Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

PILOTE TEMPÊTE en V.O.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas  Message [Page 8 sur 10]

176 Re: PILOTE TEMPÊTE en V.O. le Jeu 26 Avr - 21:16

sintes


license ès BD
license ès BD
Bonsoir Doc Mars,vous avez donc l'épisode suivant,"Les Secrets de Mars"
(normal,pour le spécialiste de cette belle et rouge planète),alors ne
pourriez-vous continuer,avec vos excellentes images VO..en attendant les
textes de la presse française,n'est-il pas?..

177 Re: PILOTE TEMPÊTE en V.O. le Ven 27 Avr - 16:49

Doc Mars

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Volontiers, cher Sintes Wink
Voici donc "Les Secrets de Mars"
Nos héros arrivent donc sur Mars à l'invitation d'Ath et Sinh.
En passant près de Deimos, on en profite pour détruire un astéroïde puis on admire le réseau de canaux (hé oui! Ils existent) et le climat désertique martien
mais ils aperçoivent une bande de sauriens affamés menacant un traineau motorisé...







Du sauvetage en perspective pour nos intrépides.

http://www.sfmars.com

178 Re: PILOTE TEMPÊTE en V.O. le Ven 27 Avr - 17:11

sintes


license ès BD
license ès BD
Quel plaisir de pouvoir ainsi continuer le voyage avec Pilote Tempete,et visiter
votre planète préférée grace à vos belles images VO!.Merci Ami Doc Mars...

179 Re: PILOTE TEMPÊTE en V.O. le Ven 27 Avr - 18:19

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
Oui ! Mille merci ! C’est vraiment de toute beauté !

http://www.marchenriarfeux.net

180 Version française. le Sam 28 Avr - 17:04

doc1947g

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Traduction françsise:

Erreur
lol!



Dernière édition par doc1947g le Sam 28 Avr - 17:13, édité 1 fois (Raison : Erreur avec mes images.)

181 Version française. le Sam 28 Avr - 17:05

doc1947g

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Traduction françsise:







lol!



Dernière édition par doc1947g le Sam 28 Avr - 17:27, édité 3 fois (Raison : Les images étaient mélangées.)

182 Re: PILOTE TEMPÊTE en V.O. le Sam 28 Avr - 17:30

doc1947g

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
En grossissant à 200%(je l'ai testé) on peut très bien lire le texte.
lol!

183 Re: PILOTE TEMPÊTE en V.O. le Sam 28 Avr - 17:56

sintes


license ès BD
license ès BD
Excellente initiative,reste plus qu'à retravailler ce texte(mal imprimé sur
vieux fond jaunatre)en caractères propres sur fond blanc..et le tour est
joué!.ou,attendre de voir le travail de PANTXOA et LOMA...

184 Fond blanchi: le Sam 28 Avr - 19:23

doc1947g

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
sintes a écrit:Excellente initiative,reste plus qu'à retravailler ce texte(mal imprimé sur
vieux fond jaunatre)en caractères propres sur fond blanc..et le tour est
joué!.ou,attendre de voir le travail de PANTXOA et LOMA...







Basketball  cheers  drunken  lol!

185 Re: PILOTE TEMPÊTE en V.O. le Sam 28 Avr - 21:04

sintes


license ès BD
license ès BD
Louable effort,je viens de visionner une comparaison (sous image VO)des deux
versions jaune et bleu..cela n'améliore toujours pas la netteté des caractères.
Perso,si cela n'est pas corrigé,meme par pantxoa et loma,je n'entrevois que
la reprise de ces textes au propre;beau boulot en perspective!!.

186 Re: PILOTE TEMPÊTE en V.O. le Dim 29 Avr - 12:20

Doc Mars

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Effectivement même en passant en gris et réglage éclaircissement (luminosité + gamma et saturation)
ce n'est pas terrible le texte étant toujours flou

C'est délibéré de la part du scanneur Wink

http://www.sfmars.com

187 Re: PILOTE TEMPÊTE en V.O. le Dim 29 Avr - 12:57

doc1947g

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Même si le texte est un peu flou, avec une visibilité à 200%, je suis capable de lire le texte.

lol!

188 Re: PILOTE TEMPÊTE en V.O. le Dim 29 Avr - 12:58

doc1947g

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
2 mois et un hours que je suis membre de ce forum.

lol!

189 Re: PILOTE TEMPÊTE en V.O. le Dim 29 Avr - 16:36

sintes


license ès BD
license ès BD
Bonjour les amis,et donc,espérons maintenant que la partie textuelle des scans
à venir(de PANTXOA et LOMA)soit de bonne qualité..Je suis d'accord que l'on
arrive déjà,ici,à déchiffrer le texte,mais nos belles images VO méritent
un lettrage en conséquence,ne trouvez-vous pas?..

190 Re: PILOTE TEMPÊTE en V.O. le Dim 29 Avr - 17:12

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
Le travail de restauration que vous avez fait est remarquable ! Merci de tout coeur ! Very Happy

http://www.marchenriarfeux.net

191 Re: PILOTE TEMPÊTE en V.O. le Dim 29 Avr - 20:15

doc1947g

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Traduction Google des 10 premières pages:

p3
Natuurlijk was de nadering der drie schotels niet onopgemerkt gebleven in de diverse ruimtestations die als een beschermende gordel om de planeet Valeron lagen. Door middel van geheime radiocodes trad men met elkaar in verbinding en kreeg Solon opdracht naar ruimtestation 'Astar II' koers te zetten, De radarwacht aan boord van de Argol rapporteerde weldra dat men het station naderde en constateerde tevens dat zich een groot aantal schepen in de onmiddellijke nabijheid bevond. Toen 'Astar II' eindelijk met het blote oog te onderscheiden was, zag men inderdaad op korte afstand ervan enkele eskaders van de Shastar-ruimtevloot rondkoersen. Het was een imposante aanblik, maar Piloot Storm was het vlaggeschip, de 'Polaris', herkende. Dat betekende, dat hij na zo lange tijd zijn vriend, admiraal Vuldun, weer eens zou ontmoeten. Het duurde niet lang op de beeldscherm om persoonlijk het relaas van de expeditie in grote lijnen van Solon te vernemen. Solon besloot met zijn chef een aangename verrassing te voorspellen. Vuldun had er geen idee van wat hij bedoelde.

Bien sûr, l'approche des trois scoucoupes n'est pas passée inaperçue dans les différentes stations spatiales qui s'étendent comme une ceinture de protection autour de la planète Valeron. Au moyen de codes radio secrets, ils se sont mis en contact et Solon a reçu l'ordre de se diriger vers la station spatiale Astar II, et le radar radar à bord de l'Argol a rapidement signalé que la station approchait et qu'un grand nombre de proximité immédiate. Quand 'Astar II' se distinguait finalement à l'œil nu, on pouvait en effet voir croiser quelques escadrons de la flotte spatiale Shastar. C'était un spectacle imposant, mais Pilot Storm était le vaisseau amiral, le 'Polaris', reconnu. Cela signifiait qu'après une si longue période, il rencontrerait à nouveau son ami, l'amiral Vuldun. Il n'a pas fallu longtemps à l'écran pour entendre personnellement l'histoire de l'expédition en général de Solon. Solon et son chef ont décidé de prédire une agréable surprise. Vuldun n'avait aucune idée de ce qu'il voulait dire.

Kapitein Solon ver.Locht zijn aardse gasten hem te vergezellen naar het vertrek waar de ruimtekostuums hinen spoedig daarna stapte het viertal keurig uitgedost in de luchtsluis. Sandra had nog nooit op dezewijze een 'oveerstapje' gemaakt en eigenlijk zag ze er wel konden zij hun helmen weer afnemen. Solon ging hun wat tegenop. Het feit dat haar verloofde dichtbij haar grinnikend voor naar de commandobrug en gebaarde zou zijn, stelde haar althans wat gerust. Toch moest zij een vreselijke angst overwinnen om zó maar van de stevige romp van de Argol af Ie stappen in het oneindige nietiets. Het gewichtloze zweven naar het ruimtestation was echter een ongekende sensatie die wel wat overeenkwam met het zwemmen in diep, kristalhelder water. Voor Sandra het wist, klampten haar schoenen zich met gezellen naar het vertrek waar de ruimtekostuums hin- hun magnetische zolen alweer vast op het metalen dek - van 'Astar II'. Via de grote reparatiehal en langs de enorme provisiekamers bereikten zij een luchtsluis en toen wijze een luchtsluis en toen konden zij hun helmen weer afnemen. Solon ging hun grinnikend voor naar de commandobrug en gebaarde de anderen atchter te blijven. Hij ging alleen Vulduns kamer binnen, maar even later stak hij zijn hoofd weer om de hoek en wenkte. "Ziehier mijn verrassing, admiraai!" riep hij vrolijk uit. Vuldun sperde de ogen wijd open ...

Le Capitaine Solon attend que ses invités terrestres l'accompagnent dans la pièce où les costumes spatiaux sont suspendus peu de temps après, le quatuor soigneusement décoré dans le sas. Sandra n'avait jamais fait un «ovestepje» de cette façon et elle a vu qu'ils pourraient à nouveau enlever leurs casques. Solon était un peu déçu. Le fait que sa fiancée aurait grondé au pont de commandement et lui ait souri, au moins l'a rassurée. Pourtant, elle a dû surmonter une peur terrible de s'éloigner du corps solide de l'Argol dans le néant infini. Le vol stationnaire en apesanteur vers la station spatiale, cependant, était une sensation sans précédent qui correspondait à nager dans l'eau profonde et cristalline. Avant que Sandra ne le sache, ses chaussures s'accrochaient à des compagnons dans la pièce où les costumes spatiaux fixaient à nouveau leurs semelles magnétiques sur le pont de métal - d'après Astar II. À travers le grand hall de réparation et le long des grandes salles de garde-manger, ils atteignirent un sas, puis un sas, puis ils enlevèrent à nouveau leurs casques. Solon, souriant au pont de commandement, fit signe de garder les autres à la barre. Il entra seulement dans la chambre de Vuldun, mais un instant plus tard, il tourna de nouveau la tête et fit signe. "Voici ma surprise, amiral!" s'exclama-t-il joyeusement. Vuldun ouvrit grand les yeux ...


p4
"Dat is inderdaad een prettige verrassing!" bulderde Vuldun op zijn bekende, joviale wijze, terwijl hij in enkele stappen bij Piloot Storm was, om deze hardhandig op de schouders te koppen en goedmoedig door elkaar te rammelen. "Arend Storm! Hoe is het mogelijk! Wat voer je hier uit, beste jongen?!" Toen viel zijn blik op Sandra en hij werd opeens kalmer. "Wel wel, en hier hebben we dan zeker de kleine Sandra, waarover je ons vorige keer zoveel had te vertellen? Mnunm. Nou, je hebt niets teveel gezegd, man!" knikte hij waarderend. Ook vriend Buck werd hartelijk begroet en het was wel duidelijk, dat het weerzien de oude vechtjas oprecht genoegen deed. Vooral met Sandra scheen hij de beste maatjes te zullen worden en hij sprak de hoop uit dat het drietal enige tijd bij hem in Shastar te gast zou willen zijn. Daar hadden z.ij wel oren naar, omdat Sandra en Buck nog nooit in de sprookjesachtige metropolis van Valeron geweest waren. Vuldun üet onmiddellijk een maaltijd van zojuist aangekomen verse proviand aanrichten en zorgde ervoor dal ook de andere bemanningsleden van de Argol, Granol, en Obor goed voorzien werden.

Nadat het gezelschap de welvoorziene dis alle eer had aangedaan, werd er nog lange tijd gebabbeld over het verleden, gebeurtenissen op VaJeron en de Aarde en ook over de plannen die men voor de toekomst koesterde. Piloot Storm gaf te kennen dat Sandra, Buck en hij weer spoedig naar Lunapol.is terug dienden te keren, doch Vuldun en Solon protesteerden heftig. De admiraal stond erop dat zijn aardse gasten - nu zij er eenmaal waren - de grote manoeuvres van de Vale:ronvloot zouden meemaken. Hij was ervan overtuigd dat vooraJ Sandra zo'n buitengewoon schouwspel zou appreciëren. Om de lieve vrede knikte het meisje instemmend, maar zij wist wel wat z.ij liever deed! Toen zij weer langs dezelfde weg terugkeerden en naast elkaar door het luchtledige zweefden, riep Sandra haar verloofde toe: "Wat een gezellîge, oude baas, die Vu1dun. Hij doet mij steeds denken aan mijn oom Guus in Parijs; die had óók zo'n mooie baard!" Arend lachte. "Jaja, de admiraal is een echte "ladykiller!" Als je er prijs op stelt, wil ik mijn baard ook wel laten groeien, hoor! Alleen wordt 't dan een vuurrode!" Sandra schudde haastig het blonde hoofd. "Neen, asjeblieft niet, reg! Die dingen kriebelen en prikken zo gemeen!" vond zij. "Foei! Wat is dat voor mallepraat, kind! Je laat me blozen!" spotte Arend.

"C'est en effet une belle surprise!" dit familièrement Vuldun d'une manière familière et joviale, tandis qu'en quelques pas il était avec Pilot Storm, pour frapper fort sur ses épaules et hocheter de bonne humeur. Arend Storm, comment est-ce possible, que fais-tu ici, mon cher garçon? Puis ses yeux tombèrent sur Sandra et il devint soudainement plus calme. - Eh bien, et ici nous avons certainement la petite Sandra, dont vous avez tant parlé la dernière fois, Mnunm, eh bien, vous n'en avez pas trop dit, mec! il hocha la tête avec appréciation. Aussi ami Buck a été accueilli chaleureusement et il était clair, que la réunion du vieux combattant plaisait sincèrement. Surtout avec Sandra, il semblait être le meilleur copain et il a exprimé l'espoir que les trois aimeraient rester avec lui dans Shastar pendant un certain temps. C'était quelque chose qu'il avait fait, parce que Sandra et Buck n'avaient jamais été à la capitale féerique de Valeron. Vuldun prépara immédiatement un repas de nourriture fraîchement arrivée et s'assura que les autres membres d'équipage de l'Argol, de Granol et d'Obor étaient bien approvisionnés.

Après que la compagnie eut rendu hommage à la prospère dis, il y eut une longue discussion sur le passé, les événements sur Vajeron et la Terre et aussi sur les plans pour l'avenir. Pilot Storm a indiqué que Sandra, Buck et lui devraient retourner à Lunapol bientôt, mais Vuldun et Solon ont protesté avec véhémence. L'amiral a insisté pour que ses invités terrestres, maintenant qu'ils étaient là, fassent l'expérience des grandes manœuvres du Vale: la flotte rugissante. Il était convaincu que Sandra appréciait un spectacle aussi extraordinaire. Pour la douce paix, la jeune fille hocha la tête d'accord, mais elle savait ce qu'il ferait plutôt! Quand ils revinrent par la même route et flottèrent côte à côte dans les airs, Sandra appela sa fiancée: «Quel compagnon, vieux patron, ce pauvre, il me rappelle toujours mon oncle Guus à Paris, qui avait aussi un tel belle barbe! " Arend rit. "Oui, l'amiral est un vrai" ladykiller "! Si vous l'appréciez, j'aimerais aussi faire pousser ma barbe, mais alors seulement ce sera un rouge écarlate!" Sandra secoua la tête blonde à la hâte. "Non, s'il te plait, ne le fais pas, reg, ces choses chatouillent et piquent si fort!" elle pensait. "C'est ce genre de fou, mon enfant, tu me rougis!" mépris Arend.

p5
Terug aan boord van de Argol, ging men, op aanraden van kapitein Solon, nog 'n paar uurtjes rusten, totdat van het vlaggeschip het sein voor de aanvang van de grote manoeuvres werd gegeven. Sandra was zó vermoeid, dat zij dadelijk in slaap viel, maar Arend en Buck lagen nog lang na te praten over hun ontmoeting mei de opperbevelhebber van de Valeronvloot. Vooral Buck, die dit alles voor de eerste maal meemaakte, was diep onder de indruk van het technisch vernuft van de Shastarianen. "Ik vind't allemaal prachtkerels en Vuldun wel in het bijzonder!" sprak hij waarderend. "Om over de 'Polaris' maar te zwijgen! Man, man, wat een fantastisch ruimteschip. Gewoonweg een vliegend bolwerk!" "Mmmm, wacht maar eens tot je dat schip in actie ziet, jong! Dan zul je helemaal staan te kijken!" voorspelde Piloot Storm, die zich nog zeer goed het lot van de piratenvloot van de voormalige dictator Zorin kon herinneren en hoe de 'Polaris' destijds in het rebellenhoofdkwartier Markad had huisgehouden. Tja, dat was een opwindende tijd geweest! Maar nu beloofde het al even opwindend te worden, want Vuldun wilde bij de komende oefeningen een nieuwe strategie beproeven. Het was een indrukwekkend gezicht, die geweldige Eerst Valeronvloot in machtige formaties te zien 'opstomen' naar het fictieve strijdtoneel.

Wat er in de daaropvolgende uren precies gebeurde, kon men aan boord van de Argol niet helemaal volgen. Die manoeuvres leken eigenlijk meer een ordeloos dooreen kruisen van de verschillende formaties der Valeronvloot en het was onmogelijk de twee 'strijdende' partijen uit elkaar houden. Dat was natuurlijk helemaal niet het geval. Admiraal Vuldun had de zaak volkomen in de hand en dirigeerde zijn slag-eskaders over een ruimte van duizenkubieke kilometers gelijk de Napoleontische generaals dat vroeger met hun cavaJerie--regimenten deden. De ogen van de admiraal schitterden koortsachtig, terwijl hij scherp zijn split-second commando's over de televisors kenbaar maakte. Steeds weer liet hij bepaalde speerpuntformaties volgens een nieuwe tactiek op hun doel toeschieten, waarop de aangevallenen dan snel hun radar-gecontroleerde te prooi aan de volle vuurkracht van de 'vijand' toevertrouwden en kon het zolang het beschermende elektrische krachtveld tegen doorboring ophouden, als de batterijen het uit­den hielden. En dat was bij zo'n geconcentreerd salvo slechts een kwestie van minuten ....


Retour a été donnée à bord du Argol, ils sont allés, à la suggestion du capitaine Solon, reste pendant quelques heures jusqu'à ce que le porte-étendard du signal pour le début des grandes manœuvres. Sandra était si fatiguée qu'elle s'endormit immédiatement, mais Arend et Buck discutaient longuement de leur rencontre avec le commandant en chef de la flotte Valeron. Surtout Buck, qui a expérimenté tout cela pour la première fois, a été profondément impressionné par l'ingéniosité technique des Shastarians. "Je pense que c'est tous les bons gars et Vuldun en particulier!" dit-il avec appréciation. "Sans parler du 'Polaris', homme, homme, quel fantastique vaisseau spatial, juste un bastion volant!" "Mmmm, attendez jusqu'à ce que vous voyiez ce vaisseau en action, jeune, alors vous serez complètement coincé!" prédit le pilote Tempête, qui est encore très bien le sort de la flotte de pirates de l'ancien dictateur Zorin pouvait se rappeler comment l'emplacement "Polaris avait fait des ravages dans le quartier général des rebelles Markad. Eh bien, ça avait été une période excitante! Mais maintenant, il promettait d'être tout aussi excitant, parce que Vuldun voulait essayer une nouvelle stratégie dans les prochains exercices. C'était un spectacle impressionnant de voir cette étonnante flotte de First Valeron «s'élever» en formations puissantes sur la scène de bataille fictive.

Ce qui s'est passé exactement dans les heures suivantes n'a pas pu être suivi complètement à bord de l'Argol. Ces manœuvres ressemblaient plus à une traversée chaotique des différentes formations de la flotte Valeron et il était impossible de séparer les deux parties «combattantes». Cela, bien sûr, n'était pas du tout le cas. L'amiral Vuldun prit complètement le contrôle de l'affaire et conduisit ses escadrons de bataille sur des milliers de kilomètres cubes, comme les généraux napoléoniens avaient l'habitude de faire avec leurs régiments de cavajerie. Les yeux de l'amiral clignotaient fiévreusement, tandis qu'il aiguisait ses commandes en une fraction de seconde sur les téléspectateurs. Encore et encore, il a fait certaines formations fers de lance comme une nouvelle éjection tactique leur but, qui a attaqué les rapidement à la proie leur radar contrôlé par la puissance de feu pleine de « l'ennemi » a confié et pourrait cesser aussi longtemps que le champ de force électrique de protection contre le perçage, comme les batteries l'ont gardé. Et ce n'était qu'une question de minutes avec une telle salve concentrée ....


p6
Het was duidelijk, dat admiraa1 Vuldun zich echt 'in zijn knollentuin voelde', bij deze formidabele demonstratie van Valerons macht. Alles verliep precies zoals hij zich had voorgesteld en vooral de proeven met infrarode-straal-besturing der geleide projectielen bleek een geslaagd experiment en een ongelooflijke verbetering op het oude systeem van radar-controle. Die radiogolven konden namelijk dusdanig gestoord worden dat de projectielen van hun oorspronkelijke hoers afweken en het doel misten. Voor Storm, die een soortgelijk 'vuurwerk' al eens eerder had meegemaakt, namelijk bij de strijd tegen de piratenvloot van de mislukte dictator Zorin, was het allemaal niets nieuws, ook al bleef het steeds opnieuw een fascinerend schouwspel. Buck en Sandra echter waren diep onder de indruk. De Argol Zweefde wat doelloos tussen de vechtende partijen door en een enkele maal meenden zij dat een botsing met zo'n bliksemsnelle ruimtekruiser of projetiel-jager onvermijdelijk was, maar dan zorgde in laatste instantie de automatische piloot wel voor uitkomst. VuJdun vond het blijkbaar welletjes, wnt uit de koepel van de Polaris werd een bepaald lichtsein afgeschoten, dat het einde van de manoeuvres aankondigde.

De manoeuvres van de Valeronvloot waren afgelopen en Piloot Storm en zijn beide metgezellen hadden het laatste gedeelte ervan met grote belangstelling en bewondering gadegeslagen. Duizenden jaren vóór het begin van onze aardse jaartelling doorgrondden de Titanen - de stichters van Shastar - reeds de geheimen van de ruimtevaart. Eeuwenlang hadden zij door benutting van kosmische energie hun schepen van allerlei fonnaat door het universum kunnen zenden en nog nimmer waren zij tegenover een superieure beschaving van andere wezens gekomen. Daarom bestond er ook geen noodzaak de Valeronvloot te vernieuwen. Nu het mensenras van Sol l2063ll Thallema, ofwel de Aarde, plotseling zover gevorderd was op het gebied van ruimtevaart, drong zich aan Shastar de noodzaak op alle zeilen bij te zetten om de Aardlingen enkele veilige stappen voor te blijven. Vandaar dat geleerden en technici de hoofden bijeenstaken om onder auspiciën van admiraal Vuldun te trachten op dat terrein nieuwe perspectieven te openen. Dit mocht dan zo zijn, voorlopig keerde de vloot terug naar Shastar en het was vooral voor de manschappen van de Ganymedes-expeditie een vreugde weer eens de oude, vertrouwde atmosfeer van hun eigen planeet binnen te vliegen!

Il était clair que l'admirateur Vuldun se sentait vraiment «dans son propre jardin» avec cette formidable démonstration du pouvoir de Valeron. Tout est allé exactement comme il l'avait imaginé, et surtout les essais avec contrôle à rayons infrarouges des missiles a prouvé une expérience réussie et une amélioration incroyable sur l'ancien système de contrôle radar. Les ondes radio pouvaient être dérangées de telle sorte que les projectiles s'écartaient de leurs putains d'origine et manquaient la cible. Tempête, un feu d'artifice « similaires » avait déjà connu auparavant, à savoir dans la lutte contre la flotte de pirates du dictateur échoué Zorin, il n'a rien de nouveau, même si elle était à plusieurs reprises un spectacle fascinant. Buck et Sandra, cependant, ont été profondément impressionnés. Le Argol ce Planant sans but entre les parties belligérantes par et parfois ils pensaient qu'une collision avec un tel croiseur spatial ultra-rapide ou chasseur de projetiel était inévitable, mais a finalement donné le pilote automatique ou pour obtenir des résultats. Vuldun l'a apparemment trouvé, à partir du dôme du Polaris, un certain signal lumineux a été tiré, qui a annoncé la fin des manoeuvres.

Les manœuvres de la flotte de Valeron étaient terminées et Pilot Storm et ses deux compagnons en avaient regardé la dernière partie avec beaucoup d'intérêt et d'admiration. Des milliers d'années avant le début de notre ère terrestre, les Titans - les fondateurs de Shastar - ont déjà compris les secrets du voyage spatial. Pendant des siècles, grâce à l'utilisation de l'énergie cosmique, ils auraient pu envoyer leurs navires de toutes sortes à travers l'univers, et jamais ils n'avaient fait face à une civilisation supérieure d'autres êtres. C'est pourquoi il n'était pas nécessaire de renouveler la flotte Valeron. Maintenant, le Sol l2063ll Thallema humaine, soit la Terre a été soudainement progressé jusqu'à présent dans le domaine de l'aérospatiale, s'imposé shastar mis sur la nécessité pour toutes les voiles aux Terriens de rester pour quelques pas de sécurité. Ainsi, des universitaires et des techniciens se sont réunis pour essayer d'ouvrir de nouvelles perspectives dans ce domaine sous les auspices de l'amiral Vuldun. Cela pourrait être, est revenu provisoirement la flotte de retour à shastar et ce sont surtout les hommes de l'expédition Ganymède une joie de voler à nouveau dans l'atmosphère ancienne, familière de leur propre planète!

p7
Geleid door de radarbakens van Shastar boorden de ruimteschepen hun neuzen door het ijle wolkendek, dat Valeron permanent omhult en daalden tot enkele kilometers boven het aardoppervlak. En daar zagen Sandra en Buck dan de eeuwenoude stad voor zich liggen, waarvan Piloot Storm hun reeds zovele, wonderlijke verhalen had gedaan, toen hij van zijn eerste ruimtereis terugkeerde. Nu zouden zij misschien spoedig de sympathieke kapitein Marc weerzien en kennismaken met Val Marlan en Shor Nun, de fantastische architectuur bewonderen en zich door de nieuwste zweefcabines langs de prachtige wegen laten voeren. Sandra was het meest benieuwd naar de kleding van de dames en Buck naar de samenstelling van een uitgebreid Shaslar-diner. Wat Arend betreft, voor hem was alles betrekkelijk oude kost, hoewel hij al direct enkele veranderingen aan de stad opmerkte, toen zîj over de geweldige huizenzee heenkoersten naar de luchthaven. Er heerste een gevoel van gespannen verwachting aan boord van de schepen van de Ganymedes-expeditie, die als eersten mochten landen.

Sandra en Buck ondergingen hetzellde merkwaardige gevoel van lichtheid en veerkracht bij hun eerste stappen op Valeron-bodem, als piloot Storm dat destijds had gedaan. Het verschil in aantrekkingskracht tussen Sol II en Sol m was daar natuurlijk niet vreemd aan. Maar het was niet alleen dat. Er scheen in de atmosfeer een wonderlijke muziek, een exotische blocmegeur en een besef van vreugde en vrede te hangen, dat moeilijk viel te verenigen met het militante machtsvertoon dat men slechts kort tevoren hoog boven het geheimzinnige wolkendek van deze planeet had meegemaakt. Overal zag men vrolijke en gelukkige gezichten. Het verplichte anti-bacterie-bad ondergingen de bezoekers en thuisgekecrde heelalreizigers als een formaliteit, gelijk op Aarde toeristen, die bij een grenspassage meemaken. Toen volgde een voorlopig afscheid van de dappere Argolmannen, Kapitein Solon, Talmor de tolk, luitenant Gorda en de anderen, waarna men uit elkaar ging. Ja, zelfs Gorda, de arrogante officier was geweldig vriendelijk geweest! Hij scheen Sandra zijn vernedering te hebben vergeven. Schijn bedriegt echter en het was maar goed dat het meisje de blik van onverzoenlijke haat niet opmerkte, waarmee hij het groepje Aardlingen nakeek!...


Menés par les balises radar de Shastar, les vaisseaux spatiaux ont percé leur nez à travers la mince couverture nuageuse qui couvrait Valeron de façon permanente et descendait quelques kilomètres au-dessus de la surface de la terre. Et puis Sandra et Buck virent devant eux la ville antique, dont Pilot Tempête avait déjà fait tant d'histoires merveilleuses à son retour de son premier voyage spatial. Maintenant, ils pourraient bientôt voir le sympathique capitaine Marc et rencontrer Val Marlan et Shor Nun, admirer l'architecture fantastique et se laisser guider le long des belles routes par les cabines les plus récentes. Sandra était très curieuse au sujet des vêtements des dames et de Buck à la composition d'un vaste dîner Shaslar. En ce qui concerne Arend, tout était relativement cher pour lui, bien qu'il ait immédiatement remarqué quelques changements dans la ville quand ils se sont dirigés vers l'aéroport au-dessus de la merveilleuse mer des maisons. Il y avait un sentiment d'anticipation tendue à bord des navires de l'expédition Ganymède, qui ont été autorisés à atterrir en premier.

Sandra et Buck ont ??éprouvé le même sentiment de légèreté et de résilience lors de leurs premiers pas sur le sol de Valeron, comme l'avait fait le pilote Tempête à l'époque. La différence d'attraction entre Sol II et Sol m n'était évidemment pas surprenante. Mais ce n'était pas seulement ça. Il semblait y avoir une musique merveilleuse dans l'atmosphère, une odeur de bloc exotique et un sentiment de joie et de paix, qui était difficile à concilier avec l'affichage militant du pouvoir qui n'avait été vu que haut au-dessus de la mystérieuse couverture nuageuse de cette planète. Partout des visages heureux et heureux ont été vus. Le bain anti-bactéries obligatoire a accueilli les visiteurs et les voyageurs de l'univers convoités à la maison comme une formalité, semblable aux touristes de la Terre, qui connaissent un passage à la frontière. Puis il y eut un départ temporaire des braves hommes d'Argol, le capitaine Solon, l'interprète Talmor, le lieutenant Gorda et les autres, après quoi ils se séparèrent. Oui, même Gorda, l'officier arrogant avait été merveilleusement amical! Il semblait avoir pardonné l'humiliation de Sandra. Les apparences sont trompeuses et il était bon que la fille n'ait pas remarqué le regard de haine irréconciliable, avec lequel il a soigné le groupe de Terriens! ...


p8
Niemand had de dreigende blikken opgemerkt die luitenant Gorda in de richting van de drie Aardlingen wierp. En dat was misschien maar goed ook, want anders hadden zij zich stellig minder op hun gemak gevoeld. Nadat alles op het vliegveld in orde was en Piloot Storm met de havenmeester besproken had, wat er moest gebeuren met de trouwe 'Pionier', die al die tijd werkeloos in de vrachtruimte van de 'Argol' had gelegen, stapten ziî door de grote poort naar buiten. Arend wilde Sandra en Buck de stad laten zien, maar juist toen hij zijn schreden naar het ondergrondse station richtte, werd hij verrast door een bekende stem, die zijn naam riep: Hij zag een rijzige gestalte naderbij hollen. "Wel alle kometenstaarten!" riep hij uit. "Daar heb je warempel Marc! Onze vriend kapitein Marc! Hééé! Hallo!" Marcs gezicht straalde,terwijl hij zijn oude vriendenvan Thallema hartelijk de hand schudde, en de grote kerel bloosde als een jonge joffer, toen Sandra hem spontaan omhelsde en een klappende zoen gaf. Hij was blijkbaar nog altijd even verlegen als vroeger in het gezelschap van dames!

Het werd een luidruchtige begroeting tussen kapitein Marc en zijn aardse vrienden, daar bij de uitgang van de luchthaven en menige voorbijganger sloeg het tafereel met belangstelling gade. De blonde haardossen van Arend en zijn verloofde trokken sterk de aandacht, omdat blond haar op Valeron een bijzonderheid is. In New York, Parijs of Amsterdam zou er onmiddellijk een reuze-oploop van nieuwsgierig-gapende mensen zijn ontstaan. De Shastarianen echter waren netjes opgevoed en liepen glimlachend door. Men was trouwens wel wat gewend in die machtige Metropolis, vooral zo dicht bij de luchthaven, waar voortdurend schepen kwamen of gingen. "Wat ben ik blij jullie weer eens te zien!" baste Marc met zijn zwarte stem. Ik hoorde van Vuldun, da jullie hier waren. Jullie zijn natuurlijk bij mij te gast Ik woon eve.n buiten de stad in een mooie omgeving. O ja, enne..." Daar bloosde hij warempel al weer! "Ik ben inmiddels getrouwd, weet je!" En daar keken zijn drie vrienden werkelijk van op! In Marcs nieuwe zweefwagen suisden zij even later langs de enorm drukke verkeersbanen, die zich als brede betonlinten over de stad heen slingerden.

Personne n'avait remarqué les regards menaçants que le lieutenant Gorda jetait en direction des trois Terriens. Et peut-être que c'était aussi une bonne chose, sinon ils se seraient sentis moins à l'aise. Après tout à l'aéroport était très bien et Storm pilote avait discuté avec le capitaine du port, ce qui doit être fait avec les fidèles « Pioneer », qui ont été sans-emploi avait été dans l'espace de chargement de la « Argol » renforcé Zii par la grande porte sortir. Arend voulait Sandra et Buck ont ??montré la ville, mais juste au moment où il a tourné ses pas à la station de métro, il a été surpris par une voix familière appelant son nom: Il a vu une grande silhouette approchant course. "Eh bien, toutes les queues de comètes!" il s'est exclamé. «Voilà, Marc, notre ami, le capitaine Marc! Salut! Le visage de Marc brillait alors qu'il secouait ses vieux amis de Thallema, et le grand garçon rougissait comme un jeune garçon, quand Sandra l'embrassa spontanément et lui donna un baiser. Il était apparemment encore aussi timide qu'avant en compagnie des dames!

Il est devenu une salutation bruyante entre le capitaine Marc et ses amis terrestres, là à la sortie de l'aéroport et de nombreux passants ont regardé la scène avec intérêt. Les cheveux blonds d'Arend et de sa fiancée ont attiré l'attention, car les cheveux blonds sur Valeron sont une particularité. A New York, Paris ou Amsterdam, il y aurait immédiatement une montée géante de curieux béants. Les shastarians, cependant, ont été soigneusement élevés et ont marché en souriant. On était en effet habitué à ça dans cette puissante métropole, surtout si près de l'aéroport, où les navires venaient ou allaient en permanence. "Comme je suis heureux de vous revoir!" Marc a fondu avec sa voix noire. J'ai entendu de Vuldun que vous étiez ici. Vous êtes, bien sûr, mon invité, je vis en dehors de la ville dans un cadre magnifique. Oh, ne ... « Il rougit déjà assez sûr! » Je suis maintenant marié, tu sais! « Et a regardé ses trois amis vraiment nouveau wagon à flotteur! En Marcs ils bourdonnaient un peu plus tard sur les énormes chemins de circulation qui s'étendant sur la ville comme de larges rubans de béton.

p9
Er was eigenlijk niet eens zo heel veel veranderd in Shastar sedert Piloot Storm er voor de laatste maal was. Natuurlijk waren er enkele imposante gebouwen bijgekomen en ook het bovengrondse wegennet bleek aanmerkelijk uitgebreid. Het meest opvallende vond Arend echter de ontwikkeling van het wegverkeer. Het gemak waarmee de 'zweefwagens' op enkele decimeters hoogte over het wegdek gleden, was werkelijk een openbaring. Over vering en banden beoefde men zich niet meer te bekommeren en de speciale magnetische strips over het plaveisel voorkwamen veel ongelukken, hoewel er natuurlijk ook enige nadelen aan kleefden. Maar Marc vertelde, dat het aantal verkeersongevallen in de loop van enkele jaren was gehalveerd. Het was voor zijn vrienden een hele verrassing gewest, te horen dat hij inmiddels getrouwd was, maar zij keken nog meer op, toen zij hoorden dat hij al een flinke zoon had ook! Enkele kilometers buiten de stad stuurde Marc het vehi­kel een zijweg in, die zich door een prachtig bebost land­schap slingerde. Overal tussen het groen lagen comfor­tabele villa's en bungalows verscholen.

Estra, kapitein Marcs jonge vrouw, stond het gezelschap al in de deuropening op te wachten. Vrolijk wuivend kwam zij naar buiten, toen de iweefcar voor de bungalow stopte en achter haar aan kwam de kleine Dinky aangedribbeld. Maar toen de dreumes al die vreemde gezichten :zag, stond hij opeens stokstijf stil. De grote mensen hadden trouwens op dat moment nog niet veel aandacht voor hem. Marc stelde vol trots zijn gemalin aan Sandra, Arend en Buck voor en er hoefde geen twijfel over te bestaan of Estra bij de gasten in de smaak viel, want zij bezat werkelijk een stralende schoonheid. Marc en Estra vomden in de ogen van de gasten een prachtig mensenpaar en omgekeerd dachten zij precies hetzelfde van Arend en Sandra! Marc riep zijn zoon bij zich en tilde hem hoog in de lucht, zodat de kleine man het uit­kraaide. "En dit is nou Dinkyr lachte de kapitein. "Wat moet jij later worden jongen?" vroeg hij. "Raketpiloot net als papa!" riep Dinky.

En fait, Shastar n'avait pas beaucoup changé depuis que Pilot Tempête était là pour la dernière fois. Bien sûr, des bâtiments imposants ont été ajoutés et le réseau routier hors sol a également été considérablement agrandi. Cependant, Arend considère que le développement de la circulation routière est le plus frappant. La facilité avec laquelle les «glisseurs» glissaient de quelques décimètres de l'autre côté de la route était vraiment une révélation. Ils n'étaient plus préoccupés par la suspension et les pneus et les bandes magnétiques spéciales sur le trottoir empêchaient beaucoup d'accidents, bien qu'il y avait bien sûr quelques inconvénients. Mais Marc a déclaré que le nombre d'accidents de la route avait diminué de moitié au cours de plusieurs années. Ce fut une surprise pour ses amis, d'apprendre qu'il était marié maintenant, mais ils semblaient encore plus quand ils ont entendu qu'il avait déjà un grand fils! Quelques kilomètres à l'extérieur de la ville, Marc a conduit le véhicule dans une route secondaire qui serpentait à travers un magnifique paysage boisé. Il y avait des villas confortables et des bungalows niché entre la verdure.

Estra, la jeune femme du capitaine Marc, attendait la fête sur le seuil. En agitant gaiement elle est sortie, quand l'iwefcar s'est arrêté devant le bungalow et derrière elle est venu le petit Dinky dribblé. Mais quand le bambin a vu tous ces visages étranges: il s'est soudainement arrêté. Les grandes personnes ne lui prêtaient pas beaucoup d'attention à ce moment-là. Marc fièrement présenté son épouse à Sandra, Arend et Buck, et il n'y avait aucun doute qu'Estra a aimé les invités, parce qu'elle avait vraiment une beauté rayonnante. Marc et Estra ont ravi aux yeux des invités un beau couple de personnes et inversement ils pensaient exactement la même chose d'Arend et de Sandra! Marc appela son fils et le souleva haut dans les airs pour que le petit homme l'appelle. "Et c'est Dinkyr, le capitaine a ri." Qu'est-ce que vous voulez être garçon plus tard? "Il a demandé." Pilote de fusée juste comme papa! "Exclamé Dinky.

p10
Marc en rijn vrouw trachtten het hun gasten op alle manieren zo aangenaam mogelijk te maken en hoewel zij pas op het laatste ogenblik vernam, dat zij die avond een maaltijd voor zes, in plaats van voor drie, moest bereiden, had Estra ook alles prima voor elkaar. Nu konden ook Sandra en Bud: eens van een echt Shastar-diner genieten. Het werd een waar feest. Toen later de kleine Dinky naar bed gebracht was, zat het gezelschap nog lange tijd vrolijk bijeen en werden er de nodige herinneringen opgehaald. Terzelfder tijd zat iemand anders in een drinkhuis ergens in de stad eveneens herinneringen op te halen, al waren die dan heel wat somberder. Het was namelijk luitenant Gorda van de'Argol',die de eer­ste avond van zijn verlof met een luidruchtige vriend doorbracht. De drank had tongen losgemaakt en het gesprek kreeg een onaangenaam tintje, toen de 'vriend' spottend opmerkte: "Ja, dat je 'n groot charmeur bent, dat weet ik. Maar ik heb gehoord, dat de Aardvrouw die jullie aan boord hadden van jouw attenties niet gediend was! Héé! Het moet wel 'n zware slag voor je eigen­waarde geweest zijn!" Gorda werd beurtelings rood en bleek en moest zich vermannen om die kerel naast hem niet 'n hevige slag toe te brengen!...

De man besefte zelf niet hoezeer hij Gorda met zijn hatelijke opmerkingen gekwetst had. 'n Beetje verbouwereerd keek hij zijn vriend na, die plotseling opstond en woedend de deur uitliep. "Ik gelof toch dat Gorda niet erg in orde is", mompelde hij. "Die laatste expeditie heeft 'm geen goed gedaan. Trouwens, hij wordt 'n dagje ouder ook!" De frisse buitenlucht deed de luitenant goed. Een felle wind die over de stad woei, sloeg hem 'n paar koude regenvlagen in het gezicht. Dat gaf hem zijn zelfbeheersing terug, maar het zaad van de haat had reeds teveel wortel geschoten in zijn ijdel hart. De herinnering aan Sandra, het meisje van de Aarde liet hem niet los. De hem toegebrachte oorvijg brandde nog steeds op zijn wang en vroeg om wraak. Bijna automatisch richtte hij zijn schreden over de natte plavuizen naar de plaats waar hij zijn zweefcar geparkeerd had. Even later gleed hij met grote snelheid langs de nat glinsterende beton­wegen de stad uit naar het heuvelgebied, waar hij Marcs huis wist. Er was slechts weinig verkeer op dit late uur en weldra stopte hij in de buurt van de bungalow. Zonder acht te slaan op de felle regenvlagen sloop hij over de gazons naar de helder verlichte ramen en gluur­de naar binnen ...

Marc et sa femme essayèrent de rendre leurs invités aussi agréables que possible, et même si elle apprit à la dernière minute qu'elle devait préparer un repas pour six au lieu de trois, ce soir-là, Estra avait tout pour lui. les uns les autres. Maintenant, Sandra et Buck pourraient aussi profiter d'un vrai dîner Shastar. C'est devenu une vraie fête. Quand plus tard le petit Dinky fut amené au lit, la compagnie fut joyeusement rassemblée pendant longtemps et les souvenirs nécessaires furent rassemblés. En même temps, quelqu'un d'autre dans une buvette quelque part dans la ville se rappelait aussi, même si elles étaient beaucoup plus sombres. C'était le lieutenant Gorda de l'Argol, qui passa le premier soir de son congé avec un ami bruyant. La boisson avait des langues relâchées et la conversation avait un goût désagréable, quand l'ami se moquait ironiquement: «Oui, vous êtes un grand charmeur, je sais.» Mais j'ai entendu dire que la terrienne que vous aviez à bord Hey, ça a dû être un coup dur pour votre estime de soi! Gorda devint rouge et pâle à son tour, et il dut se réprimander de ne pas donner un sérieux coup à ce type à côté de lui! ...

L'homme lui-même ne réalisait pas à quel point il avait blessé Gorda par ses propos haineux. Un peu perplexe, il regarda son ami, qui se leva brusquement et sortit par la porte en colère. "Je dois encore dire que Gorda n'est pas très bon," murmura-t-il. Cette dernière expédition ne lui a pas fait du bien, d'ailleurs, il aura aussi un jour de plus! Le lieutenant a bien fait à l'air frais. Un vent violent soufflant au-dessus de la ville lui a frappé au visage quelques rafales froides de vent. Cela lui redonnait le contrôle de soi, mais la graine de la haine avait déjà pris trop de racines dans son cœur vain. Le souvenir de Sandra, la fille de la Terre ne l'a pas laissé partir. L'oreille qui lui avait été infligée brûlait encore sur sa joue et demandait à se venger. Presque automatiquement, il fit un pas sur les carreaux humides jusqu'à l'endroit où il avait garé sa voiture. Un moment plus tard, il se glissa le long des routes bétonnées et chatoyantes à vive allure dans la région des collines où il connaissait la maison de Marc. Il y avait peu de circulation à cette heure tardive et bientôt il s'arrêta près du bungalow. Ignorant les pluies féroces, il rampa sur les pelouses jusqu'aux fenêtres brillamment éclairées et jeta un coup d'œil à l'intérieur ...

Laughing Very Happy Basketball cheers afro lol!

192 Re: PILOTE TEMPÊTE en V.O. le Mar 1 Mai - 17:26

doc1947g

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
À quand la suite des mystères de Mars?

Very Happy Laughing Laughing Razz bounce Basketball affraid cheers lol!

193 Les mystères de Mars le Mer 2 Mai - 17:33

doc1947g

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Selon une vieille chanson modifiée:
Frère Doc Mars, frère Doc Mars,
Dormez-vous, dormez-vous,
Donnez nous la suite, donnez-nous la suite...

lol!

194 Re: PILOTE TEMPÊTE en V.O. le Mer 2 Mai - 17:39

doc1947g

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Sans vouloir te forcer, j'oublie souvent que je suis retraité et donc ne travaille pas alors que les plus jeunes, eux, doivent travailler.

lol!

195 Re: PILOTE TEMPÊTE en V.O. le Mer 2 Mai - 21:22

doc1947g

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Henk Sprenger est décédé le 29 Décembre 2005. Il y a près de 13 ans. Quelle perte!!!

lol!

196 Re: PILOTE TEMPÊTE en V.O. le Mer 2 Mai - 21:41

Doc Mars

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué



http://www.sfmars.com

197 Re: PILOTE TEMPÊTE en V.O. le Mer 2 Mai - 21:46

Doc Mars

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Sus aux dinos...




http://www.sfmars.com

198 Les secrets de Mars le Mer 2 Mai - 21:49

doc1947g

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Doc Mars a écrit:

C'est un travail de moine que tu as fait. Merci. Je les recueille.

lol!

199 Re: PILOTE TEMPÊTE en V.O. le Mer 2 Mai - 21:59

doc1947g

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Un GROS MERCI pour tes nouveaux téléchargement de Secrets de Mars, Doc Mars.

Very Happy Laughing Razz Wink bounce affraid Basketball cheers king study lol!

200 Re: PILOTE TEMPÊTE en V.O. le Mer 2 Mai - 23:23

sintes


license ès BD
license ès BD
Superbes images que ces VO,et en arrivant à déchiffrer le texte sur les strips
de presse,avec de la patience on y arrivera,n'est-il pas...

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 8 sur 10]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum