Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La pension Radicelle d'Eugéne GIRE

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Lun Fév 12 2018, 08:35

2J

avatar
grand maître
grand maître
Gire le prolifique n'est pas , à mon humble avis , considéré à sa juste valeur dans l'histoire de la B.D.

Je ne vous parlerai ici que de sa "grand oeuvre" : La trés loufoque : Pension Radicelle , qui s'étale sur 20 ans et plus de 1000 planches dans Vaillant .

Bref rappel wikipediesque :

Eugène Giroud, plus connu sous les pseudonymes d'Eugène Gire et de Eu. Gire, est un dessinateur et scénariste français de bandes dessinées, né le 16 janvier 1906 et mort le 23 novembre 1979.

Eu.Gire commence sa carrière de dessinateur et illustrateur humoristique en 1937 à la Société parisienne d'édition, dans L'Épatant (1937-1939) et L'Almanach Vermot (1940). Il travaille aussi pour diverses revues avant guerre, et au Téméraire sous l'Occupation mais c'est à la libération que sa carrière décolle. En 1941, il se lance dans la bande dessinée avec Toto Tourbillon, puis en 1943, il figure au sommaire d'Hardi Les Gars. Il entre chez Vaillant dès 1945, pour qui il réalise entre autres Les Aventures de R. Hudi Junior puis La Pension Radicelle très inspirée par Pim Pam Poum, Kam et Rah, et A. Bâbord et Père O.K..

En 1946, il participe à Vaillante le Journal des Fillettes, où il adapte Alice au Pays des Merveilles, mais il entreprend aussi diverses histoires pour la S.A.E.T.L. (Société anonyme d'éditions techniques et littéraires). En 1947, il dessine le Corsaire volant et Poste 304 dans Bob et Bobette. De 1948 à 1951, il travaille avec la "Collection Hurrah !" (des aventures de Zorro et de western), puis en 1952, il reprend le Maître des corsaires et anime le Premier Exploit du jeune Tourville dans le Corsaire. En 1954, il réalise Jim Ouragan, publié dans Red Canyon et Ouragan.

Il travaille aussi dans les petits formats de Mon journal avec Capt'ain Vir de Bor qu'il transmet à son fils Michel-Paul Giroud, Jean Tambour ou Le messager du Roy Henri. Il dessine aussi pour la presse et imagine Jim Ouragan pour Artima.

Il prend sa retraite en 1967 pour cause de maladie et décède en 1979 à Evreux (Eure).

En fait il a commencé par ce qu'on appelait à l'époque les "petits formats " c'est à dire les feuillets de chansons vendus le plus souvent par les chanteurs des rues eux-même :
http://www.forumpimpf.net/download/file.php?id=176479&t=1
Il a réalisé aussi de trés nombreuses couvertures de romans , souvent sous forme de jacquettes , pour de grands classiques ou de minables polars !
http://www.forumpimpf.net/download/file.php?id=177723&t=1
http://www.forumpimpf.net/download/file.php?id=176474&t=1
L'une d'entre elles préfigure son style pour la pension Radicelle :
http://www.forumpimpf.net/download/file.php?id=177363&t=1

La Pension Radicelle est une série de bande dessinée humoristique d'Eugène Gire publiée dans l'hebdomadaire jeunesse français Vaillant de juin 1947 à juillet 1968. Elle a fait l'objet de divers recueils en album, notamment chez Glénat1.

La série se déroule dans une pension dirigée par Madame Radicelle, confrontée aux bizarreries de ses pensionnaires, parmi lesquels un savant, Saturnin, un ancien broussard, Isidore et une cuisinière, Tante Bouille. « Loufoque, parfois proche de l'absurde », La Pension Radicelle se déploie sur plus de mille planche.

Lorsque Gire dut abandonner La Pension Radicelle pour des raisons de santé, son fils Michel-Paul Giroud a repris l'un de ses personnages pour créer série de gags Les Découvertes de Saturnin, publiée de juillet 1968 à février 1969, et non conservée lorsque Vaillant est devenu Pif Gadget.

Mademoiselle Radicelle dirige avec fermeté la pension portant son nom, composée d'une dizaine d'individus hauts en couleur. Parmi les membres les plus éminents notons Saturnin inventeur génial, mais dont les découvertes ont des conséquences catastrophiques, Isidore à la fois poète et chasseur, Nestor spécialiste en farces pas toujours de bon goût, Amadou et Anna les deux petits noirs facétieux, sans oublier la brave Tant'Bouille, fin cordon bleu et souffre- douleur de mademoiselle Radicelle. Histoire de changer de temps en temps de décors la Pension s'est fixée dans un village abandonné, sur une île (presque) déserte puis enfin sur une péniche après avoir squatté un immeuble en ruine. Cette saga burlesque à souhait a été présente dans les pages du mythique « Vaillant » de 1947 à 1968. De son trait alerte et bon enfant Eugène Gire a illustré avec une belle régularité les gaffes de cette joyeuse bande, typique de la France des années 50... beber

La recension compléte : http://www.bdoubliees.com/vaillantpif/series4/radicelle.htm

Quelques couvertures de Vaillant :
http://www.bdoubliees.com/vaillantpif/couvertures/v559.jpg
https://i.servimg.com/u/f21/11/38/21/24/nooj10.jpg
Les revoilà tous dans un joyeux capharnaum :



La pension a eu droit à 4 albums (quoique le premier , papier , ne fasse que 12 pages )
https://www.bedetheque.com/serie-5547-BD-Pension-Radicelle.html

Il est bon de savoir que les 6 Arthur le fantôme Géant contiennent en deuxiéme partie de nombreuses histoires de la pension :
https://www.bd-pf.fr/Serie-241-arthur-le-fantome-geant.html

De belles illustrations :
http://lesanneesvaillant.fr/vllt/personn/pensrad.html

Quant à la reprise du seul Saturnin par Michel-Paul Giroud (fils d'Eugéne ) elle ne semble pas avoir laissé beaucoup de trace sur le web ...
Il n'en aurait dessiné que moins de 30 planches :
http://www.bdoubliees.com/vaillantpif/series2/decouvsaturnin.htm
http://lesanneesvaillant.fr/vllt/accueil/portraits/saturnin.JPG

https://www.bedetheque.com/media/Versos/Verso_119997.jpg



Dernière édition par 2J le Mer Sep 26 2018, 17:16, édité 1 fois

2 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Lun Fév 12 2018, 18:03

Raymond

avatar
Admin
Je crois qu'il y a déjà un sujet consacré à Eugène GIRE.

Il fat que je le cherche. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

3 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Lun Fév 12 2018, 18:46

2J

avatar
grand maître
grand maître
Je ne me suis pas contenté de la fonction "rechercher" ; j'ai passé tous les sujets de ce forum en revue ...

4 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Lun Fév 12 2018, 20:45

arsen33


martinophile distingué
martinophile distingué
Quelques dessins de Gire paru en 1938 et 39 dans l'Epatant:
le 1 décembre 1938 une illustration d'un texte:


le 5 janvier 1939 page de gags:


le 9 février 1939 page de gags:


le 16 février 1939 le gag de couverture:


le 2 mars 1939 page de gags:


le 27 avril 1939 page de gags:


le 4 mai 1939 dernier gag de couverture:


On ressent l'influence de Mat dans ces dessins. Il me semble que Gire quitte l'Epatant vers la mi-1939 avec l'arrivée de Pellos.

5 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Lun Fév 12 2018, 23:16

Raymond

avatar
Admin
Superbe ! Merci arsen33.

Sinon. j'ai moi aussi passé en revue les sujets, et je me suis trompé. Il y a bien des dessins de Gire quelque part dans le forum, mais pas de sujet à son nom.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

7 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Mar Fév 13 2018, 09:23

2J

avatar
grand maître
grand maître

8 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Mar Fév 13 2018, 09:40

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
En ce qui concerne "la pension radicelle", en 2005, Glénat a publié cet album dans sa collection "Patrimoine BD".





On trouvait à la fin de ce volume, un petit dossier de sept pages, rédigé par Henri Filippini (qui dirigeait cette collection) et retraçant les moments forts de la carrière d'Eugène Gire.

9 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Mar Fév 13 2018, 09:54

2J

avatar
grand maître
grand maître
Dans les tout premiers travaux de Gire , comme je l'écrivais plus haut , il y a des petits formats de chansons populaires dont celui-ci ; bien amusant :



Paroles de ... Zappy !
Comme quoi ... tout est dans tout et réciproquement ! Very Happy



Dernière édition par 2J le Mer Sep 26 2018, 17:22, édité 1 fois

10 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Mar Fév 13 2018, 10:31

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Les éditions "Vents d'Ouest" (groupe Glénat) publièrent également en 2005 un album (hélas) unique, intitulé "Le meilleur de Pif".


 

Cette fois, on y présenta des planches en noir et blanc de "La péniche radicelle" sur près de 40 pages, toujours sous la direction d'Henri Filippini.

11 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Mar Fév 13 2018, 10:45

Raymond

avatar
Admin
Il y a aussi un album plus vieux de Glénat, broché et en NB, datant des années 70.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

12 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Dim Fév 18 2018, 11:09

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Le formidable talent comique d'Eugène GIRE ne doit pas faire oublier que, dans le genre réaliste, il était également tout aussi performant.  

La preuve :


13 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Lun Fév 26 2018, 18:27

fleng

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
La pension Radicelle, extrait de Vaillant N°637 de 1957 :

14 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Lun Fév 26 2018, 18:48

fleng

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Les Aventures de R. Hudi junior et de Nitrate par Eugène Gire dans "Le club des roule ta bosse" publié à la une de Vaillant N°87 du 09 janvier 1947 :

15 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Lun Fév 26 2018, 18:48

fleng

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa

16 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Dim Mar 11 2018, 15:21

arsen33


martinophile distingué
martinophile distingué
Voici les dessins de Gire pour le Vermot de 1948:




18 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Mar Mar 13 2018, 10:11

Raymond

avatar
Admin
Des couvertures de polar des années 50 ! C'est un beau travail. Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

19 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Lun Avr 02 2018, 14:05

2J

avatar
grand maître
grand maître
Un livre que je n'arrive pas à dénicher et dont la couverture de M. Eugéne G. préfigure les personnages de la pension :




Dernière édition par 2J le Mer Sep 26 2018, 17:23, édité 2 fois

20 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Lun Avr 02 2018, 14:31

2J

avatar
grand maître
grand maître
Une belle carte de vœux pour l'année....1953 !
http://forumpimpf.net/download/file.php?id=199170&mode=view

Et une foisonnante couverture (à la Dubout) pour le N°79 de "34" :



Dernière édition par 2J le Mer Sep 26 2018, 17:29, édité 1 fois

21 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Lun Avr 16 2018, 09:41

2J

avatar
grand maître
grand maître

22 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Lun Avr 16 2018, 10:33

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Eugène Gire : du dessin réaliste sportif.


23 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Lun Avr 16 2018, 12:39

2J

avatar
grand maître
grand maître
Dans quoi ?
Camera 34 ?

24 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Lun Avr 16 2018, 12:50

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Tout à fait.

25 Re: La pension Radicelle d'Eugéne GIRE le Lun Avr 16 2018, 13:24

2J

avatar
grand maître
grand maître

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum