Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

-25%
Le deal à ne pas rater :
Nouveau Fire TV Stick avec Alexa (2020) à 29,99€
29.99 € 39.99 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

E. HEMINGWAY en BD

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1E. HEMINGWAY en BD Empty E. HEMINGWAY en BD le Dim 28 Oct - 21:41

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie
Un superbe sujet comme j'aimerais les faire
Trés bien illustré et documenté
(Hélas en anglais )
http://www.tcj.com/when-wolverine-met-hemingway-a-history-of-ernest-hemingway-in-comics-part-i/
http://www.tcj.com/when-wolverine-met-hemingway-a-history-of-ernest-hemingway-in-comics-part-2/
http://www.tcj.com/when-wolverine-met-hemingway-part-3/

E. HEMINGWAY en BD Img42110

2E. HEMINGWAY en BD Empty Re: E. HEMINGWAY en BD le Sam 29 Déc - 17:08

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie
Hemingway apparait dans CUBA LIBRE :
E. HEMINGWAY en BD Allodm11

Cinquième aventure inédite de Lefranc depuis la disparition de Jacques Martin : cap sur Cuba à l'automne 1958, en pleine insurrection castriste. Octobre 1958. Invité par l'écrivain américain Ernest Hemingway à venir l'interviewer à Cuba où il possède une villa, Guy Lefranc débarque à La Havane après avoir rencontré, à bord du ferry en provenance de Key West, une jeune femme séduisante en cheville avec la CIA, Ellen Cook. Dans la capitale cubaine, la situation politique est très instable et le contexte insurrectionnel. Voilà des mois que les combats font rage entre les révolutionnaires emmenés par Fidel Castro et les troupes gouvernementales restées fidèles au dictateur Batista, et l'affrontement paraît nettement tourner au désavantage de ce dernier. L'inquiétude est vive chez tous ceux qui ont des intérêts à Cuba, en particulier les grands trusts internationaux et la mafia américaine, fortement implantée dans l'île. Deux de ses chefs, Meyer Lansky et Santo Trafficante, ont même mis au point avec un financier de haut vol, Arnold Fisher, une mystérieuse « Opération Armageddon » impliquant l'arme atomique, afin de faire pièce à la révolution annoncée. Dès son arrivée, Hemingway révèle à Lefranc le véritable motif de son invitation. Au cours d'une partie de pêche au large, il a découvert dans les eaux cubaines les restes fabuleux d'une cité engloutie dominée par une étrange pyramide, d'autant plus énigmatique que son style architectural n'est pas précolombien, mais. égyptien. Enthousiasmé par cette découverte qu'il pense être un vestige de l'Atlantide, l'écrivain compte sur Lefranc, étranger à la corruption et aux jeux d'influence complexes à l'oeuvre dans l'île, pour la rendre publique avec tout le sérieux voulu.

3E. HEMINGWAY en BD Empty Re: E. HEMINGWAY en BD le Sam 29 Déc - 21:40

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie
E. HEMINGWAY en BD Couv_831
E. HEMINGWAY en BD Planc553
Cuba. Début des années 1950. Santiago, un vieux pêcheur rentre une fois encore la barque vide. 84 jours qu’aucun poisson ne mord sa ligne. Tout le monde le pense trop vieux et devenu piètre marin. Seul Manolin, petit garçon, continue de croire en lui et veut l’accompagner dans ses sorties en mer. Mais ses parents l’obligent à regagner un navire plus chanceux, et l’enfant continuera le soir à visiter le vieil homme dans sa cabane. Le 85e jour, Santiago décide d’aller pêcher loin dans le golfe. Il est confronté à un espadon, poisson énorme et fort. La lutte homérique entre le vieil homme et le poisson prédateur durera trois jours et trois nuits ; à son retour sur la terre ferme, le vieil homme aura regagné sa dignité après une bataille courageuse.
E. HEMINGWAY en BD Verso336

4E. HEMINGWAY en BD Empty Re: E. HEMINGWAY en BD le Dim 30 Déc - 0:44

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie
E. HEMINGWAY en BD Heming10
E. HEMINGWAY en BD Planc554
E. HEMINGWAY en BD Heming11
E. HEMINGWAY en BD Verso337

5E. HEMINGWAY en BD Empty ETRANGE ! le Dim 30 Déc - 19:13

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie
E. HEMINGWAY en BD Heming12
Pendant les années folles, nombreux sont les artistes américains à s’être installés dans la capitale française. Ils cherchaient là l’excitation et l’effervescence qui naquit d’un pays exsangue au sortir de la première guerre mondiale. De terrasses de cafés en salles de combat de boxe, on arpente les rues du quartier Latin dans les traces d’Hemingway, de Scott Fitzgerald et d’Ezra Pound et l’on découvre qu’il n’est pas si simple de survivre grâce à son art. C’est peut-être d’Hemingway que viendra la solution…

Jason nous prend d’emblée à contre-pied avec son postulat de départ. Et si c’est artistes de renoms n’avaient pas usés leurs plumes et leurs cahiers à écrire des romans ou des poésies mais bien à encrer des cases et à ciseler des répliques ? Après tout, cette force créatrice aurait pu se manifester sous différentes formes y compris la bande dessinée si elle n’avait pas été à l’état d’embryon à l’époque.

Mais passé l’effet de surprise, on tombe quelque peu en léthargie, ce qui est finalement bien légitime si on considère la douce torpeur dans laquelle ces auteurs semblent vivre malgré tous les aléas qui parsèment leurs vies. Cela est renforcé par le graphisme extrêmement statique de Jason, qui s’accommodait finalement mieux du noir & blanc muet. De plus, il n’est pas aisé de rentrer dans l’histoire et de s’approprier les personnages tant ils se ressemblent tandis que la fluidité du découpage fait souvent défaut. Et puis, au plus profond de notre somnolence, vient le dénouement qui remet notre esprit en état d’éveil complet voire même en stimulation totale. Traité sur le mode de la multiplicité des points de vue, on découvre dans l’œil de chaque protagoniste un nouvel angle venant éclairer le théâtre de la scène finale.

Jason nous livre ici une histoire de facture très classique alors que le postulat de départ était très alléchant. On reste sur l’impression que la première moitié de l’album n’est qu’un faire-valoir pour la scène finale, entraînant par–là même un déséquilibre du récit. Cet album était prometteur et malheureusement nous laisse dans la bouche comme un goût d’inachevé. Dommage.
Par fabdebellis
E. HEMINGWAY en BD Planc555
E. HEMINGWAY en BD Heming13

6E. HEMINGWAY en BD Empty Re: E. HEMINGWAY en BD le Lun 31 Déc - 10:32

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie
E. HEMINGWAY en BD Sartre12
1924. Etudiant à Paris, le jeune Jean-Paul Sartre retrouve un amour de jeunesse qui a connu des revers de fortune, et dont la route a croisé également celle d'Ernest Hemingway. A cette époque, Paris était le point de chute de nombreux Américains de la génération perdue. Sous les yeux de Sartre et Hemingway se déroule le drame d'une jeune fille qui semble courir à sa perte.
E. HEMINGWAY en BD Planc558
E. HEMINGWAY en BD Sartre13
E. HEMINGWAY en BD Verso341

7E. HEMINGWAY en BD Empty Re: E. HEMINGWAY en BD le Ven 4 Jan - 23:28

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie
E. HEMINGWAY en BD Couv_841
E. HEMINGWAY en BD Planc559
E. HEMINGWAY en BD Verso343

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum