Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Héritiers de la tradition franco-belge

Aller à la page : Précédent  1, 2

Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Raymond

Raymond
Admin
eleanore-clo a écrit:Bonjour

J'ai lu Bruxelles 43. C'est une très belle BD historique.

L'intrigue se passe à Bruxelles et dans la campagne belge durant l'Occupation. Un marchand de journaux, grand amateur de BD, se retrouve impliqué dans un acte de la Résistance...

Le premier thème de cette bande dessinée est la Seconde Guerre mondiale et la vie quotidienne durant cette période si compliquée. Jean-Pierre Gibrat a déjà exploré ce sujet à travers Le Sursis et Le Vol du Corbeau. Patrick Weber se démarque de son illustre prédécesseur par une grande précision historique. Il met en scène un acte réel : la publication d'un faux journal, le Soir, moquant l'occupant :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Faux_Soir. La BD fleure bon la réalité. On se croit dans Bruxelles en 1943. Nous vivons le marché noir, les hésitations du citoyen ordinaire entre la Résistance et la Collaboration, la trahison ordinaire, l’antisémitisme, etc. Le rexisme (https://fr.wikipedia.org/wiki/Rexisme), ce mouvement d'extrême droite belge, est dénoncé avec beaucoup d'intelligence et ses partisans sont dépeints tels qu'ils étaient : des extrémistes, minables, et surtout recherchant leur profit personnel. Un dossier de 8 pages à la fin de la BD nous emmène, documents historiques et textes explicatifs à l'appui, dans la capitale belge en 1943.

Le deuxième thème de cette œuvre est clairement l’innocence : innocence de ce kiosquier qui va payer très cher son aide à un ami, innocence des enfants gâchée par la Seconde Guerre mondiale, innocence (au sens naïveté) de certains citoyens qui n'ont pas compris la malfaisance nazie, etc.

J'ai aussi beaucoup apprécié la mise en abyme de la BD puisque nous y voyons Hervé et Jacobs. Pour la petite histoire, Hergé publiait dans chaque édition du Soir une bande de Tintin, ce qui lui voudra d'ailleurs des ennuis à la Libération, certains résistants l'accusant de collaboration avec l'ennemi.

Le dessin se situe dans la ligne claire. Bauduin Deville n'est pas Gibrat mais il s'inscrit dans la continuité d'un Émile Bravo et de ses Spirou (L'espoir malgré tout).

Héritiers de la tradition franco-belge - Page 2 PlancheA_404618

J'ai enfin beaucoup aimé les couleurs, vives mais pas agressives. Le rendu des scènes de bombardements est tristement magnifique.

En conclusion Bruxelles 43 est une très belle surprise, une BD parue suite à un financement participatif (30 821 € collectés sur Ulule https://fr.ulule.com/bruxelles-43/) et qui ne bénéficiera pas d'une grande publicité. Et pourtant quelle qualité ! N'hésitez pas  Very Happy .

Eléanore

Je me souviendrai de ton conseil !  Very Happy


_________________
Et toujours ... Héritiers de la tradition franco-belge - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

Raymond
Admin
J'ai fini par lire Bruxelles 43 et c'est en effet un excellent album !  Very Happy

Héritiers de la tradition franco-belge - Page 2 Bruxel25

On peut le voir comme une BD historique, prenant pour cadre la Deuxième Guerre Mondiale, et c'est tout à fait légitime. Il me semble que le dessinateur s'est bien documenté et que le milieu bruxellois de l'époque est assez bien restitué. C'est un des aspects plaisant du livre.

On peut aussi voir ce livre comme "une BD qui parle de la BD" car E-P. Jacobs (surtout) et Hergé y sont des personnages secondaires et ils prennent une importance non négligeable dans l'intrigue. C'est aussi un clin d’œil qui est lancé aux connaisseurs, et c'est le genre de "private joke" qui fait toujours plaisir.  Wink

Et puis, il a l'intrigue principale qui s'appuie sur les drames de l'époque, en particulier la collaboration de certains bruxellois avec l'occupant et la résistance de certains autres qui étaient punis par la déportation ou la mort. Je ne dévoilerai pas plus les détails de ce petit roman fort bien mené par Patrick Weber, qui se lit facilement et agréablement.

On vous a sinon déjà montré des images de cet album et vous avez pu admirer le dessin très classique de Baudoin Deville, agrémenté par les belles couleurs de Bérengère Marquebreucq. Il n'est pas désagréable de retrouver de temps en temps un album aussi traditionnel, surtout si le dessin et le récit sont à la hauteur.

Remarquons en passant que Gilles Ratier fait lui aussi l'éloge de cette BD qu'il considère comme "l’album le plus abouti d'une série très bien documentée".

http://bdzoom.com/160542/actualites/bruxelles-et-ligne-claire-sous-le-joug-allemand%e2%80%a6/

La critique est unanime !   Very Happy


_________________
Et toujours ... Héritiers de la tradition franco-belge - Page 2 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum