Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Xavier Marabout et le détournement artistique

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

vautour2b

vautour2b
alixophile
alixophile
2J a écrit:Xavier Marabout et le détournement artistique Fg25012
Intéressant l'article sur Xavier Marabout et ses pastiches de toiles de Hooper, intégrant Tintin en compagnie de jolie femme , c'est superbe , merci 2J Very Happy
Je ne serai toutefois que partiellement d'accord avec l'auteur de l'article quand il affirme que dans les pastiches de Marabout, le petit petit reporter y est représenté comme incapable d'éprouver le moindre désir pour une femme... Heu, ca peut marcher pour les œuvres reproduite dans la revue (encore que...)...
... mais pas pour toutes!    Très "Belgian lover" notre asexué Laughing

Xavier Marabout et le détournement artistique Instan10Xavier Marabout et le détournement artistique 58468611
Xavier Marabout et le détournement artistique La-tri10Xavier Marabout et le détournement artistique Ob_c0710
Xavier Marabout et le détournement artistique Visite10
Xavier Marabout et le détournement artistique Nuit-e10

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie
Super ! pouce
Merci pour ce complément ! bise

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Dans le dessin numéro 4 en partant du haut (exceptée la couverture du numéro), il semble que Tintin abandonne quelque peu sa réserve en embrassant assez langoureusement la passagère rousse de sa voiture décapotable. Milou, assis dans le coffre a dérailleurs l'air assez décontenancé.

http://www.marchenriarfeux.net

vautour2b

vautour2b
alixophile
alixophile
Draculea a écrit:
Dans le dessin numéro 4 en partant du haut (exceptée la couverture du numéro), il semble que Tintin abandonne quelque peu sa réserve en embrassant assez langoureusement la passagère rousse de sa voiture décapotable. Milou, assis dans le coffre a dérailleurs l'air assez décontenancé.
En effet... et tu remarquera que sur celle de gauche (décapotable rouge) il caresse le dos de la passagère.

Xavier Marabout en fait d'autre où il enrôle Yoko Tsuno pour un étonnant crossovers ( pas inapproprié, vu que Hergé avait avait envoyer à Roger Leloup une carte où il était écrit "Un gros bisous à Yoko de la part de Tintin")

Xavier Marabout et le détournement artistique 15627710
Xavier Marabout et le détournement artistique 15627711
Xavier Marabout et le détournement artistique Dimanc10

eleanore-clo

eleanore-clo
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Hum, hum
Kof kof (bruit de toux) Evil or Very Mad

La tentative est méritoire mais pas vraiment dans l'esprit d'Hopper. L'illustrateur n'a capté que l'apparence de l'artiste...

Hopper, c'est le chantre de la solitude. Bien évidemment à travers les maisons comme ici...

House by the railroad - MOMA

Xavier Marabout et le détournement artistique Hopper12

mais aussi et surtout à travers des personnages perdus dans leurs pensées, physiquement proches mais intellectuellement éloignés.

People in the sun - Smithsonian American Art Museum

Xavier Marabout et le détournement artistique Hopper15

Room in New-York Shelldon Museum of Art

Xavier Marabout et le détournement artistique Hopper13

Hopper, c'est la nostalgie, la tristesse même au cœur des lieux les plus conviviaux comme un café.

Nighthawks - Art Institute of Chicago

Xavier Marabout et le détournement artistique Hopper11

Hopper, c'est enfin un érotisme discret et froid.

Morning Sun - Colombus Museum of Art

Xavier Marabout et le détournement artistique Hopper14

A woman in the sun - Whithney Museum of American art

Xavier Marabout et le détournement artistique Hopper16

Bref, trois piliers de l’œuvre du peintre que le désir de briser le tabou tintinesque de la sexualité a totalement occulté. gourdin

Eléanore

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie
Xavier Marabout et le détournement artistique Hopper10

People in the sun "marabouté":

Xavier Marabout et le détournement artistique Moulin10

eleanore-clo

eleanore-clo
docteur honoris causa
docteur honoris causa
On se rapproche ! Very Happy
A contrario des autres personnages, un Tintin triste lit, les yeux tournés vers on ne sait quel abime de morosité.
Par contre, Haddock, la Castafiore et Tournesol dorment, profitant paisiblement du soleil (le Capitaine semble sourire). Ils ont les yeux fermés. Chez Hopper, ils auraient eu les yeux ouverts, cherchant dans la ligne d'horizon un reflet de leur mal être.
Eléanore

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Hopper est en effet peintre de la solitude et de la contemplation à vide du monde. Il y a parfois chez lui une forme de sensualité suspendue à un instant immobile. Même dans le cas le plus affirmé, celui de la danseuse de strip-tease aux seins arrogants, que nul pourtant nez regarde, le sentiment prédominant est celui d'un désert métaphysique où les personnages ouvrent des yeux étonnés sur l'évasif.
Une mention à Yoko Tsuno pour son goût en matière de lingerie ! Cette image au contraste entre sous vêtements coquins et  scaphandres spatiaux est charmante !



Image hébergée par servimg.com




Image hébergée par servimg.com




Image hébergée par servimg.com

http://www.marchenriarfeux.net

Raymond

Raymond
Admin
J'ai lu avec intérêt cet article du dernier "Cahiers de la BD" au sujet de Xavier Marabout.  Very Happy

Je me suis ainsi rendu compte que cet artiste avait opéré le même processus avec d'autres peintres, comme par exemple Picasso !

Xavier Marabout et le détournement artistique Xavier12

Ou aussi avec Géricault, dont le "Radeau de la Méduse" est peuplé de super-héros !   Smile

Xavier Marabout et le détournement artistique Xavier11

C'est une belle découverte !    pouce


_________________
Et toujours ... Xavier Marabout et le détournement artistique Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie
D'autres... Wink
Xavier Marabout et le détournement artistique 44301310
DUCHAMPAGNE

Xavier Marabout et le détournement artistique La-gra10
jocolor
Xavier Marabout et le détournement artistique Tzolz223
bounce

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
J'avoue pour ma part n'apprécier que modérément ce genre de parodie car si les dessins sont d'une grande virtuosité, leur caractère de répétition systématique tourne au procédé et cela finit à mon goût par apaiser assez vite l'intérêt que cela pourrait avoir. C'est un peu trop gratuit. Alors que par exemple le déjeuner des canotiers avait fait l'objet d'une citation amusante et subtile dans une aventure de Valérian des années 1980 - il s'agissait de Sur les terres truquées où Laureline et son agent spatio temporel préféré étaient conduits à voyager à l'époque des impressionnistes, si bien que le récit justifiait pleinement cette image ultime dont la finesse consistait à placer la scène de Renoir au second plan, art suprême de délicatesse.

Image hébergée par servimg.com

http://www.marchenriarfeux.net

Raymond

Raymond
Admin
Il y a tout de même un bel humour, dans ce genre d'image !  Very Happy

Il y a par exemple cette rencontre entre Baudelaire, Mucha et les comic books. Wink


Xavier Marabout et le détournement artistique Fleurs11


_________________
Et toujours ... Xavier Marabout et le détournement artistique Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Dantec

Dantec
martinophile distingué
martinophile distingué
eleanore-clo a écrit:Hum, hum
Kof kof (bruit de toux) Evil or Very Mad

La tentative est méritoire mais pas vraiment dans l'esprit d'Hopper. L'illustrateur n'a capté que l'apparence de l'artiste...

Hopper, c'est le chantre de la solitude. Bien évidemment à travers les maisons... mais aussi et surtout à travers des personnages perdus dans leurs pensées, physiquement proches mais intellectuellement éloignés.

Hopper, c'est la nostalgie, la tristesse même au cœur des lieux les plus conviviaux comme un café.

Hopper, c'est enfin un érotisme discret et froid.

Bref, trois piliers de l’œuvre du peintre que le désir de briser le tabou tintinesque de la sexualité a totalement occulté. gourdin

Eléanore

Tout à fait d’accord avec Eleanore-clo (et Draculea), Xavier Marabout exploite habilement la matière « hopperienne » mais en aucun cas ne cherche à en traduire l’esprit – le monde d’Hergé est d’ailleurs, d’une certaine façon, aux antipodes de celui d’Hopper. Ce qui me semble intéressant dans son travail est qu’il a su saisir la proximité esthétique des deux univers : les vignettes du maître de la ligne claire en effet ne sont pas sans écho avec l’extraordinaire lumière qui baigne les tableaux de Hopper.
Quant au « désir de briser le tabou tintinesque de la sexualité », il faut lui reconnaître une élégance que n’a pas, par exemple, son confrère danois Ole Ahlberg (qui a d’ailleurs eu maille à partir avec Moulinsart), dont l’humour ne brille pas par sa légèreté :

Xavier Marabout et le détournement artistique Ole_ah10


J’en profite pour signaler à ceux qui viendraient fuir la canicule en Bretagne, qu’on peut voir à Quimper (galerie-atelier « Le chien rouge », rue du Frout, derrière la cathédrale Saint-Corentin) les très belles linogravures de l’artiste Michel Fléau, qui s’inspire aussi, pour peupler son univers décalé de petites touches très discrètes et très justes, de quelques grands dessinateurs de la ligne claire : Hergé, Jacobs, Floc’h… (une autre veine de son travail fait plutôt penser à Art Spiegelman).

Xavier Marabout et le détournement artistique Michel10

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum