Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

-20%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 20% sur la barre de son Sony HT-SD35 2.1
199.99 € 249.99 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas  Message [Page 7 sur 8]

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
La couverture faisant dialoguer vue de rizières et dragon du Lotus Bleu est très belle.

http://www.marchenriarfeux.net

Raymond

Raymond
Admin
Oui …  Tintin c'est l'aventure est un journal de grande classe, au contenu très chic et très intelligent. il n'y a pas  de doute.

Mais tout cela est-il vraiment nécessaire ? Il y déjà tellement d'ouvrages et d'articles publiés sur Tintin.  Wink

Pour ma part, je ne l'achète pas, bien que je sois très tintinophile (j'achète par exemple le très coûteux "Feuilleton Intégral").


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 7 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin
Moulinsart SA a fait preuve une fois de plus de son manque d'humour !

Un citoyen espagnol vivant à Barcelone vient de se déclarer "consul honoraire de Syldavie", et il a mis autour de son cou la "médaille de l'ordre du Pélican".

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 7 Consul11

Moulinsart SA a réagi de façon juridique, comme d'habitude, en y voyant une recherche de profit. ActuaBD vous en dira plus :

https://www.actuabd.com/+Un-citoyen-espagnol-s-autoproclame-consul-honoraire-de-Syldavie-Moulinsart-le+



Dernière édition par Raymond le Sam 15 Aoû - 9:30, édité 1 fois


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 7 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin
A son tour, BDZoom dit du bien du dernier Tintin c'est l'aventure.

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 7 Tintin24

Pour ma part, je préfère acheter des albums ! Very Happy

http://bdzoom.com/158172/actualites/est-ce-tintin-pour-l%e2%80%99aventure/


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 7 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

sylvain-

sylvain-
grand maître
grand maître
+1 !

sylvain-

sylvain-
grand maître
grand maître
je ne sais pas si il à deja été fait mention de cette publication (récente ?) en tout cas je ne l'avais pas vu en librairie depuis aujourdhui:

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 7 9791096119325_herge_cover-360a3

numéro très intéressant, pas trop intellectualisant, richement illustré, avec des interview de Pierre Assouline, Numa Sadoul, Benoît Peeters + qq premières interviews, dans les années 1930 d'hergé lui-même - Le magasine suit l'évolution chronologique de la carrière d'Hergé depuis le XXéme, jusqu'au années 70-80, le journal de Tintin, l'abbé Wallez, l'épisode du "soir volé" avec Raymond De Becker, le rôle par trop méconnu de Jacques Van Melkebeke dans l'oeuvre d'Hergé etc.. etc.. il visite également différents aspects du personnage - je conseille vivement!

le numéro HORS-SERIE N.4 sur Rahan / Lécureux - André Chéret m'avait deja beaucoup plu

un numéro d'ailleurs que m'avait gracieusement procuré  eleanore-clo (qu'elle en soit à nouveau remerciée)

l'article sur Actua BD:
https://www.actuabd.com/Les-Cahiers-de-la-BD-Herge-demasque

Raymond

Raymond
Admin
J'ai signalé ce numéro spécial dans ce sujet :

http://lectraymond.forumactif.com/t1495p75-les-nouveaux-cahiers-de-la-bd

Je pense l'acheter mais je ne l'ai pas encore fait. Tu confirme en tout cas mon impression que ce numéro doit être intéressant. Wink


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 7 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin
Les Bijoux de la Castafiore vont être adaptés au cinéma, et le metteur en scène sera Patrice Leconte !

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 7 Bijoux12

L'information semble assez sérieuse !

http://www.9emeart.fr/post/news/franco-belge/tintin-les-bijoux-de-la-castafiore-prochainement-adapte-au-cinema-11978

J'avais vu pour ma part l'adaptation théâtrale qui avait été faite il y a une vingtaine d'années de cet album, et c'était une réussite totale. Il est vrai qu'à la base, le scénario est très subtil. Cool


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 7 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

sylvain-

sylvain-
grand maître
grand maître
comme dit l'article l'adaptation est à priori adéquat car cet album (outre qu'il soit très bon) est aussi un huit-clos.

et Patrick Leconte derrière la caméra, pourquoi pas ?
reste le choix des acteurs..

Raymond

Raymond
Admin
ActuaBD confirme cette information d'un film qui serait tourné par Patrice Leconte !

https://www.actuabd.com/Tintin-sous-la-camera-de-Patrice-Leconte

Quant à savoir si ce sera bien, tout dépend de l'intelligence (et la finesse) des acteurs et du cinéaste. La pièce de théâtre que j'avais vu il y a 20 ans fonctionnait parfaitement, mais il est hélas très facile de saboter le film en montrant une interprétation vulgaire de cette histoire.


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 7 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Hum ! J'avoue ne pas aimer ces transpositions d'univers graphiques à la visualisé cinématographique. Patrice Leconte a beaucoup de talent et je suis certain qu'il écrira une mise en scène et inventera une direction d'acteurs judicieuses, mais voir incarner Bianca Castafiore, le capitaine Haddock, le Professeur Tournesol, Nestor et les autres par des comédiens, aussi brillants soient-ils, me met a priori mal à l'aise car j'ai le sentiment que quelle que soit l'excellence de la réalisation, elle sera en porte à faux, l'essentiel me manquant : l'univers graphique et chromatique de Hergé.

J'espère cependant que le résultat me fera changer d'avis, car j'irai bien sûr voir le film, mais tel est mon sentiment de réaction spontanée à l'annonce de cette nouvelle. Question Question Question

http://www.marchenriarfeux.net

Raymond

Raymond
Admin
Pour ma part, j'ai un souvenir émerveillé de la pièce de théâtre qui avait circulé dans le monde francophone il y a une vingtaine d'années. Elle était drôle et subtile, et je suis donc certain que l'on peut faire du bon travail à partir du texte et du scénario qui existent. Mais avec le cinéma ... il faut bien sûr se méfier. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 7 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin
Nick Rodwell dément et traite de "fake new" ce projet d'adaptation cinématographique des "Bijoux de la Castafiore".   Rolling Eyes

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 7 Rodwel10

Bon ... il est vrai que Rodwell est bien placé pour savoir ! deso

ActuaBD commente ces propos :

https://www.actuabd.com/Tintin-par-Patrice-Leconte-Le-film-ne-se-fera-pas-affirme-Nick-Rodwell


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 7 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Syngonic

Syngonic
lecteur émérite
lecteur émérite
Raymond a écrit:Nick Rodwell dément et traite de "fake new" ce projet d'adaptation cinématographique des "Bijoux de la Castafiore".   Rolling Eyes

Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 7 Rodwel10

Bon ... il est vrai que Rodwell est bien placé pour savoir !    deso

ActuaBD commente ces propos :

https://www.actuabd.com/Tintin-par-Patrice-Leconte-Le-film-ne-se-fera-pas-affirme-Nick-Rodwell

Bah il est bien placé pour savoir, mais apparemment, il y aurait une possibilité que ça ne passe pas par lui, non ?
Enfin, j'y connais rien du tout, mais j'ai cru comprendre que pour avoir les droits de Tintin, il fallait désormais se tourner vers les Etats-Unis, donc est-ce qu'il n'y a pas un moyen pour Leconte de contourner Rodwell ? (ce qui pourrait d'ailleurs expliquer sa virulence)
Je n'en sais rien du tout, hein, je demande.

Perso, même si je préférerais largement voir le film de Peter Jackson avancer, ça m'intéresserait tout de même de voir cette adaptation se concrétiser (avec toutes les inquiétudes d'usage, bien sûr).

Raymond

Raymond
Admin
Oui, cela m'intéresserait aussi de voir un film de Leconte, parce que ce dernier ne ferait pas forcément un mauvais travail.

Quant au droit de reprendre Tintin dans un film, je n'en sais rien du tout. Il n'y a rien de tels que les juristes (qui se sont sûrement penchés là-dessus) pour rendre cela très compliqué. Wink


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 7 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Syngonic

Syngonic
lecteur émérite
lecteur émérite
L'avenir nous dira bien ce qu'il en est, mais j'ai quand même tendance à penser que Leconte n'aurait rien dit s'il était sûr de tomber sur une impasse. Je suppose donc que s'il en a parlé, c'est qu'il y a quand même des chances non négligeables (mais pas certaines) que le film se fasse...
Quant à Rodwell, je ne connaissais pas du tout ce type, mais j'avoue que sa virulence extrême me paraît un peu exagérée. Je conçois qu'il soit énervé si Leconte commence à raconter n'importe quoi, mais tout de même, j'ai un peu tendance à penser que ça ressemble au type un peu aigri, vexé d'être écarté des négociations, et qui essaie de se donner plus d'importance qu'il n'en a.

Mais bon, je n'ai absolument pas tous les éléments en main, et mon jugement est très certainement biaisé. Enfin, attendons de voir où l'avenir nous mènera !
Si seulement, ça pouvait booster Jackson pour nous sortir ENFIN son film ! ^^

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Pour ma part, j'ai un souvenir émerveillé de la pièce de théâtre qui avait circulé dans le monde francophone il y a une vingtaine d'années. Elle était drôle et subtile, et je suis donc certain que l'on peut faire du bon travail à partir du texte et du scénario qui existent. Mais avec le cinéma ... il faut bien sûr se méfier.  Rolling Eyes

J'aurais tendance à penser a priori que monter une pièce à partir d'un tel album a plus de chance d'être réussi grâce au jeu et aux conventions théâtrales. Il n'y a pas notamment cette pétition de principe du cinéma qui tient au fait que sauf dans le cas du cinéma d'animation il est fait d'images captées par des caméras ce qui crée à la projection, quelque soit le montage et l'introduction éventuelle d'effets spéciaux et d'images de synthèse, un pacte spontané de réalisme : ce que vous voyez existe vraiment.

Julien Gracq disait à propos des adaptations de romans, dans En lisant en écrivant que de ce point de vue le cinéma lui semble figer ce qui était du domaine de la fluidité imaginative. Le décor cristallise ce que l'esprit du lecteur imaginait, Julien Sorel est à jamais Gérard Philippe et tout à l'avenant. Seules les oeuvres cinématographiques qui recréent en profondeur l'oeuvre dont elles partent - je parle essentiellement des adaptations de grands romans de premier plan dans l'histoire littéraire - peuvent espérer éviter ce travers.

C'est sur cette base aussi que je pense le passage de la bande dessinée au cinéma d'autant plus périlleux ou peu souhaitable. s'il ne se veut qu'une illustration. Sauf si on assiste à une vraie recréation d'un univers déjà pétris de réalisme en lui-même : je songe en fait à Blueberry dont j'avais aimé le film éponyme suivi de la menton "l'expérience secrète" précisément parce qu'il proposait quelque chose d'à la fois cohérent avec la série mais entièrement nouveau, et que l'écart entre cinéma et bande dessinée était moindre car l'oeuvre de départ se situait justement dans une forme de réalisme fouillé. Alors que, par exemple il est impossible de transposer au cinéma l'univers de Tintin, comme l'ont prouvé les tentatives des années soixante ou celle de Spielberg (quels affreux visages il a composé dans sa tentative de sublimer le réalisme involontaire), sans parler des Astérix qui sont peut-être drôles mais cinématographiquement d'intérêt très secondaire. Sans les vedettes qui les animent, nul ne s'y serait intéressé.

Le seul film à ma connaissance bien sûr, à avoir réussi à transposer de façon remarquable un univers de bande dessinée en conservant son ambiance graphique très particulière relevant d'un réalisme totalement stylisé est l'adaptation des aventures d'Adèle Blanc Sec pr Luc Besson. Et pourtant je déteste d'ordinaire Luc Besson et son cinéma. Il paraît que le Valérian est réussi, mais je ne l'ai pas vu et ne puis pas en parler.

http://www.marchenriarfeux.net

Syngonic

Syngonic
lecteur émérite
lecteur émérite
Draculea a écrit:J'aurais tendance à penser a priori que monter une pièce à partir d'un tel album a plus de chance d'être réussi grâce au jeu et aux conventions théâtrales. Il n'y a pas notamment cette pétition de principe du cinéma qui tient au fait que sauf dans le cas du cinéma d'animation il est fait d'images captées par des caméras ce qui crée à la projection, quelque soit le montage et l'introduction éventuelle d'effets spéciaux et d'images de synthèse, un pacte spontané de réalisme : ce que vous voyez existe vraiment.

Julien Gracq disait à propos des adaptations de romans, dans En lisant en écrivant que de ce point de vue le cinéma lui semble figer ce qui était du domaine de la fluidité imaginative. Le décor cristallise ce que l'esprit du lecteur imaginait, Julien Sorel est à jamais Gérard Philippe et tout à l'avenant. Seules les oeuvres cinématographiques qui recréent en profondeur l'oeuvre dont elles partent - je parle essentiellement des adaptations de grands romans de premier plan dans l'histoire littéraire - peuvent espérer éviter ce travers.

C'est sur cette base aussi que je pense le passage de la bande dessinée au cinéma d'autant plus périlleux ou peu souhaitable. s'il ne se veut qu'une illustration. Sauf si on assiste à une vraie recréation d'un univers déjà pétris de réalisme en lui-même : je songe en fait à Blueberry dont j'avais aimé le film éponyme suivi de la menton "l'expérience secrète" précisément parce qu'il proposait quelque chose d'à la fois cohérent avec la série mais entièrement nouveau, et que l'écart entre cinéma et bande dessinée était moindre car l'oeuvre de départ se situait justement dans une forme de réalisme fouillé. Alors que, par exemple il est impossible de transposer au cinéma l'univers de Tintin, comme l'ont prouvé les tentatives des années soixante ou celle de Spielberg (quels affreux visages il a composé dans sa tentative de sublimer le réalisme involontaire), sans parler des Astérix qui sont peut-être drôles mais cinématographiquement d'intérêt très secondaire. Sans les vedettes qui les animent, nul ne s'y serait intéressé.

Le seul film à ma connaissance bien sûr, à avoir réussi à transposer de façon remarquable un univers de bande dessinée en conservant son ambiance graphique très particulière relevant d'un réalisme totalement stylisé est l'adaptation des aventures d'Adèle Blanc Sec pr Luc Besson. Et pourtant je déteste d'ordinaire Luc Besson et son cinéma. Il paraît que le Valérian est réussi, mais je ne l'ai pas vu et ne puis pas en parler.[/justify]

Si les visages du Tintin de Spielberg ne sont effectivement pas la plus grande réussite du film, je trouve tout de même que son film est une recréation magnifique et grandiose de l'univers d'Hergé. Personnellement, j'ai trouvé tout ce que j'attendais d'un bon Tintin et tout ce que j'y avais adoré étant jeune, évidemment gonflé avec un sens de l'action propre à Spielberg. On peut trouver ça too much, bien évidemment (on est dans le credo spielbergien : en faire trop, mais avec humour), mais je trouve que le film de Spielberg est une des meilleures adaptations de BD que j'ai vues. L'appropriation des codes de Tintin y est exemplaire.

Je pense tout de même qu'on pourrait citer un très grand nombre d'adaptations (de romans ou de BD) qui donneraient tort à Julien Gracq, même si ce qu'il dit est bien sûr loin d'être idiot. Merci, pour moi, l'adaptation n'entrave nullement la fluidité imaginative, elle la guide. Maintenant quand je lis Hercule Poirot, il a forcément le visage de David Suchet, mais le décor et les personnages qui l'entourent restent ma création propre. Pour Le Seigneur des anneaux, ce sont les personnages et les décors de Peter Jackson (et même la musique d'Howard Shore ^^) qui s'agitent dans ma tête, mais mon imagination en fait ce qu'elle veut, dans les moments où le texte et le film divergent. C'est "juste" une base dont l'imagination se saisit pour, à son tour, les recréer. Une recréation d'une recréation, en quelque sorte. Razz

Mais il est vrai que, pour obtenir une bonne adaptation cinématographique, il nous faut un véritable cinéaste derrière la caméra, quelqu'un qui a sa vision propre et ne se borne pas à copier sans imagination.
Après avoir dit ça, ça me fait bizarre de te rejoindre, mais effectivement, je trouve qu'Adèle Blanc-Sec est le meilleur Besson (le seul vraiment bon, en fait), pour les raisons que tu dis. Et Valérian est à mon avis son 2e meilleur film (tout le reste de sa filmo est quasiment à jeter).

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Oui, c'est vrai, il y a de notables exceptions et tu en cites une qui m'est particulièrement chère : Davis Suchet ! Il est Hercule Poirot comme nul avant lui ni depuis. J'ai vu récemment la version du Crime de l'Orient Express de Kenneth Branagh avec celui-ci dans le rôle de Poirot et c'set un parfait contresens à tout point de vue, déjà sur le plan de la physionomie et du vêtement. Ce que je disais ne relevait pas d'une doctrine absolue mais plutôt d'une impression générale qui connaît heureusement de nombreuses et lumineuses exceptions.

Quant au Tintin de Spielberg, je pense que sans les déformations des visages il aurait pu me plaire. Mais ces déformations des visages non, je n'arrive pas à les accueillir comme variations de la représentation des personnages. IL est toujours très délicat de passer d'un univers graphique à un univers cinématographique, bien plus que de faire vivre un roman de façon juste en le transposant à l'écran. A ce jour ma préférence va nettement à Adèle Blanc Sec que nous avons tous deux aimée dans sa version cinématographique. Very Happy

http://www.marchenriarfeux.net

Syngonic

Syngonic
lecteur émérite
lecteur émérite
Ah, l'Orient Express de Branagh, je l'ai beaucoup aimé en tant que pur film policier, parce qu'il a un bon rythme, une belle mise en scène, et un casting incroyable, surtout que mon petit coeur de fan de Johnny Depp était ultra-content de voir l'acteur revenir enfin dans un rôle sérieux !
Mais oui, si on le juge sur son rapport avec le livre de Christie, il est totalement à côté de la plaque. Au moins a-t-il le mérite de tenir debout indépendamment... Même si la meilleure adaptation d'Agatha Christie qui existe aujourd'hui, c'est A couteaux tirés.
Le seul détail, bien sûr, étant qu'il n'est pas adapté d'Agatha Christie... Laughing

Syngonic

Syngonic
lecteur émérite
lecteur émérite
Pour en revenir à Tintin, il semblerait que Leconte et Rodwell se soient réconciliés et que désormais, Moulinsart soit tout-à-fait partant pour le film de Leconte.
Resterait à voir avec Spielberg et la Paramount, apparemment.

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Donc si je te comprends bien, Syngonic, cela veut dire que le projet de Leconte serait n'aune part un fait authentique et d'autre part, finalement accepté par Moulinsart, de sorte que le film pourrait être tourné ?
S'agissant du Crime de l'Orient Express, tel que Kenneth Branagh l'a réalisé, si l'on me permet d'y revenir un instant, j'ai quand même été surpris par le pont de chemin de fer sur lequel est arrêté le convoi : il est typiquement américain et non européen. Poirot sur le toit du wagon, hum ! Connaissant notre bon vieil ami j'ai plus que des doutes sur cette éventualité. Johnny Depp en méchant est en effet excellent. Mais ma version préférée reste celle où figure David Suchet et pas qu'en raison de la présence de celui-ci. L'ensemble est d'une beauté et d'une justesse sans faute. Dans la version Branagh quelques péripéties comme le combat final sont peu nécessaires à mon avis car tellement convenues.

Allons, retournons faire nos gammes avant que Bianca Castafiore ne nous accuse de lire Agatha Christie au lieu de travailler ! Wink

http://www.marchenriarfeux.net

Syngonic

Syngonic
lecteur émérite
lecteur émérite
Alors c'est sûr que le projet de Leconte est un projet authentique. Ensuite, il semblerait qu'il en ait parlé un peu trop vite, car il n'avait pas alors consulté Moulinsart. Mais d'après ce que j'ai lu dans mes actualités google (mais je ne garantis pas la fiabilité des sources), visiblement, Rodwell et Leconte ont été en contact, et cela se serait bien passé, puisque visiblement, Rodwell aurait accepté de chapeauter le projet de Leconte.
Après, on peut attendre que la nouvelle soit relayée sur les sites spécialisés en BD et en cinéma pour voir si c'est une nouvelle authentique.

Pour Poirot, nous sommes évidemment d'accord sur le fait que la version du Crime de l'Orient-Express avec David Suchet reste LA référence absolue ! Simplement, je trouve que le Branagh constitue un excellent divertissement et un beau film, même si, malheureusement, il est une mauvaise adaptation et que la reconstitution est très fantaisiste (en même temps, on est chez Branagh).

Raymond

Raymond
Admin
On annonce maintenant les Bijoux de la Castafiore en feuilleton radiophonique.

https://www.actuabd.com/+Tintin-et-les-Bijoux-de-la-Castafiore-d-Herge-en-feuilleton-radiophonique-sur+

Cela va commencer le 26 octobre sur France Culture ! Wink


_________________
Et toujours ... Trouvailles autour de Tintin (deuxième partie) - Page 7 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

sylvain-

sylvain-
grand maître
grand maître
ils font de très bonnes adaptations en général ! A suivre..

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 7 sur 8]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum