Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Tintin reporter n°0

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Tintin reporter n°0 le Dim 23 Oct - 23:31

PILOTEZERO

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
Je viens de trouver ceci sur le net
Tintin reporter n°0
La date est importante  22 Mai 1988
Voici pourquoi
L'hebdomadaire "Tintin officiel " s'est arrêté fin novembre 1988, soit 6 mois après ce numéro zéro de "Tintin Reporter" , "Tintin" était édité par les Editions du Lombard.
Il semble donc que bien avant que Le Lombard arrête l'hebdomadaire, il fut envisagé par un autre groupe  de lancer un nouveau magazine "Tintin Reporter" édité par la filiale Yéti Presse .
L'hebdo s'arrêtera très vite faute de succès
La maquette de ce numéro zéro est totalement différente du numéro 1 de Tintin Reporter.
Seul le logo avec Tintin enfilant son imperméable a été conservé.
Quelqu'un en sait il un peu plus ? merci




http://leblogdujournalpilote.blogspot.fr/

2 Re: Tintin reporter n°0 le Lun 24 Oct - 11:39

JYB


vieux sage
vieux sage
Belle trouvaille. Il est vrai que n'importe quelle revue se prépare et se conçoit longtemps à l'avance, avant la sortie de son premier numéro, et pas la veille au soir, mais j'ignorais qu'un numéro "zéro" a été (semble-t-il) imprimé, et en outre cinq mois avant la fin du journal Tintin ancestral.

Note : ce numéro "zéro" date de mai 1988, or, le mois de mai est celui où, en tant que débutant, j'ai pu publier une de mes deux seules BD qui aient pu paraître dans Tintin normal (numéros du 8 mars 1988 et du 24 mai 1988 justement) ; une troisième BD était prête pour Tintin, mais vers la fin de ce journal, à l'automne suivant, la rédaction m'a dit : "Pour nous, c'est fini, mais allez toujours voir notre remplaçant, Tintin Reporter. Peut-être qu'il voudra bien de vous". Et comme la rédaction principale de Tintin-Reporter se trouvait à Paris, où j'habitais à l'époque, le quartier à côté du mien, je n'ai pas eu à aller loin pour rendre visite aux gens de Tintin-Reporter quand il s'est lancé officiellement.

Sauf que... (anecdote dans l'anecdote) : le premier rédacteur en chef de ce Tintin-Reporter, Jean-Marc Thévenet, acceptait des BD d'un genre qui n'était pas le mien du tout, donc j'ai été recalé ; mais ce rédac' chef a été viré rapidement, remplacé par un autre qui n'a duré à son poste que le temps de dire "ouf" (Patrick Lesueur), puis un nouveau rédac' chef est arrivé, Bruno Rabourdin, qui, lui, a sauté à pieds joints sur mes (nombreuses) propositions et c'est ainsi que j'ai pu commencer à bosser pour Tintin-Reporter... Bruno Rabourdin m'avait dit lors de notre première rencontre : "Vous tombez bien ! Figurez-vous que quand je suis arrivé à la rédaction en chef, les tiroirs du bureau du rédacteur en chef précédent étaient vides :  il n'y a rien pour remplir le journal !".
Sauf que les premiers mois d'existence de la revue, avant que j'arrive, l'avaient déjà plongée dans les mauvaises ventes, et Bruno Rabourdin n'a pas pu inverser la courbe. J'ai donc pu travailler seulement trois mois pour Tintin-Reporter, jusqu'en juillet 1989, dernier mois d'existence.

Mais d'ailleurs, la revue aurait dû s'arrêter bien avant. Et savez-vous pourquoi Yéti-Presse a fait durer la revue jusqu'en juillet ? Pour une raison toute bête qui a coûté cher : Yéti-Presse publiait la version originale, telle qu'elle a paru dans le vrai Tintin dans les années 50, de "On a marché sur la lune". Or, au départ du magazine Tintin-Reporter, il était prévu que la planche où Tintin marche sur la lune devait être publiée au moment du 20e anniversaire de la marche réelle d'Armstrong sur la lune (marche réelle qui s'est déroulée le 20 juillet 1969). Le magazine a donc duré jusqu'au numéro publié autour du 20 juillet (1989), qui était donc un numéro anniversaire, et s'est arrêté avec le numéro suivant. Et dans Tintin-Reporter, on n'a jamais eu la suite de l'aventure originale On a marché sur la lune ; la revue s'est arrêtée en plein milieu de l'histoire...

3 Re: Tintin reporter n°0 le Lun 24 Oct - 13:20

PILOTEZERO

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
JYB a écrit:Belle trouvaille. Il est vrai que n'importe quelle revue se prépare et se conçoit longtemps à l'avance, avant la sortie de son premier numéro, et pas la veille au soir, mais j'ignorais qu'un numéro "zéro" a été (semble-t-il) imprimé, et en outre cinq mois avant la fin du journal Tintin ancestral.

Note : ce numéro "zéro" date de mai 1988, or, le mois de mai est celui où, en tant que débutant, j'ai pu publier une de mes deux seules BD qui aient pu paraître dans Tintin normal (numéros du 8 mars 1988 et du 24 mai 1988 justement) ; une troisième BD était prête pour Tintin, mais vers la fin de ce journal, à l'automne suivant, la rédaction m'a dit : "Pour nous, c'est fini, mais allez toujours voir notre remplaçant, Tintin Reporter. Peut-être qu'il voudra bien de vous". Et comme la rédaction principale de Tintin-Reporter se trouvait à Paris, où j'habitais à l'époque, le quartier à côté du mien, je n'ai pas eu à aller loin pour rendre visite aux gens de Tintin-Reporter quand il s'est lancé officiellement.

Sauf que... (anecdote dans l'anecdote) : le premier rédacteur en chef de ce Tintin-Reporter, Jean-Marc Thévenet, acceptait des BD d'un genre qui n'était pas le mien du tout, donc j'ai été recalé ; mais ce rédac' chef a été viré rapidement, remplacé par un autre qui n'a duré à son poste que le temps de dire "ouf" (Patrick Lesueur), puis un nouveau rédac' chef est arrivé, Bruno Rabourdin, qui, lui, a sauté à pieds joints sur mes (nombreuses) propositions et c'est ainsi que j'ai pu commencer à bosser pour Tintin-Reporter... Bruno Rabourdin m'avait dit lors de notre première rencontre : "Vous tombez bien ! Figurez-vous que quand je suis arrivé à la rédaction en chef, les tiroirs du bureau du rédacteur en chef précédent étaient vides :  il n'y a rien pour remplir le journal !".
Sauf que les premiers mois d'existence de la revue, avant que j'arrive, l'avaient déjà plongée dans les mauvaises ventes, et Bruno Rabourdin n'a pas pu inverser la courbe. J'ai donc pu travailler seulement trois mois pour Tintin-Reporter, jusqu'en juillet 1989, dernier mois d'existence.

Mais d'ailleurs, la revue aurait dû s'arrêter bien avant. Et savez-vous pourquoi Yéti-Presse a fait durer la revue jusqu'en juillet ? Pour une raison toute bête qui a coûté cher : Yéti-Presse publiait la version originale, telle qu'elle a paru dans le vrai Tintin dans les années 50, de "On a marché sur la lune". Or, au départ du magazine Tintin-Reporter, il était prévu que la planche où Tintin marche sur la lune devait être publiée au moment du 20e anniversaire de la marche réelle d'Armstrong sur la lune (marche réelle qui s'est déroulée le 20 juillet 1969). Le magazine a donc duré jusqu'au numéro publié autour du 20 juillet (1989), qui était donc un numéro anniversaire, et s'est arrêté avec le numéro suivant. Et dans Tintin-Reporter, on n'a jamais eu la suite de l'aventure originale On a marché sur la lune ; la revue s'est arrêtée en plein milieu de l'histoire...




Merci beaucoup Jean Yves ,cette anecdote aurait sa place sur la page de bd rares et autres curiosités sur FB

http://leblogdujournalpilote.blogspot.fr/

4 Re: Tintin reporter n°0 le Lun 24 Oct - 13:27

JYB


vieux sage
vieux sage
PILOTEZERO a écrit:Merci beaucoup  Jean Yves ,cette anecdote aurait sa place sur la page de bd rares et autres curiosités  sur FB
Je pense que tu peux la reprendre sur cette page FB, si tu veux, et si Raymond est d'accord (en citant la source, à savoir le forum Lefranc).
J'ai d'autres anecdotes sur Tintin-Reporter, mais bon...

5 Re: Tintin reporter n°0 le Lun 24 Oct - 14:35

Raymond

avatar
Admin
Je suis bien sûr complètement d'accord que PiloteZéro reprenne cette information sur une autre page. Very Happy

Et si tu as d'autres anecdotes sur Tintin Reporter, JYB, nous sommes sans aucun doute intéressés.   Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

6 Re: Tintin reporter n°0 le Lun 24 Oct - 14:53

JYB


vieux sage
vieux sage
Raymond a écrit:Et si tu as d'autres anecdotes sur Tintin Reporter, JYB, nous sommes sans aucun doute intéressés.   Wink
Certes, mais d'abord, c'est long à préparer et à raconter (il faut que je rassemble mes souvenirs pour être sûr de dire le moins de bêtises possible, et aussi que je replonge dans mes vieux numéros et dans ma doc) et par ailleurs, certaines anecdotes ne sont pas vraiment en faveur de l'équipe qui s'occupait de Tintin-Reporter... Peut-être plus tard, quand je serai plus âgé et/ou quand j'aurai plus de temps...

D'autant qu'à la fin, ils ont été sympas : alors que le journal leur avait coûté si cher, ils ont payé rubis sur l'ongle toutes les BD préparées mais non publiées à la suite de l'arrêt de la revue. Etant donné la déconfiture, ça a été une rare attention de leur part que de payer les auteurs... Et comme j'avais, suite à leur demande ou à mes propositions, pas mal de scénarios d'avance...
Et sans le vouloir, une anecdote de plus...

7 Re: Tintin reporter n°0 le Lun 24 Oct - 17:37

PILOTEZERO

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
JYB a écrit:
Raymond a écrit:Et si tu as d'autres anecdotes sur Tintin Reporter, JYB, nous sommes sans aucun doute intéressés.   Wink
Certes, mais d'abord, c'est long à préparer et à raconter (il faut que je rassemble mes souvenirs pour être sûr de dire le moins de bêtises possible, et aussi que je replonge dans mes vieux numéros et dans ma doc) et par ailleurs, certaines anecdotes ne sont pas vraiment en faveur de l'équipe qui s'occupait de Tintin-Reporter... Peut-être plus tard, quand je serai plus âgé et/ou quand j'aurai plus de temps...

D'autant qu'à la fin, ils ont été sympas : alors que le journal leur avait coûté si cher, ils ont payé rubis sur l'ongle toutes les BD préparées mais non publiées à la suite de l'arrêt de la revue. Etant donné la déconfiture, ça a été une rare attention de leur part que de payer les auteurs... Et comme j'avais, suite à leur demande ou à mes propositions, pas mal de scénarios d'avance...
Et sans le vouloir, une anecdote de plus...

Ok pour cela .

http://leblogdujournalpilote.blogspot.fr/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum