Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Falaises, à pics et précipices

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 14]

26 Re: Falaises, à pics et précipices le Mar 24 Mar - 23:55

Raymond

avatar
Admin
Quand je pense à ce thème, il y a bien sûr des situations classiques bien connues, mais aussi quelques images fantaisistes qui me viennent à l'esprit.

Prenons par exemple l'Epervier Bleu, dans l'Ìle aux Perles. Il se trouve en haut d'une falaise, face à la mer, et voit un voilier qui passe juste au-dessous de lui. Et que fait-il ? Il saute dans le vide pour attraper le mât du bateau.

La fantaisie de Sirius n'avait pas de limite.  Very Happy




Après cela, il y a bien sûr une belle bagarre !  Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

27 Re: Falaises, à pics et précipices le Mer 25 Mar - 13:47

Raymond

avatar
Admin
Dans le Fils de Spartacus, on découvre une autre scène inhabituelle. Pour se cacher (et échapper à des soldats), Alix et Enak descendent la paroi d'une falaise surplombant un lac. Ils se retrouvent alors dans une situation très inconfortable.



_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

28 Re: Falaises, à pics et précipices le Mer 25 Mar - 15:11

Sébastien

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
Raymond a écrit: ...
Prenons par exemple l'Epervier Bleu, dans l'Ìle aux Perles. Il se trouve en haut d'une falaise, face à la mer, et voit un voilier qui passe juste au-dessous de lui. Et que fait-il ? Il saute dans le vide pour attraper le mât du bateau.

La fantaisie de Sirius n'avait pas de limite.  Very Happy
...

Raymond, je ne résiste pas à l'envie de faire figurer ici cette séquence, version Walthéry dans son album de Natacha, L'Epervier Bleu Cool

29 Re: Falaises, à pics et précipices le Mer 25 Mar - 18:14

Raymond

avatar
Admin
Effectivement ! Walthéry redessine assez fidèlement le saut à la manière de Sirius.

Ce dernier album de Natacha réveille quand même une impression curieuse. Alors que l'aventure initiale dessinée par Sirius est plutôt sauvage et violente, le même récit (et les mêmes textes) dessinés par Walthéry prennent une dimension comique à laquelle on ne s'attendait pas.

En fait, j'aime bien les deux albums ! Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

30 Re: Falaises, à pics et précipices le Mer 25 Mar - 18:28

Monocle

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa


Une des falaises poétiques du dessinateur, illustrateur écrivain "Alpin" Samivel

31 Re: Falaises, à pics et précipices le Jeu 26 Mar - 17:34

Sébastien

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
Très beau, je ne connaissais pas cet auteur. On sent l'atmosphère ouatée avec la neige, le contraste avec la roche derrière, et puis les expressions des personnages sont bien parlantes, ils craignent l'orage qui arrive, déjà qu'ils sont dans un endroit plutôt à risque ! pouce

32 Re: Falaises, à pics et précipices le Jeu 26 Mar - 17:45

Sébastien

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
Barelli et le Bouddha boudant, encore une aventure complètement loufoque du héros dessiné par Bob De Moor. Le voici dans un bus conduit par des hippies sur les contreforts de l'Hamayamay, au bord de l'abîme de l'Hindzoukoush ! L'inspecteur Moreau est en bien mauvaise posture pale

33 Re: Falaises, à pics et précipices le Jeu 26 Mar - 17:57

Raymond

avatar
Admin
Superbe ! Je ne m'en rappelais plus, de celle là !  Very Happy

J'ai trouvé un autre exemple de scène avec utilisation humoristique du précipice. Elle se trouve dans la Corne de Brume, de François Craenhals.

Il faut peut-être rappeler le contexte. Chevalier Ardent s'est réfugié en haut d'une falaise, avec une "corne magique" (que veut récupérer une bande de vikings) et une prêtresse qu'il a fait prisonnière. Ardent affronte les vikings l'épée à la main, sur le chemin qui conduit vers le sommet de la falaise, et les repousse victorieusement. Un des vikings décide alors de contourner le chevalier en grimpant par la falaise. Mais voilà, un ami de Chevalier Ardent veille au grain.  Wink




_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

34 Re: Falaises, à pics et précipices le Lun 30 Mar - 13:35

Sébastien

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
Bob De Moor fait aussi la part belle à l'humour avec son Monsieur Tric, le voici abasourdi face à ce qui lui arrive, dans la courte histoire Maison pas à vendre :

35 Re: Falaises, à pics et précipices le Lun 30 Mar - 13:44

Sébastien

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
Raymond a écrit:
Sinon, il y a beaucoup d'images d'Alix qui montrent le héros au bord du précipice, ou en train de gravir une paroi escarpée.

Une des plus angoissantes images se trouve dans la Griffe Noire. Alix y est "réveillé" par Enak sur avant de se jeter dans le vide. Je n'ai pas mon scan sous la main, et je vous le montrerai un peu plus tard.

Raymond, cette séquence est en effet mémorable, la voici donc : pouce



36 Re: Falaises, à pics et précipices le Lun 30 Mar - 13:53

Raymond

avatar
Admin
Merci de l'avoir montrée ! pouce

Hergé aimait bien lui aussi les précipices.

Voici la fameuse séquence finale des Cigares du Pharaon.  




Relevons que cette séquence a été complètement redessinée. La version originale (en noir et blanc) était moins efficace et se présentait ainsi.




_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

37 Re: Falaises, à pics et précipices le Lun 30 Mar - 14:41

Raymond

avatar
Admin
Petite remarque en aparté : Dans les deux versions, on se demande comment Rastatopoulos a fait pour survivre ?  Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

38 Re: Falaises, à pics et précipices le Lun 30 Mar - 14:45

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Oui, c'est une séquence qui ne m'a jamais paru très crédible. Rolling Eyes

39 Re: Falaises, à pics et précipices le Mar 31 Mar - 17:34

Sébastien

avatar
lecteur émérite
lecteur émérite
Iorix le grand : terrible chute de barbares.





40 Re: Falaises, à pics et précipices le Mar 31 Mar - 22:17

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Je ne les trouve pas très réussies, les vignettes de Martin, illustrant cette partie de son scénario. Il s'est montré plus inspiré, dans d'autres albums. Même en se forçant, on a du mal à éprouver ne serait-ce qu'une illusion de vertige.

A propos d'Hergé, on peut se mentionner Tintin en Amérique, où la quatrième vignette de la planche 10 est particulièrement suggestive ;
Dans son oeuvre, on peut trouver par ailleurs des précipices dans Le temple du Soleil et Tintin au Tibet.
Mais je crois qu'on peut également faire état des images très réussies où le choix judicieux des perspectives et des dimensions respectives des éléments composant l'image confèrent au lecteur une certaine sensation de vertige. L'album Objectif Lune en recèle un certain nombre.
La couverture tout d'abord, mérite qu'on s'y attarde ; mais aussi et surtout, le dessin pleine page de la planche 42, combiné avec la dixième vignette de la planche 43 montrant Tournesol, Tintin et Haddock sur le monte-charge qui s'élève le long d'une tour de montage de la fusée lunaire. Très habilement, Hergé et son studio ont pris le parti de conférer un angle d'inclinaison aux poutrelles métalliques qui devraient être soit verticales, soit horizontales. Par cet artifice, le lecteur a l'impression d'être en contrebas et de lever la tête vers l'ascenseur qui s'élève.
Enfin, les mêmes éléments de décor sont réutilisés de manière habile à la planche 56, dans une atmosphère nocturne du plus bel effet, lorsque les véhicules parviennent sur l'aire de lancement. Grande vignette horizontale située entre deux strips de quatre cases chacun. Là encore, un "mouvement de caméra" d'une remarquable efficacité est à mettre au crédit d'Hergé (ou de ses collaborateurs) : cette fois-ci, une partie de la tour métallique de montage et d'une jambe de la fusée sont vues de dessus, en plongée, à la 7ème case. La taille infime des personnages et des véhicules donne l'impression qu'on aperçoit ces éléments de la case depuis une hauteur non négligeable, d'où on domine l'ensemble de ce qui est vu.
On pourrait s'attarder davantage sur cet album, car il contient d'autres éléments à rapprocher du thème des falaises, à pics et précipices, notamment l'environnement montagneux du site (où Tintin s'aventure d'ailleurs et y fait d'insolites rencontres). Signalons également le lit de Tournesol, suspendu dans le vide, mais providentiellement retenu par des câbles électriques (on frémit pour Tournesol mais, apparemment, il ne s'écrase pas au sol et n'est pas davantage électrocuté).

41 Re: Falaises, à pics et précipices le Mar 31 Mar - 23:09

Raymond

avatar
Admin
Mmm ... la séquence dessinée par Jacques Martin (qui n'est en fait pas toute simple à décrire) est finalement bien compréhensible. Bien sûr, les images sont illustratives plutôt que narratives, et il faut du texte pour soutenir ces dessins, mais cela ne me gêne pas. Ce n'est pas une simple chute qui nous est montrée, mais au contraire un processus complexe.

On ne peut pas toujours tout expliquer avec des images seules, et le choix final de l'auteur peut très bien se défendre.  Rolling Eyes



Dernière édition par Raymond le Mar 31 Mar - 23:15, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

42 Re: Falaises, à pics et précipices le Mar 31 Mar - 23:13

Raymond

avatar
Admin
Treblig a écrit:Oui, c'est une séquence qui ne m'a jamais paru très crédible. Rolling Eyes

C'est bien vrai, mais Hergé a le don pour plonger ses personnages dans des situations invraisemblables, et de les sauver in extremis grâce à une astuce imprévue.

C'est le cas par exemple dans Tintin en Amérique. Fildefer a évoqué plus cette séquence.



Normalement, Tintin devrait mourir, mais il finit par s'en tirer. Vous rappelez-vous comment ?  Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

43 Re: Falaises, à pics et précipices le Mar 31 Mar - 23:33

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Tout à fait (je ne dirai pas comment juste pour voir si d'autres s'en souviennent).

Mais ici, au moins, l'explication est donnée, alors que dans le cas de la chute de Rastapopoulos, on ignorera à jamais comment il a pu en réchapper. Rolling Eyes

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:...Hergé a le don pour plonger ses personnages dans des situations invraisemblables, et de les sauver in extremis grâce à une astuce imprévue.

C'est le cas par exemple dans Tintin en Amérique. Fildefer a évoqué plus cette séquence.



Normalement, Tintin devrait mourir, mais il finit par s'en tirer.

Euh, non, ce n'était pas à cette séquence que je faisais allusion, mais celle-ci est bien sûr adéquate. Je faisais allusion à la fameuse case de la planche 10 où Tintin passe d'une fenêtre du building à une autre, pour surprendre un gangster. La paroi de l'immeuble ne présente pas tellement de bonnes prises pour les mains ou les pieds (aspérités et anfractuosités). Personnellement, étant très sensible au vertige, je ne m'y risquerais pas. pale

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Pour en revenir au Temple du Soleil, voici quelques unes des situations où Tintin et le capitaine sont confrontés à des falaises, à pics et précipices, la Cordillère des Andes offrant moult possibilités dans ce domaine.

Page 15 : demi-planche du bas : le wagon "fou" franchit une vallée sur un viaduc et Tintin saute avec Milou sachant que le wagon dont la vitesse ne cesse de croître ne restera plus très longtemps posé sur les rails ; bien lui en prend, car à la page 16, la première case du second strip nous présente le wagon qui vient de dérailler et chute dans le ravin.

Page 25 : demi-planche du bas. Tintin et Haddock doivent renoncer à un passage sur la paroi, décidément trop escarpée.

Pages 28 et 29 : la fameuse scène où Milou est enlevé par un condor ; escalade du reporter à la houppe sur une paroi vertigineuse, descente en rappel, enfin agression et enlèvement de Tintin par le condor adulte ; mais tout finit bien car le rapace géant va finalement servir de parachute au blondinet (Ahem...).

Pages 40 et 41 : un torrent à franchir, entre deux parois ; Zorrino, Haddock et Tintin vont tendre une corde de part et d'autre de la chute d'eau... On connaît la suite : derrière la chute d'eau se trouve un passage (oublié même des descendants d'Incas) donnant accès au Temple du Soleil, et abandonné depuis fort longtemps.

46 Re: Falaises, à pics et précipices le Mer 1 Avr - 23:29

Raymond

avatar
Admin
Treblig a écrit:Tout à fait (je ne dirai pas comment juste pour voir si d'autres s'en souviennent).

Mais ici, au moins, l'explication est donnée, alors que dans le cas de la chute de Rastapopoulos, on ignorera à jamais comment il a pu en réchapper. Rolling Eyes

Hergé n'avait tout simplement pas envie d'expliquer la survie de Rastapopoulos.

Pour ce qui concerne Tintin en Amérique, voici une petite séquence complémentaire destinée à ceux qui ne se souvenaient pas de cet épisode !  C'est en fait Milou qui nous montre (involontairement) comment Tintin s'en est tiré. Wink



Hergé n'était jamais à court d'idées.  Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Raymond a écrit:
Treblig a écrit:Tout à fait (je ne dirai pas comment juste pour voir si d'autres s'en souviennent).

Mais ici, au moins, l'explication est donnée, alors que dans le cas de la chute de Rastapopoulos, on ignorera à jamais comment il a pu en réchapper. Rolling Eyes

Hergé n'avait tout simplement pas envie d'expliquer la survie de Rastapopoulos.
Je crois surtout qu'il lui aurait été difficile de trouver une explication plausible, après celle utilisée pour "Tintin en Amérique" qu'il n'avait pas la possibilité de répéter.

Donc, parfois, cela lui arrivait justement "d'être à court d'idées". Wink

C'est d'autant plus dommage, compte tenu de la très grande qualité scénaristique du "Lotus Bleu" qui demeure pour moi l'un de ses meilleurs albums.

48 Re: Falaises, à pics et précipices le Jeu 2 Avr - 13:49

Raymond

avatar
Admin
Avec Franquin, la chute dans un précipice devient rapidement prétexte à des fantaisies, ou à des gags. Very Happy

Voici un exemple provenant du Prisonnier du Bouddha.





G.A.G. ? Vous avez dit gag ? Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

49 Re: Falaises, à pics et précipices le Ven 3 Avr - 14:51

Raymond

avatar
Admin
Autre genre de BD, et autre contexte, mais toujours une chute du héros dans le vide.

Voici John Difool qui se retrouve projeté par dessus une barrière, et qui tombe interminablement dans le monde mystérieux de l'Incal Noir.




Cette série est un des chefs d'oeuvre de Moebius. Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

50 Re: Falaises, à pics et précipices le Ven 3 Avr - 15:28

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Les chutes dans le vide sont récurrentes, chez Moebius. On en trouve pas mal. Elles devaient faire partie de ses cauchemars, au même titre que ses rêves devaient être peuplés d'individus (dont lui-même) en train de se déplacer dans les airs, capables de voler après une course de quelques pas.

Ce type de décors urbains, verticaux et donc vertigineux, était déjà une composante de "The Long Tomorrow".

Un épisode d'Arzach me revient : Arzach souhaite faire une halte pour reposer sa monture, sur les ruines d'une construction qui fut peut être un pont, autrefois, un viaduc ou un arc de triomphe. Dans le vide, en dessous, se trouvent des plantes carnivores à perte de vue ; Et comble de malchance, la partie plane de l'édifice en ruines se trouve occupée par un monstre menaçant. Arzach utilisera la ruse pour attirer la bête monstrueuse dans le vide où son destin sera de nourrir les plantes carnivores. Manger ou être manger : la dure loi de la jungle.

Autre cas : l'histoire courte d'une chute vertigineuse : Absoluten calfeutrail.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 14]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum