Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

-24%
Le deal à ne pas rater :
Grosse réduction sur la TV LG OLED77CX 77″ OLED 4K UHD (modèle ...
3799 € 4999 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'alchimiste

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1L'alchimiste Empty L'alchimiste le Mer 19 Aoû - 0:58

Raymond

Raymond
Admin
Il y avait lontemps que je n'avais pas ouvert cet album, et le post de rbo m'a incité à le relire.

C'est une histoire intéressante, qui nous fait visiter des lieux prestigieux et qui présente plusieurs personnages magnifiques. Tout commence par quelques péripéties dans un monastère au col du Saint-Bernard, puis Jhen et ses compagnons se dirigent vers l'Italie. J'aime ces premières images qui recréent avec justesse le passage des Alpes au Moyen-âge.

L'alchimiste Alchim10

Aujourd'hui, c'est presque devenu une autoroute- Very Happy

Les voyageurs arrivent ensuite à Florence et Pleyers s'applique à nous montrer de magnifiques décors. On y retrouve un Ponte Vecchio plein de vie ainsi que des rues étroites, envahies par la foule, qui ne sont pas si différentes de ce que l'on voit aujourd'hui.

L'alchimiste Alchim11

L'intrigue est construite autour de plusieurs caractères bien campés, qui sont pour la plupart imaginés en fonction d'un modèle historique. C'est ainsi que le père Palefroid, un religieux fanatique et violent, me semble très proche du sinistre Savonarole, tandis que le jeune moine Rafael, si doué pour le dessin, est de toute évidence une transposition du grand peintre du même nom. Il faut noter tout de même qu'il existe un décalage dans le temps car ces deux personnages historiques n'ont vécu que plusieurs décennies après l'époque de Jhen.

L'intérêt de cette histoire, c'est bien sûr la passion mystérieuse qu'éprouve Palefroid pour le jeune Rafael. Celui-ci s'enfuit avec Jhen pour échapper à la maltraitance mais le moine les poursuit à travers toute l'Italie pour (selon ses déclarations ) le ramener au sein de l'église. Hem .. on pourrait plutôt comprendre cela comme une attirance refoulée (et homosexuelle ?) qui se manifeste par certaines pulsions sadiques, mais passons ! Rolling Eyes

Un autre personnage passionnant, c'est le jeune Francesco Prelati que Jhen rencontre à Florence. Je me suis demandé si il avait lui aussi un modèle et je pense finalement que non. Au départ, il se trouve dans le palais du comte Guidotti et  Jacques Martin nous raconte à nouveau une histoire qui se passe dans l'univers de la peinture. Ce monde le fascine et Pleyers dessine leurs ateliers avec maîtrise.

L'alchimiste Alchim12

Francesco Prelati est en fait un religieux qui s'adonne à l'alchimie, ce qui n'était pas si rare au Moyen-âge. Je ne sais que penser de ce personnage assez mystérieux, qui réapparait par la suite dans d'autres histoires ? Et vous, lui trouvez-vous une ressemblance avec un personnage historique ?

Quand à l'Alchimiste lui-même, qui se nomme Claudius (j'avais oublié ce nom Wink ), il ne joue qu'un rôle secondaire. Il permet surtout à Jacques Martin de mettre en scène des événements fantastiques, comme il aime à le faire bien souvent.

Au total, c'est une belle histoire, et certainement un des meilleurs albums de Jhen. Comment l'avez-vous trouvée ?



Dernière édition par Raymond le Dim 10 Aoû - 23:46, édité 1 fois


_________________
Et toujours ... L'alchimiste Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

2L'alchimiste Empty Re: L'alchimiste le Mer 18 Nov - 19:08

Raymond

Raymond
Admin
Lorsque j'ai écrit ce post, je n'avais pas encore acheté l'album "Gilles de Rais", publié dans la série des Voyages de Jhen.

Ce livre apporte quelques informations intéressantes sur Francesco Prelati qui est en fait un personnage historique. Ce clerc a non seulement été le complice de Gilles, en lui apportant des enfants, mais il l'a aussi initié à des pratiques relevant de l'alchimie. Il a réussi à s'échapper avant le procès de Gilles de Rais et a fini ses jours semble t-il paisiblement, dans l'impunité la plus complète L'alchimiste Icon_rolleyes


_________________
Et toujours ... L'alchimiste Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

3L'alchimiste Empty Re: L'alchimiste le Sam 7 Mai - 9:11

Invité


Invité
Raymond s'était-il fait dédicacer cet album ce jour-là ? Wink


http://alixblog2archive.canalblog.com/archives/2011/05/07/20542357.html

4L'alchimiste Empty Re: L'alchimiste le Sam 7 Mai - 10:13

Raymond

Raymond
Admin
Je n'ai jamais été chasseur de dédicaces ! deso


_________________
Et toujours ... L'alchimiste Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

5L'alchimiste Empty Re: L'alchimiste le Sam 7 Mai - 10:19

Invité


Invité
Oui, je sais, mais tu aurais pu faire une exception cette fois-là. Wink

6L'alchimiste Empty Re: L'alchimiste le Dim 27 Juil - 11:48

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
J'ai tout dernièrement relu L'Alchimiste, bien des années après sa découverte au moment de sa parution. Et je dois dire que j'ai pris un très grand plaisir à relire cette histoire, surtout à m'émerveiller de la richesse iconographique qui caractérise une fois encore ici le travail de Pleyers. Par exemple dans cette planche que je sélectionne parmi beaucoup d'autres, celle de l'arrivée à Florence qui est d'une beauté et d'une structure parfaites.

Image hébergée par servimg.com

Comme dans Le Lys et l'ogre, avec Orléans,

Image hébergée par servimg.com

Pleyers propose une vision panoramique de la ville finement inspirée des plans de cités et autres représentations du XV° siècle, avec ici l'ouverture de l'espace en profondeur par le jeu des courbes et l'ovale des limites de Florence. De la même façon, il propose ensuite une série de cases présentant les rues, mais au lieu des horizontales qui convenaient parfaitement à l'évocation d'Orléans, il choisit cette fois les verticales en accord avec l'architecture florentine. De même, aux tons doux et grisés de l'orléanais succèdent les bleus et dorés intenses de la Toscane. Dans les deux cas, nous sommes donc immergés d'emblée dans la justesse d'un monde qui vit de son éclat particulier et révèle à quel point Pleyers est, jusque dans ces détails, un grand artiste de la bande dessinée. Il excelle comme on le voit ici dans les planches évoquant la première vision d'une ville, puis l'entrée dans ses rues, et nous propose chaque fois une véritable promenade dans leur physionomie d'alors, pour notre plus grande joie de flâneurs spatio-temporels !

http://www.marchenriarfeux.net

7L'alchimiste Empty Re: L'alchimiste le Dim 3 Aoû - 21:28

Raymond

Raymond
Admin
C'est un de mes albums préférés.  Very Happy 

Mais je vois que les illustrations qui accompagnaient mon premier post ont toutes disparu. Il va falloir que je répare tout cela.  pale 


_________________
Et toujours ... L'alchimiste Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

8L'alchimiste Empty Re: L'alchimiste le Lun 11 Aoû - 16:47

Raymond

Raymond
Admin
Hier, j'ai remis en ligne les images de ce sujet (ainsi que de quelques autres sujets consacrés à Jhen, d'ailleurs). N'hésitez pas à me signaler s'il y a des images qui disparaissent.  Very Happy 


_________________
Et toujours ... L'alchimiste Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

9L'alchimiste Empty Re: L'alchimiste le Jeu 3 Déc - 10:09

Invité


Invité
Projet de couverture d'album non retenu.


L'alchimiste Jhenpr10

10L'alchimiste Empty Re: L'alchimiste le Dim 21 Fév - 16:15

Invité


Invité
L'alchimiste Jhen_a10

L'alchimiste Jhenl_11

11L'alchimiste Empty Re: L'alchimiste le Lun 22 Fév - 9:49

Invité


Invité
L'alchimiste Jhenll11

12L'alchimiste Empty Re: L'alchimiste le Sam 14 Oct - 8:39

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage
Rafaël revient dans le nouvel album de Jhen desssiné par Teng:
http://www.casterman.com/Bande-dessinee/Catalogue/jhen-les-albums-de-jhen/la-peste#&gid=1&pid=1

http://alixmag.canalblog.com/

13L'alchimiste Empty Re: L'alchimiste le Sam 14 Oct - 9:35

Raymond

Raymond
Admin
Ce sont de belles pages !

Et le retour de Rafael est intéressant. On va peut-être en savoir un peu plus sur le personnage.

Mais il faut mettre le lien à la bonne place ... je m'en occupe.


_________________
Et toujours ... L'alchimiste Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

14L'alchimiste Empty Re: L'alchimiste le Sam 28 Déc - 7:27

eleanore-clo

eleanore-clo
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Bonsoir

Jusqu'à ce jour, je n'avais lu cet album... Et puis, le fil "50 ans avec Jacques Martin" m'a donné l'envie de le découvrir.  Very Happy .

J'ai beaucoup apprécié le dessin de Pleyers, son incroyable souci du détail et le rendu extrême des architectures tant françaises qu'italiennes. Et surtout les paysages florentins m'ont rappelé mon voyage de noces  Embarassed . Ainsi la grande vignette choisie par Draculea dans le message n°6 fait penser à la vue de la cité que l'on peut contempler depuis les jardins du Boboli, même si l'angle est quelque peu différent.

L'alchimiste Aa44

Le scénario du maître présente un caractère répétitif avec cette course poursuite sans fin, et où chaque étape donne lieu à un nouvel affrontement entre Palefroid et les protecteurs de Rafaël.
Dans un autre registre, le recours à des corps d'éphèbes pour représenter le jeune artiste et l'abbé Francesco ne s'imposait pas, et hormis la représentation en filigrane de l'amour sado-pédophile de Palefroid pour le moinillon, on ne comprend pas cette fascination pour les corps des jeunes hommes.
Côté reconstitution historique, le fonctionnement des cités italiennes est très bien analysé, et on imagine ainsi que Cosme de Medicis (https://fr.wikipedia.org/wiki/Cosme_de_M%C3%A9dicis) rencontre quelques difficultés pour diriger Florence !
Notons quelques solides invraisemblances dans le scénario comme, par exemple, dans la scène du bûcher où les liens de Claudius se détachent bien étrangement... L'alchimiste serait-il un élève d'Houdini (https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Harry_Houdini) Smile ?
Enfin, le recours au faucon comme deus ex machina sonne comme une réminiscence du Tombeau étrusque  Smile .

Une belle BD, sans prétention, mais très agréable à lire et surtout à voir.

Eléanore



Dernière édition par eleanore-clo le Sam 28 Déc - 21:01, édité 2 fois

15L'alchimiste Empty Re: L'alchimiste le Sam 28 Déc - 10:39

Raymond

Raymond
Admin
Je suis heureux de te faire découvrir des BD !  Very Happy

Et puis ... oui, il y a de temps en temps des invraisemblances dans Jhen, généralement de type surnaturel, et dans presque tous les albums. Il y en a encore plus dans Keos, autres BD historique du tandem Martin-Pleyers, et je me suis toujours demandé si cette tendance "fantastique" provenait seulement de Jacques Martin ? Jean Pleyers éprouve en effet une inclination naturelle au pour le mysticisme, que l'on remarque d'ailleurs très bien dans sa série "Giovani" (voir dans ce sujet : http://lectraymond.forumactif.com/t16-giovani-par-pleyers?highlight=giovani ). Je me suis donc toujours demandé si par rapport à cela, le dessinateur n'a pas un peu influencé le scénariste.  Wink

Sinon, d'une manière générale, les 9 premiers albums de Jhen forment un tout très homogène (au point de vue du style et de la continuité du récit) et ils sont tous hautement recommandables. A partir du 10ème album, il y a du bon et du moins bon.


_________________
Et toujours ... L'alchimiste Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum