Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Brantonne et ses "couvrantes"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Brantonne et ses "couvrantes" le Mar 22 Déc - 22:12

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel



Dernière édition par Treblig le Sam 23 Avr - 18:14, édité 1 fois

2 Re: Brantonne et ses "couvrantes" le Jeu 31 Déc - 18:07

Monocle

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Enfant, les illustrations de Brantonne (dont il est question plus haut) dans la collection "fleuve noir" me faisaient vraiment rêver. Malheureusement mes parents considérant cette collection comme de la sous-littérature, je n'ai pu me mettre à la SF que beaucoup plus tard Very Happy


par exemple ça, une illustration de Chris Foss:

3 Re: Brantonne et ses "couvrantes" le Jeu 31 Déc - 19:40

Raymond

avatar
Admin
Superbe, en effet !

Je réalise qu'on n'a pas de sujet dédié à Brantonne ! Idea


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

4 Re: Brantonne et ses "couvrantes" le Jeu 31 Déc - 22:37

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Non, par contre, il existe toujours ce site fort bien fait mais, qui, depuis 2010, n'est hélas plus mis à jour.

5 Brantonne et ses "couvrantes" le Ven 1 Jan - 8:48

Raymond

avatar
Admin
Alors on en fait un !

Les illustrations ne manqueront pas. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

6 Re: Brantonne et ses "couvrantes" le Sam 30 Jan - 7:50

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

7 Re: Brantonne et ses "couvrantes" le Mar 2 Fév - 15:57

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

8 Re: Brantonne et ses "couvrantes" le Mar 2 Fév - 17:30

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
A titre indicatif, à combien sont estimés les originaux utilisés pour des couvertures de bouquins comme ceux de Peter Randa dans la collection Anticipation ? S'agit-il de gouaches pour les deux titres de Randa ?

9 Re: Brantonne et ses "couvrantes" le Mar 2 Fév - 19:26

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Pour "l'éternité moins une" (post n° 6), le prix m'est inconnu car cet original n'était pas mis en vente.

Et, oui, il s'agit bien d'une gouache.


Pour l'autre, seul Monocle peut te renseigner.

10 Re: Brantonne et ses "couvrantes" le Mar 2 Fév - 20:18

Monocle

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Treblig a écrit:Pour "l'éternité moins une" (post n° 6), le prix m'est inconnu car cet original n'était pas mis en vente.

Et, oui, il s'agit bien d'une gouache.


Pour l'autre, seul Monocle peut te renseigner.

Gloups! Smile Je n'ai aucune idée du prix des gouaches de Brantonne, je crois seulement que c'est parfois très abordable, mais la période SF "fleuve noir" des années 50 est la plus appréciée voir ce lien https://ledinobleu.wordpress.com/2011/09/26/brantonne-au-fleuve-noir
Il y a quelques illustrations ici:
http://www.abebooks.fr/rechercher-livre/auteur/brantonne/signe/
et sur des sites de vente aux enchères comme
http://www.delcampe.net/page/item/id,349388337,var,No-PAYPAL-Brantonne-Cou

11 Re: Brantonne et ses "couvrantes" le Mar 2 Fév - 22:35

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Merci de vos indications. Pour les couvertures, j'avais surtout un doute quant à l'utilisation de la gouache pour "L'éternité moins une". Merci de l'avoir dissipé.

C'est une bonne idée d'ouvrir un fil de discussion consacré à ce dessinateur.

Sur René Brantonne, je n'ai que quelques romans issus de la collection Fleuve Noir Anticipation, écrits par des auteurs emblématiques de la SF française (Stefan Wul, Kurt Steiner, Gilles d'Argyre alias Gérard Klein, B.R. Bruss alias Blondel, J.G. Vandel) et deux recueils de dessins et de peintures :
- le premier, Brantonne au Fleuve Noir (Kesselring 1979) ne contient que des couvertures pour la collection Anticipation ;
- et le second, Brantonne illustrateur (Dernier Terrain Vague 1983), accompagnés d'un texte d'Y. Frémion, présente des travaux beaucoup plus variés et non plus exclusivement des "couvrantes" de romans : planches de BD, couvertures, illustrations, affiches de films, travaux en tous genres : publicitaires, etc...
Les deux ouvrages sont finalement assez complémentaires, pour l'amateur, mais à mon humble avis, l'ensemble ne doit donner qu'un modeste aperçu du travail accompli par cet illustrateur.
Je n'ai aucune BD à proprement parler de cet auteur (hormis qq récits ou extraits dans des magazines).
Certains fascicules parus aux Ed. du Rempart ou du Carquois (Junior Espionnage, Les 3 scouts, et...) ont un charme fou, à condition de ne pas être rebuté par le côté désuet des scénarios (la plupart du temps dus à des romanciers populaires très prolifiques) et la naïveté du dessin, par moments.
Certaines planches sont très soignées, avec des mises en page originales ; d'autres le sont moins : je pense que cela devait dépendre du temps dont il disposait pour effectuer ses multiples travaux, à un rythme infernal.

12 Re: Brantonne et ses "couvrantes" le Mar 2 Fév - 22:47

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Et pour rêver avec Monocle, un peu de couleurs avec cette page magnifique provenant du site noosfère :

http://www.noosfere.com/icarus/livres/auteur.asp?numauteur=803&Niveau=illus

Et un lien qui ouvre des portes vers un horizon plus large que les seules "couvrantes" :
http://www.brantonne.net/

13 Re: Brantonne et ses "couvrantes" le Mar 2 Fév - 23:04

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Et dans cette sous-section tirée du lien précédent www.brantonne.net/ cliquez sur l'affiche réalisée en mémoire du massacre d'Oradour-sur-Glane ou encore sur celle réalisée pour le PC (anniversaire de l'Armée Rouge). Splendides, quelles que soient les convictions politiques de chacun. Je ne parle que d'un point de vue artistique, bien évidemment.

http://www.brantonne.net/portraits.htm

14 Re: Brantonne et ses "couvrantes" le Mer 3 Fév - 9:22

Raymond

avatar
Admin
Oui, ce site consacré à Brantonne est vraiment précieux.

J'ai lu pour ma part quelques BD de Brantonne, publiées dans divers fascicules. Le dessin est généralement de bonne qualité, quoique ceci puisse fortement varier (les assistants de Brantonne n'avaient pas tous le même niveau), mais le problème provient des scénarios qui sont souvent insignifiants. L'exemple le plus remarquable de cette platitude des récits est certainement les aventures de Praline, une BD pour jeune fille des années 50, qui atteint parfois la stupidité la plus extrême. As-tu déjà lu cette série (semble t-il été rééditée au Coffre à BD) dont la vacuité impose au lecteur une expérience plutôt curieuse ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

15 Re: Brantonne et ses "couvrantes" le Mer 3 Fév - 13:19

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Non, comme dit plus haut, je n'ai quasiment rien lu de Brantonne, si ce n'est des extraits parus ici ou là.

Je peux donc difficilement parler de Praline dont le nom était apparemment bien choisi puisque tu laisses entendre que les histoires de ce personnage étaient "cucul la praline" (je ne sais pas si l'expression s'utilise à Lausanne), pour n'avoir lu qu'un extrait de deux planches d'un récit intitulé "L'Anniversaire de Praline" (figurant dans "Brantonne illustrateur", ouvrage qui recouvre un panel très large de sa production, mais assez peu représentatif pour ce qui concerne la BD.).
Par contre ces planches de Praline ont certainement été choisies parce qu'elles étaient très réussies, sur le plan esthétique.
Précisons qu'officiellement le "scénariste" de Praline est un certain Christian Dée, pseudonyme de Henri Musnik.

S'il faut se garder de généraliser à propos des scénarios, compte tenu des nombreuses bandes réalisées, je pense néanmoins comme toi que là résidait le principal point faible des BD signées Brantonne.

D'ailleurs, je ne suis pas sûr que le terme de scénariste (qui figure sur les premières planches) soit très approprié pour qualifier ceux qui ont conçu l'histoire.
Sur les fascicules lyonnais (Remparts, Carquois), sont mentionnés comme tels des romanciers populaires connus (comme Jean de la Hire, Max-André Dazergues, Yves Dermeze, etc...) ou non.
On est en droit de supposer qu'en accord avec ces romanciers (afin d'éviter des litiges liés aux droits d'auteur) il était convenu de les créditer comme scénaristes. Mais ces romanciers qui "écrivaient à la mitraillette" n'ont probablement (sauf rares exceptions) jamais pratiqué l'art du scénario de BD. Brantonne devait tout simplement adapter des romans populaires avec les moyens du bord (cf plus bas, ce qu'en dit Frémion).

Tu as souligné également la qualité inégale du dessin, d'une case à l'autre, d'une page à l'autre ou d'un récit à un autre. Je crois que la vitesse d'exécution pour tenir certains délais devait beaucoup jouer, au niveau de la qualité finale.

Voici ce qu'écrivait en 1983 Yves Frémion dans le livre "Brantonne illustrateur" (ça rejoint d'ailleurs ce que tu disais dans le post 14) :

"Dans la BD, Brantonne a fait aussi : des mini-albums, des "récits complets (fascicules), des séries à suivre dans les grandes revues du temps (chez Del Duca notamment), des épisodes de rattrapage de séries américaines bloquées par la guerre, des adaptations pour les USA de BD italiennes (!), des illustrations dans les magazines BD, des couvertures, etc...
Souvent aidé d'un camarade (Pierre le Guen) ou de son fils (Jack de Brown), presque toujours d'un scénariste (Georges Fronval surtout), ce n'est pas le domaine où il brille le plus : il n'est pas un grand narrateur, et son dessin n'éclate que dans certains dessins. Avant tout, Brantonne est un illustrateur. Mais c'est dans la BD que son style naïf et profondément "premier degré" se repère le plus."


Une esquisse (sic !) de bibliographie figure dans l'ouvrage.

16 Re: Brantonne et ses "couvrantes" le Mer 3 Fév - 14:09

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Illustrations pour Artima  (fin des années 1950).


17 Re: Brantonne et ses "couvrantes" le Mer 3 Fév - 14:52

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
pouce

18 Re: Brantonne et ses "couvrantes" le Jeu 4 Fév - 9:10

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Revue Fiction / Le motocycliste du futur.


19 Re: Brantonne et ses "couvrantes" le Jeu 4 Fév - 9:27

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Qu'est ce qu'il avait mis, dans sa clope, Brantonne, le jour où il a réalisé cette gouache ?  Pas que du tabac, visiblement ! Smile

20 Re: Brantonne et ses "couvrantes" le Sam 23 Avr - 18:16

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

21 Re: Brantonne et ses "couvrantes" le Lun 4 Juil - 8:04

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum