Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'oeuvre complète de Jijé

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 6 sur 17]

126 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mar 14 Déc - 23:08

JYB


vieux sage
vieux sage
[Images Innées] a écrit:Je pense qu'au vu de la présention de ses albums actuels (couverture pelliculée et dos toilée...), les Editions Milwaukee utilisent le même imprimeur que nous, que le Coffre à BD, que La Vache qui m'édite ou tant d'autres petits éditeurs patrimoniaux et il n'y a pas une variation entre la couleur et le noir et blanc de 4 fois le prix...
Toujours pareil : ça dépend de quoi on parle. Et là, question importante, je dirais même capitale : quel est le procédé d'impression de ces petits éditeurs que tu cites ? A mon avis, cela n'a rien à voir avec le procédé normal des éditeurs "normaux" si j'ose dire. Comme je n'ai aucun album de ces petits éditeurs "patrimoniaux", et comme je suppose que tu en as sous la main, peut-être peux-tu donner le nom d'un ou deux imprimeurs figurant (en principe) dans ces albums ?

127 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mar 14 Déc - 23:12

Invité


Invité
Imprimerie Graphik...

128 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mar 14 Déc - 23:17

JYB


vieux sage
vieux sage
[Images Innées] a écrit:
Raymond a écrit:Revenons à ces comparaisons de couleur entre les éditions originales et les rééditions de BD. Commençons avec la première aventure de Jean Valhardi.

Dans le numéro de Spirou que je possède, voici à quoi ressemble la moitié supérieure de la page. Bien sûr, le papier tire vers le brun et le jaune, et les couleurs ont dû se modifier avec le temps.
(...)
Voici à quoi ressemblent les mêmes images dans la réédition faite par Deligne. Il a corrigé la déviation vers le jaune, et j'imagine que cela se rapproche des couleurs d'origine.
(...)
Et voici les mêmes images recoloriées par le studio Vittorio. Contrairement à l'impression que me donnaient les images du blog de Corteggianni, ce travail se révèle très correct. Les couleurs sont fraiches et discrètes, et il n'y a pas trop de faute de goût. Je préfère la version originale, bien sûr, mais les couleurs de l'intégrale peuvent être considérées comme honorables.
(...)
Conclusion ? Ben ... chacun fera la comparaison selon ses propres goûts, mais vous pouvez sans trop de souci acheter cette intégrale. Bien sûr, elle ne remplacera pas un bon fac-similé Smile

Et bien même si le boulot réalisé par le studio Vittorio est impressionnant, cela me gêne, c'est comme la Vache et le prisonnier en couleurs, c'est comme si on décidait de changer les couleurs de tableaux de Picasso ou de Miro... pourquoi refaire des couleurs autres que celles initiales... si encore c'était du à une insatisfaction de l'auteur et de vouloir les reprednre, d'accord mais là ce n'est pas un choix de l'artiste, mais d'un éditeur, restauration ne veut pas dire trahison, et là je trouve que c'est modifier l'oeuvre originelle et en fausser l'âme.
Mais ceci n'est que mon humble avis...

Je n'ai pas l'album en question, mais, toujours pareil (bis ou ter) : quel fut le procédé d'impression de Michel Deligne ? Ou plutôt : son procédé de reproduction ? Et question importante voire capitale (à laquelle tu n'as sans doute pas la réponse, moi non plus d'ailleurs) : quel est l'état des films couleur originaux, ou des planches coloriées originales ? S'ils sont, comme je le crains, inutilisables, il ne reste qu'une solution : demander à un coloriste ou un studio tel Leonardo, de refaire ces couleurs avec les techniques d'aujourd'hui. Voir aussi mes questions dans le post juste avant celui-ci.

129 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mar 14 Déc - 23:21

JYB


vieux sage
vieux sage
[Images Innées] a écrit:Imprimerie Graphik...
Premier problème : je connais une imprimerie qui s'appelle Grafik, mais le nom s'écrit avec un F au milieu et non un PH.
Y a-t-il une adresse, que je voie si c'est la même à laquelle je pense ? Mon avis est qu'une imprimerie Graphik (avec PH) n'existe pas...

130 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mer 15 Déc - 9:31

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
[Images Innées] a écrit:
Raymond a écrit:Revenons à ces comparaisons de couleur entre les éditions originales et les rééditions de BD. Commençons avec la première aventure de Jean Valhardi.

Dans le numéro de Spirou que je possède, voici à quoi ressemble la moitié supérieure de la page. Bien sûr, le papier tire vers le brun et le jaune, et les couleurs ont dû se modifier avec le temps.



Voici à quoi ressemblent les mêmes images dans la réédition faite par Deligne. Il a corrigé la déviation vers le jaune, et j'imagine que cela se rapproche des couleurs d'origine.



Et voici les mêmes images recoloriées par le studio Vittorio. Contrairement à l'impression que me donnaient les images du blog de Corteggianni, ce travail se révèle très correct. Les couleurs sont fraiches et discrètes, et il n'y a pas trop de faute de goût. Je préfère la version originale, bien sûr, mais les couleurs de l'intégrale peuvent être considérées comme honorables.



Conclusion ? Ben ... chacun fera la comparaison selon ses propres goûts, mais vous pouvez sans trop de souci acheter cette intégrale. Bien sûr, elle ne remplacera pas un bon fac-similé Smile

Et bien même si le boulot réalisé par le studio Vittorio est impressionnant, cela me gêne, c'est comme la Vache et le prisonnier en couleurs, c'est comme si on décidait de changer les couleurs de tableaux de Picasso ou de Miro... pourquoi refaire des couleurs autres que celles initiales... si encore c'était du à une insatisfaction de l'auteur et de vouloir les reprednre, d'accord mais là ce n'est pas un choix de l'artiste, mais d'un éditeur, restauration ne veut pas dire trahison, et là je trouve que c'est modifier l'oeuvre originelle et en fausser l'âme.
Mais ceci n'est que mon humble avis...

Eh bien je partage ton avis : Je préfère nettement la chaleur, le velouté, le vécu et même (surtout ?) les défauts de la quadrichromie bancale d'origine.
Elle va avec le dessin, lui aussi imparfait.
C'est comme cela que les petits lecteurs de l'époque l'ont lu et pas autrement...
Je comprends que restaurer les couleurs du plafond de la chapelle Sixtine pose un problème car on n'a évidemment pas de photographies d'époque et que les sources d'éclairage étaient différents, mais là le problème ne devrait pas se poser...

Cela me rappelle que j'avais été "énervé" par les pages jaunies du "Clairette" (Uderzo/Charlier) de Sangam.
Du coup, je m'interroge : le papier du journal où est parue Clairette à l'époque était-il vraiment aussi jaune ? Les archives retrouvées ont-elles jaunies depuis (au quel cas, quel est l'intérêt d'imiter ce vieillissement ?). Ou bien, est-ce simplement pour "faire vieillot", ce qui serait à mon avis "débile".



http://planbd.blogspot.com

131 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mer 15 Déc - 10:31

JYB


vieux sage
vieux sage
Totoche Tannenen a écrit:Eh bien je partage ton avis : Je préfère nettement la chaleur, le velouté, le vécu et même (surtout ?) les défauts de la quadrichromie bancale d'origine.
Elle va avec le dessin, lui aussi imparfait.
C'est comme cela que les petits lecteurs de l'époque l'ont lu et pas autrement...
Je comprends que restaurer les couleurs du plafond de la chapelle Sixtine pose un problème car on n'a évidemment pas de photographies d'époque et que les sources d'éclairage étaient différents, mais là le problème ne devrait pas se poser...
Vaste problème ; personnellement, je préfère de belles couleurs, en outre bien calées (pas de débordements de bleu, ou de rouge, etc. par rapport aux traits noirs du dessin), avec une trame fine (ou en tout cas plus fine qu'autrefois) ; je rappelle que les couleurs imprimées dans les pages des journaux autrefois (et même dans les albums) n'ont parfois rien à voir avec ce que les coloristes de l'époque avaient préparé (variations de teintes, résultat parfois opposé à ce qu'on cherchait, le bleu virant au violet, le gris devenant par exemple un marron lavasse, etc). Du coup, je ne vois pas pourquoi il faudrait absolument retrouver ces défauts majeurs et laids. Ou alors, il faut faire deux éditions : une reprenant les défauts, pour les nostalgiques (sur un papier choisi, permettant de rendre mieux la chaleur et le velouté que tu recherches), et une avec de belles couleurs bien imprimées, pour ceux qui veulent voir du bon boulot...?

Totoche Tannenen a écrit:Cela me rappelle que j'avais été "énervé" par les pages jaunies du "Clairette" (Uderzo/Charlier) de Sangam.
Du coup, je m'interroge : le papier du journal où est parue Clairette à l'époque était-il vraiment aussi jaune ? Les archives retrouvées ont-elles jaunies depuis (au quel cas, quel est l'intérêt d'imiter ce vieillissement ?). Ou bien, est-ce simplement pour "faire vieillot", ce qui serait à mon avis "débile".
J'ai eu entre les mains un certain nombre de numéros de Paris-Flirt, la revue hebdomadaire qui publia en exclusivité Clairette entre début 1957 et le printemps 1958. Il y a des numéros bien conservés dont le papier a un peu jauni, d'autres dont le papier a des traces (Paris-Flirt était un journal grand format, et il ne peut être conservé que plié en deux, voir en quatre ; à l'endroit des plis, et sur les bords plus proches de la lumière, ça jaunit plus ; d'où des variations dans les jaunissements). Pour info, c'est aussi un journal qui a mal supporté le temps car il se décompose et se déchire facilement ; sa conservation en archives devient délicate, et il faut des collectionneurs attentionnés et qui manipulent doucement. Pour info-bis, j'ai failli en acheter pour mes archives, mais c'est rare donc hors de prix... surtout qu'il faut acheter 68 numéros... Se constituer une collection complète de ces 68 numéros de Paris-Flirt est quasiment impossible de nos jours...
Un petit éditeur, Pressibus, a sorti un petit album de Clairette, il y a une bonne douzaine d'années ; j'ai cet album : imprimé en Noir et blanc, petit format : les pages sont bien (sans plus car les impressions de Clairette, en Noir & blanc dans Paris-Flirt, ne sont pas exceptionnelles en qualité...). Elles ont été imprimées à partir de bonnes photocopies des planches dans une collection de Paris-Flirt se trouvant chez un particulier que je connais et qui est fan d'Uderzo. Le même collectionneur a fourni ses numéros pour l'édition chez Sangam (j'avais même servi d'intermédiaire...). C'est Sangam qui a choisi de donner ce côté "vieux papier" en jaunissant artificiellement les pages, avec un jaune/ocre qui, à mon avis, n'a strictement rien à voir avec le vrai jaunissement d'un vieux papier journal...
Personnellement, j'aurais préféré que, quitte à coloriser les pages de l'album, l'on mette carrément en couleur les planches de la BD. Avec une belle mise en couleur, ça aurait été chouette et ça aurait relevé le tout. Et comme Clairette n'a jamais été publié en couleur, pas de déception de la part de lecteurs comme toi qui auraient dit "Ah, mais on veut les défauts de l'époque..."
Note : je détiens dans mes archives un document rarissime, voire unique : un jeu de photocopies de la totalité des planches originales d'Uderzo ! Hélas, elles sont de qualité très moyenne, voire mauvaise (et pour certaines même très mauvaise). Les moins mauvaises pourraient servir à une édition, mais les mauvaises, non. Je ne sais pas d'où ça sort. J'ai trouvé le lot il y a une bonne trentaine d'années chez un bouquiniste qui l'avait dans un carton, et le gars n'a jamais su d'où ça venait... Je pense que ce sont des photocopies comme on en faisait autrefois, des sortes de "bleus" d'imprimeur (réalisés donc chez les professionnels de l'impression dans les années 50). L'intérêt est que ce sont des photocopies des originaux ; on voit qu'il y a de toutes petites différences parfois avec ce qui a paru dans Paris-Flirt, donc dans les éditions ultérieures chez Pressibus puis Sangam. Ce sont ces photocopies qui m'ont servi à présenter des images sur mon site jmcharlier.com

132 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mer 15 Déc - 10:46

Invité


Invité
J'ai un album en format italien de Clairette en noir et blanc qui date d'une douzaine d'années mais c'était réalisé par l'association de J.P. Tibéri : Regards les Amis de Pellos. Et la technique à l'époque n'était pas ce qu'elle était actuellement et pourtant globalement le résultat est très correct. Du coup, pas pris celui de Sangam.

Pour Graphik, je ne sais si "ph" ou "f" ce n'est pas moi qui gère avec l'imprimeur.

133 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mer 15 Déc - 12:34

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://www.parutions.com/index.php?pid=1&rid=16&srid=47&ida=13003

134 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mer 15 Déc - 13:54

JYB


vieux sage
vieux sage
[Images Innées] a écrit:J'ai un album en format italien de Clairette en noir et blanc qui date d'une douzaine d'années mais c'était réalisé par l'association de J.P. Tibéri : Regards les Amis de Pellos. Et la technique à l'époque n'était pas ce qu'elle était actuellement et pourtant globalement le résultat est très correct. Du coup, pas pris celui de Sangam.
Pardon, autant pour moi, et confusion de ma part (j'ai raconté ça de mémoire) : c'est bien l'association Regards de JP Tibéri, et c'est bien de ce petit album d'il y a une douzaine d'années que je parlais... J'ai confondu avec Pressibus (d'Alain Beyrand, qui fait aussi dans la réédition de BD oubliées). Cela dit, tu as raison, le petit album (de Regards) est fort correct et moi non plus je n'ai pas pris l'album de Sangam à cause de ça (d'autant que, comme raconté plus haut, j'ai déjà la totalité de la BD sous forme de photocopies des planches originales, au format original - donc bien plus grand que le format des mêmes planches chez Regards ou chez Sangam...).

[Images Innées] a écrit:Pour Graphik, je ne sais si "ph" ou "f" ce n'est pas moi qui gère avec l'imprimeur.
Ca peut être important de savoir si ça s'écrit PH ou F, car si deux imprimeurs existent (l'un Grafik, et l'autre Graphik), il faut savoir lequel a imprimé les albums en question pour pouvoir causer à partir d'éléments concrets. Mais pour moi, c'est Grafik avec un F (sur Internet, je n'ai rien trouvé à Graphik), et à ma connaissance, c'est un imprimeur qui n'a pas imprimé ces albums : il n'a fait que relier des sorties laser de scans de planches parues dans des journaux. Ce procédé facile, peu coûteux, permet d'imprimer à petits tirages ou à la demande (par exemple à 50 ou 100 exemplaires, voire moins). Rien à voir avec le travail d'un véritable imprimeur, et je maintiens tout ce que j'ai dit. Un exemple : un véritable imprimeur ne peut imprimer qu'à au moins plusieurs centaines d'exemplaires, ne serait-ce que parce que la phase de "calage" et d'essais, avant de parvenir à une impression réussie et à un bon rendu des couleurs, "coûte" déjà 200 à 300 exemplaires perdus (les feuilles d'essai partent à la poubelle). Tu n'aurais jamais ça avec les albums sortant de chez Grafic (sauf si Grafic réalise par ailleurs des albums normaux, avec une impression normale, mais là, la facture sera "légèrement" plus élevée...).

135 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Jeu 23 Déc - 13:46

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
J'aime bien cette planche de Jijé. Smile

http://www.les-dessous-du-dessin.be/detail_planche.php?idplanche=1476

Le personnage à lunettes me fait un peu penser à Bob de Moor. Wink

136 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Jeu 23 Déc - 13:50

JYB


vieux sage
vieux sage
Treblig a écrit:Le personnage à lunettes me fait un peu penser à Bob de Moor. Wink
Je crois que c'est Jean-Paul Rouland (homme de radio célèbre autrefois, et scénariste de cette BD).

137 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Lun 27 Déc - 13:20

Raymond

avatar
Admin
Bernard m'a envoyé un intéressant article sur l'exposition qui était consacrée à Jijé dans la province de Namur au cours de cette année.

C'est ici :

http://img814.imageshack.us/img814/7097/expojijcompledited.jpg


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

138 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Sam 1 Jan - 12:30

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://www.krinein.com/bd/tout-jije-18-1942-1945-10660.html

139 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Dim 2 Jan - 12:39

Jean-Luc

avatar
grand maître
grand maître
Une découverte des plus intéressantes !

http://www.bdzoom.com/spip.php?article4716

140 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Dim 2 Jan - 12:45

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Jean-Luc, un grand merci pour ce lien. clap jap

141 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Dim 2 Jan - 12:48

Raymond

avatar
Admin
Magnifique scoop ! Il est étonnant de retrouver le visage de Jerry Spring dans un comic book. Very Happy



Dernière édition par Raymond le Dim 13 Nov - 18:24, édité 2 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

142 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Dim 2 Jan - 13:06

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Plus encore que Jerry Spring, souvenez-vous de ce personnage d'Art Howell (récit le "Roi des Bisons") dessiné par Jean Giraud (même couleur de cheveux et de chemise) que j'ai montré dans le sujet qui lui est consacré (où l'on perçoit que son dessin est encore très influencé par celui de Jijé).

http://lectraymond.forumactif.com/t315-jean-giraud-et-blueberry#172

Etonnant de ressemblance, ne trouvez-vous pas ? Wink

143 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Ven 14 Jan - 11:22

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://danslabulle.over-blog.com/article-hommages-a-jije-64298227.html

144 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mar 22 Fév - 20:15

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://bddesempre.blogspot.com/2011/02/series-de-que-eu-gosto-14-jerry-spring.html

http://bddesempre.blogspot.com/2011/02/series-de-que-eu-gosto-14-jerry-spring_05.html

http://bddesempre.blogspot.com/2011/02/series-de-que-eu-gosto-14-jerry-spring_19.html

145 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mer 30 Mar - 12:45

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Vraiment superbe ces deux Spirou de Jijé. pouce


http://www.les-dessous-du-dessin.be/detail_planche.php?idplanche=1516

146 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mer 30 Mar - 16:51

Raymond

avatar
Admin
Jijé avait une main habile, et ne négligeait pas ses dédicaces. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

147 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mer 30 Mar - 23:09

JYB


vieux sage
vieux sage
Et hop, voilà une dédicace faite gentiment, amicalement et ingénument par Joseph Gillain à un lecteur, et revendue aujourd'hui quelques centaines d'euro sur Internet... Prière de relire tous mes discours dans le sujet consacré aux controverses sur les dédicaces... Jijé explique lui-même que si tout le monde demandait la même chose, "ce serait la mort de la BD" puisque les dessinateurs passeraient leur temps à dessiner des dédicaces.
En outre, cette dédicace, nous dit-on, a été réalisée quelques mois avant la mort de Jijé. Il était alors en train de mourir d'un cancer et, je le sais par des proches, cela lui procurait des crampes aux mains qui lui faisaient très mal. Bravo à celui qui se fait du blé avec un tel dessin obtenu dans ces conditions...

148 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mer 30 Mar - 23:26

Raymond

avatar
Admin
Qui te dis que le vendeur soit la personne qui a reçu la dédicace ? Cool


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

149 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Sam 2 Avr - 14:47

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Qui te dis que le vendeur soit la personne qui a reçu la dédicace ? Cool
Je sais bien... Mais quoi qu'il en soit, Jijé l'avait faite sur son temps libre, avec effort car il était malade, et le lecteur l'avait demandée un peu par la ruse car je comprends en lisant le texte manuscrit de Jijé que le demandeur se prévalait d'être le fils d'un membre du fameux club des ADS (les Amis de Spirou). Historiquement, sentimentalement, moralement, Jijé, auteur phare du journal de Spirou et "moteur" de ce journal dans les premières décennies de son existence, ne se sentait pas le droit de refuser cette dédicace (alors qu'il écrit lui-même, dans un petit dessin final : "C'est vieux tout ça !").
Total : le dessin se retrouve sur le marché.
Que le vendeur soit le récipiendaire, si j'ose dire, de la dédicace, ou quelqu'un qui en a hérité d'une façon ou d'une autre, peu m'en chaut. Je constate qu'une fois de plus, un auteur s'est décarcassé pour faire une dédicace qui n'a pas intéressé celui pour qui elle était destinée au départ. En outre, Jijé étant décédé peu de temps après, lorsque le lecteur a appris ce décès, il aurait dû prendre conscience de la rareté et de l'importance de cette dédicace : il aurait dû encore mieux la conserver, comme une précieuse relique.
Tout ceci illustre parfaitement ce que je ne cesse de dire depuis le début de cette discussion il y a près d'un an : pourquoi les auteurs devraient-ils tant se décarcasser, passer des week-end entiers sur leur temps de repos, dans l'inconfort (relire tous mes posts et les témoignages de dessinateurs qui vivent les séances de dédicaces), pour des lecteurs aussi peu soucieux (malgré leurs beaux discours sur le coup), ou pour des lecteurs qui, plus tard, vont connaître des imprévus dans leur vie, imprévus et aléas qui vont entraîner leur décision de se séparer de leurs dessins et albums dédicacés ?
Je suis un peu/beaucoup borné, mais je considère qu'un lecteur qui demande une dédicace dessinée, c'est pour la conserver toute sa vie, et pour que ses héritiers, à sa mort, la conservent également. Si ce lecteur ne peut pas, ne saura pas conserver une telle dédicace, pourquoi lui en faire une ? C'est pour moi la démonstration qu'il n'en a rien à faire. Eh bien moi, auteur, je n'en ai rien à faire non plus, et je refuse de faire des dédicaces dans ces conditions (je peux d'autant mieux refuser que je ne suis pas dessinateur... Quand je fais une dédicace, c'est juste une courte note manuscrite qui me prend trois secondes à la rédiger et qui, je le devine, ne rapportera rien à son éventuel revendeur, puisque je ne suis ni connu ni coté).
Je redis donc que si une dédicace doit être faite par un dessinateur (si elle doit être faite ; sous-entendu : en cas d'impérieuse nécessité, ou en cas d'évidence naturelle), c'est vraiment pour des lecteurs très, très peu nombreux, choisis pour des raisons très précises (exemple : un photographe a fourni beaucoup de photos utiles au dessinateur ; ce photographe, s'il le souhaite, mérite un album dédicacé ; il mérite d'ailleurs un album tout court, en guise de justificatif comme on dit ; en outre, entre artistes, on se comprend), et sans doute également en dehors du cadre d'un salon. Un salon, ce devrait être une rencontre entre dessinateurs et lecteurs ; c'est devenu en fait une foire, un terrain de chasse à la dédicace.

150 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Sam 2 Avr - 19:51

Raymond

avatar
Admin
Eh bien ... en hommage à Jijé, montrons ici une des dédicaces en question ! jap



_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 6 sur 17]

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum