Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

DA QIN (Les Romains en Chine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 DA QIN (Les Romains en Chine) le Sam 12 Mar 2016 - 14:42

AJAX

avatar
license ès BD
license ès BD
C’aurait pu être une nouvelle aventure d’Alix : parcourir la Route de la Soie à la recherche de son papa Astorix – treize siècles plus tard, à la recherche du sien, Marco Polo balisa la route, mâchant le travail du scénariste le plus scrupuleux -  et je crois d’ailleurs savoir qu’on l’avait déjà proposée au comité Martin. Mais bon, on a déjà vu notre blond héros nonchalamment rechercher sa petite sœur (C’ÉTAIT A KHORSABAD) ou dramatiquement échouer avec sa maman (LE SORTILEGE DE KHORSABAD), comme lui disparues dans le désastre de Carrhae. Ca commençait à bien faire… Mais moi, ça m’aurait bien plu un remake de L’EMPEREUR DE CHINE, par voie terrestre plutôt que maritime cette fois…

En tout cas, les relations sino-romaines ont actuellement le vent en poupe et, après le malais LE CHOC DES EMPIRES sorti en DVD voici quelques années, puis le sino-américain DRAGON BLADE (avec Jackie Chan) qui vient de sortir il y a un mois, on reparle de Carrhae tant dans le 7e que le 9e Art (au fait, c’est quoi le 8e ?).

Je voudrais dire quelques mots de la nouvelle BD de chez Soleil, DA QIN. Comme j’ai la flemme de mettre en ligne des images, je vous invite amici à cliquez ici :
http://www.soleilprod.com/serie/da-qin-01-l-age-de-fer.html
http://www.bedetheque.com/BD-Da-Qin-Tome-1-L-age-de-fer-270706.html
http://www.sceneario.com/bande-dessinee/da-qin/l-age-de-fer/24427.html


Da Qin/1. L'âge de fer
Scénario : Richard, Olivier / Dessin : WeiLin, Yang / Couleurs : Lofé, Greg / Storyboard : Ullcer
Dépot légal : 02/2016 (parution le 10/02/2016)
Editeur : Soleil Productions / Collection : Quadrants Boussole / 48 pl.
ISBN : 978-2-302-04636-8
(suite annoncée : « Le voyage vers l’Est »)

53 av. n.E., la bataille de Carrhes s'achève par la défaite romaine et la mort du proconsul Crassus. Numa, commandant la cavalerie auxiliaire, est avec quelques autres fait prisonnier par les Parthes et déporté vers l'Est, très loin de Rome. Le Galate Brennus est en colère contre l’officier romain, mais celui-ci regagne son estime en combattant et tuant un tigre féroce ! Ils finissent par retrouver la liberté et rencontrent les Han, de redoutables combattants ! Ils font alliance pour s’en sortir… Numa n'aura de cesse de s'échapper : pour fuir ses geôliers et recouvrer la liberté ; mais aussi informer César des incroyables opportunités d'enrichissement dans le fabuleux pays des Sères. Les dieux se montreront-ils bienveillants ?
La confrontation de deux représentants d’illustres cultures antiques : Numa, un soldat romain et un prince chinois, Xiaolong. Un voyage aux confins du monde, à mi-chemin entre la BD historique et le peplum musclé.

C’est assez bien fait, quoique certains détails m’étonnent. A la bataille de Carrhae, on oublie le personnage de Publius Crassus, qui est remplacé par le héros, Numa, comme commandant de la cavalerie auxiliaire. Il est vrai que dans l’histoire, Publius était tué et décapité à l’issue de sa charge malheureuse, ce qui aurait été fâcheux pour le héros de cette histoire qui n’aurait pu continuer l’album. Nécessité scénaristique donc. Je m’étonne cependant de voir un Galate, Brennus, co-commander une troupe censée venir… de Gaule.
Poncif du barbare, la hache n’était pas une arme celtique ; du reste les costumes romains de l’album ne sont pas tardo-républicains, mais du haut-empire. Sans oublier le harnais de phalères du proconsul Crassus, qui ravale celui-ci au rang de simple centurion ! Pour les costumes parthes et chinois, je suis sans avis (quoiqu’il me semble que les guerriers chinois de la BD n’aient qu’un très lointain rapport avec ceux en terre cuite trouvés dans la tombe de l’empereur Qin [retrouvée près de Xi’an en 1974], et dont Jacques Martin s‘était abondamment servi dans L’EMPEREUR DE CHINE). Je note néanmoins des cataphractaires parthes assez convaincants, et les casques parthes faits de quatre triangles rivetés (Spangenhelm), typiquement orientaux.

L’histoire démarre deux ans après Carrhae, en 51 donc. Les auteurs ne retracent pas la longue marche vers l’Est de leurs personnages; une petite carte eut été pédagogique. Mais ils se rattrapent par quelques notes et définitions bienvenues en fin de volume. On est également dans le flou quant au nombre de légionnaires captifs, auxquels du reste se joindront quelques Grecs de Bactriane qui traînaient par là [alliés des Parthes et des Han contre les Xiongnu, c’est bien trouvé].
A la fin Numa et Brennus (et leurs camarades) acceptent de suivre Xiaolong dans son expédition vers le mystérieux pays de Fusang et ses pyramides de jade, le pays de l’élixir d’immortalité : la pointe extrême orientale de la Sibérie ? le Japon ? l’Amérique ? L’avenir nous le dira (si toutefois les ventes satisfont l’éditeur, spécialiste des séries avortées).
Perso, pour des raisons de chronologie… et le jade je parierais pour l’Amérique des Mayas.

Il faut bien passer le temps car normalement ce ne serait qu’en 37 que les Romains (?) devenus mercenaires des Xiongnu, après la défaite de ceux-ci, auraient incorporé la Chine des Han occidentaux et pris leurs quartiers dans le couloir du Hexi à Zhelazhai (Yongchan) sur la Grande Muraille de Chine.
Soit pour le scénariste Olivier Richard encore quatorze années à meubler.
On fait confiance à son imagination fertile ? Je me tâte…  Very Happy

2 Re: DA QIN (Les Romains en Chine) le Sam 12 Mar 2016 - 16:40

Raymond

avatar
Admin
J'y ajoute quand même une image.   Wink






_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

3 Re: DA QIN (Les Romains en Chine) le Sam 12 Mar 2016 - 16:40

Raymond

avatar
Admin
Apparemment, le scénariste de cette histoire est arrivé à te convaincre. Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

4 Re: DA QIN (Les Romains en Chine) le Sam 12 Mar 2016 - 17:44

AJAX

avatar
license ès BD
license ès BD
Merci pour l'image, Raymond.
Mais c'est surtout le sujet qui m'intéresse : le destin supposé des 10.000 légionnaires prisonniers des Parthes (dont Astorix, pourquoi pas ?). Je ne crois que médiocrement que 200 d'entre eux soient devenus dans le Gansu des gardes frontières au service des Han (Chinois), après avoir échappé aux Parthes pour passer aux Xiongnu (ancêtres des Huns ?). J'ai lu tout ce que j'ai pu trouver sur la question, tant historique que fiction (mais il reste pas mal de choses en anglais qui n'ont pas été traduites).
Je ne suis pas trop convaincu par le Musée (160 millions de dollars) que les Chinois ont construit à Yongchan. Il y a une vidéo sur YouTube. Je ne sais trop si je dois en parler comme d'un Parc Astérix ou d'une résurgence de Puy-du-Fou. Ce n'est pas vraiment ça, mais quand même ça me paraît bâti sur du sable...

Quant à cette BD, j'attends la suite pour juger (je redoute une saga-n'importe-quoi comme celle de JUGURTHA)...
... sachant - après lecture de ce premier album - que j'aurais construit le scénario différemment. bedo

Lire :
http://shanghaiist.com/2014/09/12/liqian-town-gansu-province-roman-lineage.php

Regarder (YONGCHAN MUSEUM):
The Branding of Liquian (réal. William Wang) : https://youtu.be/vR5q5xzgzQo
China's ancient Roman city : https://www.youtube.com/watch?v=RjXQQ_qLYeY
The Lost Legion of Gansu : https://www.youtube.com/watch?v=ylZQ5xVfcRk
Finding the lost Roman legion in NW China : https://www.youtube.com/watch?v=JzAjR6Qbl80
Los chinos rubios con ojos azules de Liqian: 56% de ADN ario en su genotipo : https://www.youtube.com/watch?v=khB1SRnF_po

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum