Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Milton Caniff

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 7]

51 Re: Milton Caniff le Jeu 1 Mar - 18:38

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

52 Re: Milton Caniff le Lun 5 Mar - 20:18

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Ce n'est certainement pas Victor Hubinon qui aurait affirmé le contraire, lui qui reconnaissait s'être inspiré pour partie du grand Maître américain pour la série Buck Danny. Wink


http://tangenciasuno.blogspot.com/2012/03/las-mejores-planchas-24_05.html

53 Re: Milton Caniff le Dim 15 Avr - 15:41

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Je sais que notre ami Raymond n'a jamais été attiré par ce personnage féminin... Wink


http://comic-secuencial.blogspot.fr/2012/04/male-call.html

54 Re: Milton Caniff le Dim 15 Avr - 17:14

Raymond

avatar
Admin
Male Call ? Oui, c'est tout-à-fait vrai ! Je préfère de loin les longs récits aux "blaques coquines" destinées aux militaires.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

55 Re: Milton Caniff le Mer 18 Avr - 19:19

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

56 Re: Milton Caniff le Dim 22 Avr - 11:18

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

57 Re: Milton Caniff le Mer 30 Mai - 21:05

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

58 Re: Milton Caniff le Sam 2 Juin - 11:10

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

59 Re: Milton Caniff le Jeu 20 Sep - 19:32

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

60 Re: Milton Caniff le Mer 6 Fév - 22:21

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

61 Re: Milton Caniff le Mar 12 Mar - 21:49

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

62 Re: Milton Caniff le Ven 29 Mar - 10:15

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

63 Re: Milton Caniff le Dim 5 Mai - 19:23

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Pour un dessinateur, si doué soit-il, un modèle en chair et en os est incontournable. Wink




64 Re: Milton Caniff le Sam 29 Juin - 10:50

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

65 Re: Milton Caniff le Ven 20 Sep - 14:30

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

66 Re: Milton Caniff le Dim 19 Jan - 11:40

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

67 Re: Milton Caniff le Mar 4 Mar - 20:48

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel



Dernière édition par Treblig le Dim 9 Mar - 12:02, édité 1 fois

68 Re: Milton Caniff le Sam 8 Mar - 10:37

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

69 Re: Milton Caniff le Dim 9 Mar - 12:04

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

70 Re: Milton Caniff le Dim 9 Mar - 12:11

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Une bonne bouille bien connue des lecteurs de "Steve Canyon".  Wink 


71 Re: Milton Caniff le Dim 9 Mar - 15:40

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
L'édition américaine de "Male Call" parue à l'origine chez Simon and Schuster (New York) et celle proposée en France par Futuropolis (pour son format notamment) constituent à ce jour les meilleures éditions en album de ces fameux strips humoristiques.

72 Re: Milton Caniff le Dim 9 Mar - 16:18

Raymond

avatar
Admin
Pour ma part, je n'ai jamais accroché à Male Call.

C'est de la BD (et de l'humour) pour soldats primaires. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

73 Re: Milton Caniff le Dim 9 Mar - 17:01

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Je me doutais bien que Raymond allait nous redire tout le mal qu'il pensait de Male Call.  Smile 

De toutes façons, il ne faisait guère de doute que cet opus, destiné à "soutenir" le moral des troupes en guerre, n'allait pas voler très haut, intellectuellement parlant.

Pour ma part, je le considère plus comme un document à connaître que comme une bande dessinée de référence, et, c'est pourquoi je l'ai acquis dans l'édition française éditée par Toth en 2004.  study 




Dernière édition par Treblig le Dim 9 Mar - 19:54, édité 1 fois

74 Re: Milton Caniff le Dim 9 Mar - 18:40

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Je ne suis peut être pas assez critique ou objectif s'agissant de Caniff, mais il me suffit de contempler le seul dessin de couverture pour prendre immédiatement la défense de cette oeuvre. Par exemple, je ne me lasse pas d'admirer les plis des vêtements, encrés au pinceau.

Je trouve Male Call digne d'intérêt à plus d'un titre :
- d'un point de vue artistique :  le dessin de Milton Caniff a acquis une grande maturité au moment où il dessine cette bande ; elle bénéficie de sa virtuosité et de sa maîtrise du noir et blanc, ce qui n'est pas le cas d'un certain nombre d'épisodes de Terry.
- d'un point de vue de l'originalité : même s'il s'agit d'humour (l'humour est réputé difficile à pratiquer) destiné à des soldats "primaires" (Ah, ce mépris pour la chair à canon, la fameuse "soldatesque" ; ils risquaient leur peau pour une cause choisie par leurs élites (banquiers, dirigeants politiques) et méritaient bien en retour d'être distraits et notre considération, même si l'histoire ne retient que leurs chefs qui étaient le plus souvent à l'abri ; et puisqu'il s'agissait pour Caniff de gags en quelques cases, cela impliquait pour lui de manier l'art de l'élipse, de la chute, et de rechercher, tel un cinéaste, des effets visuels. Il fit preuve d'excellence dans ce domaine. Perso, je trouve que certains strips valent largement certains strips de Charlie Brown (réputé intello). Et nécessitent une bien meilleure technique du pinceau et une plus grande connaissance de l'anatomie de la part du dessinateur ; Et finalement, quand on songe à la quantité phénoménale de comix produite avec des Super héros en collant ou en slip, destinés à un public (évolué, cultivé ? Spiderman visait les étudiants !) qui inonde le marché depuis des lustres... Ces quelques gags, certes puérils, ne font pas si mauvaise impression dans la masse.
- d'un point de vue historique : comme l'a souligné Treblig, c'est une oeuvre de commande pour l'Armée, et, finalement, en BD, des récits pour l'Armée sont assez minoritaires, face à l'immense production des bandes destinées aux quotidiens ou aux comic books. Un auteur médiocre aurait pu bâcler les dessins, après tout... Caniff a soigné ceux-ci, c'est tout à son honneur ; sans doute avait-il une petite pensée pour les pauvres bougres envoyés au casse pipe, devant sa planche à dessin.

L'édition Toth a le mérite d'être exhaustive.

Au début de leur série "Pin Up", Yann et Berthet avaient réussi à mêler habilement des strips n&b parodiant ceux de Caniff avec leur récit qui mettait en scène le dessinateur (Milton) et leur modèle. Ce tour de force conférait aux premiers tomes de la série une saveur toute particulière.

75 Re: Milton Caniff le Dim 9 Mar - 20:01

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Fildefer, je suis tout à fait d'accord avec toi pour reconnaître que, sur le seul plan du dessin, cet album de Caniff mérite tout de même d'être loué.  pouce 

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 7]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum