Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

-27%
Le deal à ne pas rater :
Casque de Gaming compatible PS5 – Corsair VOID ELITE Wireless
79.99 € 109.99 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le procès de Gilles de Rais

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas  Message [Page 4 sur 5]

76Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Lun 29 Avr - 10:26

Tarmac

Tarmac
grand maître
grand maître
Draculea a écrit:
Pour moi, il y en a indéniablement plusieurs que j'ai du mal à hiérarchiser. Je citerais donc aux côtés de ce nouvel album Barbe Bleue, La Cathédrale,  Le lys et l'ogre, L'Alchimiste, Draculea.
Tu as un topic dédié à cette question, mon top 5 Arrow http://lectraymond.forumactif.com/t525p25-le-meilleur-jhen#37352

77Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Lun 29 Avr - 11:44

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Merci ! Je m'y rends de ce pas ! Very Happy

http://www.marchenriarfeux.net

78Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Lun 6 Mai - 9:32

bruno

bruno
grand maître
grand maître
Présent aux fêtes johanniques d'Orléans ce WE, j'ai pu voir, lors de la visite de la magnifique cathédrale, que les armes des grands capitaines qui entouraient Jeanne, étaient exposés en son sein... dont celles évidemment de :
Le procès de Gilles de Rais - Page 4 20190510

Par ailleurs, si vous avez l'occasion de passer par Orléans d'ici le 12 mai prochain (je sais c'est proche), ne ratez pas au Musée d'Histoire et d'Archéologie, la magnifique exposition sur Boutet de Monvel.
En 1896, le peintre et illustrateur d’origine orléanaise Louis-Maurice Boutet de Monvel (1850-1913) publie un album pour enfants consacré à Jeanne d’Arc au succès tel qu’il sera rapidement traduit dans plusieurs langues et fera la renommée de son auteur jusqu’aux Etats-Unis.
Il est certain qu'après la défaite de 1870 et l'annexion de l'Alsace-Lorraine par l'Allemagne, la France cherchait à se redonner un nouveau souffle patriotique et qui mieux que Jeanne, pouvait répondre à cette attente...
Un très bel ouvrage qui, d'ailleurs, ne profite pas aujourd'hui d'une réédition récente... Fort dommage.
Les crayonnés et recherches graphiques de l'auteur font vraiment penser à de la bande dessinée avant l'heure, mais également à la façon de travailler qu'usèrent, par la suite, Hergé ou encore Jacobs par exemple.
Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Img20117
Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Img20116
Le procès de Gilles de Rais - Page 4 20190513
Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Evfeve10
Le procès de Gilles de Rais - Page 4 20190514
Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Jehann10

http://www.canalbd.net

79Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Lun 6 Mai - 12:20

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie
Le procès de Gilles de Rais - Page 4 11286910
Le procès de Gilles de Rais - Page 4 61qjeo10

80Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Mer 8 Mai - 16:37

Tarmac

Tarmac
grand maître
grand maître
Avec "Le procès de Gilles de Rais" se termine ainsi le cycle, le chapitre consacré au maréchal de France et connétable, Gilles de Rais, le personnage phare de Jean Pleyers, inauguré il y a plus de 40 ans avec le personnage Xan dans "L'or de la mort". Entre chronique judiciaire, syncrétisme paganique, ésotérisme et Dualisme, il faut envisager ce chapitre final non moins tant comme une conclusion que plutôt comme la reconstitution d'un puzzle avec la fameuse pièce manquante qui donne le sel et apporte toute la substantifique moelle à cette thématique inhérente au héros médiéval créé par Jacques Martin et permet in fine de mieux appréhender cette amitié somme toute très ambiguë entre un baptisseur faiseur de sacré et un tueur en série de la noblesse d'épée.
Cette histoire peut se subdiviser en deux parties, l'histoire événementielle de la chronique judiciaire du procès d'une part, la quête de la vierge qui pleure sur fond d'ésotérisme et de dualisme manichéen d'autre part. Il va sans dire que c'est cette deuxième partie qui à mon sens, est la plus intéressante en tant qu'elle donne en définitive les clés pour décrypter cette amitié et mieux cerner la psychologie des hommes de la société féodale. C'est à une véritable plongée symbolique dans la légende noire des ténèbres à laquelle nous convient Jean Pleyers et Néjib pour nous mener progressivement vers la marche du salut, les yeux tournés vers le ciel et la lumière.
Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Gilles10
Le scénario de Néjib se conjugue parfaitement avec le dessin, l'enluminure colorée de Jean et Corinne Pleyers pour nous dépeindre la réalité d'un monde sombre de moines, de clercs, de guerriers, pour nous restituer une part résiduelle de cette société de la féodalité et de la psychologie de l'Homme médiéval.
Pour planter le décor, les auteurs nous présentent un personnage au préalable torturé psychologiquement, en proie à ses tourments et ses démons; le point de départ de l'histoire qui commence symboliquement dans la pénombre nocturne et les ténèbres de l'enfer (p3-4).
Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Gilles13
S'en suit un dialogue avec la lumière du jour et la conscience retrouvée qui n'est autre que Jhen (p5 à p8). Pas à pas, le scénario de Néjib nous amène vers la genèse du procès, la causalité racine qui pour paradoxale soit-elle, n'est pas tant les infanticides ou pratiques démoniaques que la ligne rouge qui a été franchie (p6-7) lorsque Gilles de Rais est entré armé dans l'église pour reprendre son bien immobilier (p6). A partir de ce moment se mettent en place les éléments à charge constitutifs du procès de Gilles de Rais.
Parallèlement à la chronique événementielle du procès (p17 à p20), (p29,30,34,40), les auteurs s'attachent à livrer les factorielles du devenir d'un monstre, son enfance (p23,24,31,32,33,38) et la césure, le point de rupture psychologique qui a enfanté la légende noire que l'on connaît.
Au demeurant, les auteurs nous offrent une procession spirituelle qui commence en enfer ( à travers le procès et les factorielles psychologiques) pour aboutir au purgatoire avec la quête de la vierge qui pleure et finir au paradis sur le bûcher, ce moment ultime où Gilles de Rais retrouve la lumière, une part infime de son humanité et se trouve libéré de ses névroses. De ce point de vue, je n'hésite pas à classer définitivement cet album parmi les meilleurs de la série..

81Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Mer 8 Mai - 16:41

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Je suis en parfait accord avec cette lecture qui donne en trois temps l'histoire d'un cheminement de enfer vers une forme de grâce. Oui, décidément, cet album est de tout premier plan ! Very Happy

http://www.marchenriarfeux.net

82Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Mer 8 Mai - 18:08

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage
J’avoue, qu’au début, je pensais que le moine que voyait la nuit le connétable sortait de sa conscience.’ Mais que pensez-vous de la case 3 page 44? Est-ce le diable qui regarde son œuvre: Jhen, qui , dans la case précédente, ferme la porte laissant brûler les moines. Et pendant ce temps, Gilles de Rais se repentit. Les rôles sont donc inversés. A ce demander, si, au début de l’album, Gilles de Rais, sortant des buissons n’a pas fait affaire avec le diable?...

http://alixmag.canalblog.com/

83Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Mer 8 Mai - 18:27

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Bien qu'il le nie on pourrait en effet le penser. Je l'ai aussi imaginé à la première lecture. Gilles a l'air si défait, si prostré que le lecteur est conduit à cette hypothèse.

http://www.marchenriarfeux.net

84Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Mer 8 Mai - 19:07

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage
Oui, mais tu n’as pas répondu à ma question...;-)

http://alixmag.canalblog.com/

85Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Mer 8 Mai - 20:07

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Ah oui, pardon, je n'ai pas pris garde à ta question. Je viens de regarder. Peut-être. Mais cette figure est semble-t-il la même que celle qui confesse Gilles dans sa prison. Dès lors, ne serait-ce pas un Ange gardien, d'autant plus que mystérieusement la statue de la Vierge en larmes est déposée derrière la porte, à la disposition de Jhen et de Parfait ?

http://www.marchenriarfeux.net

86Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Mer 8 Mai - 20:45

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage
Hum... pour moi, c’est le diable, et c’est bien le même qui confesse Gilles. Et comme je l’ai écrit, Jhen devient en quelque sorte un monstre en fermant la porte et en laissant brûler les moines, mais heureusement,en sauvant le jeune moinillon et Gilles pendant ce temps se repenti . Les rôles sont inversés, et c’est le diable qui tire les ficelles de cette histoire . Jhen et Gilles de Rais en sont ses personnages.

http://alixmag.canalblog.com/

87Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Mer 8 Mai - 21:04

Tarmac

Tarmac
grand maître
grand maître
stephane a écrit: A ce demander, si, au début de l’album, Gilles de Rais, sortant des buissons n’a pas fait affaire avec le diable?...
Il a en tout cas essayé d'entrer en contact par une invocation infructueuse, la troisième case le corrobore par la réponse de Prelati.

stephane a écrit: J’avoue, qu’au début, je pensais que le moine que voyait la nuit le connétable sortait de sa conscience.
Il s'agit davantage d'une ombre sous les habits d'un moine, une ombre qui oscille entre le bien et le mal, ce dualisme manichéen que j'évoquais plus haut, qui représente au surplus la conscience.

88Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Mer 8 Mai - 21:30

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Je préfère l'interprétation de Tarmac qui laisse à cette figure une ambivalence. Car j'ai du mal à relier le Diable avec le don de la statue. De plus, pourquoi confesserait-il Gilles, le conduisant au repentir ? Ce serait mauvaise politique de la part de celui qui a tout intérêt à perdre les âmes plutôt que les éclairer. La notion de conscience me semble donc préférable, mais à vrai dire, l'intérêt de ce récit est aussi de permettre aux interprétations de faire jouer les moirures sur le tissu jamais fixe des événements.

http://www.marchenriarfeux.net

89Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Mer 8 Mai - 21:54

Raymond

Raymond
Admin
Pour ma part, je ne crois pas trop au diable, et puis je ne pense pas que Gilles de Rais aie pu fait un pacte avec lui, car il est croyant.


_________________
Et toujours ... Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

90Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Mer 8 Mai - 22:44

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Effectivement. Et sa dévotion à la Vierge est réelle et profonde. Même si elle est teintée d'ambivalences multiples par le jeu des fuites, des dénis et des ruses qui viennent s'y mêler.

http://www.marchenriarfeux.net

91Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Jeu 9 Mai - 5:36

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage
Alors, qui est le personnage de la case 3 de la page 44? A quoi sert- il dans la narration de l’histoire ? Qui a bougé la statue de la vierge et l’enfant ?

http://alixmag.canalblog.com/

92Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Jeu 9 Mai - 6:38

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Je crois que les réponses précédentes, particulièrement celle de Tarmac ouvrent des pistes.

http://www.marchenriarfeux.net

93Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Jeu 9 Mai - 7:41

Tarmac

Tarmac
grand maître
grand maître
Par ailleurs, il ne faut pas occulter comme variable explicative les névroses récurrentes et les graves troubles mentaux dont souffre à l'évidence Gilles de Rais dans un monde empreint de dualisme. Outre la conscience, le personnage mystérieux peut très bien s'avérer être le fruit de ses tourments, mieux : Le fruit de ses psychoses

94Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Jeu 9 Mai - 10:15

Tarmac

Tarmac
grand maître
grand maître
Après plus de 3 semaines, "Le procès de Gilles de Rais" se voit classer 6ème des meilleures ventes pouce : Arrow https://www.bdgest.com/top/ventes

95Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Jeu 9 Mai - 13:52

Raymond

Raymond
Admin
J'ai repris l'album et je trouve la question de Stéphane très pertinente. Je n'avais pas trop accordé d'attention à cette 3ème case de la 1ère bande en page 44.

Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Proczo15

Pendant toute l'histoire, cette silhouette recouverte d'une robe bleutée (et dont le visage est masqué par le capuchon) représente à mon avis la conscience de Gilles de Rais ... et cette conscience est finalement Jhen lui-même. C'est ce que l'on comprend à la dernière page de l'album et je pensais que c'était tout simple.

Mais Stéphane nous démontre que ce n'est pas aussi simple que ça. Comment faut-il comprendre en effet cette 3ème case, dans une séquence qui n'implique pas Gilles de Rais ?

Rappelons le contexte ! Jhen est en train de s'enfuir d'une salle en feu avec l'enfant qu'il veut sauver, et il referme la porte derrière lui après avoir projeté l'abbé dans les flammes. Après cela, la statue de la vierge va se mettre à pleurer, puis l'enfant (en trébuchant) met le feu à une tenture, et enfin les flammes se propagent à l'ensemble du couvent.

Est-ce que cette silhouette mystérieuse est "la conscience" de ces moines hérétiques ? Peut-être ! Est-ce une manière symbolique du narrateur de dire adieu aux moines hérétiques ? Peut-être aussi ?

Faut-il envisager une autre hypothèse, de type fantastique ? Pourquoi pas, mais laquelle ?

Il est vrai que la statue est par ailleurs mystérieusement transportée hors de la salle de cérémonie … comment l'expliquer ?

Pour ma part, j'en resterai plutôt à mon interprétation initiale, sans essayer de tout comprendre, mais peut-être faudrait-il demander à Jean Pleyers ?   Wink


_________________
Et toujours ... Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

96Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Jeu 9 Mai - 17:38

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Bien sûr que la question de Stéphane est pertinente et importante car elle révèle le mystère plus complexe qu'on ne pourrait le penser de cette figure. J'aimerais bien savoir en effet ce qu'en dirait Jean Pleyers.

http://www.marchenriarfeux.net

97Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Dim 12 Mai - 10:33

kiko

kiko
lecteur émérite
lecteur émérite
Je découvre cette série.
Je viens d'acheter les 16 premières EO à un collectionneur qui liquide sa collection pour une centaine d'euro.
Il me manque donc ce dernier Opus et j'hésite entre les deux versions (A moins que je finisse par craquer pour les deux Smile )

http://forumpimpf.net

98Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Dim 12 Mai - 10:37

Raymond

Raymond
Admin
A mon avis, la version couleur s'impose ! Les planches sont faites pour être lues en couleur.

La version NB concerne plutôt les amateurs de "graphisme". Rolling Eyes


_________________
Et toujours ... Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

99Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Dim 12 Mai - 11:22

kiko

kiko
lecteur émérite
lecteur émérite
Oui je suis d'accord pour la version couleurs.
Mais je suis également un grand amateur de planches en N&B (J'ai grandi en lisant Akim, Blek, Kiwi, Rodéo, Yuma et autres Zembla...)
Je crois que je vais me faire plaisir avec les deux éditions Smile

http://forumpimpf.net

100Le procès de Gilles de Rais - Page 4 Empty Re: Le procès de Gilles de Rais le Dim 12 Mai - 12:21

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage
La version noir et blanc s’impose pour la qualité intrinsèque du dessin de Jean Pleyers mais c’est vrai que l’album est sublimé par les couleurs de Corinne Pleyers. Mais n’hésite pas à acheter les 2, c’est tellement rare un tirage différent dans cette série. Seul l’album« la cathédrale « a bénéficié d’un tirage de tête, moins intéressant d’ailleurs que ce noir et blanc.

http://alixmag.canalblog.com/

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 4 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum