Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

François Dermaut, Malefosse et l'Histoire

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

Raymond

avatar
Admin
La sortie du tome 2 de Malefosse me donne l'occasion d'ouvrir un sujet sur une série que j'apprécie depuis longtemps.

[

A l'origine, il y a une série intitulée "Les chemins de Malefosse" , dessinée par Dermaut et scénarisée par Daniel Bardet. Elle est relativement connue mais n'a jamais rencontré un immense succès, peut être parce que Bardet n'est pas un grand scénariste (à mon avis). Son principal attrait reste le dessin soigné et académique de Dermaut, qui reconstitue avec précision la France au temps des guerres de religion.

Après 12 albums, le duo s'est séparé et Daniel Bardet a continué la série principale qui est maintenant dessinée par Brice Goepfert (ce dernier s'en tire très honorablement). De son côté, Dermaut a créé un "spin of" de la série (pour parler français   Smile   ) qui s'intitule tout simplement Malefosse. Cela raconte les débuts de Gunther et sa rencontre avec Pritz, ces deux mercenaires étant les personnages principaux de la série mère.



Cette série dérivée se révèle bien meilleure que les Chemins de Malefosse, et elle me semble en particulier mieux racontée. François Dermaut a encore affiné sa technique de dessin en abandonnant son encrage qui était assez épais, et il  travaille probablement en couleurs directes. Le graphisme est superbe et les deux premiers tomes forment un dyptique qui peut se lire sans connaître le reste, je pense.

C'est une série qui doit intéresser tous les amateurs de BD historique. Est-ce que vous la connaissez ?



Dernière édition par Raymond le Dim 29 Mar - 11:01, édité 2 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Oui Raymond et je partage entièrement ton avis sur cette série.

J'ai découvert le dessin de Dermaut dans le magazine Vécu (dont je possède encore quelques numéros) qui publiait les "Chemins de Malefosse" mais je n'ai jamais acheté les albums.

J'aime bien son syle très efficace et que je trouve parfaitement adapté à l'époque où se passent ces récits.

Plus tard, je me suis procuré les 3 albums d'une autre série "Souvenirs de Toussaint" qu'il a dessinés sur des scénarios de Didier Convard et que j'ai là aussi apprécié.

Raymond

avatar
Admin
Les Souvenirs de Toussaint sont une excellente série, grâce au scénario de Didier Convard. C'est presque meilleur que les Chemins de Malefosse et le thème est assez original (aventures d'un photographe ambulant au 19ème siècle). C'est d'ailleurs en lisant ces albums que je me suis rendu compte à quel point François Dermaut était prétérité par les récits difficiles à comprendre de Bardet.

Il ne faut cependant pas être trop sévère avec les histoires de Malefosse. Daniel Bardet cherche à restituer la complexité politique de la Renaissance française et il utilise volontiers le vieux français pour rendre l'ambiance plus intrigante. Il faut simplement relire plusieurs fois les albums pour tout comprendre.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Pour revenir à Malefosse, les "méchants" (si j'ose dire) de cette histoire sont assez suprenants. Il y a d'abord une belle jeune femme, puis un chef huguenot nommé Théodore de Bèze, qui est un personnage historique. Le portrait de ce réformateur me parait largement déformer la réalité car on découvre dans l'album un religieux hypocrite, comploteur et parfois sadique.



Théodore de Bèze était surtout un noble français fasciné par la religion et par Calvin, et il lui a d'ailleurs succédé à Genève comme chef du mouvement réformateur. On peut encore aujourd'hui voir sa statue à Genève sur le fameux mur et ce personnage a surtout été un négociateur habile. Il avait plutôt l'art du compromis et il laisse le souvenir d'un théologien au charisme discret. Bon, les guerres de religion sont oubliées depuis longtemps et je pense que les protestants n'en voudront pas trop à François Dermaut pour sa fantaisie.  Cool



Dernière édition par Raymond le Dim 11 Mai - 18:04, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Raymond, nous pardonnerons effectivement cette "dérive" au nom de l'amitié franco-suisse.

Raymond

avatar
Admin
En fait, on retrouve dans Malefosse le même type d'ennemis que pour la série mère. Les premiers volumes des Chemins de Malefosse, nous font découvrir une séduisante jeune femme (la dangereuse Pernette) et un religieux sadique (le moine Louvel) qui s'acharnent à obtenir la mort du futur Henri IV.



Si les personnages principaux (Pritz et Gunther) sont parfois un peu ternes, les personnages secondaires sont en revanche plein de caractère. C'est un des charmes de la série.



Dernière édition par Raymond le Dim 29 Mar - 10:57, édité 2 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Parmi les nombreux personnages secondaires des Chemins de Malefosse, il y a deux moines un peu paillards qui l'on apperçoit brièvement dans plusieurs albums (on ne trouve généralement pas plus qu'une à deux vignettes).



Ce sont évidemment les portraits de Bardet (voir ici ) et Dermaut (voir ici ) qui, à la manière d'Hitchcock dans ses films, aiment faire de petites apparitions dans leurs histoires.   Smile



Dernière édition par Raymond le Dim 11 Mai - 18:05, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Je n'ai pas tout dit sur les Chemins de Malefosse !

Le véritable héros de la série, à la réflexion, c'est le roi Henri IV. Les auteurs nous révélent un personnage assez complexe, souvent rusé et parfois naïf, que les deux mercenaires doivent constamment protéger de divers complots et attentats. Il se montre bien sûr digne de son surnom de "Vert Galant", et presque chaque album nous montre le souverain en position galante (pour ne pas dite pornographique). Que les femmes soient jeunes ou vieilles, belles ou moches, il est toujours au "garde à vous" et n'a jamais besoin de Viagra.



Mais la série a aussi un intérêt historique. Elle se déroule entre les années 1589 et 1593, soit une époque où la France n'a plus de véritable souverain.  C'est ainsi que Dermaut et Bardet nous racontent tout simplement la lente et difficile accession d'Henri de Navarre au trône royal.



Dernière édition par Raymond le Dim 11 Mai - 18:07, édité 1 fois

http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
ActuaBD a fait une interview de François Dermaut. Voilà une excellente occasion pour vous de découvrir ce dessinateur plutôt méconnu (il n'y a jamais eu de monographie qui lui soit consacrée Rolling Eyes ).


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Et pourtant quel talent !!

Il suffit de voir, dans un autre domaine, ce qu'il a réalisé dans les trois albums des "Souvenirs de Toussaint" scénarisés par Didier Convard.

Raymond

avatar
Admin
"Toussaint" est une très belle série ! Au fait, on annonce justement que François Dermaut va dessiner une nouvelle série du même genre, située dans la campagne française au XIXème siècle. Je regrette un peu qu'il abandonne Malefosse, mais cela va peut être lui donner une chance de percer dans le grand public avec une série de haut niveau. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Oui, cela peut être intéressant.

Mais, sauf erreur de ma part, il n'annonce pas qu'il abandonne Malefosse dans l'interview d'Actua Bd.

Raymond

avatar
Admin
Non, bien sûr, il n'en a pas l'intention ... mais il va dessiner autre chose ... puis continuer "Malefosse" à la manière de François Bourgeon ... c'est-à-dire TRES LENTEMENT ! Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Raymond, je te trouve un peu sévère avec François Bourgeon qui nous a quand même donné à lire dernièrement, avec "La Petite Fille Bois-Caïman", 2 albums à quatre mois d'intervalle.

Personnellement, un délai long d'élaboration d'un album ne me dérange absolument pas si la qualité est au rendez-vous.

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Des nouvelles de François Dermaut. Cool


http://www.actuabd.com/Francois-Dermaut-J-ai-demande-a

Raymond

avatar
Admin
Merci ! Les interviews de François Dermaut sont très rares. pouce


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://bdzoom.com/73655/patrimoine/le-vecu-des-%c2%ab-chemins-de-malefosse-%c2%bb%e2%80%a6/

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://bdzoom.com/73915/patrimoine/francois-dermaut-dessinateur-historique%e2%80%a6/

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Raymond

avatar
Admin
Je me demande pourquoi le 3ème tome de Malefosse ne parait pas. Cela commence à faire long !   Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Tout simplement, parce qu'il a plusieurs travaux en cours (cf. l'article de Gilles Ratier que tu as pu lire au post 18 daté du 29 avril).

De plus, il n'a jamais été  un "stakhanoviste" du dessin.

Erik A

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Raymond a écrit:une série intitulée Les chemins de Malefosse, dessinée par Dermaut et scénarisée par Daniel Bardet. Elle est relativement connue mais n'a jamais rencontré un immense succès, peut être parce que Bardet n'est pas un grand scénariste (à mon avis).

Raymond, il faut savoir que les quatre premiers tomes de la série se sont quand même vendus à plusieurs centaines de milliers d'exemplaires. J'en atteste, j'ai vu les relévés chez Daniel il y a plus de 20 ans et les trois premiers, hors France Loisirs dépassaient à cette époque allégrement les 240 000 exemplaires. Alors je veux bien que Dan ne soit pas ce qu'il est convenu d'appeler un "grand" scénariste dans l’absolu (c'est un avis qui peut s'entendre et que d'ailleurs je partage) ni que ce soit un "immense" succès, mais alors qu'est ce que c'est ?

Actuellement les titres dessinés par Brice se vendent à la sortie autour des 12/15 000 ex. ce qui demeure honorable aussi. Sur la durée et par les temps qui courent, c'est plutôt bien.

http://erikarnoux.blogspot.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Excellente dédicace. Cool


Raymond

avatar
Admin
Apparemment, François Dermaut commence maintenant une autre série (Rosa) qui n'est plus vraiment historique. C'est bien dommage. Rolling Eyes

A propos de Rosa, on peut voir quelques infos sur cette page :

http://lectraymond.forumactif.com/t1223-les-nouveaux-albums-de-2015


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
La bonne surprise (et la jubilation) de ce week-end, c'est la lecture du tome 1 de Rosa, la nouvelle oeuvre historique de François Dermaut !




Cela se passe au XIXème siècle, dans la campagne de Normandie, et l'histoire racontée est plutôt polissonne. Rosa est mariée à un homme plus âgé et malade, et elle n'a pas les moyens de lui payer des soins médicaux. Pour y parvenir, elle va accepter de se soumettre à un concours idiot imaginé par une bande de pochards, qui consiste à choisir l'homme ayant les meilleures capacités sexuelles parmi une dizaine de candidats (je vous laisse deviner comment).



Un tel résumé évoquerait plutôt à priori un récit érotico-pornographique, mais c'est un scénario bien différent qu'ont créé François Dermaut et son scénariste Bernard Olivier. Plutôt que de dessiner une suite de situations scabreuses, les auteurs préfèrent en effet imaginer la psychologie de chacun de leurs personnages, et raconter les conflits d'intérêt (et de pouvoir) qui se cachent derrière le concours. Rosa devient ainsi une comédie de mœurs, assez proche des nouvelles campagnardes de Guy de Maupassant, et chaque rencontre "amoureuse" y est présentée avec finesse et sans exhibitionnisme inutile. Par ailleurs, les nombreux détails véristes imaginés par le scénariste apportent à cette intrigue une certaine crédibilité. On peut même dire qu'un certain suspense psychologique (qui sera l'élu) s'installe à la longue, et on a vraiment envie de connaître la suite en arrivant à la fin de tome 1.  Very Happy

Bref, j'ai été bluffé par cette histoire dont je n'attendais en fait pas grand chose. Elle est de plus dessinée par un François Dermaut qui semble être au sommet de ses moyens (même s'il a connu des ennuis de santé).  L'artiste maîtrise avec habileté la technique de couleur directe et nous propose un défilé de trognes paysannes à la fois réaliste et ironique (à la manière d'un certain Sergio Leone) qui renforce l'intelligence caustique de cette intrigue.

Sans mentir, Rosa est un des meilleurs albums de ce début d'année !   pouce


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum