vivre de nouvelles aventures, sur le principe que (dixit Hergé) : "Après moi, Tintin ne sera plus Tintin". Donc : Alix, Lefranc, Blake & Mortimer, Buck Danny, etc. il faut tout arrêter, de la même façon que Tintin est arrêté.

A mon humble avis, JYB, le jour où des éditeurs tueront la "poule aux oeufs d'or" n'est pas prêt d'arriver.  



Dernière édition par Treblig le Mer 23 Mar - 10:32, édité 1 fois

25 Re: Lefranc "vintage" ou contemporain? le Ven 18 Juin - 12:49

JYB


vieux sage
vieux sage
Michel Jacquemart a écrit:Un autre point : un scénariste ne doit jamais donner au lecteur l'impression que son héros est invincible ! Sinon, il n'y aura plus de suspens, plus d'émotion, car le héros n'apparaîtra plus humain. C'est pour ça que l'on imaginé la kryptonite ! Un héros de BD ne doit pas appaître au dela des contingences matérielles humaines ! D'ailleurs, si c'était le cas, pourquoi se soucier du problème de l'eau dans l'Oasis? Lefranc pourrait être au dessus de ces contingences qui affectent seulement les pauvres mortels: sa petite gourde lui suffit !
Tout à fait d'accord sur tout ce que tu dis, mais je n'ai pas voulu tout à fait tirer les mêmes conclusions non plus. Le talent du scénariste est de faire vibrer le lecteur en montrant le héros engagé dans des aventures dramatiques, trépidantes, dangereuses, concrètes (= problème de l'eau dans le désert par exemple) et vivant ces aventures comme un être humain normal, avec des réactions, des pensées et des sentiments humains. Il n'empêche qu'au bout du compte, on sait que le héros va s'en sortir, et qu'au prochain album, il va vivre de nouvelles aventures, qu'il va repartir comme en 40, bon pied bon oeil, comme si de rien n'était, ni diminué ni vieux (sauf cas particuliers, évidemment ; je parle globalement des séries traditionnelles que nous connaissons). Et quand on considère plusieurs aventures d'affilée, où le héros s'en sort à chaque fois, là, on peut commencer à dire qu'il est un surhomme, invincible, etc. Mais évidemment oui, quand on raconte une aventure d'un tel héros, on fait abstraction de son immortalité et on le met en scène comme un personnage tout à fait normal (et il faut qu'il boive de l'eau s'il est dans le désert, et qu'il pense à en apporter en quantité suffisante, pour revenir à cet exemple).

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum