Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Une uchronie en marge d'Alix

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Une uchronie en marge d'Alix le Sam 20 Oct - 8:58

2J

avatar
vieux sage
vieux sage


– L’aigle et le cobra : -48, la reine d’Égypte Cléopâtre et son armée marchent sur Rome




Et si Cléopâtre avait conquis Rome et dépassé César ? Sombres manipulations et conspirations royales .
Menacée par une armée égyptienne menée par Antoine et Cléopâtre, Rome envoie Brutus pour convaincre Jules César d’aller vers les envahisseurs pour négocier. Aujourd’hui aveugle et retiré des affaires du monde, César accepte sans ignorer que Rome reste aux mains de Pompée, son éternel rival, et qu’il devra probablement affronter toutes les traîtrises, y compris celles de ses plus intimes alliés.
Le point de départ :
En 50 av. J.-C., Brutus arrive chez Jules César, dans sa villa située non loin de Rome, lieu de retraite suite à une blessure de guerre qui l’a rendu aveugle. En cette année, et depuis bientôt quatre années, Pompée est consul unique pour quatre ans (nommé par le Sénat), et Antoine, vainqueur des Gaules qui s’est refusé à franchir le Rubicon (au sens propre, d’abord), est installé en Égypte, dans les bras de Cléopâtre, après avoir été envoyé par Pompée en Palestine — l’objectif n’était autre que de l’éloigner.

C'est dans :


Site de l'éditeur.
Et si Cléopâtre avait conquis Rome et dépassé César ? Sombres manipulations et conspirations royales dans ce nouveau Jour J.
Menacée par une armée égyptienne menée par Antoine et Cléopâtre, Rome envoie Brutus pour convaincre Jules César d’aller vers les envahisseurs pour négocier. Aujourd’hui aveugle et retiré des affaires du monde, César accepte sans ignorer que Rome reste aux mains de Pompée, son éternel rival, et qu’il devra probablement affronter toutes les traîtrises, y compris celles de ses plus intimes alliés.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas la série JOUR J – dont l’éditeur vante le succès commercial et dont il s’agit du vingt-huitième volume –, il s’agit d’une uchronie. Cet épisode, qui constitue comme une suite du tome 23 (La République des esclaves, en lien avec la révolte de Spartacus ; même dessinateur/coloriste, mêmes scénaristes), tout en se lisant indépendamment sans difficulté, se fonde sur une modification de l’histoire un peu différente de celle que propose l’éditeur. Ce serait plutôt : “Et si Antoine et Cléopâtre étaient sur le point de conquérir Rome ?”. Le dessin de couverture, d’ailleurs, est emprunté à la fin du récit Le sous-point de départ : “Et si César, mutilé à la guerre, avait dû se retirer de la vie politique et militaire avant même de pouvoir entreprendre la conquête de la Gaule ?”.

Le tout est extrait de l'excellent site :


https://www.arretetonchar.fr

2 Re: Une uchronie en marge d'Alix le Sam 20 Oct - 9:20

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
Intéressant ! j'aime les uchronies quant elles sont cohérentes et habiles, ce qui est souvent le cas de l'excellente série "Jour J". As-tu lu celle-ci et confirmes-tu sa qualité narrative ? Le graphisme, pour autant que ces extraits permettent d'en juger me laisse toutefois incertain.



Dernière édition par Draculea le Sam 20 Oct - 10:33, édité 1 fois

http://www.marchenriarfeux.net

3 Re: Une uchronie en marge d'Alix le Sam 20 Oct - 9:38

2J

avatar
vieux sage
vieux sage
Je ne l'ai pas lu deso

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum