Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Quai des Bulles 2009 à Saint Malo, bref compte rendu.

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Jacky-Charles


license ès BD
license ès BD
Ayant déjà dû faire l'impasse sur l'édition 2008, pour cause de "Martinades" à Versailles - ce que je ne regrette pas ! - je me voyais encore obligé de renoncer à l'édition 2009 en raison d'un emploi du temps compliqué, en plus de mon absence forcée à Bruges. Heureusement, j'ai pu disposer de quelques heures pour une agréable visite.

Toutefois, je n'ai pu me rendre à l'évènement-phare de cette année, à savoir la visite d'Albert Uderzo pour les 50 ans d'Astérix. J'avais déjà loupé sa naissance à l'époque, les premiers numéros de "Pilote" ne m'ayant pas convaincu ! Le grand Albert a croqué ses personnages devant 700 spectateurs, dont 300 enfants, tandis que le comédien Roger Carel, la voix d'Astérix dans les dessins animés, commentait. Pour finir, Uderzo a donné ses dessins aux écoles de la ville ( compte-rendu de Ouest-France ). Je me rattraperai avec l'exposition de ses planches : "La passion magique", qui durera jusqu'au 15 novembre.

J'en viens à ce que j'ai pu voir. Dans le hall des éditeurs, c'est la cohue, comme d'habitude, en particulier autour des stands où l'on dédicace, car la place est souvent mesurée. A part le stand des éditions Albert-René, où c'est le tout-Astérix, et qui figure une maison gauloise, les autres semblent avoir fait le service minimum pour la présentation : la faute à la crise ? Seul le stand de Glénat, qui fête ses 40 ans d'édition, est toujours chic d'une année sur l'autre. Heureusement, les albums ne manquent nulle part.
Pourtant, quelques petits éditeurs peu connus n'attirent pas grand monde ; c'est parfois dommage, mais on ne peut s'intéresser à tout. Les vendeurs de livres d'occasion attirent aussi des amateurs.
Quand je traverse la rue pour passer aux expositions, la pluie a fait place au soleil.

Les expositions : je ne le cache pas, je viens surtout pour elles ( on peut se procurer les albums ailleurs ), car elles sont toujours intéressantes et bien présentées.

Boucq : l'un des dessinateurs les plus doués du moment, par son trait caractéristique, sa verve satirique et son humour parfois très très noir. On trouve ici des planches extraites de 4 séries:
Bouncer : le héros de western manchot, dans des histoires à la fois réalistes et picaresques.
Les aventures de la Mort et de Lao-Tseu ( ce dernier, pour ceux qui ne sauraient pas, étant un cochon ) : complètement délirant et d'une logique imparable.
Jérôme Moucherot : encore plus délirant si c'est possible ! Voilà un assureur comme on en voudrait tous les jours, à condition de ne pas se trouver dans les mêmes endroits que lui.
Janitor : retour au réalisme pour des histoires à suspense.

Camille Jourdy ( c'est une dame ) nous emmène dans un quotidien étrange avec les histoires farfelues de Séraphine ou de Rosalie Blum, bien mises en valeur par des couleurs à l'aquarelle pleines de fraîcheur et de finesse.

Les fleurs de Tchernobyl : un impressionnant reportage dessiné par 2 auteurs, Gildas Chasseboeuf et Emmanuel Lepage, qui ont résidé 15 jours en mai 2008 à quelques kilomètres du "monstre".

Martha Jane Cannary ( 1852/1903 ). Comment, vous ne connaissez pas ? Et Calamity Jane, ça vous parle mieux ? Donc, c'est elle, mise en scène par Matthieu Blandin et Christian Perrisson, dans un western à la fois intimiste et dynamique, un savoureux portrait d'un femme libre, au destin incroyable et loin des clichés.

Souvenirs de films : 50 dessinateurs ont réalisé 54 affiches, celles de leur film préféré, et qui n'ont rien à voir avec l'affiche originale. Entre autres, Boucq, Coyote, Dany, René Hausman, Hermann, se sont prêtés au jeu, ce qui nous permet de voir M. Hulot ( celui de Jacques Tati ! ) voisiner avec Spartacus, Tadzio, de "Mort à Venise", observer "La planète des singes"... Et si je vous dit que Coyote ( Litteul Kévin ) a choisi d'illustrer "Easy Rider", est-ce vraiment une surprise ? On voit donc aussi "La guerre des boutons" vue par Jouannigot, "Le péril jeune" selon Gibrat, "Les vacances de M. Hulot" par Joub, etc, etc...

Jacques Glénat, 40 ans d'édition : c'est non seulement le plus grand stand du hall des éditeurs, et l'un des mieux pourvus en dédicaces, mais aussi la plus grande salle d'exposition. Il fallait bien ça : toutes les revues, des planches de tous les dessinateurs sont là, qu'il est impossible de citer tous, au risque d'en oublier et de faire des jaloux.

Il y a de plus mauvaises journées ! J'y serai bien resté plus longtemps et je ne suis sans doute pas le seul !

Raymond

Raymond
Admin
Merci de ce résumé, Jacky-Charles. Merci surtout d'avoir signalé 2 BD récentes qui me paraissent importantes et que j'ai envie de souligner ici.

Rosalie Blum, d'abord, de Camille Jourdy, est un petit chef d'oeuvre. Cette mini-série en 3 tomes est pleine de délicatesse aussi bien sur le plan psychologique et graphique. Le style est très éloigné de la ligne claire, avec un dessin qui parait au premier regard proche de l'esquisse, mais il y a en fait un très grand rafinement dans la mise en page et les couleurs. C'est une des bonnes surprises de l'année 2009.

Martha Jane Cannary ensuite pourrait mériter le même commentairee, à ceci près que le livre n'est pas en couleur. Deux tomes sont parus et je n'ai lu pour l'instant que le premier. L'histoire est plus "forte" que Rosalie Blum, car c'est la véritable histoire de Calamity Jane (un peu adaptée bien sûr) et c'est passionnant comme un roman.

Sinon, il y a peu de festivals qui offrent plusieurs expositions intéressantes. Même Sierre dans ses bonnes années n'en offrait pas plus que 2 ou 3. "Quai des Bulles" semble donc être une bonne adresse,


_________________
Et toujours ... Quai des Bulles 2009 à Saint Malo, bref compte rendu. Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Jacky-Charles


license ès BD
license ès BD
Et encore, faute de temps, je n'ai pas pu voir et donc vous parler des films, des débats, des expositions de figurines, des "Contes à Bulles" ( une histoire racontée devant le public simultanément par un conteur, un musicien et un dessinateur dont les dessins paraissent sur un écran au fur et à mesure qu'il les réalise ) et des "Jeunes talents" prometteurs : que les amateurs se rassurent, la relève est assurée !
En 3 jours, il y a eu plus de 30 000 entrées.
En 2010, le Quai des Bulles fêtera son 30° anniversaire, et il aura lieu les 8,9 et 10 octobre.

Invité


Invité
Un grand merci Jacky-Charles pour ton compte-rendu que je n'ai pas pu lire plus tôt en raison de mes problèmes informatiques actuelles. Quai des Bulles 2009 à Saint Malo, bref compte rendu. 611958

Je suis heureux que tu ais pu finalement t'y rendre et évoquer les temps forts de ce salon pour nous tous. Quai des Bulles 2009 à Saint Malo, bref compte rendu. 419400

Jacky-Charles


license ès BD
license ès BD
Petit complément à mon compte-rendu du Quai des Bulles.

Non, le Quai des Bulles n'est pas tout à fait terminé ! Il me restait à voir l'exposition consacrée à Uderzo, "La passion magique", et à vous en parler.
Pour ceux qui connaissent Saint-Malo, cette exposition se trouve dans la Tour Bidouane, l'une des tours des remparts. Sur 3 niveaux, les dessins sont classés par ordre chronologique.

Les premiers dessins datent de 1944 et 1945. On y voit une scène de vélo-taxi très inspirée par Dubout, quelques essais des années 1940, dont un "Petit Poucet", et une première BD ( une seule page, dommage ) : "Flamberge, gentilhomme gascon", qui lorgne du côté du Capitaine Fracasse. Puis, daté de 1947, un pastiche de Tarzan : "Zidore, l'homme macaque". Ces deux derniers préfigurent Astérix.

Au fur et à mesure que l'inspiration devient plus personnelle, on assiste à la progression du dessinateur en quelques planches sur un court laps de temps : à 22 ans, une scène réaliste nous fait comprendre que tout Uderzo est déjà là par sa maîtrise des mouvements, des volumes et du noir et blanc, ainsi qu'à sa passion pour représenter les chevaux et les automobiles. Cette maîtrise ne se démentira plus par la suite.

Suivent quelques illustrations d'un personnage dont je n'avais jamais entendu parler : "Bill Blanchart", un aventurier, ainsi qu'une planche d'un récit publicitaire pour le "Pétrole Hahn" : "La famille Cokalane", que je me souviens avoir vu dans Tintin à la fin des années 50.

J'ai également retrouvé avec plaisir une planche ( une seule, hélas ! ) d'une série dont on ne parle plus jamais et qui n'a pas été publiée en album à ma connaissance : "Benjamin et Benjamine", publiée dans l'hebdo "Benjamin" à la fin des années 50 également ; je crois qu'il n'y a eu que trois histoires dessinées par Uderzo sur des scénarios de Goscinny, dont "Le Grand Boudtchou" que l'on voit ici, et "Pigeon vole", des monuments de rigolade !

Après ça, on retrouve des personnages nettement plus connus : Belloy, Jehan Pistolet, avec un comparse qui ressemble furieusement à Goscinny, les premières ébauches d'un Oumpah Pah plus juvénile et moins musclé, Clairette, dont on a parlé récemment sur ce forum, Tanguy et Laverdure, dont on assiste aux premiers exploits... à l'école primaire, et le second présentant ( plus tard ) une vue de profil évoquant étrangement son auteur, et, bien entendu, Astérix et compagnie.

Notre Gaulois national est représenté sous toutes les coutures avec sa fine équipe, et même en relief : outre le village gaulois, on trouve une fameuse scène de bagarre, en couleurs et sans couleurs. Toutes les figurines éditées sont d'ailleurs réunies dans une vitrine. Uderzo rend hommage à Carl Banks, le créateur de Picsou, pour lequel il semble avoir beaucoup d'admiration. Un tableau est consacré aux personnages connus de notre époque qui se sont fait caricaturer au fil des albums. Il ne manque même pas la marmite de Panoramix, dans laquelle on a fait des prélèvements à des fins d'analyse, pour essayer de reconstituer la recette de la potion magique. Si, si, je vous le jure, je l'ai vu !

Je regrette évidemment de ne pas pouvoir vous présenter d'illustrations, mais si cette exposition vient près de chez vous, surtout, ne la ratez pas ! En attendant, elle est ici jusqu'au 15 novembre inclus, et c'est gratuit.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum