Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Emma G.Wildford de Zidrou et Édith

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Emma G.Wildford de Zidrou et Édith le Sam 25 Nov - 14:21

eleanore-clo

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Bonjour

Alors que les suites du scandale Weinstein se déclinent en un combat féministe mondial, je vois un clin d’œil du destin dans la publication cette semaine de Emma G.Wildford. L'ouvrage est scénarisé par Zidrou et dessiné par Édith.

L'intrigue peut sembler simple de prime abord : une jeune poétesse britannique part à la recherche de son fiancé disparu en explorant les terres du Grand Nord. Zidrou profite de ce cadre pour aborder une multitudes de sujets :

- la relation entre les femmes et les hommes,
Spoiler:
le beau frère de l'héroïne tente de la violer, et son fiancé a fait semblant de l'aimer pour approcher et séduire sa sœur, etc.

- la condition féminine,
Spoiler:
le beau-frère de l'héroïne est tout simplement puant de machisme, et sa comparaison entre une grossesse et un placement bancaire scandaleuse


- l'hypocrisie de la bourgeoisie (britannique) des années 1920,

- la quête avec son corolaire : les voyages forment la jeunesse !

- la fin de l'adolescence et de ses rêves,

- l'espoir comme moteur de la vie.

Zidrou est très lyrique et il enfile les mules d'Emma pour nous scander de superbes poèmes. Il développe avec beaucoup d'ambition une intrigue à cheval sur plusieurs pays et plusieurs cultures. La tension ne faiblit jamais grâce à de multiples rebondissements et révélations. L’atmosphère de la BD reste légère car l'Aventure est parsemée de  scènettes amusantes, aériennes presque frivoles (le bain d'Emma, ses soins). Une petite touche de fantastique renforce la beauté de l’œuvre, son côté presque onirique.
Au final, le scénariste nous livre un conte dont  la morale est que la volonté et la confiance finissent par triompher de tous les obstacles. Emma est une héroïne attachante, une chantresse (merci l'ecriture inclusive  Laughing ) de la liberté féminine, et  j'ose considérer que la fin est heureuse ....

Le dessin d'Edith est très reposant, très léger. Les visages rayonnants et criants de vérité (les yeux d'Emma) font plus que compenser des attitudes un peu raides. Et les beaucoup de paysages pourraient candidater au prix de la plus belle carte postale. L'entre deux guerres est magnifiquement reconstitué.

Les couleurs sont superbes, tant celles automnales de l’Angleterre que celle froides de la Laponie.

L'éditeur a remarquablement travaillé sur l'objet-livre. Tout d'abord, la BD est comme insérée dans un coffre. Et un titre de transport, une photographie et une lettre ont été insérés entre les pages. Bien évidemment, cette mise en scène colle parfaitement à l'intrigue, et lui confère cachet, authenticité et relief.

Je suis donc très heureuse de vous avoir présenté Emma G.Wildford et vous en recommandé chaudement la lecture. Ce livre est de plus parfaitement adapté à la météo actuelle !   Laughing





Raymond

avatar
Admin
Merci de cette critique très détaillée !  

J'ai déjà lu de bonnes critiques sur ce livre, par exemple dans le dBD, et mon libraire couvre par ailleurs ce livre d'éloges. Ton billet confirme donc les échos favorables que je découvre un peu partout.

Il est vrai que Zidrou est un excellent scénariste, et qu'il est à l'aise dans un peu tous les genres. Son habileté n'est plus à démontrer.

Le sujet me plait et il est donc probable que je vais finir par acheter ce livre. Mais en ce moment, il y a beaucoup de concurrence.   Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Parmi les critiques très élogieuses du livre, il y par exemple ce billet de BDZoom !

http://bdzoom.com/122621/bd-voyages/«-emma-g-wildford-»-par-edith-et-zidrou/


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Je n'ai pas encore parlé ici de cet album que j'ai fini par lire, en grande partie grâce au billet élogieux d'eleanore-clo !     pouce

C'est en tout cas un beau récit, rythmé par une série de poèmes qui créent une ambiance légèrement irréelle. Le ton est par ailleurs légèrement malicieux, comme le sont souvent les BD scénarisées par Zidrou, et le récit ménage quelques surprises. La fin est étonnante et ... je n'y crois pas trop, mais elle a sa propre logique.

Edith, de son côté, maîtrise superbement cette histoire romantique. Ses images accordent une grande place aux décors, qui sont ornés de couleurs séduisantes. La physionomie souvent nostalgique de ses personnages renforce l'ambiance lyrique de cette BD qui cherche à émouvoir plutôt qu'à distraire.

J'ai apprécié également l'édition très soignée de ce livre. L'éditeur nous offre de plus quelques petits bonus (une vieille photo, un ticket de bateau, une lettre manuscrite ...) que l'on peut contempler de façon rêveuse .. comme le fait souvent l'héroïne de ce récit.

En fait, cette BD me fait penser aux fameuses madeleines, dont Proust aimait savourer le goût discret et légèrement suranné, en pensant à une époque révolue. Tout est en effet désuet et charmant dans cette œuvre pleine de recherche poétique, de sentiments nobles et de coups de théâtre ironiques.

J'ai donc bien aimé, et cette histoire me donne même envie de relire certains albums d'Edith (comme par exemple la Chambre de Lautréamont) qui exhalent le même souffle littéraire, et qui jouent de la même manière avec le romantisme.

Remarquons sinon en passant que cet album fait partie des œuvres sélectionnées pour le fameux Fauve d'Or à Angoulême et ... dans le fonds ... ce ne serait pas un mauvais choix.   Cool


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Didier Pasamonik a lui aussi bien aimé Emma G. Wilford. Wink

http://www.actuabd.com/Un-Fauve-d-Or-pour-Edith-et-Zidrou

Le fauve d'or sera voté ce week-end !


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

eleanore-clo

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Bonsoir Raymond

Zidrou a laissé la fin ouverte pour que chacun y voit ce qu'il veut Cool . Quelle est votre interprétation ? Question
- une expérience de mort imminente d'Emma, mourante de froid, avant qu'elle soit retrouvée par Roald et Borge ?
- une excursion dans le fantastique avec Emma sombrant dans le lac Inari puis étant sauvée par la déesse Dolla qui la "redonne" à Roald et Borge ?
- ???

Très cordialement
Eléanore

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum