Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les Aigles de Rome d'Enrico Marini

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Aller en bas  Message [Page 7 sur 7]

151 Re: Les Aigles de Rome d'Enrico Marini le Mer 28 Déc - 21:01

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

152 Re: Les Aigles de Rome d'Enrico Marini le Sam 31 Déc - 11:26

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

154 Re: Les Aigles de Rome d'Enrico Marini le Mar 21 Nov - 15:33

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Marini tient à nous rassurer...


Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
cheers Ce n'est plus un scoop, Marini travaille bien actuellement sur la suite des "Aigles de Rome".
C'est une excellente nouvelle qui va réjouir beaucoup de monde et notammment Ajax. Very Happy

Arrow Arrow https://twitter.com/Marini_Comics

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Rien ne pouvait davantage me faire plaisir, merci Tarmac. Et merci Enrico !

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
De mon point de vue, c'est maintenant que ça va véritablement devenir intéressant, en ce sens que jusqu'à présent, le file conducteur menait inexorablement vers le point final d'apothéose, la bataille de Teutoburg et l'extermination des légions de Varus. Dans le T5, Marini a admirablement mis en scène cette déroute des Légions romaines, prises au piège, sur un terrain géographique qu'elles ne maîtrisaient pas. Historiquement, sans trop me tromper, avec la bataille de CARRHES en -53 contemporaine d'Alix, cela représente un coup d'arrêt pour la toute puissante Infanterie lourde romaine, à l'exercitus de Rome qui broyait systématiquement toute forme de résistance.
Si Marini sort du cadre historique, puisque la bataille a définitivement eu lieu, il peut donner vie et aventure à ses personnages, donner une autre vision des sentiers battus . Tout reste ouvert ..

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Comme je l'ai exposé ici : http://lectraymond.forumactif.com/t187p125-les-aigles-de-rome-d-enrico-marini#79270 il reste encore de nombreux faits historiques à évoquer après la défaite de Varus, parmi lesquels Marini n'aura aucun mal à faire naviguer ses personnages.

Je suis très attaché au désastre de la Forêt de Teutobourg. J'avais du reste mis en ligne, bien avant l'annonce des albums de Marini, un dossier sur la question (janvier 2006). http://www.peplums.info/pep42.04.htm#73
Comme à l'époque me l'a fait remarquer un fidèle de mon site : alors que d'ordinaire je m'en tenais aux faits historiques, j'ai exceptionnellement "romancé" les derniers moments de la bataille, faisant un parallèle avec la chute de Dien-Bien-Phu. Les sévices infligés aux vaincus sans défense m'ont toujours troublé. Ce n'est pas un hasard si, au delà des Thermopyles, mes batailles de référence ont toujours été, pour moi, des défaites : Waterloo, Alamo, Gettysburg, Dien-Bien-Phu ! Et bien d'autres. J'en reviens toujours à ce mot de Robert Lee : "Je suis heureux d'avoir connu la guerre, sinon j'aurais pu l'aimer."
Et l'on pourrait ajouter, avec Wellington : "Après une bataille perdue, je ne connais rien de plus triste qu'une bataille gagnée."

J'ai là, sur le coin de mon bureau, Flavius Josèphe (Antiquités judaïques et La guerre des Juifs et des Romains) et Philon d'Alexandrie (le Caius et le Flaccus), où il est largement question des méfaits de Varus en Judée.

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
Toutes comparaisons gardées, il faut bien avoir à l'esprit que 3 légions décimées dans les marécages lointains de la Germanie inférieure, plus l'ensemble de la cavalerie et des troupes auxiliaires difficilement quantifiables représente un désastre sans précédent, l'équivalent symbolique d'un Waterloo, d'un Stalingrad, l'image que tu reprends de Dien-Bien-Phu est très parlante en tant qu'elle renvoie à l'erreur dramatique d'un Etat-major déconnecté qui a enterré les troupes dans une cuvette et qui a provoqué le désastre que l'on connaît, la perte de l'Indochine dans l'indifférence de la Métropole.
En revanche, je ne connaissais pas les méfaits de Varus relatés dans Flavius Josèphe (Antiquités judaïques et La guerre des Juifs et des Romains) et Philon d'Alexandrie (le Caius et le Flaccus). Il faudrait que je creuse la question, merci pour ces sources study

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Pour Philon, c'est plutôt le FLACCUS qu'il faut regarder, je crois. Mais, à propos de Caligula, j'ai dû examiner les deux pour un bonus DVD de LES GLADIATEURS (1954) qui doit sortir dans le courant de ce mois chez Rimini (blu-ray+DVD).

Contrairement à ce que raconte lr film, Caligula n'a jamais persécuté les Chrétiens (ou même si peu que dans le film), mais sous son règne ont eu lieu en Alexandrie et en Judée de sérieuses émeutes juives. Les juifs n'appréciaient pas la présence de certains symboles païens à proximité ou dans leur Temple (une statue de Jupiter, offrant les traits de Caligula).

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Tarmac a écrit:... il faut bien avoir à l'esprit que 3 légions décimées dans les marécages lointains de la Germanie inférieure, plus l'ensemble de la cavalerie et des troupes auxiliaires difficilement quantifiables ...

Parmi ces auxiliaires il y avait des Gaulois (massacrés) et des Germains (qui avaient sans doute été retournés par Arminius).

Je voudrais juste préciser, Tarmac - pour les visiteurs de ce site - que les Romains, invincibles en terrain découvert, n'étaient en effet pas à leur avantage entre la forêt et le marais de Kalkriese. Impossible de déployer les manipules quand on est attaqué de flanc, sur une piste étroite. Et la cavalerie est inutile. Je jubile toujours lorsque je vois la charge de cavalerie romaine en forêt dans GLADIATOR (dans ce qui semble être un repiquage de la bataille d'Idistaviso) confrontée aux textes (Florus, Velleius Paterculus ou Dion Cassius, je ne sais plus) qui parlent de cavaliers se plantant contre les arbres...

Mon ami Jacques Gaillard, dans un de ses bouquins, avait attiré mon attention sur le fait que chez Tite-Live, les barbares se tiennent toujours dans la forêt, d'où ils sortent pour affronter les légions romaines déployées dans la plaine. Comme dans GLADIATOR, en somme. Et je relie cela à des souvenirs enfantins, le grand méchant loup qui vit dans la forêt...

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
Les Chérusques d'Arminius, tout comme les Eburons d'Ambiorix n'avaient pas d'autres choix que d'affronter la terrible Infanterie lourde romaine sur des terrains accidentés, couverts, là où la Légion n'avait aucune possibilité de se déployer. Les Auxilliaires qu'ils fussent gaulois, germains dans la cavalerie, connaissaient parfaitement les modes opératoires de la Légion romaine. Ils savaient qu'à terrain découvert, ils n'avaient aucune chance devant ce qu'il convenait d'appeler alors, la meilleure armée au monde de l'époque.

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Et comme officier romain, Arminius le savait.

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
Pour en revenir aux "Aigles de Rome" c'est d'autant plus une très bonne nouvelle, que l'on peut présupposer qu'il y aura encore au moins deux albums pour clore définitivement le chapitre Very Happy
A moins que ... Very Happy

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 7 sur 7]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum