Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La stratégie du chaos

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 La stratégie du chaos le Ven 15 Déc - 7:53

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
Il est temps d'inaugurer ce nouveau topic car le prochain Lefranc de Régric et R Seiter s'intitulera : "La stratégie du chaos"
Sur le site de Stéphane Very Happy Arrow http://alixmag.canalblog.com/archives/2017/12/14/35958344.html

2 Re: La stratégie du chaos le Sam 23 Déc - 9:18

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
L'actualité prévisionnelle et pour le moins prolifique 2018 donne ceci sur le site de Stephane , jugez-en vous-mêmes.  Very Happy

Arrow  http://alixmag.canalblog.com/archives/2017/12/22/35981218.html
Arrow 11 avril: Lefranc, "La stratégie du chaos" de Roger Seiter et Régric.



La cover de Régric est superbe, non ?  pouce

3 Re: La stratégie du chaos le Sam 23 Déc - 9:41

Raymond

avatar
Admin
Magnifique programme ! En 2018, les parutions seront étalées au cours de l'année, et c'est un bon retour à la norme des choses. Cool


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

4 Re: La stratégie du chaos le Mer 27 Déc - 13:25

Raymond

avatar
Admin
Alix Mag interview Regric et Roger Seiter, sur cet album qui va sortir en avril 2018 :

http://alixmag.canalblog.com/archives/2017/12/27/35984237.html


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

5 Re: La stratégie du chaos le Jeu 28 Déc - 9:53

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
Maintenant on en sait beaucoup plus sur ce prochain album. Roger Seiter avait brouillé habilement les pistes sur cette fameuse année 1956 grr2

6 Re: La stratégie du chaos le Ven 2 Fév - 21:30

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître

7 Re: La stratégie du chaos le Lun 5 Mar - 18:24

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
Dans un mois, le 11/04/2018 exactement, nous aurons le prochain Guy Lefranc entre les mains
bounce cheers study
http://evene.lefigaro.fr/livres/livre/roger-seiter-frederic-regric-jacques-martin-la-strategie-du-chao-5195279.php

8 Re: La stratégie du chaos le Sam 10 Mar - 14:08

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
L'affiche et le chevalet du prochain Lefranc
Chez Stéphane Arrow http://alixmag.canalblog.com/archives/2018/03/09/36213194.html

9 Re: La stratégie du chaos le Sam 10 Mar - 19:49

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
c'est un projet, ce n'est pas définitif.

http://alixmag.canalblog.com/

10 Re: La stratégie du chaos le Mer 21 Mar - 7:22

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
Les trois premières planches de l'album chez Stéphane.
Arrow http://alixmag.canalblog.com/archives/2018/03/20/36248665.html

11 Re: La stratégie du chaos le Mer 21 Mar - 14:20

Raymond

avatar
Admin
Cela démarre bien. Et la première planche fait plus que jamais penser à Bob de Moor.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

12 Re: La stratégie du chaos le Mer 21 Mar - 14:55

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
Je n'ai volontairement regardé que a première planche afin de ne pas atténuer mon plaisir, mais de toute évidence ce sera superbe ! Very Happy



Dernière édition par Draculea le Sam 7 Avr - 10:26, édité 1 fois

http://www.marchenriarfeux.net

13 Re: La stratégie du chaos le Sam 7 Avr - 8:14

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
Nous en saurons plus mercredi prochain sur "La stratégie du chaos" cheers

14 Re: La stratégie du chaos le Mar 10 Avr - 21:20

Jacky-Charles


license ès BD
license ès BD
Acheté en librairie dès aujourd'hui ( mais à lire un peu plus tard... )

15 Re: La stratégie du chaos le Mar 10 Avr - 23:04

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
Je l'achèterai jeudi car avant cela ne sera pas possible. Mais mon plaisir j'en suis certain, n'en sera que plus grand ! Very Happy

http://www.marchenriarfeux.net

16 Re: La stratégie du chaos le Mer 11 Avr - 19:59

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
Je l'ai mon Lefranc cheers C'est toujours un moment solennel, très particulier que celui d'aller chez son libraire pour ressortir avec un Lefranc ou un Alix sous le bras. Je l'ai feuilleté, caressé et placé dans ma bibliothèque martinienne, je le lirai ce week-end .
Le dessin de Régric et les couleurs de Bruno Wesel sont pouce

17 Re: La stratégie du chaos le Dim 15 Avr - 16:29

Raymond

avatar
Admin
Voilà ! J'ai trouvé l'album hier en librairie, et je l'ai bien sûr acheté sans plus attendre.    Very Happy



C'est donc un "Lefranc années 50" (il n'y a maintenant plus que ça) et le scénariste a fait un bel effort pour rendre son récit réaliste, en l'intégrant dans un certain nombre d'événements de l'Histoire contemporaine. En fait, l'aventure se passe en 1956, juste avant les Jeux Olympiques de Melbourne. Lefranc est justement envoyé sur place par son rédacteur en chef, pour couvrir l'événement.

Certes, il est à priori surprenant de voir un aventurier comme lui se transformer du jour au lendemain en journaliste sportif ... mais pourquoi pas ? Jacques Martin lui a déjà fait endosser des fonctions plus bizarres. Bref ! Le ciel est orageux et, juste après son atterrissage d'urgence dans l'ouest de l'Australie, Lefranc retrouve la belle journaliste Janet, toujours aussi belle, et disponible. Malheureusement, le héros parait un peu indifférent à ses attraits.   Wink



Ensuite, les mystères vont s'accumuler. Il y a d'abord une curieuse silhouette noire, qui dépose en secret des balises à travers la ville de Melbourne. Quels sont ses dessins ?



Il y a ensuite un accident de l'avion de remplacement, que Lefranc a pris pour arriver à temps à Melbourne. Les moteurs prennent feu tandis que l'appareil vole au dessus de l'océan et le pilote réussit à faire un "amerrissage". L'équipage et les passagers sont sauvés de justesse par un mystérieux navire (L'Armagedon) qui passait par là ... et qui les fait aussitôt prisonnier. Mais que veulent cacher les maîtres de ce bateau ?



En fait, l'intrigue est lancée et je ne vous en dirais bien sûr pas plus. Lefranc et ses amis vont devoir explorer ce bateau, et peu à peu découvrir la vérité. Finalement, ils vont même sauver le monde, rien de moins que cela !   Wink



C'est en fait une histoire plutôt simple, qui présente du bon et du moins bon, et dont l'ambiance m'a rappelé les vieux romans de Bob Morane que je lisais tout jeune (nostalgie ... quand tu nous tiens). Mais comme il s'agit d'un récit situé pendant les années 50, c'est au fond assez normal.    Cool

Parmi les points positifs, il y a l'effort réussi de rendre le scénario aussi crédible que possible, l'invention d'un personnage excentrique qui n'est pas loin de ressembler au milliardaire Howard Hugues, et bien sûr le dessin de Regric, qui se montre très à l'aise dans les scènes maritimes ou aériennes. Parmi les réserves que l'on pourrait exprimer, il y a l'impression d'avoir déjà rencontré ce genre d'intrigue, et aussi le fait que malgré les immense moyens dont il dispose, le "méchant de l'histoire" ne pèse pas bien lourd face à un aventurier aussi expérimenté que Lefranc. On pourrait dire "qu'à vaincre sans grand péril, on triomphe sans gloire" (ou que "n'est pas Axel Borg qui veut").   Wink

Petite remarque aussi sur le titre ! Il semble que Roger Seiter avait d'abord prévu d'intituler cet album "le Dossier Armaggedon", avant que cela ne devienne la "Stratégie du Chaos". Comme ce dernier concept n'est jamais clairement évoqué dans le récit, je préfère nettement le titre abandonné, qui correspond mieux au scénario.

Mais on aurait tort de bouder cet album, qui prolonge la tradition des aventures trépidantes du journaliste sans peur et sans reproche.

C'est ainsi que depuis quelques albums, la série a pris son rythme de croisière.  Cool


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

18 Re: La stratégie du chaos le Mar 17 Avr - 21:41

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
étonnante cette histoire de Lefranc ! En effet , pendant les 3/4 de l'album, on ne sait pas où le scénariste va nous amener, alors, on pense à L'apocalypse, puis à la grande mencae, et ça  me plait quand je ne comprends pas tout de suite.
Pourquoi l'apocalypse? Ces grands couloirs sans âme, un lieu éloigné du monde, aseptisé . Et la grande menace, bien sûr pour cette fin, avec ces armes, prêtent à exploser sur ce stade Australien, thème assurément Martinien!
J'ai bien aimé cet album, mais avec une dizaine de pages en plus, Roger Seiter aurait  pu revenir sur l'histoire des 2 frères par un flash back, mais pour un 46 pages, l'histoire est très bien calibrée.

http://alixmag.canalblog.com/

19 Re: La stratégie du chaos le Mar 17 Avr - 22:14

Roger Seiter

avatar
alixophile
alixophile
Le format de 46 pages est clairement dépassé. La plupart des éditeurs proposent actuellement des 54, voire des 62 pages. Au Long Bec, nous ne faisons pratiquement jamais des 46 pages, sauf demande express des auteurs. C'est très compliqué de construire un récit et des personnages intéressants en 46 pages. C'est un peu plus facile quand les personnages sont déjà connus et identifiés par le lecteur (comme Lefranc ou Borg, etc ...). Là, il y a beaucoup de nouveaux personnages (notamment les méchants) qui auraient effectivement nécessité d'être davantage développés. Après, on essaye de faire au mieux avec ce qu'on a. J'ai en tout cas essayé de construire un album très "martinien". Sinon, en lisant bien, ce n'est pas Lefranc qui à la fin sauve la situation. La catastrophe est évitée car les deux frères s'opposent dans une folie destructrice. Sans la trahison du frère médecin, Lefranc et ses amis n'auraient rien pu faire.

20 Re: La stratégie du chaos le Mar 17 Avr - 22:16

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
J’ai également pensé à L’Apocalypse au fil d’excès couloirs vides, et nous avons ici une parfaite image en miroir car elle offre une contre utopie marquée par la contradiction et la violence à l’opposé de l’initiation autrefois vécue par Lefranc, Borg et leurs compagnons.

À la montagne orientée vers les hautes altitudes sidérales et spirituelles succède le désert marin horizontal des quarantièmes rugissants et des cinquantièmes hurlants, véritable no man’d land menaçant, évoquant admirablement l’inhumanité d'une époque angoissante et à celle de l'aîné des deux frères, qui se dissimule sous le projet d’un terrorisme pseudo moral rêvant de convertir l’humanité par la peur et la dictature du bien. Nous sommes dans un pli chaotique de l’Histoire moderne figuré par cette région océanique inhospitalière où se déchaînent de terribles forces qui renvoient aussi aux déchirements contemporains dont nous parle aussi ce récit par l'oblique des années cinquante. Le monde austral pour la seconde fois est donc le lieu de résonance de l'Histoire. D'une façon cette fois plus sombre que dans le précédent album du duo Roger Seiter-Régric. Tout le contraire d'un univers solaire et tropical de Cuba Libre où pouvait encore planer un espoir de révolution tenant ses promesses. C'est sans doute aussi la raison pour laquelle, comme Roger Seiter le note ci-dessus, Lefranc ne détient pas la clé du drame dont la résolution lui échappe.

Régric sert admirablement ce projet par ses paysages sombres en proie aux tempêtes, et la représentation effrayante du froid dédale du navire. Le nom de celui-ci lui également fait écho à L’Apocalypse par sa référence eschatologique au comabt du bien et du mal. Cet album qui nous entraîne dans les pas des naufragés en une sorte de cauchemar très lent en faisant en sorte comme l’a très justement dit Stéphane que le moment où nous commencerons de comprendre ce qui se joue à bord de l’Armageddon soit retardé le plus longtemps possible. C’est pourquoi je comprends le sentiment de Stéphane, il sans aurait sans doute pu être intéressant que les auteurs puisse développer davantage la partie consacrée aux deux frères. Mais dans le cadre qui leur était imparti, Régric et Roger Seiter ont fait un très beau travail ! D'ailleurs, après une lente mise en tension du suspens, il n'est peut-être pas inutile que la succession des révélations et des moments de crise conduisant à la conclusion se précipitent afin de donner à la dernière séquence de l'album quelque chose d'un presto, comme dans une symphonie dont les premiers mouvements auraient pris tout leur temps avant de libérer un rapide et énergique finale. Cet album me semble donc particulièrement intéressant et réussi. J'ai pris grand plaisir à le lire.  Very Happy

http://www.marchenriarfeux.net

21 Re: La stratégie du chaos le Mer 18 Avr - 17:29

Raymond

avatar
Admin
Les remarques de Roger Seiter me rappellent les constatations de Jacques Martin lui-même. En parlant d'un album comme Opération Thor, il déplorait que le raccourcissement de la pagination ne lui avait pas permis de développer son intrigue avec la même ampleur qu'auparavant.

Mais est-ce que la pagination des aventures de Lefranc ne peut vraiment pas être augmentée ? Après tout, Casterman pourrait faire un effort ?  Rolling Eyes

Ou alors, faudrait-il envisager des aventures en deux tomes, comme on l'a fait récemment pour Vasco ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

22 Re: La stratégie du chaos le Mer 18 Avr - 18:12

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Je crois que le 1er Lefranc d’Alves et Corteggiani fait plus de 46 pages.

http://alixmag.canalblog.com/

23 Re: La stratégie du chaos le Mer 18 Avr - 19:01

Raymond

avatar
Admin
Tu as raison ! Mission Antarctique fait 56 pages.

On pourrait donc demander une pagination plus importante.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

24 Re: La stratégie du chaos le Mer 18 Avr - 19:26

Tarmac

avatar
grand maître
grand maître
Bonne copie, le rendu de "La stratégie du chaos" est bon de la part de notre binôme Seiter-Régric et Bruno Wesel qui collabore depuis le "maître de l'atome" et apporte sa palette de couleurs pétillantes.
Là sur cet album, ces couleurs qui oscillent entre le vert Otan et le Bleu Baltique apportent, je trouve, une réelle plus value.

ça, c'était sur la forme.
Sur le fond, je suis un peu déçu, je m'attendais à mieux avec de prime abord un scénario mystérieux sur l'année 1956, en pleine guerre froide .Comme l'a suggéré R Seiter, condenser un tel scénario en 46 pages est au demeurant une performance. Et, c'est là que je reste un peu sur ma faim, comme d'autres probablement, en ce sens que je trouve la fin précipitée, et pour cause.
Je trouve le scénario très proche de "La grande menace" avec ces armes ballistiques longues portées chargées non pas dans les souterrains d'un château mais sur un navire de guerre.Axel Borg aurait très bien pu jouer le rôle de William Amberson le commandant du navire; encore que je trouve Borg plus humain que W Amberson qui lui était prêt à sacrifier du monde pour réaliser son projet de Nouvel Ordre Mondial puisque c'est un peu de cela dont il s'agit.

Sinon on reste effectivement dans les standards Martinien avec un Lefranc parti couvrir les JO de Melbourn, pris dans un piège et un complot d'un industriel de l'armement, sauvé par le frère du commandant.
La "Stratégie du chaos" s'insère bien dans le contexte des années 50 avec en background la course aux armements et à la technologie militaire, l'album met bien en exergue la dangerosité de la prolifération nucléaire.
En définitive, cela reste un album divertissant, un bon Lefranc, mais avec un bemol sur le scénario surdimensionné pour 46p.

25 Re: La stratégie du chaos le Jeu 19 Avr - 8:38

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Cette vignette avec l'avion et le bateau, accentuée par de superbes bleus est superbe.

http://alixmag.canalblog.com/

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum