Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Dave McKean, artiste de la BD

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Dave McKean, artiste de la BD le Dim 24 Déc - 14:09

Raymond

avatar
Admin
Il fallait bien ouvrir un jour un sujet dédié à cet artiste américain, qui a déjà fait une longue carrière dans la BD.

Je l'ai découvert il y a 25 ans (déjà), grâce aux éditions Zenda qui avaient traduits en français son comic-book "Black Orchid".



Sur un scénario de Neil Gaiman (un des tout grands scénaristes anglo-saxons actuels), cette BD explorait l'univers des super-héros sans vraiment en exploiter les thèmes. Cette histoire étrange séduisait d'abord grâce au graphisme somptueux de McKean. Ce dernier réussissait prioritairement à séduire l’œil ... avant de donner à réfléchir.

Une intégrale de cette mini-série a ensuite été publiée (les albums Zenda sont épuisés).



Après ce premier exploit, il y eu le coup de tonnerre de "Arkham Asylum", une aventure "crépusculaire" de Batman. Ce dernier doit affronter les pensionnaire de l'asile psychiatrique de la ville d'Arkham, mais son combat est bien compliqué car ...  ceux-ci considèrent que Batman est un des leurs.  Wink  Encore une fois, les super-héros sont pris à rebours.



Draculea est un grand admirateur de cet album. Peut être pourrait-il venir en parler ici ?   Very Happy

Puis il y a eu le phénomène "Cages". Je n'ai jamais eu le courage de lire ce gros pavé qui a très rapidement acquis la réputation d'être un des chefs d’œuvre de la BD contemporaine. Est-ce que l'un d'entre-vous le connait ?



Depuis ce mémorable "graphic-novel", McKean bénéficie d'une telle réputation qu'il peut se permettre de publier un peu tout ce qu'il veut. J'avoue ne pas avoir suivi plus loin sa carrière, marquée par des albums bizarres comme "Le jour où j'ai échangé ma mère contre des poissons rouges", dont je ne sais vraiment pas que penser ?



Une chose est certaine ! Dave McKean est un des auteurs importants de notre époque.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

2 Re: Dave McKean, artiste de la BD le Dim 24 Déc - 14:14

Raymond

avatar
Admin
Si la contemplation des couvertures ne vous suffit pas, voici encore une planche qui est tirée de "Arkham Asylum". Elle apporte un bon exemple du style sophistiqué et esthétique de McKean.



En première lecture, c'est parfois un peu ardu. Mais quand on relit une telle BD ... c'est délectable.  Smile

Draculea, ne veux-tu pas venir nous en parler ?  Cool


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

3 Re: Dave McKean, artiste de la BD le Dim 24 Déc - 14:24

Raymond

avatar
Admin
En attendant, intéressons-nous à l'actualité de McKean, qui est la sortie de "Black Dog, les rêves de Paul Nash". Il en est l'auteur complet.



Je ne l'ai pas encore vu en librairie, mais Pasamonik en parle déjà sur ActuaBD.

http://www.actuabd.com/Black-Dog-Les-Reves-de-Paul-Nash-l-hommage-de-Dave-McKean-au-grand-peintre


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

4 Re: Dave McKean, artiste de la BD le Sam 30 Déc - 10:55

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
Je ne connais pas encore cet album dont je suis très heureux de découvrir l'existence grâce à toi !

Pour ce qui est d'Arkham Asylum, effectivement, la lecture des planches est parfois complexe, à l'image du dédale intérieur que nous sommes invités à parcourir à la suite de Batman à l'intérieur de ce monde clos où nous sommes confrontés à l'expérience de la folie. Les planches suivent des orientations étranges, atypiques et imprévisibles, à quoi s'ajoute parfois sur fond d'un style général des variations graphiques par exemple comme sur l'exemple que tu as donné, par l'introduction de photos et/ou de collages.

D'autres fois, c'est par le jeu de démultiplication d'une visage à des échelles différentes sur un fond sombre, qui crée un effet de perte des échelles spatiales et donne le sentiment d'être à la fois dans un jeu de glaces déformantes dessinant un labyrinthe, à la fois entouré de présences ectoplasmiques effectuant des envols et des frôlements :







D'autres fois, l'organisation de la planche respecte une très stricte grille quadrangulaire rigide comme une série de hauts fenêtres dans une façade, et c'est à l'intérieur de ces cases rectilignes que les angles de l'espace apportent une perturbation créant un effet de dédale par des jeux d'obliques et d'enroulements, comme ici :







D'une manière générale, Dave mc Kean sait déjouer nos attentes et nos habitudes de façon systématiques en nous proposant aussi l'équivalent d'une jeu de cases qui nous fait nous déplacer de façon toujours nouvelle à l'intérieur de l'espace physique et mental de l'asile :





Je ne connais qu'un autre album consacré à Batman qui propose de telles audaces sous une forme il est et dans un style il est vrai différents. Il s'agit de La cour des hiboux, (récemment republié en édition bibliophile avec son prolongement La nuit des hiboux), récit également initiatique où le dessinateur Greg Capullo multiplie les perturbations d'espaces en infinis dédales et va jusqu'à proposer un renversement rotatif de l'album dans une séquence où Batman explore les mondes cachés de la cour des hiboux, en un parcours labyrinthique digne des rêves d'opium d'un Thomas de Quincey, si bien qu'un lecteur non prévenu pourrait croire que l'album a été mal imprimé. Ci-dessous le début de cette séquence où l'ordre de lecture demeure encore classique, mais où déjà l'organisation intérieure des cases introduit de très fortes anomalies labyrinthiques qui nous donnent ke sentiment de nous glisser à l'intérieur d'unes corridors et des chambres étroites d'une ténébreuse pyramide :







Même l'espace de la ville est traité de manière labyrinthique, de telle façon que la logique du dédale envahit la totalité des espaces dans cet album à bien des égards proche de l'atmosphère d'Arkham Asylum, en dépit de tout ce qui distingue Greg Capullo de Dave mc Kean :

















http://www.marchenriarfeux.net

5 Re: Dave McKean, artiste de la BD le Dim 31 Déc - 17:19

Raymond

avatar
Admin
Merci de cette présentation d'Arkham Ayslum.    pouce

On peut remarquer que cet album est sorti au début des années 90, à une époque où beaucoup d'œuvres très originales ont été créées autour du personnage de Batman. Il y avait eu entre autres Dark Knight de Frank Miller, ou Souriez d'Alan Moore et Frank Bolland, qui sont restés dans les mémoires. Toutes ces BD disséquaient les contradictions du super-héros masqué, mais il est clair que sur le plan graphique, cela n'allait pas aussi loin que la BD de Dave McKean.

Par rapport à cette palette graphique très innovante surtout par rapport aux "comics" de super-héros, je ne vois guère que Bill Sienkiewicz qui puisse égaler Dave McKean. Sienkiwicz a dessiné au cours des années 80 quelques mini-séries remarquables comme Elektra Assassin (un spin of de Daredevil), Guerre et Amour (un graphic noevl consacré à Daredevil) ou l'album Stray Toaster que je n'ai pas lu. Il y mélange diverses techniques comme l'aquarelle, la peinture à l'huile, les collages ou le pochoir.

Il est assez difficile de montrer un style typique pour Sienkiewicz, tellement il peut varier sa technique. Voici quelques pages éparses provenant d'Elektra Assassin (qui était d'ailleurs une BD pour le grand public  Wink ), et tu admettras que leur complexité n'a rien à envier à celle des œuvres de McKean.   Very Happy


 

Parfois, les images sont aussi plus simples



Un peu comme Dave McKean, Sienkiewicz s'est tourné vers d'autres médias au cours des années 90 et ... on n'a plus beaucoup entendu parler de lui en Europe. Il a bien continué à dessiner quelques BD, mais elles sont inconnues du grand public francophone.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

6 Re: Dave McKean, artiste de la BD le Dim 31 Déc - 19:52

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
En effet ! C'est remarquable ! Je te souhaite une très belle fin d'année entouré des tiens et de tous nos personnages favoris venus partager avec toi ces heures d'ultime 2017 ! Very Happy

http://www.marchenriarfeux.net

7 Re: Dave McKean, artiste de la BD le Dim 16 Sep - 12:02

Raymond

avatar
Admin
Dave McKean est la grande vedette du salon BD-FIL 2018, et on ne pouvait pas passer cela sous silence.



Je me suis demandé si j'allais m'embarquer une fois dans la lecture de Cages … mais la librairie n'avait pas l'album. ce sera donc pour une autre fois.

La Revue Bédéphile consacre une cinquantaine de pages aux différentes étapes de sa carrière et c'est un numéro à ne pas manquer.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum