Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Arno 1 : le Pique Rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Arno 1 : le Pique Rouge le Mer 28 Oct - 21:22

rbo

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
La premier édition Arno Pique Rouge






Dépot légal 01/1984
ISBN 2-7234-0416-1





Voila une édition du club France loisir,Paris
avec l'autorisation des éditeurs Jacques Glénât






Dépot légal 11/1984
ISBN 2-7242-2242-3

Voila Arno le pique pique rouge qui a été tiré pour l'édition glénat pour le club France loisir.
Pour quoi avoir refait pratiquement la même couverture?

2 Re: Arno 1 : le Pique Rouge le Mer 28 Oct - 23:42

Raymond

avatar
Admin
Je ne suis pas un acheteur des livres de France Loisir, mais il est assez habituel que cet éditeur reprenne les couvertures originales des albums. Après tout, c'est ce qui lui demande le moins de travail. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

3 Re: Arno 1 : le Pique Rouge le Ven 30 Oct - 18:48

Raymond

avatar
Admin
Sinon ... je me suis permis de changer le titre du topic, rbo, car je pense que l'on va reparler une fois de cet album.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

4 Re: Arno 1 : le Pique Rouge le Ven 30 Oct - 19:33

rbo

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
oui okai très bonne idée

5 Re: Arno 1 : le Pique Rouge le Ven 26 Avr - 9:10

maximus

avatar
compagnon
compagnon
quel superbe album!!! ma mère m'avait offert l'édition france-loisirs que j'ai lu et relu un nombre incalculable de fois. cet album (avec le dernier spartiate) m'a rendu accro à la bd historique et à l'histoire. et de plus, je suis devenu fan de juillard par la même occasion.
scénario, dessin tout concours à faire de cet album un must.

6 Re: Arno 1 : le Pique Rouge le Ven 26 Avr - 12:25

Raymond

avatar
Admin
Je réalise que je n'ai pas fait de présentation circonstanciée de cet album.

Pour ma part, je préfère les deux albums qui suivent, car j'y trouve une plus grande maturité graphique. Ceci dit, les 3 albums dessinés par Juillard sont des musts.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

7 Re: Arno 1 : le Pique Rouge le Sam 27 Avr - 9:13

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Je suis d'accord avec toi Raymond!L'oeil de Kéops et Le puits Nubien sont de véritables chefs d'oeuvre, tant graphiques que scénaristiques. J'ai ausssi un faible pour l'Ogresse, un scénario cruel et passionnant, comme Martin savait si bioen les écrire.

http://alixmag.canalblog.com/

8 Re: Arno 1 : le Pique Rouge le Sam 27 Avr - 11:56

comte lanza


alixophile
alixophile
Sur le Pique rouge, c'est un album qui est un peu loin dans ma mémoire.
Je n'avais pas accroché pour deux ou trois raisons.
L'une d'entre elles est une sorte de naïveté dans la position de principe: la conquête de Venise par les troupes françaises de Bonaparte , en 1797, qui sert de départ à l'histoire, est présentée d'un point de vue exclusivement français, les Vénitiens nostalgiques de leur gouvernement abattu ne peuvent être que de dangereux comploteurs minoritaires, ennemis du "progrès". Ce point de vue est évidemment très éloigné de l'objectivité historique.
Enfin, du point de vue strictement factuel, signalons que Bonaparte qu'on voit se promener en gondole au début du récit, après l'occupation de la Ville, n'entra pas à Venise en 1797.
Sa première et seule visite de Venise se situe bien plus tard, devenu empereur des Français et roi d'Italie (visite vers 1809 je crois).

9 Re: Arno 1 : le Pique Rouge le Dim 28 Avr - 11:30

Raymond

avatar
Admin
J'ignorais ce détail sur Napoléon et Venise. Je suppose toutefois que peu de lecteurs l'ont remarquée. Very Happy

Rappelons pour l'occasion que Jacques Martin s'est souvent permis certaines libertés par rapport à l'exactitude historique. Il faisait de la BD de divertissement et n'était pas aussi pointilleux que certains scénaristes actuels.

A cet égard, notons que l'invention du "Pique Rouge", organisation secrète dont les ramifications s'étendent sur toute la planète (y compris dans la toute jeune Amérique) est une autre liberté qu'il s'est octroyé par rapport à la vraisemblance historique. C'est une excellente idée de romancier, mais cette organisation est au fond bien peu vraisemblable. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

10 Re: Arno 1 : le Pique Rouge le Dim 28 Sep - 20:31

adrianstork

avatar
alixophile
alixophile
Je ne connaissais pas du tout cette bd avant de trouver une édition 3 albums. La couverture m'avait attiré et le nom des deux collaborateurs étaient prestigieux. Hélas, j'allais déchanter, car si le premier mêlait histoire (je m'intéresse à la période du premier empire tout en détestant froidement le petit caporal) et sociétés secrètes (une autre de mes marottes), les deux suivants s'embourbaient dans un récit fantasque (il ne se passe strictement rien de trépident et les Piques rouges qui formaient la ligne rouge du précédent récit sont totalement oubliés au final), érotique graveleux (les plans présentant les parties intimes exposés de Tara abondent, notamment au moment où son pagne est fauché par une balle), nunuche (relisez sans rire les phylactères où Arno parle de sa première égérie, qu'il oublie vite après s'être satisfait de sa soeur) et où la réalité historique, pertinente chez Alix, ne semble plus intéresser son auteur. Si le final anglais relève le niveau, on tombe dans un manichéisme de moins en moins subtil tombant profondément dans le puits de la vulgarité (le méchant anglais et son droit de cuissage, Jane qui se soulage sur le cadavre...). Ce dernier exemple entre parenthèses est amplement justifié mais étonne par le crayon de Julliard et le scénario de Jacques Martin.
J'ai l'impression que Jacques Martin a voulu concurrencer son propre disciple auteur de Vasco en proposant un autre héros italien (notez les noms), mais ce dernier projet ne restera pas dans les annales, et c'est bien dommage tant la culture de Jacques Martin est immense.

11 Re: Arno 1 : le Pique Rouge le Dim 28 Sep - 21:05

Raymond

avatar
Admin
Voilà un jugement bien sévère !   Shocked

Alors que le premier album, qui présente les personnages et le contexte, peut effectivement être considéré comme moyen, les deux suivants me semblent au contraire atteindre un niveau exceptionnel. Bien sûr, l'action n'y est pas toujours trépidante et l'intérêt se tourne plutôt vers la découverte d'une Egypte encore mal connue des occidentaux (c'était l'époque des premiers archéologues). Jacques Martin raconte il est vrai d'une manière assez superficielle la campagne d'Egypte de Napoléon, mais c'est pour mieux se focaliser sur son personnage, qui vit une découverte assez réaliste de l'Orient.

Contrairement à toi, je trouve que ces premiers albums d'Arno sont fascinants, en partîculier L'Œil de Khéops et le Puit Nubien qui sont des réussites indiscutables.  Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

12 Re: Arno 1 : le Pique Rouge le Dim 28 Sep - 21:13

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Absolument Raymond,  ces albums sont des chefs d'œuvre..c'est rare de lire d'ailleurs de tels propos sur ce dyptique .....

http://alixmag.canalblog.com/

13 Re: Arno 1 : le Pique Rouge le Lun 29 Sep - 0:37

Erik A

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Il faut replacer un peu le débat, ces albums datent d'une période précise, à savoir le lancement de la collection Vécu. André qui réalisait avec Cothias les "7 vies" en parallèle a été je crois heureux de travailler avec Martin, même si l'idylle n'a pas duré. En ce qui concerne la "vulgarité" ou le sexe, il faut se souvenir aussi qu'il n'y avait pas de censure particulière chez Glénat, que c'était même la norme de sexuer un peu la BD, d'où le fait que Martin se lâche aussi pas mal.

André de mémoire (on en avait parlé ensemble une fois, lors d'une tournée/dédicaces dans le midi où le hasard des dates nous avait réunis tous les deux sur trois dates en même temps) et comme il le faisait avec les scénarios de Patrick d'ailleurs, a pris pas mal de libertés narratives sans suivre aveuglément les crayonnés proposés par Martin... il est très possible que ça ait déplu au Maître, mais JM avait de l'admiration pour Juillard, qui avait suffisamment de talent déjà pour ne pas avoir à se sentir étranglé par un carcan trop restrictif l’empêchant de donner sa vision des choses alors que les autres dessinateurs qui travaillaient dans l'univers Martin étaient tous pétris de respect et n'auraient pas osé prendre la moindre liberté en s'écartant un tant soit peu du canevas proposé, que dis-je imposé, par le patron... Juillard a ensuite été contraint de laisser tomber Arno, à mon grand regret, pour se consacrer aux 7 vies qui décollaient vraiment et dont il fallait assurer le suivi...



Dernière édition par Erik A le Lun 29 Sep - 9:12, édité 1 fois

http://erikarnoux.blogspot.com

14 Re: Arno 1 : le Pique Rouge le Lun 29 Sep - 7:33

adrianstork

avatar
alixophile
alixophile
Je suis d accord, j ai decouvert cette BD en 2014 pour la premiere fois, et malgre mon amour pour Alix, Lefranc et les autres, je n ai pas du tout aime les tomes 2 et 3, et je me suis meme ennuye. Il y avait pourtant un potentiel qui n a pas ete exploite (Vasco 1 -Arno 0)

15 Re: Arno 1 : le Pique Rouge le Dim 15 Fév - 20:04

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

16 Re: Arno 1 : le Pique Rouge le Mer 24 Fév - 19:24

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

17 Re: Arno 1 : le Pique Rouge le Mer 24 Fév - 20:01

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
superbe!

http://alixmag.canalblog.com/

18 Re: Arno 1 : le Pique Rouge le Dim 28 Fév - 17:15

Erik A

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Très belle page que j'ai eue en main d'ailleurs, je venais d'arriver chez Vécu au même moment et on pouvait regarder dans les tiroirs. Il me semble aussi que l'album existe en collection Trait pour Trait, en noir et blanc et grand format.

http://erikarnoux.blogspot.com

19 Re: Arno 1 : le Pique Rouge le Sam 2 Avr - 9:05

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum