Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Jean Giraud et Blueberry

Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27, 28, 29  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 26 sur 29]

626 Re: Jean Giraud et Blueberry le Lun 23 Mai - 9:35

JYB


vieux sage
vieux sage
Treblig a écrit:Case jamais publiée.


Est-ce que cette image provient du cycle des guerres indiennes autour du Cheval de fer ? Mais il n'y a rien qui corresponde dans la planche 16B de chacun des épisodes du cycle. C'est peut-être pour un autre cycle ? Mais dans les albums dus à Charlier au scénario (les seuls que j'ai dans ma collection), je ne vois rien qui corresponde non plus.
Et sait-on pourquoi cette image n'a jamais été publiée dans un album ?

627 Re: Jean Giraud et Blueberry le Lun 23 Mai - 10:20

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Il arrive souvent que des dessinateurs laissent de côté certaines cases de leurs bandes dessinées pour des raisons qui leur appartiennent.

On voit juste que cette large image semblait destinée à un bas de page, puisque, effectivement, la mention 16 b est indiquée.

Voici la description qui en est donnée puisqu'elle est proposée à la prochaine vente Millon (Bruxelles) du 12 juin :

"Blueberry - Le cheval de fer
Encre de Chine et mine de plomb pour une case abandonnée d'une planche de cet album ou du suivant L'homme au poing d'acier vers 1966-1967
26 x 13,5 cm"



Quand on consulte les deux albums précités, il paraît difficile de déterminer exactement à laquelle de ces deux histoires cette case était primitivement destinée.

628 Re: Jean Giraud et Blueberry le Lun 23 Mai - 11:21

JYB


vieux sage
vieux sage
Treblig a écrit:Il arrive souvent que des dessinateurs laissent de côté certaines cases de leurs bandes dessinées pour des raisons qui leur appartiennent.

On voit juste que cette large image semblait destinée à un bas de page, puisque, effectivement, la mention 16 b est indiquée.

Voici la description qui en est donnée puisqu'elle est proposée à la prochaine vente Millon (Bruxelles) du 12 juin :

"Blueberry - Le cheval de fer
Encre de Chine et mine de plomb pour une case abandonnée d'une planche de cet album ou du suivant L'homme au poing d'acier vers 1966-1967
26 x 13,5 cm"



Quand on consulte les deux albums précités, il paraît difficile de déterminer exactement à laquelle de ces deux histoires cette case était primitivement destinée.
Merci Treblig.
Mais je vois encore de l'imprécision et du flou dans un descriptif d'un catalogue de ventes, rédigé par quelqu'un qui ne doit pas être un spécialiste (et qui cherche peut-être à vendre au meilleur prix un dessin non-identifié mais crédité de Giraud dans le catalogue parce que ça rapporte plus de dire que c'est de Giraud que de Tartempion...). Le titre du paragraphe dit "Le cheval de fer" (donc c'est le premier album du cycle des aventures ferroviaires de Blueberry), mais dans le texte, on dit que c'est pour cet album OU LE SUIVANT. Faudrait savoir... "Vers 1966-1967", dit encore le gars. Donc, le gars ne sait rien et ne fait que supposer.
Suppose-t-il aussi que c'est de Giraud ? Car s'agit-il bien d'un extrait de Blueberry et s'agit-il bien d'un dessin de Giraud...?
Car moi, j'ai un doute que ce soit de Giraud... Et on va se retrouver dans la même discussion qu'il y a quelques semaines sur ce même forum, avec des dessins d'avions dus à Paape, or, je disais que je doutais que ce soit de Paape. Dans le cas présent du dessin des indiens et du train, je suis moins affirmatif quant à sa paternité, mais je pose la question quand même. Ce serait intéressant de savoir aussi d'où sort ce dessin et s'il y a une signature ou toute marque révélatrice au dos.
Je note qu'on voit une case un peu semblable (un peu seulement) dans la planche 19B de l'album Le Cheval de Fer, mais pour moi les deux scènes n'ont pas grand chose à voir.

629 Re: Jean Giraud et Blueberry le Lun 23 Mai - 11:49

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
C'est bien annoncé comme étant un dessin de Giraud, et, quand on l'examine attentivement (locomotive et chevaux notamment), ce visuel semble cadrer avec le style qui était le sien à cette époque de la publication du "Cheval de fer" et de "L'homme au poing d'acier", c'est à dire pas encore aussi abouti que dans les derniers albums de la série.

Sinon, mis à part Jijé, je ne vois pas trop qui pourrait en être l'auteur.

630 Re: Jean Giraud et Blueberry le Lun 23 Mai - 14:00

JYB


vieux sage
vieux sage
Je me suis posé en effet la question de savoir si par hasard ce ne serait pas un dessin de Jijé, et je ne crois pas que ce soit de lui (pour ne pas dire que j'en suis presque sûr). Mais il y a des indices qui me font penser que ce n'est pas de Giraud non plus...
Un indice parmi d'autres : la forme de la lettre B, dans la numérotation de la planche (16B), n'est pas un "B" fait par Giraud à l'époque dans les planches autour de la 16B réelle du Cheval de fer, ni autour de la 16B de l'épisode suivant, L'homme au poing d'acier, et pas non plus le "B" des planches autour de la 16 de l'épisode La piste des Sioux.

631 Re: Jean Giraud et Blueberry le Lun 23 Mai - 22:25

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
C'est marrant, mais moi aussi, je ne miserais pas une somme folle dans un pari sur la paternité de ce dessin. Il peut être de Giraud, mais ça n'est pas flagrant.
On aurait annoncé que cette vignette datait de la fin des années 80 et que Christian Rossi en était l'auteur, par exemple, que je n'aurais pas davantage tiqué.
On peut en effet se poser des questions à propos de l'authentification de certains articles proposés en ventes publiques.

Les ayants droit peuvent trouver des dessins dans des fardes (comme une case ou un portrait non signé, fourni spontanément ou effectué à titre d'essai en réponse à telle ou telle demande) et refilent aux maisons de vente ce qu'ils croient être des trouvailles intéressantes. Par exemple, pour la période du Cheval de Fer, il me semble évident qu'Isabelle Giraud est nettement moins qualifiée que la première épouse du dessinateur pour "sentir" si un dessin est de Gir ou non.
Giraud ne devait-il pas avoir dans ses cartons des tas de dessins de confrères, et notamment des dessins émanant de repreneurs potentiels (Wilson, Rossi, Rouge, Boucq, et pourquoi pas Girod) pour la série mère comme pour la Jeunesse de Blueberry ?

Je suis également dubitatif et sceptique à propos des dessins de Paape non signés.

632 Re: Jean Giraud et Blueberry le Lun 23 Mai - 22:40

JYB


vieux sage
vieux sage
On se rejoint.
Un autre indice que, pour moi, ce n'est pas un dessin de Giraud : l'indien sur le premier cheval n'est certainement pas dû à Giraud, encore moins au Giraud de l'époque du Cheval de fer. Il y a même un aspect semi-réaliste (je parle uniquement du personnage) qui me ferait penser à du Dérib.

Si c'est bien un dessin de Giraud - sait-on jamais... ; j'ai bien dit plus haut que je ne suis pas affirmatif à 100% -, ne serait-ce pas plutôt pour un livre sur le Western (et donc, pas une vignette inédite d'un Blueberry) ?

633 Re: Jean Giraud et Blueberry le Lun 23 Mai - 23:24

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Et on peut quasiment affirmer que les chevaux ne sont pas dessinés par Jijé, en particulier celui monté par l'indien. En raison de certaines maladresses (examinez le mouvement des pattes du premier canasson), je ne crois pas que ces chevaux soient de la main de Gir ou de Derib, dessinateurs quasiment aussi doués que leur maître Gillain pour représenter les équidés (ce qui n'est pas le cas de Wilson et Blanc-Dumont, dessinateurs-repreneurs successifs de la Jeunesse).

634 Re: Jean Giraud et Blueberry le Mar 24 Mai - 0:31

JYB


vieux sage
vieux sage
Oui, les chevaux aussi sont un indice pour moi que le dessin n'est pas de Giraud. Il y a quelque chose de pas "giresque" ni "jijéen" dans ces chevaux, même si parfois, par d'autres aspects, et c'est trompeur, on dirait que c'est de Giraud ou de Jijé.

Je remarque aussi qu'il n'y a pas de cadre à ce dessin, donc ça ne doit pas être une case de planche de BD (seuls le nombre 16 et la lettre B dans le coin en bas à droite indiquent que ça doit être pour une case de planche de BD, mais où est le cadre autour de la vignette, même au crayon ?). Il n'y a pas la place ni l'ébauche d'un texte récitatif ni d'une ou plusieurs bulles. Bizarre pour une case de BD de Blueberry...
En tant qu'illustration si c'en est une (donc pas pour une BD), il devrait y avoir la signature Gir.

635 Re: Jean Giraud et Blueberry le Mar 24 Mai - 8:46

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
JYB a écrit:

Si c'est bien un dessin de Giraud - sait-on jamais... ; j'ai bien dit plus haut que je ne suis pas affirmatif à 100% -, ne serait-ce pas plutôt pour un livre sur le Western (et donc, pas une vignette inédite d'un Blueberry) ?

S'il s'agissait d'un "livre sur le Western", je ne vois pas pourquoi Giraud (ou un autre) aurait pris soin d'apposer un numéro de bas de planche sur ce dessin, pratique qu'on ne retrouve pas en matière d'illustration.

636 Re: Jean Giraud et Blueberry le Mar 24 Mai - 8:56

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
JYB a écrit:
Je remarque aussi qu'il n'y a pas de cadre à ce dessin, donc ça ne doit pas être une case de planche de BD (seuls le nombre 16 et la lettre B dans le coin en bas à droite indiquent que ça doit être pour une case de planche de BD, mais où est le cadre autour de la vignette, même au crayon ?). Il n'y a pas la place ni l'ébauche d'un texte récitatif ni d'une ou plusieurs bulles. Bizarre pour une case de BD de Blueberry...
En tant qu'illustration si c'en est une (donc pas pour une BD), il devrait y avoir la signature Gir.

Si ce dessin n'en était qu'à son stade préliminaire (simple recherche d'angle de vue, comme le font souvent les auteurs), il n'est pas anormal qu'il n'y ait ni "texte récitatif", ni "bulle", ni "signature".


637 Re: Jean Giraud et Blueberry le Mar 24 Mai - 9:07

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Quant à la numérotation par elle-même, elle aurait pu être donnée au départ par le scénariste qui, par la suite, aurait quelque peu modifié le déroulement de son histoire.

638 Re: Jean Giraud et Blueberry le Mar 24 Mai - 9:45

JYB


vieux sage
vieux sage
Treblig a écrit:
JYB a écrit:
Si c'est bien un dessin de Giraud - sait-on jamais... ; j'ai bien dit plus haut que je ne suis pas affirmatif à 100% -, ne serait-ce pas plutôt pour un livre sur le Western (et donc, pas une vignette inédite d'un Blueberry) ?
S'il s'agissait d'un "livre sur le Western", je ne vois pas pourquoi Giraud (ou un autre) aurait pris soin d'apposer un numéro de bas de planche sur ce dessin, pratique qu'on ne retrouve pas en matière d'illustration.
Il y a plein de questionnements autour de cette image mystérieuse. Je ne fais que lancer des pistes de réflexion. Le numéro aurait pu être apposé plus tard, pour une raison X, par exemple parce que l'illustration aurait servi à autre chose que ce qui était prévu au départ.
Je remarque aussi que la numérotation est encrée ; si c'était pour faire une image provisoire, dans le cadre d'une recherche, peut-être, voire sans doute, que le dessinateur aurait laissé le numéro au crayon, sachant que ça pouvait changer.

Treblig a écrit:
JYB a écrit:
Je remarque aussi qu'il n'y a pas de cadre à ce dessin, donc ça ne doit pas être une case de planche de BD (seuls le nombre 16 et la lettre B dans le coin en bas à droite indiquent que ça doit être pour une case de planche de BD, mais où est le cadre autour de la vignette, même au crayon ?). Il n'y a pas la place ni l'ébauche d'un texte récitatif ni d'une ou plusieurs bulles. Bizarre pour une case de BD de Blueberry...
En tant qu'illustration si c'en est une (donc pas pour une BD), il devrait y avoir la signature Gir.

Si ce dessin n'en était qu'à son stade préliminaire (simple recherche d'angle de vue, comme le font souvent les auteurs), il n'est pas anormal qu'il n'y ait ni "texte récitatif", ni "bulle", ni "signature".
Ni numérotation 16B, à mon avis.
Par ailleurs, pour cadrer un dessin et mettre en place tous les éléments (locomotive, fumée de la cheminée - une fumée envahissante comme on le voit dans le dessin -, les rails, les chevaux, le poteau télégraphique, les montagnes en arrière-plan, etc.), c'est important, capital même, que le dessinateur trace au moins le volume des phylactères, même grosso modo, pour savoir où il va insérer tout ça. Ce dessin n'est pas un "rough" tracé en quelques coups de crayon, c'est une case (si c'est une case de BD) à un stade suffisamment élaboré pour que le dessinateur ajoute la place des éventuels récitatifs et bulles. Surtout si c'est Giraud le dessinateur (ce que je continue de mettre en doute), il a toujours bien placé ses bulles là où il faut, et ça ne se fait pas au hasard ni à la dernière minute.
A moins que ce soit une case "muette", sans bulle ni aucun texte, ce qui serait assez rare chez Charlier (si c'est lui le scénariste !).

Treblig a écrit:Quant à la numérotation par elle-même, elle aurait pu être donnée au départ par le scénariste qui, par la suite, aurait quelque peu modifié le déroulement de son histoire.
Reste donc à savoir de quelle histoire cette image est extraite et donc pour quelle histoire elle était prévue, dans la série Blueberry ou une autre.

Autre question : cette image, si elle était prévue pour une planche de BD (numérotée 16B,donc) ferait-elle toute la largeur de la planche, ou une partie de la largeur de la planche ? Cela pourrait aider à retrouver dans quelle scène (et dans quel album) elle aurait pu s'insérer.

J'ai aussi comparé les grilles pare-boeufs à l'avant des locomotives dessinées par Giraud dans Blueberry : les traits sont droits. Pas forcément tracés à la règle, mais au moins droits. Là, dans l'image présentée plus haut, les traits sont ondulés, mal assurés. Ceci est un autre indice qui me fait penser que c'est une autre main que celle de Giraud qui a fait ce dessin.

Autre chose : le tracé des nuages de poussière des chevaux ne sont pas de Giraud non plus. Par exemple, Giraud ne faisait pas de boucles dans le tracé des nuages de poussière (voir les boucles dans le nuage en bas à droite de l'image, derrière le dernier cheval).

639 Re: Jean Giraud et Blueberry le Mar 24 Mai - 10:20

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
JYB a écrit:
Autre chose : le tracé des nuages de poussière des chevaux ne sont pas de Giraud non plus. Par exemple, Giraud ne faisait pas de boucles dans le tracé des nuages de poussière (voir les boucles dans le nuage en bas à droite de l'image, derrière le dernier cheval).


Ce n'est pas exact, il l'a fait au moins une fois, précisément dans "Le cheval de fer" (bas de planche 4B à l'avant-dernière case).

640 Re: Jean Giraud et Blueberry le Mar 24 Mai - 10:37

JYB


vieux sage
vieux sage
Non non, ces "boucles" marquent le mouvement virevoltant d'un chapeau qui traverse l'espace ; cela n'a rien à voir avec le tracé d'un nuage de poussière. Le tracé des nuages de poussière chez Giraud a l'aspect de celui de boules de coton, sans boucles, j'insiste.

641 Re: Jean Giraud et Blueberry le Mar 24 Mai - 10:49

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
O.K. Je n'ai pas fait attention qu'il y avait ce vol de chapeau en scannant cette case.

Au moins, je reconnais quand je me trompe...

642 Re: Jean Giraud et Blueberry le Mar 24 Mai - 10:58

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Je viens de parcourir rapidement quelques histoires de "Jerry Spring" et j'ai constaté que chez Jijé non plus aucune boucle n'apparaît dans les nuages de poussière.

643 Re: Jean Giraud et Blueberry le Mar 24 Mai - 11:44

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
En tout cas, la case magnifique que Treblig nous montre prouve à l'évidence que Giraud, bien formé par Jijé, représentait les chevaux à merveille. Muscles, attaches, articulations, proportions, têtes, etc... et attitudes.
Il avait d'autant plus de mérite qu'à la différence de Gérald Forton, Franz Drappier, Derib (autre poulain de Jijé) ou Jean-Claude Mézières (ayant fait ses classes chez Jijé en même temps que Gir), Giraud n'était pas connu comme adepte de l'équitation. Je n'ai pas davantage le souvenir qu'il ait mis en avant dans une interview un quelconque amour pour les équidés. Non, c'est vraiment la technique du dessin des animaux et en particulier des chevaux, si difficile à maîtriser, que Jean Giraud a parfaitement assimilée au cours de son apprentissage. De grands auteurs comme Jacques Martin n'y sont jamais complètement parvenus (je ne reviendrais pas sur Blanc-Dumont, Wilson et consorts).
Après, n'étant pas un spécialiste ni un expert, je ne me prononcerais pas volontiers sur la paternité ou non de la case vendue par la maison Millon.
Je sais bien que l'excellence n'est pas innée et qu'il faut énormément travailler. Je pense que les recherches d'attitudes, de composition, etc... furent nombreuses de la part de Giraud pour parvenir au niveau de ce qu'on trouve dans ses planches. Giraud, à cet égard, était pointilleux et il n'était pas moins perfectionniste qu'un Jacobs ou un Cuvelier. Seule la veine Moebius lui a permis de faire relâche et de s'affranchir des énormes contraintes du dessin réaliste.
Mais à l'école Jijé, on apprenait à travailler vite (et bien) et les caractéristiques de son dessin doivent être très présentes dans les roughs et autres croquis de travail. Ces travaux sont demeurés inédits, et pour cause.
Personnellement, je ne suis pas capable de me prononcer sur ces dessins là, même si j'ai des impressions. C'est là que réside le vrai travail de l'expert : ce n'est pas d'identifier une case ou une planche d'album que n'importe quel amateur éclairé saura reconnaître sans coup férir. Mais de construire un faisceau d'indices, grâce aux analogies et à la grande connaissance de l'oeuvre, permettant de trancher quant à la paternité ou non d'un travail non signé.
A ce propos, quand on a une idée de la quantité astronomique de planches et dessins divers proposés régulièrement dans les différents catalogues de ventes, quel expert de commissaire priseur pourrait-il avoir des connaissances pointues même sur les auteurs les plus prestigieux ? On peut concevoir — et il en existe — des spécialistes d'Hergé, de Jacobs, de Franquin ou de Giraud. Mais un expert généraliste, on le trouve où ? Est-ce que ça existe, seulement ?

644 Re: Jean Giraud et Blueberry le Mar 24 Mai - 13:01

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Pour ton information, Fildefer, j'ai scanné cette case à partir de l'Intégrale Blueberry actuellement en cours.

645 Re: Jean Giraud et Blueberry le Mar 24 Mai - 13:49

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
C'est noté. Wink

646 Re: Jean Giraud et Blueberry le Mer 25 Mai - 22:12

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
"La piste des navajos"


647 Re: Jean Giraud et Blueberry le Mer 1 Juin - 4:18

Afrânio

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
“La Jeunesse de Blueberry” nº 8 “Trois hommes pour Atlanta”

http://blueberrybr.blogspot.com/2016/06/la-jeunesse-de-blueberry-n-8-trois.html

http://blueberrybr.blogspot.com.br/

648 Re: Jean Giraud et Blueberry le Ven 3 Juin - 11:24

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Journal Pilote / Bande-annonce.


649 Re: Jean Giraud et Blueberry le Sam 4 Juin - 17:57

Loup79


bédéphile pointu
bédéphile pointu
Elle était en couleur dans le journal Pilote ?
Magnifique. J'adore le travail de GIR sur Blueberry. L'une de mes 1ères série de bédé lue avec XIII.

650 Re: Jean Giraud et Blueberry le Sam 4 Juin - 20:51

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Oui, Loup79, elle était bien en couleur lors de sa parution dans Pilote.


La voici.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 26 sur 29]

Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27, 28, 29  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum