Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Etienne LE RALLIC, le chantre de la bande dessinée historique

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 5]

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
Fildefer a écrit:Nous sommes en présence de deux éditions du même roman de Fenimore Cooper, contenant, je le suppose, la même iconographie ?
Serait-il possible de connaître les références de l'éditeur et les dates "d'achevé d'imprimer" des livres de Fripon et de Treblig (pas de ton livre fripon Treblig, mais du "Lac Ontario" évidemment) ?
Pour les éditions Gordinne, c'est très difficile de connaître les dates de sortie des livres.
Il existe cet ouvrage qui reprend toutes les bandes dessinées de cet éditeur, dont celles de Le Rallic.

Il commence à travailler pour Gordinne au début des années 30 en faisant les illustrations des romans et des livres à colorier, c'est le dessinateur vedette de la maison.

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Fripon a écrit:

Autre livre illustré par ce dessinateur :



Là encore HOP nous dit :

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Une planche originale de "Blonde Crinière". cheers


http://www.citebd.org/spip.php?article6479

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Deux planches de "Kit Carson". pouce





Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Deux planches de "Poncho Libertas" parues dans le magazine "Far West".


Raymond

avatar
Admin
Durant mon séjour à Alès, j'ai trouvé quelques reliures de Nano et Nanette, un vieil hebdomadaire de BD qui était dirigé par Marijac.

Ces reliures datent de 1963, et contiennent les auteurs habituels qui travaillaient avec Marijac. Il y a en particulier le Rallic, qui était en fin de carrière et souffrait de troubles visuels. Ce handicap retentit terriblement sur son dessin.

Pour illustrer cette constatation, voici des strips provenant des Enfants de la tourmente, une de ses dernières œuvres scénarisée par Marijac. C'est une désolation de découvrir à quel point son dessin, qui était habituellement droit et équilibré, est devenu laid et instable.




Cet aspect aplati et parfois oblique des visages m'a fait penser au 2ème album d'Orion (le Styx) qui est le dernier album dessiné par Jacques Martin. On y trouve certains défauts semblables dans le dessin des personnages, mais Jacques Martin semble en avoir pris plus vite conscience et a rapidement délégué l'encrage final à Christophe Simon pour la fin de l'album.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Une planche de sa très longue saga "Horn du West" publiée dans le Journal "L'Intrépide" (1951-1955).


Raymond

avatar
Admin
Les personnages n'y ont pas un "visage oblique". Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Non, car, à cette période, sa vue n'était pas encore altérée.

Raymond

avatar
Admin
Ce devait être terrible, tout de même, pour un dessinateur habile comme Le Rallic, que de vivre une telle déchéance,. Sad


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Tout comme pour Jacques Martin.

Raymond

avatar
Admin
C'est vrai, mais Jacques Martin a su tout de même "contourner" ce chagrin en organisant la pérennité des séries qu'il avait créées. Je crois que cela a représenté pour lui une certaine consolation.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
De toutes façons, quand on voit le nombre considérable de planches ou d'illustrations dessinées par Le Rallic au cours de sa vie, il n'est pas étonnant que cela ait pu avoir des conséquences sur sa vision.

Raymond

avatar
Admin
Mmm ... je ne crois pas. Le fait d'être à longueur d'année devant une table à dessin n'entraîne pas nécessairement une usure des yeux.

Si c'était le cas, tous les dessinateurs de BD (ou presque) deviendraient inévitablement mal voyants. Heureusement pour eux, ce n'est pas le cas.

J'imagine plutôt que Le Rallic avait une maladie de la rétine secondaire à un diabète (comme beaucoup de personnes qui sont obèses, d'ailleurs).  Neutral


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel



Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Avec un pareil cocher, le cheval risque d'aller en zigzag. Smile


Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum