Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'oasis

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 7]

1 L'oasis le Mer 9 Déc - 0:20

Raymond

avatar
Admin
Je viens de relire l'Oasis, un album de la fin des années 70. Il faut préciser que je l'avais un peu boudé lors de sa sortie, et que je l'ai rarement lu depuis.

Au moment de sa parution dans Tintin, les détournements d'avion et les prises d'otages se multipliaient, et les gouvernements occidentaux donnaient une sensation d'impuissance. Cela exaspérait l'opinion publique et je pense que Jacques Martin devait partager le même sentiment. Il a certainement dû se faire plaisir en imaginant une parade à sa façon et en envoyant Lefranc remettre de l'ordre.



A l'époque, cette solution simpliste m'avait un peu agacé. Il me semblait également que l'invention technique (un banal fusil à lunette) manquait d'originalité, et que les pirates de l'air se laissaient faire trop facilement. En relisant aujourd'hui cette histoire, je deviens moins sévère, même s'il reste peu probable que cette méthode puisse avoir du succès lors d'une réelle prise d'otage.

La seule péripétie inattendue de cette histoire est liée à cet indigène, Rahim, qui vient aider Lefranc au cours de sa guérilla. Il fait un peu penser à Cush, l'ami de Corto Maltese, mais son apparition est beaucoup plus brève et Jacques Martin ne nous apprend pas grand-chose à son sujet. Peut être que le format de 44 pages était trop court pour lui donner un rôle intéressant.


A vrai dire, ce Lefranc purement policier ne nous entraîne pas dans une intrigue captivante (on comprend dès le début comment cela va finir), et le récit a moins d'envergure que l'Ouragan de feu ou moins de finesse que le Mystère Borg. Il lui manque un peu d'ambiance mais il est tout de même bien dessiné et bien raconté. Gilles Chaillet traverse alors une bonne période et il crée un album totalement "martinien". Quand on considère d'ailleurs certaines aventures qui ont été dessinés plus tard, je pense que l'on peut placer l'Oasis dans la catégorie des réussites honorables.

Relisez-vous de temps en temps cet album ?



Dernière édition par Raymond le Dim 10 Aoû - 23:30, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

2 Re: L'oasis le Mer 16 Déc - 23:10

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Je l'ai relu l'an dernier et je le trouve atypique mais très bon Wink

3 Re: L'oasis le Jeu 17 Déc - 10:19

Raymond

avatar
Admin
Il lui manque probablement une petite touche d'anticipation, mais c'est un de ces livres que j'avais dédaigné (un peu injustement) lors de sa sortie.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

4 Re: L'oasis le Jeu 17 Déc - 12:14

Jean-Luc

avatar
grand maître
grand maître
J'ai un bon souvenir de cet album mais quand même un peu vague puisque je ne l'ai pas relu depuis plusieurs années

5 Re: L'oasis le Sam 19 Déc - 10:15

Raymond

avatar
Admin
Avec toutes les nouveautés qui sortent, il nous manque souvent le temps de relire.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

6 Re: L'oasis le Sam 19 Déc - 12:03

Michel Jacquemart

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Je relis souvent l'Oasis, parce que je pense que c'est l'album de Lefranc le mieux "découpé" et le mieux mis en scène ! Je suis d'accord que le problème avec cette aventure, c'est que la fin est un peu prévisible... Ce n'est pas la meilleure aventure de Lefranc, mais c'est vraiment le meilleur au point de vue de la mise en scène ! C'est pour moi comme une sorte de "bible" pour le découpage des aventures de Lefranc; quand j'ai écrit des scénarios pour Lefranc, cet album était toujours à mes côtés... A souligner aussi l'excellence des couleurs!

7 Re: L'oasis le Sam 19 Déc - 17:58

Raymond

avatar
Admin
Tiens, je n'aurais pas pensé ! Il est vrai que le scénario est très bien équilibré, mais je n'imagine pas cet album comme une "bible" de la mise en scène. Pour cela, j'aurais plutôt imaginé le Mystère Borg, qui montre un bel équilibre entre l'aventure, l'ambiance locale, l'anticipation, les détails réalistes et les moments psychologiques ( avec cette fameuse discussion entre Borg et Lefranc !).


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

8 Re: L'oasis le Sam 19 Déc - 18:12

Michel Jacquemart

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
je suis d'accord pour le Mystère Borg, c'est un des meilleurs albums de ce que l'on appelle l'"Ecole franco-belge" et probablement l'album le mieux dessiné de toute cette "école"! Et un des meilleurs scénarios, en tout cas un des mieuc "raconté"... Ce que j'admire dans l'Oasis c'est le découpage au niveau de la page, les cadrages, ce qui correspond à des "mouvements de caméra"... Par exemple on a des pages avec un découpage en plans horizontaux panoramiques, d'autres avec de vertigineuses cases verticales pour rendre les chutes... Je ne parle pas de l'histoire, mais... "de la manière dont c'est filmé"...

J'ai aussi toujours été fasciné par cette fameuse discussion entre Borg et Lefranc... C'est une des premières choses à laquelle j'ai pensé en réalisant le Maître de l'Atome: placer une discussion du même genre, qui déstabilise Lefranc...

9 Re: L'oasis le Dim 20 Déc - 0:02

Raymond

avatar
Admin
Michel Jacquemart a écrit: Ce que j'admire dans l'Oasis c'est le découpage au niveau de la page, les cadrages, ce qui correspond à des "mouvements de caméra"... Par exemple on a des pages avec un découpage en plans horizontaux panoramiques, d'autres avec de vertigineuses cases verticales pour rendre les chutes... Je ne parle pas de l'histoire, mais... "de la manière dont c'est filmé"...
Je n'y ai pas trop fait attention dans l'Oasis, mais cela ne m'étonne pas de Jacques Martin, qui est en quelque sorte l'élève d'Hergé. Ce dernier est un des premiers à avoir introduit des effets de mouvements dans la séquence d'image (on en trouve des les premiers Tintin) et ce genre d'effets a ensuite été repris par les grands maîtres de la BD franco-belge (je pense en particulier à Franquin ou Peyo).

Je vais rechercher quelques exemple dans l'Oasis.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

10 Re: L'oasis le Dim 20 Déc - 0:17

Raymond

avatar
Admin
Cette page que tu mentionnes, Michel, construite avec une succession d'images horizontales est effectivement intéressante.



Au départ, l'oeil du lecteur ("la caméra") se trouve nettement derrière Lefranc. La caméra avance ensuite pour se rapprocher de Lefranc, puis elle le dépasse pour rejoindre Rahim qui se dirige vers l'avion. Le dessinateur construit ainsi un mouvement lent et continu vers l'avant.



Dernière édition par Raymond le Dim 10 Aoû - 23:31, édité 2 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

11 Re: L'oasis le Dim 20 Déc - 0:26

Raymond

avatar
Admin
Voici un autre exemple de "travelling" de l'image (si j'ose utiliser cette expression). Il me semble encore plus impressionnant.



La première image est un plan général, qui montre l'atterrissage de l'avion. La "caméra" se rapproche ensuite de l'avion et semble se centrer sur Lefranc. Dans la troisième case, le poignet de Lefranc se trouve exactement au centre de l'image, et c'est exactement ce point qu'agrandit la quatrième vignette. Ce gros plan sur la montre de Lefranc est l'aboutissement d'un bel effet de zoom.  



Dernière édition par Raymond le Dim 10 Aoû - 23:32, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

12 Re: L'oasis le Mer 6 Jan - 4:20

Michel Jacquemart

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Oui, Raymond, c'est bien cela que je cherchais à expliquer! Quand on écrit un scénario, on commence par un synopsis de quelques pages, puis on procède à un découpage en séquence; dans une séquence, il y a une unité d'action et de lieu. Ensuite, il faut savoir ce que l'on va représenter sur chaque page, comment découper la page en images... c'est la partie la plus longue et la plus délicate... Pour moi, c'est la partie du travail la pus créatrice... Et, en faisant les "lay-out" de Noël Noir, j'avais constamment 2 albums de référence sur ma table de travail: Le Repaire du Loup et L'Oasis...

13 Re: L'oasis le Mer 9 Juin - 9:17

Damned

avatar
grand maître
grand maître
L'oasis fait partie des tous premiers albums de Lefranc que j'ai découverts.
Ce n'est peut etre pas le meilleur, mais, pour l'époque c'était pas mal imaginé : La prise d'otage provoque les réactions habituelles chez les dirigeants politiques concernés, qui mettent en place tous les moyens habituels pour gèrer ce problème, maisqui semblent plutot innefficaces, sortis de leurs gesticulations politiques.
Or tout ce beau monde est perturbé par l'action, en solo, de Lefranc (pirate, allié, franc-tireur ?), qui, lui, ne se perd pas en conjectures et agit directement avec des moyens qui, s'ils paraissent lègers, n'en sont pas pour autant les moyens les plus utilisés par les forces de l'ordre dans de tels cas.

J'apprécie le soucis du respect de la vie d'autrui de Jacques Martin, dans le fait de n'armer Lefranc que de produits anesthésiants (imaginez ce que cela aurait donné avec une arme létale ?).

On connait la fin dés le début ?
N'est ce pas le cas de 90% des BDs ou romans, et, dans cet album, justement, le suspense dure, les pirates ne se laissant pas faire jusqu'au bout, ce qui aurait pu tourner trés mal pour les otages.

Moi aussi j'ai apprécié les couleurs de l'album, qui, plus que le dessin, vous font ressentir l'implacable chaleur et sécheresse des lieux, tout au long de l'album.

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

14 Re: L'oasis le Mer 9 Juin - 9:40

Raymond

avatar
Admin
A l'époque, j'avais été peu sensible à cette atmosphère de type "Sahara" (j'ai toujours préféré les histoires de Lefranc qui se déroulent en Europe) mais c'est effectivement un album qui gagne à être relu.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

15 Re: L'oasis le Mer 9 Juin - 9:47

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:A l'époque, j'avais été peu sensible à cette atmosphère de type "Sahara" (j'ai toujours préféré les histoires de Lefranc qui se déroulent en Europe) mais c'est effectivement un album qui gagne à être relu.

Je suis comme toi : je n'aime pas trop l'éxotisme, mais, justement, cet album me faisait sentir, physiquement, ce contexte, et ayant ainsi l'impression de le vivre, ce rejet s'est estompé pour cet album.
Encore une facette du talent des auteurs de l'époque !

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

16 Re: L'oasis le Mer 9 Juin - 10:19

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:En relisant aujourd'hui cette histoire, je deviens moins sévère, même s'il reste peu probable que cette méthode puisse avoir du succès lors d'une réelle prise d'otage.(...)
Relisez-vous de temps en temps cet album ?
Je n'avais lu l'histoire que dans le journal Tintin à l'époque de sa prépublication et n'en ai que de vagues souvenirs. J'ai relevé sur ce forum, dans le sujet Le Châtiment, que Gilles Chaillet avait dessiné un avion Jaguar britannique au lieu de français, mais bon, ça, avant que quelqu'un me le dise, je savais déjà que c'est du pinaillage et que ça n'empêche pas du tout la lecture de la BD !
Plus gênant est l'oubli par Jacques Martin d'une notion capitale dans un scénario se déroulant dans un tel désert : il faut chaque jour une quantité incroyable d'eau à tout homme pour qu'il subsiste. Lors de l'explosion en vol d'un Boeing 747 à cause d'un attentat libyen, au-dessus du Sahara, dans les années 80, des troupes françaises avaient été envoyées dans le désert retrouver les débris éparpillés sur des kilomètres carrés ; j'avais été effaré d'apprendre qu'il fallait à chaque homme dix litres d'eau par jour, et que les recherches étaient rendues longues et difficiles par le fait qu'il fallait mettre en place une noria d'hélicoptères simplement pour fournir des montagnes de bouteilles d'eau pour la troupe au sol... C'était un peu pareil lors des guerres du désert en Irak et ailleurs, à l'occasion desquelles j'ai vu des reportages à la télé sur le ravitaillement des troupes en eau potable.
Je ne me souviens plus des détails de l'histoire L'Oasis, mais en revoyant les images mises en ligne un peu plus haut, Lefranc a l'air démuni de ce côté, avec son motoplaneur... A moins - je ne me souviens plus - qu'il avait prévu que se trouverait une source là où il atterrirait ? Mais comment pouvait-il savoir...? Et comment pouvait-il savoir que c'est de l'eau potable ? Sinon, avec l'entrée en scène de ce jeune Brahim, évoquée plus haut et dont je ne me souvenais pas, on dirait que ce problème est résolu car Brahim a l'air de porter en bandoulières deux outres, que je suppose pleines d'eau, mais comme Raymond précise que c'est une "péripétie inattendue", Lefranc n'avait pas dû prévoir cette rencontre...
Certes, Lefranc est le héros, il passe au travers de tous les aléas...

17 Re: L'oasis le Mer 9 Juin - 10:33

Damned

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:
Raymond a écrit:En relisant aujourd'hui cette histoire, je deviens moins sévère, même s'il reste peu probable que cette méthode puisse avoir du succès lors d'une réelle prise d'otage.(...)
Relisez-vous de temps en temps cet album ?
Je n'avais lu l'histoire que dans le journal Tintin à l'époque de sa prépublication et n'en ai que de vagues souvenirs. J'ai relevé sur ce forum, dans le sujet Le Châtiment, que Gilles Chaillet avait dessiné un avion Jaguar britannique au lieu de français, mais bon, ça, avant que quelqu'un me le dise, je savais déjà que c'est du pinaillage et que ça n'empêche pas du tout la lecture de la BD !
Plus gênant est l'oubli par Jacques Martin d'une notion capitale dans un scénario se déroulant dans un tel désert : il faut chaque jour une quantité incroyable d'eau à tout homme pour qu'il subsiste. Lors de l'explosion en vol d'un Boeing 747 à cause d'un attentat libyen, au-dessus du Sahara, dans les années 80, des troupes françaises avaient été envoyées dans le désert retrouver les débris éparpillés sur des kilomètres carrés ; j'avais été effaré d'apprendre qu'il fallait à chaque homme dix litres d'eau par jour, et que les recherches étaient rendues longues et difficiles par le fait qu'il fallait mettre en place une noria d'hélicoptères simplement pour fournir des montagnes de bouteilles d'eau pour la troupe au sol... C'était un peu pareil lors des guerres du désert en Irak et ailleurs, à l'occasion desquelles j'ai vu des reportages à la télé sur le ravitaillement des troupes en eau potable.
Je ne me souviens plus des détails de l'histoire L'Oasis, mais en revoyant les images mises en ligne un peu plus haut, Lefranc a l'air démuni de ce côté, avec son motoplaneur... A moins - je ne me souviens plus - qu'il avait prévu que se trouverait une source là où il atterrirait ? Mais comment pouvait-il savoir...? Et comment pouvait-il savoir que c'est de l'eau potable ? Sinon, avec l'entrée en scène de ce jeune Brahim, évoquée plus haut et dont je ne me souvenais pas, on dirait que ce problème est résolu car Brahim a l'air de porter en bandoulières deux outres, que je suppose pleines d'eau, mais comme Raymond précise que c'est une "péripétie inattendue", Lefranc n'avait pas dû prévoir cette rencontre...
Certes, Lefranc est le héros, il passe au travers de tous les aléas...

Tu oublies, Jean Yves, le titre de l'album : "l'oasis", qui laisse sous entendre qu'il n'y a pas de problème d'eau en cet endroit !
La présence, l'équipement et l'aménagement des pirates montrent bien qu'en l'occurence, ici, ce n'est pas un problème
A ce niveau on ne s'occupe pas de savoir si l'eau est potable ou pas, le risque de maladie est considéré comme secondaire (par les médecins) face au risque de mort par la soif
En plein désert, comme dans le cas de ce crash de 747, le problème en eut été différent !

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

18 Re: L'oasis le Mer 9 Juin - 10:40

JYB


vieux sage
vieux sage
OK Damned, il faudrait avant toutes choses que je remette la main sur mes vieux Tintin pour relire ça à tête reposée (et pour voir en l'occurrence comment Lefranc réussit à boire l'eau de l'oasis sans que les pirates le repèrent).

19 Re: L'oasis le Mer 9 Juin - 10:53

Damned

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:OK Damned, il faudrait avant toutes choses que je remette la main sur mes vieux Tintin pour relire ça à tête reposée (et pour voir en l'occurrence comment Lefranc réussit à boire l'eau de l'oasis sans que les pirates le repèrent).
Ca, de tete, je ne peux pas plus y répondre que toi, je ne sais meme pas, toujours de mémoire, si c'est évoqué dans l'album !
Une bonne raison de le relire ce soir .......

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

20 Re: L'oasis le Mer 9 Juin - 11:14

Raymond

avatar
Admin
Lefranc reste à distance de l'oasis pendant qu'il tire de loin sur les pirates de l'air. Il a cependant amené tout un équipement dans son avion, et on peut admettre qu'il a pris suffisamment d'eau pour survivre dans le désert.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

21 Re: L'oasis le Mer 9 Juin - 11:45

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Lefranc reste à distance de l'oasis pendant qu'il tire de loin sur les pirates de l'air. Il a cependant amené tout un équipement dans son avion, et on peut admettre qu'il a pris suffisamment d'eau pour survivre dans le désert.
Etant débordé, et mes collections de BD étant dispersées ici et là, je ne vais pas pouvoir regarder ça moi-même. Si quelqu'un a l'album sous la main (ou on attend l'avis de Damned pour demain), ça m'intéresse par curiosité...

22 Re: L'oasis le Mer 9 Juin - 11:49

Damned

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:
Raymond a écrit:Lefranc reste à distance de l'oasis pendant qu'il tire de loin sur les pirates de l'air. Il a cependant amené tout un équipement dans son avion, et on peut admettre qu'il a pris suffisamment d'eau pour survivre dans le désert.
Etant débordé, et mes collections de BD étant dispersées ici et là, je ne vais pas pouvoir regarder ça moi-même. Si quelqu'un a l'album sous la main (ou on attend l'avis de Damned pour demain), ça m'intéresse par curiosité...
Pas de probleme : j'essaie de voir ça ce soir !
La question de Jean Yves, malgré ma réponse, m'a quand meme interpellé dans la mesure où elle montre qu'on ne pense pas toujours à tout en lisant (et meme en relisant) un album !

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

23 Re: L'oasis le Mer 9 Juin - 13:07

JYB


vieux sage
vieux sage
Damned a écrit:La question de Jean Yves, malgré ma réponse, m'a quand meme interpellé dans la mesure où elle montre qu'on ne pense pas toujours à tout en lisant (et meme en relisant) un album !
Ca dépend aussi comment on appréhende une histoire (BD ou roman ou autre) : comme un récit réaliste, pointu et documenté dans les moindres détails, ou comme un conte, une sorte d'allégorie, ou l'évocation ou la dénonciation d'un problème de société (en l'occurrence, dans le cas de L'Oasis : la vague de détournements des avions de ligne par des terroristes ; ou l'inertie des forces militaires et politiques à vouloir ou pouvoir libérer des passagers pris en otages ; ou que sais-je).
Dans le premier cas (récit réaliste), j'ai le tort d'éplucher tout pour voir si la mission est possible ; et dans toute mission, c'est comme ça partout et depuis que l'Homme est sur la Terre : l'intendance doit suivre ! Comme je mets l'histoire L'Oasis dans cette catégorie de récit (il suffit de voir par exemple les équipements pointus dont s'est doté Lefranc), tout de suite, je pense à l'essentiel pour que le héros puisse tenir le coup le temps qu'il faudra, tout seul en plein désert : que mange-t-il et que boit-il, et comment ? Et si je précise "le temps qu'il faudra", c'est volontaire pour dire que personne ne peut prévoir la durée d'une mission du genre de celle que s'est assigné Lefranc ; donc il lui faut prévoir beaucoup d'eau et de vivres au cas où ça tourne mal ; simple question de survie. Or, son motoplaneur est très loin d'avoir la capacité d'une caravane de cirque.
Dans le deuxième cas (= c'est un conte), en effet, on s'en f... un peu que tel avion n'ait pas assez de carburant ou que tel héros ne mange pas ou ne boit pas pendant des jours d'affilée.

24 Re: L'oasis le Mer 9 Juin - 13:35

Damned

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:
Damned a écrit:La question de Jean Yves, malgré ma réponse, m'a quand meme interpellé dans la mesure où elle montre qu'on ne pense pas toujours à tout en lisant (et meme en relisant) un album !
Ca dépend aussi comment on appréhende une histoire (BD ou roman ou autre) : comme un récit réaliste, pointu et documenté dans les moindres détails, ou comme un conte, une sorte d'allégorie, ou l'évocation ou la dénonciation d'un problème de société (en l'occurrence, dans le cas de L'Oasis : la vague de détournements des avions de ligne par des terroristes ; ou l'inertie des forces militaires et politiques à vouloir ou pouvoir libérer des passagers pris en otages ; ou que sais-je).
Dans le premier cas (récit réaliste), j'ai le tort d'éplucher tout pour voir si la mission est possible ; et dans toute mission, c'est comme ça partout et depuis que l'Homme est sur la Terre : l'intendance doit suivre ! Comme je mets l'histoire L'Oasis dans cette catégorie de récit (il suffit de voir par exemple les équipements pointus dont s'est doté Lefranc), tout de suite, je pense à l'essentiel pour que le héros puisse tenir le coup le temps qu'il faudra, tout seul en plein désert : que mange-t-il et que boit-il, et comment ? Et si je précise "le temps qu'il faudra", c'est volontaire pour dire que personne ne peut prévoir la durée d'une mission du genre de celle que s'est assigné Lefranc ; donc il lui faut prévoir beaucoup d'eau et de vivres au cas où ça tourne mal ; simple question de survie. Or, son motoplaneur est très loin d'avoir la capacité d'une caravane de cirque.
Dans le deuxième cas (= c'est un conte), en effet, on s'en f... un peu que tel avion n'ait pas assez de carburant ou que tel héros ne mange pas ou ne boit pas pendant des jours d'affilée.
C'est ce que je sous-entendais : on a chacun une approche différente d'un album, et les questions que l'on peut se poser, ne sont pas celles que le voisin pourrait se poser , et ainsi de suite selon la culture ou les aspirations de chacun.
Ce forum de discussions amenant ces questions nous donne, comme je l'ai dit plus haut, une occasion de relire ces albums, dans un autre état d'esprit, favorisant la re-découverte de ces récits.....

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

25 Re: L'oasis le Jeu 10 Juin - 8:21

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Damned a écrit:
JYB a écrit:
Raymond a écrit:Lefranc reste à distance de l'oasis pendant qu'il tire de loin sur les pirates de l'air. Il a cependant amené tout un équipement dans son avion, et on peut admettre qu'il a pris suffisamment d'eau pour survivre dans le désert.
Etant débordé, et mes collections de BD étant dispersées ici et là, je ne vais pas pouvoir regarder ça moi-même. Si quelqu'un a l'album sous la main (ou on attend l'avis de Damned pour demain), ça m'intéresse par curiosité...
Pas de probleme : j'essaie de voir ça ce soir !
La question de Jean Yves, malgré ma réponse, m'a quand meme interpellé dans la mesure où elle montre qu'on ne pense pas toujours à tout en lisant (et meme en relisant) un album !

Raymond Damned
Bien que Jean Yves ne soit pas disponible en ce moment, je viens, ici, répondre à sa question du problème de la soif pour Lefranc dans l'oasis :

J'ai relu l'album hier soir, et constaté :
-Lefranc porte en permanence une énorme gourde avec laquelle il se désaltère, dans une vignette.
-Une gourde ça se vide et il faut la remplir, or, à un moment donné on apprend qu'il a, avec lui, de quoi se préparer un "repas" dans son équipement . S'il peut se préparer un repas, il doit avoir envisagé à une réserve de boisson .
-J'ai constaté qu'il a au moins 3 valises de matériel avec lui (on voit les 3 en meme temps dans une vignette avec Rahim).
-Rahim lui meme, résident habituel de la dite oasis, porte, lui, aussi une meme gourde en permanence depuis le début, et donc il sait où trouver de l'eau potable.

Le problème de la soif n'existe donc pas pour notre héros.

Enfin, en étudiant bien l'album, tout se déroule en 2 jours et une nuit, donc c'est trés court.

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 7]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum