Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Avis divers sur diverses séries historiques

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 3]

AJAX

avatar
license ès BD
license ès BD
Sorry, j'ai cité de mémoire LA REVOLTE DES ESCLAVES, mais c'était LA REPUBLIQUE DES ESCLAVES !

Comme je pense l'avoir déjà dit dans ce Forum, je m'intéresse à l'Antiquité en BD (et au cinéma). Alors des Histoires vraies de l'Oncle Paul à la Messaline porno de Mitton, je ratisse grave : Alix, Murena, Astérix, Olac, Ajax (pas moi, l'autre ! Embarassed ), Vénus de Rome, Tarzan ou Thermae Romae, les fictions, les uchronies, j'enfile tout ! Mais j'ai du mal avec les mangas-péplums.

Et comme je crois l'avoir déjà dit aussi, si l'album traite d'événements que je connais bien, je suis relativement bon public car j'ai la grille à décoder dans une case de mon cerveau; mais si c'est un épisode que je connais mal et que je m'aperçois qu'on m'a fait avaler des couleuvres, je l'ai mauvaise...
Les autres BD ne m'intéressent que de très très très loin.

Pour rebondir sur ce que dit Monocle - ne parlons même pas des uchronies (Aah, Poul Anderson...) -, les fictions antiques sont des armes à double tranchant, pédagogiquement. Mais ça peut donner envie au lecteur d'aller voir plus loin...
Savez-vous que le mot "uchronie" a été forgé en 1857 par le philosophe français Charles Renouvier, qui intitula Uchronie un roman où il imaginait ce que serait devenu le monde si Avidius Cassius avait succédé à Marc Aurèle à la place de Commode ? => http://www.peplums.info/pep53a2.htm#4e

Non, je ne connais pas WW2. Je suppose que ce n'est pas WUNDER WAFFEN que j'ai aperçu sur une étagère, mais que je n'ai pas acheté. Peu pas tout acheter, encore moins tout lire ! Déjà que j'ai toutes sortes d'autres lectures historiques, sur toutes sortes de sujets, généralement liés à la vision d'un film qui me donne envie d'en savoir plus.

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Il est vrai que l'époque napoléonienne est riche en anecdotes et en personnages marquants.

Ceci dit, je n'ai pas beaucoup lu de BD napoléonienne, ces dernières années.  scratch


Et bien il y avait les BD Martin sur Napoléon, une autre sur Bonaparte, aussi Souvenirs de la Grande Armée et d'autres dont je n'ai plus les noms en tête.

Raymond

avatar
Admin
Antigone est une tragédie grecque de Sophocle, que beaucoup de vous connaissent probablement très bien.

Régis Penet, le dessinateur de "Roma", vient d'en faire une adaptation en BD.



ActuaBD a beaucoup aimé le résultat. Rolling Eyes

http://www.actuabd.com/Antigone-la-tragedie-de-Sophocle-trouve-un-nouvel-interprete-avec-Regis-Penet


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

AJAX

avatar
license ès BD
license ès BD
Ah oui ! J'avais aperçu çà et puis ça m'était sorti de la tête !
J'ai découvert les Cycle de Thèbes et le fratricide duel d'Etéocle et Polynice (les frères d'Antigone) en regardant le film HERCULE ET LA REINE DE LYDIE. Désireux d'en savoir plus, j'avais trouvé en "classiques Hatier" l'ANTIGONE de Sophocle.

En bon cancre éclairé que j'étais, je la lisais sous le banc, au lieu d'écouter les considérations du prof de latin sur les imparisyllabiques. Je me suis fait prendre - en faute, comme la pauvre Antigone - mais le brave et impitoyable abbé était tellement scié de me voir lire ça au lieu de Tintin ou Bob Morane... qu'il ne me l'a pas confisqué. "Vous lirez ça plus tard !".
T'as raison, mon pote, il ne faut pas décourager les vocations ! I love you

AJAX

avatar
license ès BD
license ès BD
Jour J/28 : L’AIGLE ET LE COBRA
Fred Duval , Jean-Pierre Pécau , Fred Blanchard (sc.) / Max von Fafner (d. & coul.) / Ugo Pinson (couv.), Delcourt, coll. « Neopolis », 3 mai 2017, 64 p.

« Menacée par une armée égyptienne menée par Antoine et Cléopâtre, Rome envoie Brutus pour convaincre Jules César d'aller vers les envahisseurs pour négocier.
Aujourd'hui aveugle et retiré des affaires du monde, César accepte sans ignorer que Rome reste aux mains de Pompée, son éternel rival, et qu'il devra probablement affronter toutes les traîtrises, y compris celles de ses plus intimes alliés. »

http://www.bdnet.com/catalogue_detail_Jour-J-T28-L-Aigle-et-le-Cobra-T28--9782756078373
http://www.bedetheque.com/auteur-28356-BD-Fafner.html
http://www.1001bd.com/forums_BD/topic/18937-jour-j-tome-28-laigle-et-le-cobra/


Cette uchronie fait suite à la précitée REPUBLIQUE DES ESCLAVES (la révolte de Spartacus) et est bien dans l’esprit d’UCHRONIE, le roman philosophique où, réécrivant l’Histoire européenne, Charles Rénouvier (1815-1903) supposait que le dévoyé Commode n’avait pas succédé à son père Marc Aurèle, mais que l’intègre Avidius Cassius avait pris le pouvoir, que le christianisme ne s’était pas développé [en sa dernière planche de l’album, même conclusion], etc.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Renouvier
https://fr.wikipedia.org/wiki/Uchronie#Pr.C3.A9mices_et_naissance

En vainquant Spartacus (à la fin de LA REPUBLIQUE DES ESCLAVES), Jules César perdait la vue. Désormais aveugle, il s’est retiré à la campagne. Aussi est-ce un autre « général », puissant « maître de cavalerie » (*) (p.13) qui a conquis les Gaules à sa place avant de s’aboucher avec Cléopâtre : Marc Antoine !
Nous sommes en -50 (selon la planche 1) ou en -48 (**) (couv.) et une flotte égyptienne conduite par Antoine et Cléopâtre, forte de 10.000 hommes, navigue contre Rome et arrive devant Herculanum (en fait, elle n’alla jamais plus loin qu’Actium, en Grèce, en -30). Brutus est chargé par le sénat d’obtenir l’entregent de César. Quant au jeune Octave, il n’a que 14 ans. (La suite dans l’album !)

Etant dans une uchronie, nos auteurs revisitent à loisir la trame historique connue. Cet album amusera le connaisseur et plaira au lecteur n’accordant aucun respect à la fidélité historique. Les autres – la majorité ? – en seront pour leurs frais, mais goûteront ce péplum aux nombreux clins d’œil cinématographiques. Cléopâtre, plutôt pétasse, fume le narguilé ; César vit entouré de « concubines » mais dit avoir « renoncé au commerce des femmes » (p.13) ; les galères égyptiennes gréent de pittoresques voiles triangulaires de felouques ; les légionnaires sont équipés conventionnellement « Haut Empire », etc.
Tout cela remixé dans un grand saladier, quoique fort habilement les scénaristes retrouvent la trame de l’histoire, même si cette fois ce ne sont plus les mêmes qui en sont les dupes. Il nous reste donc une bande d’aventures pseudo-antiques divertissantes. Saluons le remarquable travail du coloriste Fafner (qui est aussi le dessinateur). Comme dessinateur ce dernier encre de superbes morceaux de bravoure (les éléphants, la course de chars), même si parfois il se laisse un peu aller entre les deux, avec parfois des problèmes de proportions. Le chef des mercenaires qui lorgne vers Conan le Barbare me reste sur l’estomac !


______________

(*) Tous termes ici utilisés hors contexte. Le latin n’a pas d’équivalent pour « général » au sens où nous l’entendons. Et s’il est vrai qu’Antoine était un brillant officier de cavalerie, le titre de « maître de la cavalerie » signifie tout autre chose: c’est l’adjoint du dictateur, dont Pompée est parfois ici qualifié, à mauvais escient.

(**) 48 est l’année où Pompée, vaincu à Pharsale, sera effectivement assassiné… mais à Alexandrie.

Raymond

avatar
Admin
Je me permets de montrer ici la couverture de cet album. Cela donne une idée plus précise de son origine.





J'avoue ne jamais avoir d'albums de la série "Jour J", mais s'ils te plaisent, ils doivent avoir un ceratin intérêt.


La prochaine fois que j'irai à la bibliothèque, j'essaierai de trouver un ou deux albums de cette série.  Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

AJAX

avatar
license ès BD
license ès BD
Je m'efforce de tout connaître dans le registre de l'Antiquité en BD. Même les trucs pas historiques du tout. C'est fatalement le cas avec les uchronies. Si tu lis cette BD, tu nous diras ton avis.

Je me suis efforcé de ne pas "spoiler" ici. Mais j'avoue qu'en lisant j'avais parfois du mal avec ces légions qui sortaient d'un peu partout, même Octave qui est censé n'avoir que 14 ans en promettait. Octave ou Octavien (les bulles hésitent) n'a donc pas encore atteint l'âge viril (16 ans).
Quelque part aussi il est dit que César a le sénat pour lui. Dans la logique de l'album, certes. Mais dans l'autre réalité, la réalité historique, il avait le sénat contre lui.

J'imaginerais assez bien le scénariste traçant deux colonnes.
Dans la première il aligne des faits (César a fait ceci, A tue B etc.) et dans l'autre le contraire : César n'a pas fait ceci, B tue A etc.
Et c'est la seconde colonne qui sert de base au scénar, avec une systématique assez remarquable. C'est une constante dans la littérature populaire de recycler des textes en inversant tout. Il y a cet exemple dans les romans de Bob Morane où celui-ci va jouer au casino et telle et telle chose se passe. Puis Henri Vernes, quelques années plus tard, reprend mot à mot le premier texte, mais narre le contraire : la jolie fille devient une repoussante virago, Bob met KO ses gorilles/Bob est mis KO par ses gorilles... des choses comme ça. Le romancier recyclait sa prose en inversant les données; ici le scénariste recycle des faits historiques connus.
On appelle ça "les failles de l'Histoire", c'est-à-dire là où le romancier peut insérer sa fiction, user de sa "licence poétique". Dans les romans historiques, à la fin tout rentre dans l'ordre. Dans les uchronies, c'est exactement le contraire. César Germanicus gracie le Christ qui retourne à l'anonymat, et ainsi il n'y aura jamais de christianisme.

Etant très amateur d'histoires de vampires (et d'histoire tout court  Smile ), j'ai des mêmes auteurs, même collection, acheté un album, LES OMBRES DE CONSTANTINOPLE, dont j'attends la suite avec impatience : Vlad Dracul, embrigadé dans les Janissaires, déserte et se retrouve dans Byzance assiégée par les Ottomans en 1453. Ce qui ne fut jamais le cas. Je n'ai plus toutes les dates en tête, mais si Vlad Dracul fut bien otage des Turcs approximativement à la même période, il n'a bien évidemment pas participé à ces événements, occupé qu'il devait être à régler certains litiges familiaux (du reste avec l'aide de ses amis Turcs - avant que de se retourner contre eux  bounce ). Famille, je vous hais !

Raymond

avatar
Admin
Je ne connaissais pas les Ombres de Constantinople, et je suis à nouveau allé voir sur la Bédéthèque. C'est encore un album de la collection "Le Jour J".



Ce que tu en dis (et surtout l'absence de respect d'un certain réalisme) ne m'incite pas trop à le lire, mais peut-être qu'un jour ...   Question

Au fait, on pourrait créer un sujet consacré au Jour J ?  Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

AJAX

avatar
license ès BD
license ès BD
Bof ! Jacques Martin lui-même se permettait des uchronies, le plus beau spécimen étant LES LEGIONS PERDUES (je l'ai déjà signalé je ne sais plus où sur ton site). Mais de cette collection JOUR J, je n'ai guère lu, outre ce que j'ai déjà cité ici, que le diptyque sur l'empire des steppes, la Horde d'Or, acheté par curiosité à un moment où je m'intéressais aux péripéties de Marco Polo.
J'en serais du reste très incapable de distinguer le vrai du faux, le Moyen Age n'est pas "ma" période...

Les pulsions uchroniques des auteurs sont à considérer avec d'énormes précautions, sauf si l'on est ferré en la matière bien entendu. Dans ce dernier cas, ça peut être très amusant.

Mais oui, pourquoi ne pas ouvrir un sujet JOUR J ?

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum