Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'oeuvre complète de Jijé

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 5 sur 17]

101 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Ven 10 Déc - 23:39

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
Treblig a écrit:
Totoche Tannenen a écrit:Cela me semble aussi très saturé.
D'où provient cette image, Treblig ?


Quel curieux, ce Totoche !! Smile


Tout simplement à ce lien, mes bons amis. http://www.inedispirou.net/1943-le-pilote-rouge-jije-vt38.html
Hum... Embarassed
Bon, mais il a l'air un peu "pourri" ce scann, non ? C'est ce que semble me dire mon Photoshop...

http://planbd.blogspot.com

102 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Sam 11 Déc - 2:20

JYB


vieux sage
vieux sage
Totoche Tannenen a écrit:Je ne comprends pas ce raisonnement, JYB : les BD d'Hugo Pratt, Manara, Reiser, Binet, Gotlib, Lelong... se sont (très, très bien) vendues pendant des années et jusqu'à une date pas si lointaine en noir et blanc, à côté d'autres BD en couleurs, sans que personne ne trouvent rien à y redire.
N'est-ce pas une magouille pour faire du fric avec l'imprimeur, pour vendre des BD plus chères ? (exactement le même raisonnement avec les albums "cartonnés" que "souhaite" soit-disant le public, alors que les petits mangas "tout mous" se vendent comme des petits pains).
Qui décide que les gens ne veulent pas lire en noir et blanc , y a t il eu des enquêtes ?
Par ailleurs, Librio, Caterman, les Humanos, Dupuis... ont réédité des BD en N/B récemment, non ?
Vaste problème, mais j'ai peur que tu voies les choses de façon tordue et plus compliquée qu'elles ne sont... Etant éditeur et en contact avec des imprimeurs, je suis surpris d'apprendre qu'il y aurait une magouille pour faire du fric en vendant des BD plus chères si on les met en couleur... Oui, il y a du fric à faire en vendant des BD chères (elles sont forcément plus chères que si elles étaient en N&B, puisqu'une BD couleur coûte, à la fabrication, quatre fois plus cher ; d'où une répercussion sur le prix de vente ; je n'appelle pas ça une magouille...). Mais comme je ne demande pas mieux qu'apprendre la vie, alors éclaire-moi en citant des exemples, des preuves, des témoignages... Cela dit, comment se fait-il qu'un éditeur qui sort une édition en N&B l'imprime à un nombre d'exemplaires bien moindre que si elle était en couleur, et pourquoi la vend-elle assez chère ? Si ce n'est pour s'y retrouver financièrement - malgré une vente réduite, vu qu'on sait à l'avance que ça se vendra moins bien...
Les lecteurs qui veulent des albums cartonnés : c'est pour ne plus avoir les mêmes problèmes que du temps des albums brochés à couverture souple, chez Dupuis en particulier, autrefois : les pages se détachaient après deux ou trois manipulations, et quand on les rangeait dans sa bibliothèque, on ne pouvait en voir le titre car le "dos" (la tranche, quoi) est trop fin pour que quelque chose puisse y être inscrit. Les auteurs ont été les premiers à râler et si Goscinny a basculé Lucky Luke chez Dargaud, c'est parce que Dupuis refusait de lui imprimer ses albums sous couverture cartonnée dure. Goscinny, qui est loin d'être un ignare en matière d'édition, avait sûrement des raisons éprouvées...
Avec une couverture cartonnée, le "dos" est épais et le nom de la série, du titre et des auteurs y figure.
Les mangas ont un format plus petit et la brochure tient mieux sans doute avec un meilleur encollage, les pages ne se décollent plus (me semble-t-il, puisque je ne lis pas de mangas... j'en ai juste feuilleté comme ça, pour voir ; ça a l'air de tenir, mais je n'ai pas tiré dessus pour le constater). De toute façon, un album à couverture cartonnée rigide tient mieux en main qu'un souple ; c'est une question de sensation (on m'a déjà dit qu'il fallait que je publie des albums à plus grand format que ceux que je publie actuellement, et à couverture plus épaisse : ça en impose ; Pix me l'avait demandé pour notre série Allan Mac Bride, mais j'ai refusé, arguant que mes albums doivent être tous du même format, pour l'harmonie de mes collections ; j'ai peut-être eu tort... Cela dit, mon imprimeur, qui s'y connaît, me disait que mes séries sont "tout public" et doivent donc être d'un format des BD traditionnelles et tout public de chez Dupuis/Dargaud/Le Lombard ; et donc mes séries sont de ce format).
Tu parles d'Hugo Pratt : ses albums N&B se sont "très, très bien" vendus pendant des années, dis-tu. Tu es sûr ? J'aimerais avoir des chiffres. Et de toute façon :
1) pourquoi des albums N&B de Corto Maltese ont-ils été republiés en couleur ? Il doit y avoir une raison (qui n'est sûrement pas la magouille éditeur/imprimeur, ou alors trouve-moi des preuves).
2) le dessin de Pratt ne se prête pas tellement à la couleur et est fait pour être publié en Noir et blanc.
Tu parles de Reiser : c'est autre chose. Un dessin minimaliste, pas fini, rigolo... l'essentiel est dans l'humour et le public pour ce genre d'humour ne recherche pas les belles mises en couleur.
Tu parles de Binet, Gotlib.... là non plus ce n'est pas le genre à être en couleur ; la force de l'humour prime sur cet aspect.
Tu parles de Manara : il s'agit de ses BD de cul ? Mais le cul se vend toujours très bien, couleur ou pas couleur...
Tu parles de BD réédités en N&B récemment chez Casterman, Dupuis, etc. Lesquelles, quel pourcentage représentent-elles par rapport à l'ensemble de la production, et quel fut leur succès ?



Dernière édition par JYB le Sam 11 Déc - 10:09, édité 1 fois

103 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Sam 11 Déc - 8:53

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Totoche Tannenen a écrit:
Treblig a écrit:
Totoche Tannenen a écrit:Cela me semble aussi très saturé.
D'où provient cette image, Treblig ?


Quel curieux, ce Totoche !! Smile


Tout simplement à ce lien, mes bons amis. http://www.inedispirou.net/1943-le-pilote-rouge-jije-vt38.html
Hum... Embarassed
Bon, mais il a l'air un peu "pourri" ce scann, non ? C'est ce que semble me dire mon Photoshop...

Totoche, je ne pense pas que ce scan soit aussi "pourri" que tu le penses, car il faut quand même ne pas perdre de vue que cette histoire fut publiée en pleine guerre et que les moyens mis à la disposition des imprimeurs étaient considérablement réduits du fait de l'Occupation.

104 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Sam 11 Déc - 10:17

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
Treblig a écrit:
Totoche Tannenen a écrit:
Treblig a écrit:
Totoche Tannenen a écrit:Cela me semble aussi très saturé.
D'où provient cette image, Treblig ?


Quel curieux, ce Totoche !! Smile


Tout simplement à ce lien, mes bons amis. http://www.inedispirou.net/1943-le-pilote-rouge-jije-vt38.html
Hum... Embarassed
Bon, mais il a l'air un peu "pourri" ce scann, non ? C'est ce que semble me dire mon Photoshop...

Totoche, je ne pense pas que ce scan soit aussi "pourri" que tu le penses, car il faut quand même ne pas perdre de vue que cette histoire fut publiée en pleine guerre et que les moyens mis à la disposition des imprimeurs étaient considérablement réduits du fait de l'Occupation.

Je disais cela car j'ai essayé d'analyser cette image avec photoshop, je n'y connais pas grand chose en photo mais la "courbe d'éclairage" montre que le traitement n'est pas "naturel".

http://planbd.blogspot.com

105 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Sam 11 Déc - 10:24

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Cela dit, il est fort possible que des scans effectués à partir de planches de mauvaise qualité accentue encore la dépréciation d'origine. Neutral

106 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Sam 11 Déc - 10:50

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
L'avis de Thierry Groensteen à propos de "Spirou et l'Aventure" (post du 09/12/10).

http://neuviemeart.citebd.org/spip.php?page=blog_neufetdemi#288

107 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Sam 11 Déc - 10:56

Raymond

avatar
Admin
Treblig a écrit:L'avis de Thierry Groensteen à propos de "Spirou et l'Aventure" (post du 09/12/10).

http://neuviemeart.citebd.org/spip.php?page=blog_neufetdemi#288
Cela me parait totalement juste ! Il n'y a rien à redire. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

108 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Sam 11 Déc - 11:00

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:
Vaste problème, mais j'ai peur que tu voies les choses de façon tordue et plus compliquée qu'elles ne sont... Etant éditeur et en contact avec des imprimeurs, je suis surpris d'apprendre qu'il y aurait une magouille pour faire du fric en vendant des BD plus chères si on les met en couleur... Oui, il y a du fric à faire en vendant des BD chères (elles sont forcément plus chères que si elles étaient en N&B, puisqu'une BD couleur coûte, à la fabrication, quatre fois plus cher ; d'où une répercussion sur le prix de vente ; je n'appelle pas ça une magouille...). Mais comme je ne demande pas mieux qu'apprendre la vie, alors éclaire-moi en citant des exemples, des preuves, des témoignages... Cela dit, comment se fait-il qu'un éditeur qui sort une édition en N&B l'imprime à un nombre d'exemplaires bien moindre que si elle était en couleur, et pourquoi la vend-elle assez chère ? Si ce n'est pour s'y retrouver financièrement - malgré une vente réduite, vu qu'on sait à l'avance que ça se vendra moins bien...
Les lecteurs qui veulent des albums cartonnés : c'est pour ne plus avoir les mêmes problèmes que du temps des albums brochés à couverture souple, chez Dupuis en particulier, autrefois : les pages se détachaient après deux ou trois manipulations, et quand on les rangeait dans sa bibliothèque, on ne pouvait en voir le titre car le "dos" (la tranche, quoi) est trop fin pour que quelque chose puisse y être inscrit. Les auteurs ont été les premiers à râler et si Goscinny a basculé Lucky Luke chez Dargaud, c'est parce que Dupuis refusait de lui imprimer ses albums sous couverture cartonnée dure. Goscinny, qui est loin d'être un ignare en matière d'édition, avait sûrement des raisons éprouvées...
Avec une couverture cartonnée, le "dos" est épais et le nom de la série, du titre et des auteurs y figure.
Les mangas ont un format plus petit et la brochure tient mieux sans doute avec un meilleur encollage, les pages ne se décollent plus (me semble-t-il, puisque je ne lis pas de mangas... j'en ai juste feuilleté comme ça, pour voir ; ça a l'air de tenir, mais je n'ai pas tiré dessus pour le constater). De toute façon, un album à couverture cartonnée rigide tient mieux en main qu'un souple ; c'est une question de sensation (on m'a déjà dit qu'il fallait que je publie des albums à plus grand format que ceux que je publie actuellement, et à couverture plus épaisse : ça en impose ; Pix me l'avait demandé pour notre série Allan Mac Bride, mais j'ai refusé, arguant que mes albums doivent être tous du même format, pour l'harmonie de mes collections ; j'ai peut-être eu tort... Cela dit, mon imprimeur, qui s'y connaît, me disait que mes séries sont "tout public" et doivent donc être d'un format des BD traditionnelles et tout public de chez Dupuis/Dargaud/Le Lombard ; et donc mes séries sont de ce format).
Tu parles d'Hugo Pratt : ses albums N&B se sont "très, très bien" vendus pendant des années, dis-tu. Tu es sûr ? J'aimerais avoir des chiffres. Et de toute façon :
1) pourquoi des albums N&B de Corto Maltese ont-ils été republiés en couleur ? Il doit y avoir une raison (qui n'est sûrement pas la magouille éditeur/imprimeur, ou alors trouve-moi des preuves).
2) le dessin de Pratt ne se prête pas tellement à la couleur et est fait pour être publié en Noir et blanc.
Tu parles de Reiser : c'est autre chose. Un dessin minimaliste, pas fini, rigolo... l'essentiel est dans l'humour et le public pour ce genre d'humour ne recherche pas les belles mises en couleur.
Tu parles de Binet, Gotlib.... là non plus ce n'est pas le genre à être en couleur ; la force de l'humour prime sur cet aspect.
Tu parles de Manara : il s'agit de ses BD de cul ? Mais le cul se vend toujours très bien, couleur ou pas couleur...
Tu parles de BD réédités en N&B récemment chez Casterman, Dupuis, etc. Lesquelles, quel pourcentage représentent-elles par rapport à l'ensemble de la production, et quel fut leur succès ?

Je ne prétends pas de "t'apprendre la vie" JYB, je posais juste une question (il y a un point d'interrogation).

Je ne suis pas "tordu" : j'essaie de comprendre les choses en profitant de la présence de professionnels sur ce forum.

J'essaie d'illustrer chacun de mes arguments avec des exemples concrets (je n'ai évidemment pas les chiffres) alors que toi-même tu affirmes des choses ("les lecteurs veulent de la couleur") sans aucune preuve.

"Binet et Gotlib ne sont pas le genre à être en couleur" ??? Eh bien ça alors, je suis content que tu me l'apprennes, je ne m'en étais pas aperçu. Effectivement, ce doit être scientifiquement prouvé si tu l'affirmes. Et c'est quoi "le genre à être en couleurs" , stp ?

"Le cul se vend en noir et blanc ou en couleur" ? Il faudra prévenir les producteurs de films porno, ils feront peut-être des économies. Et non, désolé, Manara a fait ses plus belles histoires chez Casterman en noir et blanc. C'est à "Jours de Colère" que je pensais. Et ce n'est pas du "cul".

J'en profite pour te poser une autre question JYB : l'éditeur de Milwaukee m'a expliqué à St Malo que ça couterait plus cher d'éditer ses BD (Paul Foran, Colin Colas, etc) en Noir et Blanc qu'en couleurs. Est-ce exact, d'après toi ? Pourrais_tu nous dire quelques mots là-dessus, s'il te plait ?

"Reiser c'est autre chose". Tu le fais exprès ? Ah ? D'accord. éliminons effectivement les arguments qui me donnent raison, ce sera plus simple pour ta démonstration.

Je cite de mémoire les titres donnés par l'ACBD, je ne les invente pas.

Je ne connais effectivement pas les chiffres de vente de Pratt, mais tout ce que je sais c'est que ses livres sont toujours présents au catalogue de Casterman depuis des années, toujours ré-imprimés , et tiens, je l'avais oublié mais puisque tu veux des exemples concrets, Casterman vient même de ré éditer récemment les Corto Maltese en tout petit format, en noir et blanc et broché... On se demande effectivement pourquoi : Je te retourne ta question. Tu pourras la poser à tes confrères éditeurs.

Ce que je voulais simplement dire, c'est que je pense qu'une bonne histoire trouvera toujours son public, avec ou sans couleur, mais que par contre une daube infâme ne pourra effectivement se VENDRE (puisqu'apparemment ce qui importe le plus dans une BD ce sont les CHIFFRES et pas les LETTRES) en supermarché sans avoir été coloriée au préalable pour faire passer la pilule. Toi qui es contre la surproduction, tu devrais comprendre cela quand-même ! Plaire au plus grand nombre ? Mais c'est ce qui tuera la Bande Dessiné, JYB (enfin, c'est mon opinion personnelle, hein).
Mais évidemment, je n'ai pas de preuve... et je ne connais pas non plus les chiffres de vente de Tardi, Schuiten, du Grand Pouvoir du Schninkel, des Idées Noires, de Goossens (ah, non. Pas Goossens : il ne "vend" pas...).

Allez, bon week-end, je vous laisse : j'ai du Noel Sickles et du Milton Caniff à finir (des trucs pas intéressants, quoi).


http://planbd.blogspot.com

109 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Sam 11 Déc - 11:02

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
Treblig a écrit:Cela dit, il est fort possible que des scans effectués à partir de planches de mauvaise qualité accentue encore la dépréciation d'origine. Neutral
Quelqu'un a-t-il ces Spirou d'origine? D'ailleurs, rien ne dit que l'impression, même avant qu'elle ne vieillisse au bout de 70 ans, respecte la mise en couleurs d'origine.

http://planbd.blogspot.com

110 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Sam 11 Déc - 11:33

JYB


vieux sage
vieux sage
Si on parle bien de ces planches :

Treblig a écrit:
Tout simplement à ce lien, mes bons amis. http://www.inedispirou.net/1943-le-pilote-rouge-jije-vt38.html
Je crois pouvoir dire qu'elles sont (très) mal imprimées, et qu'en plus leurs scans, dont parlait Totoche, sont en effet pas terribles... Avec ça... down

111 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Sam 11 Déc - 11:58

Raymond

avatar
Admin
Totoche Tannenen a écrit:
Treblig a écrit:Cela dit, il est fort possible que des scans effectués à partir de planches de mauvaise qualité accentue encore la dépréciation d'origine. Neutral
Quelqu'un a-t-il ces Spirou d'origine? D'ailleurs, rien ne dit que l'impression, même avant qu'elle ne vieillisse au bout de 70 ans, respecte la mise en couleurs d'origine.
Je possède un numéro du journal de Spirou de 1942. On n'y trouve pas le Spirou de Jijé (c'est celui de Robvel) mais il y a en revanche du Jean Valhardi. Je me livrerai à quelques petites comparaisons ce soir.

Sur ce, je pars à Lausanne et je vais découvrir les nouveautés en librairie. J'y achèterai probablement le dernier tome de cette intégrale, tout de même. Wink



Dernière édition par Raymond le Sam 11 Déc - 19:02, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

112 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Sam 11 Déc - 12:05

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Tu verras d'ailleurs que rien n'a été retouché concernant l'histoire de Christophe Colomb.

113 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Sam 11 Déc - 19:15

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Raymond est revenu de Lausanne Wink

114 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Lun 13 Déc - 14:46

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
à JYB : mea Culpa : je crois que les réed de Corto en PF sont en couleurs et pas en NB. Je ne te retourne donc pas ta question ! Very Happy

Si tu souhaites néanmoins répondre à ma question concernant le prix de l'impression NB par rapport à la couleur (voir plus haut), cela m'intéresserait de savoir (évidemment, je ne demande pas de chiffres).
Merci d'avance.

http://planbd.blogspot.com

115 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Lun 13 Déc - 15:14

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:Il y a tout de même 5 récits, parus entre 1943 (le Pilote Rouge) et 1945-1947 (La jeep, l'enlèvement de Spip, Spirou et l'aventure, Fantasio et le Fantôme). En fait, cela représente presque toutes les planches réalisées par Jijé pour le personnage à cette époque. Il y manque bien sûr les 2 histoires qu'il a dessiné plus tard et que l'on retrouve dans les Chapeaux Noirs.

Splendide.
On a l'impression de lire un "Une Aventure de Spirou et Fantasio par".
Sauf que là c'est authentique, génial, émouvant.
C'est du moins mon opinion (et je la partage).
Et cela me donne envie de commander le Franquin (s'il en rete encore).

http://planbd.blogspot.com

116 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Lun 13 Déc - 16:21

Raymond

avatar
Admin
Dans le dernier volume de l'intégrale, ces récits de Spirou sont réédités pour la plupart en fac-similé, en reprenant le format de publication du journal (on y voit le titre et le dessin de Spirou qui changent d'aspect à chaque page). Comme beaucoup de planches ont été transformées dans l'album Spirou et l'Aventure (et que les titres y ont été supprimés), il n'est pas désagréable d'avoir à la fois l'intégrale et le fac-similé. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

117 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Lun 13 Déc - 23:50

Raymond

avatar
Admin
Revenons à ces comparaisons de couleur entre les éditions originales et les rééditions de BD. Commençons avec la première aventure de Jean Valhardi.

Dans le numéro de Spirou que je possède, voici à quoi ressemble la moitié supérieure de la page. Bien sûr, le papier tire vers le brun et le jaune, et les couleurs ont dû se modifier avec le temps.



Voici à quoi ressemblent les mêmes images dans la réédition faite par Deligne. Il a corrigé la déviation vers le jaune, et j'imagine que cela se rapproche des couleurs d'origine.



Et voici les mêmes images recoloriées par le studio Vittorio. Contrairement à l'impression que me donnaient les images du blog de Corteggianni, ce travail se révèle très correct. Les couleurs sont fraiches et discrètes, et il n'y a pas trop de faute de goût. Je préfère la version originale, bien sûr, mais les couleurs de l'intégrale peuvent être considérées comme honorables.



Conclusion ? Ben ... chacun fera la comparaison selon ses propres goûts, mais vous pouvez sans trop de souci acheter cette intégrale. Bien sûr, elle ne remplacera pas un bon fac-similé Smile



Dernière édition par Raymond le Mar 14 Déc - 0:11, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

118 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mar 14 Déc - 0:02

JYB


vieux sage
vieux sage
Totoche Tannenen a écrit:à JYB : mea Culpa : je crois que les réed de Corto en PF sont en couleurs et pas en NB. Je ne te retourne donc pas ta question ! Very Happy
Si tu souhaites néanmoins répondre à ma question concernant le prix de l'impression NB par rapport à la couleur (voir plus haut), cela m'intéresserait de savoir (évidemment, je ne demande pas de chiffres).
Merci d'avance.
Je n'ai pas répondu plus tôt car j'ai été pris toute la journée et j'attendais l'avis d'un de mes amis qui est un vieux routier, depuis 30 ans environ, du métier d'imprimeur BD et aussi d'éditeur BD, y compris au sein des plus grands éditeurs franco-belges (c'est rare, un monsieur comme ça...). Comme il est très pris, il a été assez succinct dans sa réponse au sujet du choix des albums N&B ou couleur. Voici un "copié/collé" de son discours:
"Pour la question du N&B : dans les formats traditionnels, c'est pour de la BD de spécialistes. Certains éditeurs le font, à la suite de tirages couleurs, pour des petites quantités destinées à un marché “collector” (dans cette hypothèse, on met souvent un dos toilé et une nouvelle couverture, car le prix est un peu majoré).
Dans les grands formats, on rentre sur le marché du luxe. Par exemple, le format 350 x 500 mm est très cher, car pas industriel. Le format maximum en reliure industrielle est 285 x 380 mm, mais peu de fournisseurs le font. En effet, la plupart des relieurs font plutôt 260 x 360 mm.
Très clairement, les éditeurs, pour les ventes les plus importantes, font de la couleur. Quant au marché N&B, il est très clairement destiné aux spécialistes et aux opérations "luxe".
"
Fin de citation. Je rappelle que - ça, j'en suis sûr - l'impression de pages BD couleur coûte quatre fois plus que l'impression N&B - et encore, ça peut varier un peu en fonction de la qualité et du grammage du papier.
Je pense que tout ceci répond à peu près à tes interrogations...? Mais je n'ai pas de données à transmettre concernant d'éventuels sondages qui auraient été menés auprès d'un panel de lecteurs.

119 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mar 14 Déc - 8:59

Raymond

avatar
Admin
Totoche Tannenen a écrit:
Splendide.
On a l'impression de lire un "Une Aventure de Spirou et Fantasio par".
Sauf que là c'est authentique, génial, émouvant.
C'est du moins mon opinion (et je la partage).
Et cela me donne envie de commander le Franquin (s'il en reste encore).
Je te conseille de le faire, car le fac similé permet de redécouvrir cette oeuvre de jeunesse (voir le billet que j'avais écrit il y a 1 an dans le sujet consacré à Franquin).


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

120 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mar 14 Déc - 9:12

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:
Je rappelle que - ça, j'en suis sûr - l'impression de pages BD couleur coûte quatre fois plus que l'impression N&B - et encore, ça peut varier un peu en fonction de la qualité et du grammage du papier.
Merci JYB.
Intuitivement, c'est ce que je me disais et c'est donc totalement en contradiction avec ce que m'a dit l'éditeur de Milwaukee. Peut-être pourra t il nous apporter des précisions s'il passe par ici.
Évidemment, sil le tirage n'est pas le même, on ne peut pas comparer.

http://planbd.blogspot.com

121 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mar 14 Déc - 9:13

Totoche Tannenen

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:
Totoche Tannenen a écrit:
Splendide.
On a l'impression de lire un "Une Aventure de Spirou et Fantasio par".
Sauf que là c'est authentique, génial, émouvant.
C'est du moins mon opinion (et je la partage).
Et cela me donne envie de commander le Franquin (s'il en reste encore).
Je te conseille de le faire, car le fac similé permet de redécouvrir cette oeuvre de jeunesse (voir le billet que j'avais écrit il y a 1 an dans le sujet consacré à Franquin).

Mais le "Franquin" ne contient pas d'inédit, c'est bien ça ?

http://planbd.blogspot.com

122 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mar 14 Déc - 18:29

JYB


vieux sage
vieux sage
Totoche Tannenen a écrit:Intuitivement, c'est ce que je me disais et c'est donc totalement en contradiction avec ce que m'a dit l'éditeur de Milwaukee. Peut-être pourra t il nous apporter des précisions s'il passe par ici.
Évidemment, sil le tirage n'est pas le même, on ne peut pas comparer.
Attention, il faut bien savoir de quoi on parle. Si on parle juste de l'impression(= l'application d'encres de différentes couleurs fondamentales sur des feuilles de papier - ou d'une seule encre si c'est du monochrome ou du Noir et blanc), c'est autre chose que de parler de la fabrication d'un album de BD dans son ensemble, en comptant non seulement l'impression, mais aussi la qualité du papier, la reliure, le cartonnage des couvertures, etc (le carton qui sert à rigidifier les couvertures coûte très cher, d'autant plus cher quand il est grand et épais - pour des albums grands formats -, et ce coût joue pour une grande part dans le prix global de la facture). Mais cette facture globale peut varier en fonction de la qualité du papier, du carton, du format, de la finition, etc.
La question du tirage (dont tu parles) joue sur le prix de vente à l'unité, en librairie : plus l'éditeur imprime d'albums (du même titre bien sûr), plus le coût de fabrication est dégressif et plus le prix de vente peut être revu à la baisse (d'où parfois, d'ailleurs des campagnes de promotions, du genre "Un album à 5 euro" ; en temps normal, c'est impensable de vendre un album cartonné à 5 euro seulement...). Un petit éditeur qui imprime à petit tirage et vend peu paye le prix fort et vend à un prix élevé par rapport à la concurrence.
Enfin, il y a une différence (dans les coûts) si l'éditeur fait imprimer en France, en Italie ou Espagne, ou à Singapour ou en Chine (personnellement, je tiens à faire imprimer mes BD et livres documentaires en France pour faire tourner les entreprises françaises - et ça me coûte... -, mais beaucoup n'ont pas de tels scrupules et font imprimer en Chine). Du moins, une nouveauté peut être imprimée en Europe, et quand il s'agit de réimpressions, elles se font en Chine ; les éditeurs montrent aux imprimeurs chinois le modèle imprimé en Europe, en leur disant : "La même chose !" Et les Chinois font la même chose. A un tarif bien sûr très bas...).



Dernière édition par JYB le Mar 14 Déc - 18:35, édité 2 fois

123 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mar 14 Déc - 18:34

Raymond

avatar
Admin
Totoche Tannenen a écrit:
Mais le "Franquin" ne contient pas d'inédit, c'est bien ça ?
Oui, en effet. Ces histoires ont toutes été reprises auparavant dans les Péchés de Jeunesse, mais on a vraiment l'impression de les découvrir avec leur mise en page d'origine.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

124 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mar 14 Déc - 22:53

Invité


Invité
Totoche Tannenen a écrit:
JYB a écrit:
Je rappelle que - ça, j'en suis sûr - l'impression de pages BD couleur coûte quatre fois plus que l'impression N&B - et encore, ça peut varier un peu en fonction de la qualité et du grammage du papier.
Merci JYB.
Intuitivement, c'est ce que je me disais et c'est donc totalement en contradiction avec ce que m'a dit l'éditeur de Milwaukee. Peut-être pourra t il nous apporter des précisions s'il passe par ici.
Évidemment, sil le tirage n'est pas le même, on ne peut pas comparer.

Je pense qu'au vu de la présention de ses albums actuels (couverture pelliculée et dos toilée...), les Editions Milwaukee utilisent le même imprimeur que nous, que le Coffre à BD, que La Vache qui m'édite ou tant d'autres petits éditeurs patrimoniaux et il n'y a pas une variation entre la couleur et le noir et blanc de 4 fois le prix... mais cet éditeur veut il peut être passer à un tirage plus important que celui qu'il a actuellement, et là je ne connais pas les coûts...

125 Re: L'oeuvre complète de Jijé le Mar 14 Déc - 23:00

Invité


Invité
Raymond a écrit:Revenons à ces comparaisons de couleur entre les éditions originales et les rééditions de BD. Commençons avec la première aventure de Jean Valhardi.

Dans le numéro de Spirou que je possède, voici à quoi ressemble la moitié supérieure de la page. Bien sûr, le papier tire vers le brun et le jaune, et les couleurs ont dû se modifier avec le temps.



Voici à quoi ressemblent les mêmes images dans la réédition faite par Deligne. Il a corrigé la déviation vers le jaune, et j'imagine que cela se rapproche des couleurs d'origine.



Et voici les mêmes images recoloriées par le studio Vittorio. Contrairement à l'impression que me donnaient les images du blog de Corteggianni, ce travail se révèle très correct. Les couleurs sont fraiches et discrètes, et il n'y a pas trop de faute de goût. Je préfère la version originale, bien sûr, mais les couleurs de l'intégrale peuvent être considérées comme honorables.



Conclusion ? Ben ... chacun fera la comparaison selon ses propres goûts, mais vous pouvez sans trop de souci acheter cette intégrale. Bien sûr, elle ne remplacera pas un bon fac-similé Smile

Et bien même si le boulot réalisé par le studio Vittorio est impressionnant, cela me gêne, c'est comme la Vache et le prisonnier en couleurs, c'est comme si on décidait de changer les couleurs de tableaux de Picasso ou de Miro... pourquoi refaire des couleurs autres que celles initiales... si encore c'était du à une insatisfaction de l'auteur et de vouloir les reprednre, d'accord mais là ce n'est pas un choix de l'artiste, mais d'un éditeur, restauration ne veut pas dire trahison, et là je trouve que c'est modifier l'oeuvre originelle et en fausser l'âme.
Mais ceci n'est que mon humble avis...

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 5 sur 17]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum