Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La réédition des séries de Jean-Michel CHARLIER

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 6]

JYB


vieux sage
vieux sage
J'ai aussi le numéro de Samedi Jeunesse en question. La BD est tout en Noir & blanc (toutes les BD y sont en N&B, d'ailleurs). Album souple, agrafé.
Problème : la qualité d'impression est très moyenne, avec des traits pâlots, sur du mauvais papier ; je ne sais pas si c'est le cas de l'album d'Ethan, mais il me semble que c'est le cas de la plupart des albums Samedi Jeunesse.

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
OK, merci pour ces précisions. De toutes façons, je n'ai pas le choix, le Samedi Jeunesse ne doit pas être facile à trouver, en bon état, chez les bouquinistes. Espérons que la qualité de l'album édité par Fordis sera au rendez-vous. Cela déterminera de beaucoup la décision de chacun de nous de soutenir ce programme de rééditions ou pas.

JYB


vieux sage
vieux sage
Les Samedi Jeunesse se trouvent (faut chercher...) et tu as aussi les numéros de Spirou de l'époque. Mais c'est sûr que si on veut un album réunissant toutes les planches, et en plus en couleur, il ne reste que le projet de Fordis.

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Les titres suivants de Thierry le chevalier ont-ils aussi été imprimés en albums souples agrafés ?

JYB


vieux sage
vieux sage
Non, c'est le seul.

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:J'ai aussi le numéro de Samedi Jeunesse en question. La BD est tout en Noir & blanc (toutes les BD y sont en N&B, d'ailleurs). Album souple, agrafé.
Problème : la qualité d'impression est très moyenne, avec des traits pâlots, sur du mauvais papier ; je ne sais pas si c'est le cas de l'album d'Ethan, mais il me semble que c'est le cas de la plupart des albums Samedi Jeunesse.

Je te rejoins au niveau du papier, par contre, au niveau de l'impression, je trouve que celle en N&B de Samedi Jeunesse est largement supérieure à la version couleur proposée dans le journal Spirou.

JYB a écrit:Non, c'est le seul.

Tu en es certain ?...Tu as consulté tous les exemplaires de 'Samedi jeunesse' ?
Comme tu le dis sur ton site et qu'on peut aussi remarquer dans ce même numéro, c'est qu'on peut retrouver la publication par tranche d'une histoire de Kim Devil, une autre production comme Thierry de la World press.
Cette dernière a été conçue comme un syndicate qui vend sa production à plusieurs différents journaux, sans que leurs auteurs respectifs ne touchent le moindre francs dessus.
C'est du domaine du possible de retrouver dans ce journal d'autres récits de la World, non ?

Pour en revenir à cette série, je trouve (et ce n'est que mon avis, JYB va peut-être me contredire) que c'est une oeuvre très mineure dans la carrière de JMC.

JYB


vieux sage
vieux sage
Ethan a écrit:Je te rejoins au niveau du papier, par contre, au niveau de l'impression, je trouve que celle en N&B de Samedi Jeunesse est largement supérieure à la version couleur proposée dans le journal Spirou.
Alors, tu dois avoir un numéro bien imprimé car l'impression de mon numéro est moyenne pour ne pas dire mauvaise.

Ethan a écrit:
JYB a écrit:Non, c'est le seul.
Tu en es certain ?...Tu as consulté tous les exemplaires de 'Samedi jeunesse' ?
Oui.

Ethan a écrit:Comme tu le dis sur ton site et qu'on peut aussi remarquer dans ce même numéro, c'est qu'on peut retrouver la publication par tranche d'une histoire de Kim Devil, une autre production comme Thierry de la World press.
Cette dernière a été conçue comme un syndicate qui vend sa production à plusieurs différents journaux, sans que leurs auteurs respectifs ne touchent le moindre francs dessus.
C'est du domaine du possible de retrouver dans ce journal d'autres récits de la World, non ?
Pour Thierry le chevalier, je suis sûr ; pour les Kim Devil, je crois me souvenir - car je ne suis pas chez moi pour vérifier - qu'il y a eu un récit (pas d'un coup comme le chevalier Thierry, mais à raison de 4 ou 8 planches environ par numéro, sur plusieurs numéros à suivre), peut-être deux récits de Kim Devil, et rien d'autre de Charlier dans les Samedi Jeunesse. Mais quand je serai rentré chez moi, je regarderai mes archives. Cela dit, je crois qu'il y a eu d'autres récits de la World en effet (mais comme je ne m'intéresse qu'à Charlier, je n'ai pas vérifié pour d'autres auteurs).

Ethan a écrit:Pour en revenir à cette série, je trouve (et ce n'est que mon avis, JYB va peut-être me contredire) que c'est une oeuvre très mineure dans la carrière de JMC.
Thierry le chevalier est certes mineure en nombre d'aventures, mais pour moi, c'est une bonne série qui a un charme certain. Je trouve dommage que Charlier n'ait pas continué. C'est sans doute l'absence d'album qui a découragé Charlier - même si un album pour la première aventure était prévu et préparé - et aussi le fait qu'il était débordé par la multiplication de ses scénarios entre Spirou et Pilote. Le dessin de Laffond peut aussi rebuter le lecteur Lambda mais moi, je ne m'arrête pas à ça.

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:

Ethan a écrit:Comme tu le dis sur ton site et qu'on peut aussi remarquer dans ce même numéro, c'est qu'on peut retrouver la publication par tranche d'une histoire de Kim Devil, une autre production comme Thierry de la World press.
Cette dernière a été conçue comme un syndicate qui vend sa production à plusieurs différents journaux, sans que leurs auteurs respectifs ne touchent le moindre francs dessus.
C'est du domaine du possible de retrouver dans ce journal d'autres récits de la World, non ?
Pour Thierry le chevalier, je suis sûr ; pour les Kim Devil, je crois me souvenir - car je ne suis pas chez moi pour vérifier - qu'il y a eu un récit (pas d'un coup comme le chevalier Thierry, mais à raison de 4 ou 8 planches environ par numéro, sur plusieurs numéros à suivre), peut-être deux récits de Kim Devil, et rien d'autre de Charlier dans les Samedi Jeunesse. Mais quand je serai rentré chez moi, je regarderai mes archives. Cela dit, je crois qu'il y a eu d'autres récits de la World en effet (mais comme je ne m'intéresse qu'à Charlier, je n'ai pas vérifié pour d'autres auteurs).

Pour Kim Devil, c'était 'La Cité Perdue' qui paraissait sous le format de 4 pages par semaine.
Il me semble que j'ai vu une autre histoire paraître sous cette forme (même peut-être les 4) ?...Je me demandais si Thierry n'avait pas également connu le même sort ?

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:Thierry le chevalier est certes mineure en nombre d'aventures, mais pour moi, c'est une bonne série qui a un charme certain. Je trouve dommage que Charlier n'ait pas continué.
Voilà un propos qui me rassure, maintenant que ma commande est devenue effective.
A plus de 25 euros l'unité, il serait dommage que la lecture ne procure pas de menues satisfactions. Par exemple, et malgré toute l'admiration que j'ai pour Charlier et Uderzo, je n'éprouve pas l'envie de relire les épisodes de Belloy, véritables "péchés de jeunesse". Sans les trouver insipides, j'avoue que ces récits ne m'auront pas laissé un souvenir impérissable.
Alors que j'ai grand plaisir à me replonger périodiquement dans l'univers de Barbe-Rouge, Blueberry, Tanguy, ou Jacques Le Gall.
Le point commun à toutes ces séries : avoir été conçues pour un lectorat de grands ados, bénéficier d'un Charlier fort d'une riche expérience, ayant de surcroit les coudées franches. On trouve dans ces oeuvres de la maturité des "seconds rôles" ambigus, troubles, tantôt attachants, tantôt inquiétants ou agaçants, voire le tout à la fois (sans parler de Barbe Rouge et de Blueberry, personnages de premier plan).
C'est aussi le cas avec "Les agresseurs", le dernier Buck Danny de Charlier, qui n'a pas été prévu pour le journal Spirou, donc qui a pu être conçu dans le même esprit que les séries destinées au journal Pilote. L'officier jouant les transfuges mais accomplissant en fait une mission d'espionnage pour le compte de l'URSS a une personnalité bien plus riche que celle du trop manichéen colonel Korsakov créé par Zumbiehl ou que certains méchants des débuts de la série.

Raymond

avatar
Admin
Je me réjouis de lire vos commentaires après que vous ayez lu cette vieilles série de J-M Charlier ! Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Je me réjouis de lire vos commentaires après que vous ayez lu cette vieilles série de J-M Charlier !  Wink
Cela dit, d'aucuns vont trouver cette BD (Chevalier Thierry) vieillotte ; d'autres séries sur le moyen-âge ont été créées entre-temps et, ces 20 dernières années, sur un ton "moderne" (je mets "moderne" entre guillemets). La différence va sauter aux yeux.

Il y a aussi un truc qui gêne, en tout cas pour la première histoire, c'est que la première case d'une petite moitié des planches était remplacée dans Spirou par un "pavé" indiquant le titre et le résumé de l'histoire (c'était pareil pour les histoires à suivre paraissant dans Spirou à l'époque : Buck Danny, Castors, Marc Dacier et autres, pour ne citer que les histoires de Charlier). Pour l'album, ces cases ont été remplacées par des cases intermédiaires qui n'apportent rien à la narration et semblent ralentir la lecture par une certaine redondance entre la dernière case de chaque planche précédente et la deuxième case de la planche en cours.

Quant au dessin, outre le fait qu'il remonte à la fin des années 50, j'ai déjà dit qu'il peut ne pas convenir à certains lecteurs car c'est un style un peu empesé ; Carlos Laffond n'a pas eu une carrière de premier plan et ceci explique cela. Et puis il aurait mieux valu retrouver les planches originales, les scanner et les remettre en couleur, le rendu serait nettement meilleur qu'en repiquant, comme le fait l'éditeur Fordis, les pages parues dans Spirou (mais il n'y avait pas moyen de faire autrement).
Personnellement, je ne cours pas après ces futurs albums, ayant déjà toutes les planches de toutes les histoires dans les numéros de Spirou, et ayant aussi.

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Personnellement, j'ai déjà lu ces histoires dessinées par Carlos Laffond dans le Journal Spirou (numéros auxquels je n'ai malheureusement plus accès aujourd'hui  Sad ) qui étaient souvent diffusées à raison d'une seule page par semaine.

Heureusement, à l'instar des albums de Kim Devil précédemment publiés chez Sangam de 2010 à 2011 (qui, soit dit en passant, bénéficient déjà d'une forte cote au BDM), la réédition de "Thierry le chevalier" va me permettre d'avoir le grand plaisir de retrouver ces dossiers introductifs que j'affectionne tout particulièrement. Cool

Contrairement à d'autres, je n'ai jamais considéré la production de cet auteur (tout comme celle de son frère José) comme négligeable, mais, comme elle n'a jamais réellement fait l'objet d'une étude particulière, on ne doit pas s'étonner du peu d'intérêt qu'elle ait suscité. Rolling Eyes

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:
Il y a aussi un truc qui gêne, en tout cas pour la première histoire, c'est que la première case d'une petite moitié des planches était remplacée dans Spirou par un "pavé" indiquant le titre et le résumé de l'histoire (c'était pareil pour les histoires à suivre paraissant dans Spirou à l'époque : Buck Danny, Castors, Marc Dacier et autres, pour ne citer que les histoires de Charlier). Pour l'album, ces cases ont été remplacées par des cases intermédiaires qui n'apportent rien à la narration et semblent ralentir la lecture par une certaine redondance entre la dernière case de chaque planche précédente et la deuxième case de la planche en cours.
On "fera avec", comme c'est déjà le cas avec les autres séries que tu cites, et au moins, on ne perdra pas le fil.  Wink

Treblig a écrit:Heureusement, à l'instar des albums de Kim Devil précédemment publiés chez Sangam de 2010 à 2011 (qui, soit dit en passant, bénéficient déjà d'une forte cote au BDM), la réédition de "Thierry le chevalier" va me permettre d'avoir le grand plaisir de retrouver ces dossiers introductifs que j'affectionne tout particulièrement. Cool
Les albums parus chez Sangam (Clairette, Kim Devil) et Castor Astral (Guy Lebleu) sont en effet d'excellente facture, et l'éditeur semble avoir eu le souci constant de nettoyer les scans de toutes les scories possibles. Les dossiers de présentation de Gilles Ratier constituent un attrait supplémentaire, même s'il finit par y avoir des répétitions entre les différents préambules des intégrales Dupuis, Dargaud, etc...)

JYB a écrit:
Quant au dessin, outre le fait qu'il remonte à la fin des années 50, j'ai déjà dit qu'il peut ne pas convenir à certains lecteurs car c'est un style un peu empesé ;

Treblig a écrit:Contrairement à d'autres, je n'ai jamais considéré la production de cet auteur (tout comme celle de son frère José) comme négligeable, mais, comme elle n'a jamais réellement fait l'objet d'une étude particulière, on ne doit pas s'étonner du peu d'intérêt qu'elle ait suscité. Rolling Eyes
C'est un dessinateur que je vais découvrir pour ma part à cette occasion. J'ignorais même son existence ainsi que celle de la série il y a peu de temps encore, c'est tout dire.
Déjà, au vu de la planche 33 présentée sur le lien ci-après, je puis affirmer que je ne suis pas rebuté par un style que d'autres pourraient trouver trop "vieillot". Et certains styles très (trop ?) modernes, flirtant avec le manga, les comics ou le roman graphique ne s'accorderaient pas forcément bien avec le style de narration à la Charlier. De ses dessinateurs, le plus novateur Giraud, constituant à mes yeux l'exception qui confirme la "règle" (imaginaire bien sûr) selon laquelle un certain classicisme convient mieux aux séries de JMC).

http://bdzoom.com/81033/actualites/la-collection-jean-michel-charlier-reprend-son-envol/

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
Fildefer a écrit:
JYB a écrit:Thierry le chevalier est certes mineure en nombre d'aventures, mais pour moi, c'est une bonne série qui a un charme certain. Je trouve dommage que Charlier n'ait pas continué.
Voilà un propos qui me rassure, maintenant que ma commande est devenue effective.
A plus de 25 euros l'unité, il serait dommage que la lecture ne procure pas de menues satisfactions. Par exemple, et malgré toute l'admiration que j'ai pour Charlier et Uderzo, je n'éprouve pas l'envie de relire les épisodes de Belloy, véritables "péchés de jeunesse". Sans les trouver insipides, j'avoue que ces récits ne m'auront pas laissé un souvenir impérissable.
Alors que j'ai grand plaisir à me replonger périodiquement dans l'univers de Barbe-Rouge, Blueberry, Tanguy, ou Jacques Le Gall.
Le point commun à toutes ces séries : avoir été conçues pour un lectorat de grands ados, bénéficier d'un Charlier fort d'une riche expérience, ayant de surcroit les coudées franches. On trouve dans ces oeuvres de la maturité des "seconds rôles" ambigus, troubles, tantôt attachants, tantôt inquiétants ou agaçants, voire le tout à la fois (sans parler de Barbe Rouge et de Blueberry, personnages de premier plan).
C'est aussi le cas avec "Les agresseurs", le dernier Buck Danny de Charlier, qui n'a pas été prévu pour le journal Spirou, donc qui a pu être conçu dans le même esprit que les séries destinées au journal Pilote. L'officier jouant les transfuges mais accomplissant en fait une mission d'espionnage pour le compte de l'URSS a une personnalité bien plus riche que celle du trop manichéen colonel Korsakov créé par Zumbiehl ou que certains méchants des débuts de la série.

J'avoue que j'ai eu la même perception en lisant 'Thierry'. Embarassed
Je trouve que l'âge d'or de Charlier commence vraiment avec la création de Pilote.

Et pour 'Les agresseurs', ce récit avait été prépublié en Belgique dans 'Moustique Junior', supplément jeunesse de l'hebdomadaire qui était assez comparable à ce qu'on pouvait trouver dans le Spirou de l'époque.
Mais les 4 histoires scénarisées pour Bergèse sont pour moi les meilleures de cette série.

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Quelqu'un a-t-il des nouvelles de Chevalier Thierry ?  Une parution pour février est-elle envisageable ?

JYB


vieux sage
vieux sage
Fildefer a écrit:Quelqu'un a-t-il des nouvelles de Chevalier Thierry ?  Une parution pour février est-elle envisageable ?
Pas de nouvelles, bonnes nouvelles...
C'était prévu pour février et on n'est que le 7. On pourra commencer à s'inquiéter la veille ou l'avant-veille du 28.

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:Pas de nouvelles, bonnes nouvelles...
Oui, et selon un autre dicton plein de bon sens, "Tout vient à point à qui sait attendre". On attendra donc le temps qu'il faudra.
A propos de la parution de ce tome 1, aujourd'hui, un amateur que je connais de vue faisait savoir au libraire (dans la boutique duquel nous nous trouvions) qu'il avait commandé l'ouvrage. Des envois pour la fin février ont été évoqués, prévision qui émanerait de l'éditeur.
J'essaye juste de recouper l'information (qui n'est pour l'heure qu'un ouï-dire) avec celles qu'auraient des souscripteurs présents sur ce forum, le cas échéant.
L'affaire semble suivre tranquillement son cours, à la différence de la somme de Gilles Ratier sur Jean-Michel Charlier que le Castor Astral s'était engagé à éditer.

JYB a écrit:C'était prévu pour février et on n'est que le 7. On pourra commencer à s'inquiéter la veille ou l'avant-veille du 28.
Aucune inquiétude me concernant. Je préfère de loin un livre correctement relu, soigné et corrigé, purgé des inévitables scories et défauts, dont la sortie doit être repoussée dans des délais raisonnables pour viser l'excellence, à un bouquin bâclé, mal fichu, sorti dans la précipitation aux seules fins d'un rapide retour sur investissement.

As-tu participé à l'établissement du dossier ? A sa relecture, à un contrôle du contenu ? Je veux dire, as-tu été sollicité à cet effet, en qualité de spécialiste de l'oeuvre du fameux JMC ?

JYB


vieux sage
vieux sage
Fildefer a écrit:As-tu participé à l'établissement du dossier ? A sa relecture, à un contrôle du contenu ? Je veux dire, as-tu été sollicité à cet effet, en qualité de spécialiste de l'oeuvre du fameux JMC ?
Non. Sangam, pour sa collection Jean-Michel Charlier raconte, n'avait pas non plus fait appel à moi, pas davantage Le Castor Astral qui avait pris (brièvement) sa succession. Je suis aussi (et surtout ?) éditeur moi-même, et ce serait plus qu'étonnant qu'un autre éditeur (concurrent, donc) fasse appel à moi...
Pour ne rien te cacher, dès le départ en 2008, j'avais proposé mon aide à François Defaye, patron de Sangam (décédé brutalement il y a deux ans), pour qu'on fasse ensemble une sorte de co-édition, et il avait fermement décliné pour offre, me disant qu'il saurait se débrouiller seul. Je lui avais proposé d'une part de bénéficier de ma connaissance de la vie et de l'oeuvre de JM Charlier, et d'autre part de lui faire profiter de mon réseau de diffusion, mais il voulait vendre hors commerce (finalement, on sait ce qui est advenu : il a fini par s'approcher d'un petit réseau de diffusion, puis, à la veille de sa mort, il avait signé un contrat avec Le Castor Astral, pour se faire diffuser dans les librairies... Comme quoi...).

Il n'empêche que, avec ma naïveté ou ma trop grande gentillesse qui me causeront longtemps du tort, c'est moi qui lui avais passé un très bon tuyau pour pouvoir éditer les planches de Clairette, son tout premier album. Depuis, j'ai décidé de ne plus rien dire à personne, et comme ni Defaye ni ses successeurs, ni Dargaud ni Dupuis pour les Intégrales de JM Charlier, ne m'ont demandé quoi que ce soit, je reste tranquillement dans mon coin... Et compte les points quand des erreurs figurent dans les albums, puisqu'il y a souvent des conneries qui sont faites ici et là...

Et je me contente d'écrire désormais des articles ici et là, comme dans Casemate en 2012 sur la genèse de Blueberry, ou dans dBD ces derniers temps, sur la série Tanguy & Laverdure d'abord, puis sur la série Barbe-Rouge (premier volet paru ce mois-ci, second volet à paraître), avec uniquement des infos qu'on ne lit nulle part ailleurs. Comme on ne peut jamais faire de prévisions dans le domaine de la presse, je ne sais pas s'il y aura d'autres articles, mais en tout cas j'ai des "biscuits"...

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:... avec ma naïveté ou ma trop grande gentillesse qui me causeront longtemps du tort, c'est moi qui lui avais passé un très bon tuyau pour pouvoir éditer les planches de Clairette, son tout premier album.

Les artisans plombiers sont rompus à cette technique qui consiste à siphonner.

J'ai eu vent de quelques cas analogues dans le domaine du roman et de l'étude littéraire. Deux ou trois passionnés correspondent, puis se rencontrent, dînent ensemble, etc... Quand la discussion prend un tour intéressant, le plus érudit des amateurs fournit des informations exclusives, se livre à une analyse pertinente et originale, encouragé par les questions qui se multiplient ou par des "arguments contraires", surtout de façade. Et un beau jour, le vrai connaisseur du sujet a la surprise de voir ses propos publiés quasiment au mot près dans un livre ou une revue, sans qu'il soit fait mention de la source.

JYB


vieux sage
vieux sage
Fildefer a écrit:J'ai eu vent de quelques cas analogues dans le domaine du roman et de l'étude littéraire. Deux ou trois passionnés correspondent, puis se rencontrent, dînent ensemble, etc... Quand la discussion prend un tour intéressant, le plus érudit des amateurs fournit des informations exclusives, se livre à une analyse pertinente et originale, encouragé par les questions qui se multiplient ou par des "arguments contraires", surtout de façade. Et un beau jour, le vrai connaisseur du sujet a la surprise de voir ses propos publiés quasiment au mot près dans un livre ou une revue, sans qu'il soit fait mention de la source.
Ce que tu décris, ça arrive, mais c'est dans le domaine de, disons, l'emprunt littéraire ; ce dont je parle, ce n'est pas tout à fait pareil. Et puis, François Defaye m'avait parlé d'une solution de rechange (toutefois moins intéressante que ma solution), donc, même si je ne lui avais rien dit, il aurait quand même sorti son album (qui aurait du coup été un peu moins bon en qualité ; et c'est d'ailleurs pourquoi il avait sauté à pieds joints sur ma solution).

La seule chose que je regrette dans l'affaire, c'est que Sangam ait publié la BD en N&B. Quitte à faire un album couleur (puisque l'album Clairette est en couleur), il aurait fallu coloriser les planches. Et si j'avais été co-éditeur, je l'aurais fait (ou du moins, j'aurais poussé à la roue pour que ça se fasse ; à partir du moment où on est deux à décider, c'est là que les complications arrivent...).
Bref, une belle édition couleur reste donc à faire.

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
JYB a écrit:La seule chose que je regrette dans l'affaire, c'est que Sangam ait publié la BD en N&B. Quitte à faire un album couleur (puisque l'album Clairette est en couleur), il aurait fallu coloriser les planches.

Bref, une belle édition couleur reste donc à faire.

Mais lors de sa prépublication dans Paris-Flirt, l'histoire de Clairette est-elle parue en couleur ?

JYB


vieux sage
vieux sage
Fildefer a écrit:Mais lors de sa prépublication dans Paris-Flirt, l'histoire de Clairette est-elle parue en couleur ?
Eh non, en Noir & blanc... Il n'existe à ma connaissance aucune version couleur de cette BD. Chez Sangam, c'était l'occasion ou jamais.

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Concernant "Clairette" de Charlier et Uderzo
JYB a écrit:Bref, une belle édition couleur reste donc à faire.
Serait-il raisonnable d'envisager que les éditions Albert-René puissent mener à bien cette tâche ? A moins que publier un album scénarisé par le fécond J.M. Charlier ne soit rédhibitoire ? Outre l'adhésion d'Uderzo au projet, il faudrait une entente entre les héritiers Charlier et ceux de Goscinny, ce qui commence à faire beaucoup de monde...

JYB


vieux sage
vieux sage
En tout cas, un éditeur qui va sûrement republier toute l'histoire, c'est Hors Collection/Albert René, dont les auteurs Alain Duchêne et Philippe Cauvin, dans leur série d'ouvrages présentant l'intégrale Uderzo, publient tout ce qu'a fait Uderzo. Mais on n'y est pas encore (ce sera sans doute dans le volume 4 ; pas tout de suite, donc) et ce sera sûrement en Noir et Blanc puisque le principe est de publier les BD "dans leur jus", donc en N&B pour ce qui est de Clairette.
Apparemment Anne Goscinny ne s'est pas opposée au principe, puisque dans le dernier volume sorti, il y a une histoire d'Uderzo sur scénario d'Octave Joly.
Pour ce qui est d'une version en couleur, il faut attendre qu'un courageux éditeur se lance là-dedans.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 6]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum