Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La rançon

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas  Message [Page 5 sur 8]

101La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Jeu 10 Sep - 14:15

dakota68


alixophile
alixophile
d’après la représentante
Ils ont eu du retard à l'impression
A la date d'hier les jaquettes étaient ou venaient de partir d'Espagne.

102La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Jeu 10 Sep - 16:33

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage
Quoi! La jaquette n’est pas sortie en même temps que l’album! C’est vraiment trop nul!

http://alixmag.canalblog.com/

103La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Jeu 10 Sep - 17:32

Raymond

Raymond
Admin
Il faudra acheter deux fois l'album ? Wink


_________________
Et toujours ... La rançon - Page 5 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

104La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Jeu 10 Sep - 19:34

Tarmac

Tarmac
grand maître
grand maître
Dans le prolongement du dessin magnifique de Régric, les couleurs de Bruno Wesel sont comme toujours superbes, particulièrement dans cet album pouce
La rançon - Page 5 Lr10

105La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Ven 11 Sep - 5:56

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
J'ai presque achevé ma lecture de cet album et comme eleanore-clo, je dois dire que la découverte de cet album est pour moi un grand plaisir. j'aime beaucoup cette alternance entre pages sud-africaines de grande lumière et scènes alsaciennes d'hiver et de neige qui me rappellent la promenade des Enfants d'Alix en compagnie de Roger Seiter, parfois dans les mêmes lieux au mètre près, comme par exemple à l'intérieur de la cathédrale. Les vues de Manhattan sont superbes !

Je reviendrai plus en détail sur l'album lecture terminée mais dès à présent je classe cet album parmi les très réussis de la continuation, avec un bel équilibre entre les  niveaux palpitants de récit. J'ai beaucoup aimé que le château que Jean-Jean voudrait tant visiter avec ses nouveaux amis soit désormais clos. La grande menace s'est déplacée ailleurs et Axel Borg est absent de cet album ! Les vues du château sous la neige sont magnifiques ! Du grand Régric et du grand Seiter ! Merci Messieurs ! Very Happy



Dernière édition par Draculea le Ven 11 Sep - 13:25, édité 1 fois

http://www.marchenriarfeux.net

106La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Ven 11 Sep - 8:25

Roger Seiter

Roger Seiter
lecteur émérite
lecteur émérite
Merci, c'est sympa Cool

107La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Sam 12 Sep - 10:44

bruno

bruno
grand maître
grand maître
https://www.actuabd.com/Seiter-et-Regric-Lefranc-Comme-journaliste-Lefranc-visite-l-histoire-du-XXe

http://www.canalbd.net

108La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Sam 12 Sep - 12:37

Tarmac

Tarmac
grand maître
grand maître
Intéressante cette interview Bruno pouce avec l'hommage à "La grande menace" et le recours à Arnold Fischer comme diversification de la figure du méchant pale

109La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Dim 13 Sep - 12:50

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Je reviens à La rançon, maintenant que ma lecture en est terminée.

J'ai pris jusqu'au bout beaucoup de plaisir à cet album qui sait entrelacer avec beaucoup d'habileté et d'efficacité  plusieurs niveaux d'intrigues déployés en des lieux divers qui se rejoignent autour d'une même problématique historique et anecdotique, celle de cette Afrique du Sud des années 1950 où l'étau de l'Apartheid se resserre de plus en plus - Mandela n'a pas encore été arrêté et jeté en prison - et où les suprématistes blancs exercent une pression considérable pour que la politique de ségrégation achève de se déployer dans toute son ampleur.

A cela s'associent les intérêts économiques, les rivalités, dans une cadre qui tient du récit policier, de la saga familiale, presque du récit d'espionnage et trouve dans le village où se jouent les dernières scènes un point culminant particulièrement réussi, puisque ce village vidé de ses habitants pour servir de repaire aux ravisseurs et à leurs sbires est comme une image en miniature de l'Afrique confisquée par la rapacité de ceux des européens qui la considèrent comme un coffre au trésor dont les légitimes propriétaires doivent être exclus.

Comme les conquérants de l'ouest américain décimaient indiens et bisons, les racistes sud-africains n'ont eux non plus aucun respect, ni pour les natifs qu'ils méprisent, ni pour la faune unique de ces régions. J'ai trouvé fort intéressant de mettre en parallèle ces deux violences. Car si elles ne sont pas équivalentes, elles participent d'un même état d'esprit. Comme j'ai trouvé intéressant de montrer que dès cette époque, il se trouvait heureusement des blancs pour rejeter l'idéologie dominante. Une fois de plus, Roger Seiter a su placer Lefranc dans un moment clé de l'histoire en marche et créer mille résonances passionnantes qui font de cette histoire une aventure palpitante réunissant tous els registres de la série en un seul album.

Je rends enfin hommage au magnifique travail de paysagiste de Régric qui fait de cet album une grande réussite, sans oublier la somptueuse mise en couleur de Bruno Wesel. On notera un clin d'oeil très réussi au litre fondateur puisque Jacques Martin apparaît bien me semble-t-il dès le début à la gare de Strasbourg !




Image hébergée par servimg.com




Régric nous offre aussi un bel hommage au Mystère Borg autant qu'à La grande menace :




Image hébergée par servimg.com




Admirons enfin le talent de paysagistes de Régric, aussi bien pour la ville que la nature :




Image hébergée par servimg.com




Image hébergée par servimg.com




Image hébergée par servimg.com

Roger Seiter aime ce message

http://www.marchenriarfeux.net

110La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Dim 13 Sep - 13:07

eleanore-clo

eleanore-clo
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Bonjour à tous
Merci à Draculea pour sa belle critique.  En y repensant, il me semble que le scénario fait aussi preuve d'une grande modernité ou comporte un léger anachronisme (à  chacun de se faire son opinion  Smile ) en opposant la sauvegarde de la nature et le développement industriel. En effet l'écologie politique date des années 70. Quoiqu'il en soit, cela passe très bien. Une BD qui a fière allure vous dis-je !  Very Happy

Eléanore

111La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Dim 13 Sep - 20:16

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage
Absolument cher Eléonore, un bel et bon album!

http://alixmag.canalblog.com/

112La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Dim 13 Sep - 20:44

Roger Seiter

Roger Seiter
lecteur émérite
lecteur émérite
Merci pour cette belle analyse, Draculea Wink

113La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Lun 14 Sep - 9:41

Tarmac

Tarmac
grand maître
grand maître
Je crois que tout a été dit ou presque sur ce non moins excellent Lefranc en terre Afrikaner. Le pari de condenser une aventure en 48p a été cette fois-ci parfaitement relevé. Tous les ingrédients martiniens y sont pour en faire selon moi, l'un des albums post-martin avec "Noël noir" et "Le maître de l'atome" les plus aboutis.
Pour la question de la chronologie, je me hasarde quelque peu, Régric et Roger nous donnent une date en préambule dès la première vignette, septembre 1954. Au demeurant, l'album "La rançon" s'insère dans un interstice intemporel entre "La grande menace" et peu après "L'ouragan de feu" qui est rappelons-le la première aventure dans laquelle apparaît l'homme d'affaires Arnold Fischer.
J'ai relevé deux petites coquilles qui n'enlèvent rien à la qualité de cet opus et je me permets de les mentionner. La première concerne l'adjudant Koenig archétype du sous-officier alsacien borné et discipliné, qui est qualifié de policier peu compétent par l'inspecteur Renard (vignette p24). L'adjudant Koenig est de par son statut de gendarme un militaire et non un policier Smile .
La deuxième coquille touche à une dissonance entre la narration et la mise en couleur p35, Lorsque le conducteur surprise du taxi Tavares annonce à Lefranc qu'ils sont pris en filature par la société secrète du Broederbond en chevrolet bleue et qui s'avère être verte Smile
Sinon j'ai bien aimé la complicité naissante entre Jeanjean et la très belle Eline Van Dijck sous l'oeil complice de Guy Lefranc. Embarassed
Régric et Roger ! Beau boulot, respect  jap

114La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Lun 14 Sep - 10:33

Roger Seiter

Roger Seiter
lecteur émérite
lecteur émérite
Merci, c'est sympa. En ce qui concerne le terme de "policier" utilisé à propos de l'adjudant Koenig, je ne pense pas qu'il s'agit d'une erreur. Le terme policier est ici utilisé de manière générique. En France, en "zone gendarmerie" (en gros, en dehors des grandes villes), les gendarmes ont une mission de police. Ils enquêtent sur les délits et les crimes de la même panière que les policiers nationaux dans les grandes villes. Ils ont d'ailleurs le statut "d'officier de police judiciaire". Koenig fait ici un véritable travail de policier et non de gendarme. C'est de ce travail de policier que parle Renard.

115La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Lun 14 Sep - 10:41

Tarmac

Tarmac
grand maître
grand maître
Sur ce plan, correct, Roger ! Embarassed

116La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Lun 14 Sep - 11:17

PEB


alixophile
alixophile
Tarmac a écrit:
Pour la question de la chronologie, je me hasarde quelque peu, Régric et Roger nous donnent une date en préambule dès la première vignette, septembre 1954. Au demeurant, l'album "La rançon" s'insère dans un interstice intemporel entre "La grande menace" et peu après "L'ouragan de feu" qui est rappelons-le la première aventure dans laquelle apparaît l'homme d'affaires Arnold Fischer.

Si c'est le cas, c'est assez problématique, l'Ouragan de Feu est en effet généralement situé à la fin des années 50, soit bien après 1954...

De fait, et sauf erreur de ma part, tous les albums à partir du tome 17 (sauf la Momie Bleue) se déroulent ENTRE les deux premiers albums historiques de Lefranc (La Grande Menace et l'Ouragan de Feu), et, à nouveau sauf erreur de ma part, aucun ne met en scène Fischer... Exclamation

117La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Lun 14 Sep - 12:09

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Si je puis me permettre d'intervenir dans ce petit débat autour de Fischer, cela relève pour moi au pire d'un péché véniel. Que de légers dysfonctionnements de chronologie ou d'usage d'un personnage se produisent de temps en temps n'a rien de grave et ne changent rien à l'excellence de tel ou tel album, celui-ci en particulier. Dans un monde régi par les lois de la physique quantique et du "principe de Heisenberg" ces petits décalages spatio-temporels sont inévitables !

D'ailleurs, pour autant que je me souvienne de ma première lecture, à aucun moment il n'y a de connexion directe entre le nom de Fischer et ce que Lefranc découvre dans cette affaire puisque le milliardaire se retire de l'affaire sans que le reporter ait entendu parler de lui ni ne mentionne son nom - je viens de relire la fin de l'album, c'est effectivement le cas.

Donc on pourrait tout à fait envisager que Fischer soit mêlé une première fois à des événements dont Lefranc est protagoniste sans que les deux personnages ne sachent encore rien l'un de l'autre. La situation racontée dans La rançon ne serait donc pas en désaccord avec les circonstances de L'ouragan de feu qui resterait le premier album où Fischer et Lefranc sont explicitement confrontés et font réelle font connaissance dans le sens où ils apprennent réciproquement qu'ils existent.

Dès lors, il ne reste plus de problème car il n'est pas interdit d'imaginer que des personnages qui ne se connaissent pas encore puissent être impliqués dans une aventure avant le moment où ils se verront et entreront en net conflit de valeurs et d'intérêt. Ce serait même une sorte de situation avant-coureuse assez originale : ce sont en effet des choses qui arrivent quelquefois dans l'existence, comme on s'en aperçoit après coup. Quoi qu'il en soit cet album ainsi raconté a sa pleine cohérence et sa complexité fine capable de ramasser tous les registres martiens sans temps mort en un récit, comme le dit très justement Tarmac. Very Happy

http://www.marchenriarfeux.net

118La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Lun 14 Sep - 12:46

PEB


alixophile
alixophile
En effet, je ne me rappelais pas qu'Alix n'avais pas connaissance de l'implication de Fischer dans l'Ouragan de Feu. Bien vu Draculea!cheers

Par contre, je ne suis pas convaincu par le caractère inévitable des bugs "spatio-temporels" que tu mentionnes: les scénaristes qui reprennent une série ont, de mon point de vue, le devoir de s'insérer correctement dans celle-ci.

Ce qui m'avait le plus choqué était la reprise de Blake et Mortimer par Yves Sente: celui-ci a, avec le Bâton de Plutarque, écrit un préquel au classique des classiques Secret de l'Espadon. Or, lors de ce préquel par ailleurs de très bonne facture, Sente fait se rencontrer Blake et Olrik, alors même que Blake ne rencontre Olrik pour la première fois que tardivement lors du Secret de l'Espadon. C'est inexcusable de la part d'un auteur reprenant une telle série!affraid

Bref, si la Rançon est datée de septembre 1954, elle s'insère entre L'Enfant Staline (qui se déroule l'année de la mort de Staline, soit 1953) et Le Maître de l'Atome, qui se déroule au moment de la Conférence de Genève de juillet 1955. Chronologiquement, c'est donc le quatrième album après La Grande Menace, L’Éternel Shogun et l'Enfant Staline.

Pour ceux qui que ça intéresse de lire les albums dans l'ordre chronologique, bien sûr! Very Happy

119La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Lun 14 Sep - 15:53

Roger Seiter

Roger Seiter
lecteur émérite
lecteur émérite
Pour moi, l'Ouragan de feu se passe en 1960. Mais effectivement, Lefranc ne croise pas directement Fischer dans La Rançon (pas plus qu'il ne le croise dans Cuba Libre).

120La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Lun 14 Sep - 15:57

Roger Seiter

Roger Seiter
lecteur émérite
lecteur émérite
Chronologie Lefranc


Années '50
- La Grande Menace - vacances d'été 1952
- L’Enfant Staline (mars 1953)
- La Rançon (fin 1954/début 1955)
- Le Maître de l'Atome - Juillet-Août 1955
- Noël Noir - Décembre 1955
- Les Enfants du Bunker - Fin Juin/début Juillet 1956
... (inédits)
- La Stratégie du Chaos (novembre/décembre 56)
- Le Châtiment - Mars 1958
- Cuba Libre octobre 1958
- La Nuit de l’Homme Oiseau novembre 1959
... (inédits)

(hors chronologie :
- Londres en Péril
- Mission Antarctique
- L'Eternel Shogun)

Années '60
- L'Ouragan de Feu - fin vacances d'été 1960
- Le Mystère Borg - Avril 1964 (congé scolaire)

Années '70
- Le Repaire du Loup - automne 1970
- Les Portes de l'Enfer - été 1977
- Opération Thor - automne 1978

Années '80
- L'Oasis - fin été ou début automne 1980
- L'Arme absolue - automne 1982
- La Crypte - été 1984
- L'Apocalypse - fin hiver/printemps 1986
- La Cible - printemps 1989

Années '90
- La Camarilla - printemps/été 1996
- Le Vol du Spirit - printemps 1998

Années 2000
- La Colonne - printemps 2001
- El Paradisio - 2002
- L'Ultimatum - automne/hiver 2003
- La Momie Bleue - été 2007
... (inédits)

121La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Lun 14 Sep - 16:10

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage
Je suis complètement d’accord avec cette chronologie des aventures de Lefranc ! Mais il manque Lefranc et la lune et Heisenberg.

http://alixmag.canalblog.com/

122La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Lun 14 Sep - 18:29

PEB


alixophile
alixophile
Merci Roger!

Je suis d'accord avec cette chronologie. D'où vient-elle, est-ce la chronologie "officielle Casterman"?

Il faut y ajouter:
Lune Rouge en avril 1959
Le Principe d'Heisenberg à la fin des années 50, je le place entre La Stratégie du Chaos et Le Châtiment
Pourquoi ces trois albums sont-ils hors chronologie:
- Londres en Péril
- Mission Antarctique
- L'Eternel Shogun

Ils ne sont pas datés mais:
- Londres en péril s'insère chronologiquement entre Le Maître de l'atome et L'Ouragan de feu. Je le place juste après le premier.
- Mission Antarctique s'inscrit dans la suite immédiate de Londres en Péril.

L'Eternel Shogun pose des problèmes (présence de MacArthur au Japon), il faudrait le placer juste AVANT La Grande Menace…

123La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Lun 14 Sep - 19:23

Roger Seiter

Roger Seiter
lecteur émérite
lecteur émérite
C'est une chronologie que j'ai trouvée sur internet. Elle me sert de repère pour ne pas commettre d'erreur dans les dates. Je vais d'ailleurs l'actualiser (là, j'ai juste rajouté La Rançon). Je peux déjà vous dire que le prochain album avec Régric se passera au printemps 1956 (donc juste avant "Les Enfants du Bunker").

124La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Lun 14 Sep - 19:32

Roger Seiter

Roger Seiter
lecteur émérite
lecteur émérite
La voilà actualisée:

Chronologie Lefranc


Années '50
- L’Eternel Shogun
- La Grande Menace - vacances d'été 1952
- L’Enfant Staline (mars 1953)
- La Rançon (fin 1954/début 1955).
- Le Maître de l'Atome - Juillet-Août 1955
- Londres en Péril
-Mission Antarctique
- Noël Noir - Décembre 1955
- Les Enfants du Bunker - Fin Juin/début Juillet 1956
... (inédits)
- La Stratégie du Chaos (novembre/décembre 56)
- Le Principe d'Heisenberg
- Le Châtiment - Mars 1958
- Cuba Libre octobre 1958
- Lune Rouge (avril 1959)
- L’Homme Oiseau novembre 1959
... (inédits)

Années '60
- L'Ouragan de Feu - fin vacances d'été 1960
- Le Mystère Borg - Avril 1964 (congé scolaire)

Années '70
- Le Repaire du Loup - automne 1970
- Les Portes de l'Enfer - été 1977
- Opération Thor - automne 1978

Années '80
- L'Oasis - fin été ou début automne 1980
- L'Arme absolue - automne 1982
- La Crypte - été 1984
- L'Apocalypse - fin hiver/printemps 1986
- La Cible - printemps 1989

Années '90
- La Camarilla - printemps/été 1996
- Le Vol du Spirit - printemps 1998

Années 2000
- La Colonne - printemps 2001
- El Paradisio - 2002
- L'Ultimatum - automne/hiver 2003
- La Momie Bleue - été 2007
... (inédits)

125La rançon - Page 5 Empty Re: La rançon le Lun 14 Sep - 20:09

eleanore-clo

eleanore-clo
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Bonsoir Roger Seiter

Aucune des reprises ne se déroule durant les années 60. Savez-vous pourquoi ? Un hasard lié à l'inspiration des scénaristes ou la volonté du comité Martin ? Ou encore un tout autre motif ?
Merci  Very Happy

Bien cordialement
Eléanore

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 5 sur 8]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum