Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Romans sur la Rome antique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Romans sur la Rome antique le Mer 11 Fév - 17:55

Loup79


license ès BD
license ès BD
Bonjour,

Je suis en train de lire le roman "César Emperator" de Max Gallo. Je suis sur les dernières pages (4 ou 5 chapitres), l'histoire s'arrête à l'assassinat de César et je m'aperçois que Max Gallo n'a pas écrit la suite. J'en suis très déçu qu'il n'ait pas de suite de sa part.



Je me demandais si vous aurez des suggestions de lectures sur l'histoire de Octave César (le neveux de Jules si je ne dis pas de bêtise), Cléopâtre et Marc Antoine. Je pensais lire "Antoine et Cléopâtre: Le serpent d'Alexandrie" et "Antoine et Cléopâtre: Le festin des fauves" de Colleen McCullough pour l'histoire d'amour entre Antoine / Cléopâtre.





Qu'en pensez-vous ? Qui a lu ces deux volumes (1 seul volume pour la version originale !) ?

Merci à tous.

2 Re: Romans sur la Rome antique le Ven 3 Avr - 17:36

Raymond

avatar
Admin
Je découvre bien tardivement ce sujet (qui était malheureusement enfoui dans la masse des posts mis en ligne ce jour-là).

Je peux te recommander les romans historiques de Colleen McCullough, même si je n'ai pas lu ceux qui sont consacrés à Antoine et Cléopâtre. Tous les livres qui leurs sont antérieurs, c'est à dire les 8 ou 9 romans qui retracent l'histoire romaine depuis les débuts du tribun Marius jusqu'à la fin du dictateur Jules César, sont absolument passionnants. Very Happy Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

3 Re: Romans sur la Rome antique le Ven 3 Avr - 20:41

Loup79


license ès BD
license ès BD
Finalement, j'ai acheté il y a quelques jours les deux tomes de Patrick Weber : "Les Dîners De Cléopâtre" et "Des Ombres Sur Alexandrie" Malheureusement, je les ai toujours pas reçus.

4 Re: Romans sur la Rome antique le Ven 3 Avr - 20:45

Loup79


license ès BD
license ès BD
Peux-tu me dire s'il existe des romans historiques (dans la même veine que Max Gallo) sur la période après l'assassinat de Jules César ?

5 Re: Romans sur la Rome antique le Sam 4 Avr - 10:25

comte lanza


alixophile
alixophile
Je ne suis pas un grand lecteur de romans sur la Rome antique, donc je ne peux pas trop fournir de piste sur la période qui suit immédiatement l'assassinat de César.

Mais sur les successeurs proches de César, il y a un livre classique de l'auteur et poète anglais Robert Graves (qui a passé le plus clair de son existence à Majorque ) et auteur aussi d'une étude célèbre sur les mythes grecs :
Moi, Claude, empereur et dieu

Il semble que ça vaut la peine d'être lu...mais je ne l'ai pas fait et puis le trouve-t-on facilement ?

Sur un autre successeur de César, Néron, j'ai lu il y a déjà quelques années un gros roman "foisonnant" comme on dit, d'un auteur plus célèbre par ses romans policiers, Hubert Monteilhet :
Neropolis,

qui avait fait vaguement polémique par la présentation déplaisante qu'il faisait des chrétiens, il me semble...le titre faisant allusion au désir de Néron de rebâtir une ville idéale à Rome (Neroplis = la ville de Néron) d'où les soupçons d'avoir provoqué l'incendie de Rome pour faire table rase, dont il fit porter l'accusation sur les chrétiens; c'est un tableau assez complet de la civilisation romaine au milieu du 1er siècle après JC (religion, esclavage, mœurs, etc)

6 Re: Romans sur la Rome antique le Sam 4 Avr - 10:34

Raymond

avatar
Admin
Neropolis, c'est un roman que j'avais bien aimé (un peu comme Quo Vadis, d'ailleurs). Il est hautement recommandable. pouce


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

7 Re: Romans sur la Rome antique le Sam 4 Avr - 12:38

Loup79


license ès BD
license ès BD
Merci à vous deux. Je prends note. cheers
Les romans de Colleen McCullough sont introuvables ou hors de prix, d'après mes recherches depuis quelques mois.

Sinon, des romans historiques sur Octave César successeur de Jules César ? Par ce que apparemment il a dû avoir une vie trépidante, avec son épouse. Elle le tue, je crois, par empoissonnement, non ? Et elle se remarie. bom

En fait, Max gallo a fait un récit remarquable sur Jules César. Dommage qu'il n'ait pas continué sur le reste des Césars.

8 Re: Romans sur la Rome antique le Sam 4 Avr - 15:38

Raymond

avatar
Admin
Mmm ... Octave Auguste n'a pas été tué par son épouse Livie. Je crois qu'il est tout simplement mort de vieillesse.  Rolling Eyes

Sinon, je ne connais effectivement pas de roman historique qui lui soit consacré, en particulier pendant sa période "impériale".

Mais heureusement, il y a la BD ! Il faut donc s'intéresser à Alix Senator, et aux Aigles de Rome. Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

9 Re: Romans sur la Rome antique le Sam 4 Avr - 15:54

Raymond

avatar
Admin
Après de petites recherches, il semble que "Moi, Claude", de Robert Graves, raconte aussi la fin du règne d'Auguste. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

10 Re: Romans sur la Rome antique le Sam 4 Avr - 17:55

Loup79


license ès BD
license ès BD
Ok. Merci Raymond.

11 Re: Romans sur la Rome antique le Sam 4 Avr - 21:02

Muad85

avatar
compagnon
compagnon
Le site de Steven Saylor, auteur des enquêtes de Gordianus le limier, propose une liste de romans, bd et romans jeunesse sur le sujet.
http://www.stevensaylor.com/BookshopFrance2.html

12 Re: Romans sur la Rome antique le Sam 4 Avr - 21:45

Loup79


license ès BD
license ès BD
Merci Muad85. Il y a une belle liste. Le temps de filtrer... tongue

13 Re: Romans sur la Rome antique le Dim 5 Avr - 7:52

Muad85

avatar
compagnon
compagnon
J'espère que tu y trouveras ce que tu cherches Smile

14 Re: Romans sur la Rome antique le Mer 17 Juin - 12:17

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Je vais essayer de la faire courte, car ce topic appelle beaucoup de commentaires.

Les romans de Colleen McCullough sont excellents, je les recommande sans réserve. Très fouillés et tout ! Mais attention : ça reste des romans, ce qui veut dire que l’auteure a parfois dû meubler. Ainsi tel personnage, dont on ne connait pas la personnalité, il faut bien qu’elle lui en prête une. Par exemple Gaius Papius Mutilus, général des Samnites pendant la Guerre sociale (91-87) aurait été impuissant : ainsi interprète-t-elle son cognomen de Mutilus. Je n’ai pas vérifié (dans la Guerre civile d’Appien ?), mais je suis a priori sceptique. Il aurait aussi bien pu être mutilé d’un bras, ou tenir ce cognomen d’un aïeul. Prudence donc : McCullough est un fil rouge qui nous guide dans la Rome de 110 à 30 av. n.E., mais il est toujours prudent d’aussi se reporter aux textes antiques ou aux bios historiques (je rappelle l’excellent site de Philippe Remacle où on trouve en ligne une impressionnante collection d’auteurs Grecs et Latin : http://www.remacle.org/ ).

Son interprétation de la révolte de Spartacus (qui aurait en réalité été un centurion d’origine campanienne, envoyé comme gladiateur à Capoue après la défaite de Marius) est plausible, mais non avérée. Elle permet d’expliquer pourquoi Spartacus aurait envisagé de rejoindre Sertorius en Espagne. C’est en apprenant sa mort que Spartacus renonça à franchir les Alpes.

De même Sylla, qui était roux, se mêlant aux Cimbres et Teutons pour les espionner déguisé en Gaulois me paraît fantaisiste ; du reste il n’a jamais été beau-frère de Marius : ce n’est pas bien grave, ça permet de conduire une intrigue, mais prudence tout de même ! Les motifs de la « trahison » de Labienus me paraissent aussi très douteux (César lui aurait reproché sa brutalité et sa cruauté ; je crois surtout que Labienus était un client de Pompée, ce qui explique son retour au camp de pompéens lorsque les deux triumvirs se séparent).

Sur mon site, j’ai détaillé tout ce qui concerne la saga de Colleen McCullough < http://www.peplums.info/pep39v.htm#ccu > et aussi quelques polars-péplums < http://www.peplums.info/pep54l.htm > < http://www.peplums.info/pepcour37.htm#01 >

A propos de Robert Graves, voyez ici :
BQHL vient de rééditer la série TV de la BBC (1976), I CLAUDIUS. A propos de ce coffret DVD : < http://salon-litteraire.com/fr/cinema/review/1932806-moi-claude-empereur-reedition-de-la-serie-de-la-bbc >

15 Re: Romans sur la Rome antique le Mer 17 Juin - 12:22

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
OUPS. Ce Forum est fâché avec les liens

A propos de Robert Graves, voyez ici : < http://www.peplums.info/pep50a.htm#22 >
BQHL vient de rééditer la série TV de la BBC (1976) I CLAUDIUS). A propos de ce coffret DVD : < http://salon-litteraire.com/fr/cinema/review/1932806-moi-claude-empereur-reedition-de-la-serie-de-la-bbc >

16 Re: Romans sur la Rome antique le Mer 17 Juin - 18:04

Raymond

avatar
Admin
AJAX a écrit:Je vais essayer de la faire courte, car ce topic appelle beaucoup de commentaires.

Les romans de Colleen McCullough sont excellents, je les recommande sans réserve. Très fouillés et tout ! Mais attention : ça reste des romans, ce qui veut dire que l’auteure a parfois dû meubler. Ainsi tel personnage, dont on ne connait pas la personnalité, il faut bien qu’elle lui en prête une. Par exemple Gaius Papius Mutilus, général des Samnites pendant la Guerre sociale (91-87) aurait été impuissant : ainsi interprète-t-elle son cognomen de Mutilus. Je n’ai pas vérifié (dans la Guerre civile d’Appien ?), mais je suis a priori sceptique. Il aurait aussi bien pu être mutilé d’un bras, ou tenir ce cognomen d’un aïeul. Prudence donc : McCullough est un fil rouge qui nous guide dans la Rome de 110 à 30 av. n.E., mais il est toujours prudent d’aussi se reporter aux textes antiques ou aux bios historiques (je rappelle l’excellent site de Philippe Remacle où on trouve en ligne une impressionnante collection d’auteurs Grecs et Latin : http://www.remacle.org/ ).

Son interprétation de la révolte de Spartacus (qui aurait en réalité été un centurion d’origine campanienne, envoyé comme gladiateur à Capoue après la défaite de Marius) est plausible, mais non avérée. Elle permet d’expliquer pourquoi Spartacus aurait envisagé de rejoindre Sertorius en Espagne. C’est en apprenant sa mort que Spartacus renonça à franchir les Alpes.

De même Sylla, qui était roux, se mêlant aux Cimbres et Teutons pour les espionner déguisé en Gaulois me paraît fantaisiste ; du reste il n’a jamais été beau-frère de Marius : ce n’est pas bien grave, ça permet de conduire une intrigue, mais prudence tout de même ! Les motifs de la « trahison » de Labienus me paraissent aussi très douteux (César lui aurait reproché sa brutalité et sa cruauté ; je crois surtout que Labienus était un client de Pompée, ce qui explique son retour au camp de pompéens lorsque les deux triumvirs se séparent).

Sur mon site, j’ai détaillé tout ce qui concerne la saga de Colleen McCullough < http://www.peplums.info/pep39v.htm#ccu > et aussi quelques polars-péplums < http://www.peplums.info/pep54l.htm > < http://www.peplums.info/pepcour37.htm#01 >

A propos de Robert Graves, voyez ici :
BQHL vient de rééditer la série TV de la BBC (1976), I CLAUDIUS. A propos de ce coffret DVD : < http://salon-litteraire.com/fr/cinema/review/1932806-moi-claude-empereur-reedition-de-la-serie-de-la-bbc >

Le roman de Robert Graves m'intéresse, mais il faut le trouver ... et avoir le temps de le lire (j'imagine qu'il faut 2 à 3 semaines de vacances).

Sinon, merci pour les précisions au sujet des romans de Colleen McCullough. pouce


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

17 Re: Romans sur la Rome antique le Mer 17 Juin - 18:07

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
En deux ou trois soirées, tu peux voir les DVD. C'est sympa, même si le scénario exagère parfois le roman. Caligula, par exemple, n'y tue pas sa soeur Drusilla dans un rituel SM !

Et en bonus, tu verras ton serviteur... une occasion à saisir !

18 Re: Romans sur la Rome antique le Mer 17 Juin - 18:09

Raymond

avatar
Admin
Tu as été acteur de cinéma ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

19 Re: Romans sur la Rome antique le Mer 17 Juin - 18:11

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Nan, je parlais du bonus, enfin d'un des bonus : il y en a plusieurs...

20 Re: Romans sur la Rome antique le Mer 17 Juin - 18:16

Raymond

avatar
Admin
C'est vrai que l'on a plus vite fait le tour d'une histoire éditée en DVD que sous la forme de romans. Mais j'aime tout de même mieux la longue durée de lecture qu'entraîne un roman publié en plusieurs tomes.

Alors ... une fois peut-être ! Very Happy

Mais pour les prochaines vacances, il me reste encore 2 ou 3 romans de Steven Saylor qui ne sont pas lus. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

21 Re: Romans sur la Rome antique le Mer 17 Juin - 19:09

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Sur les liens précédemment donnés, je liste pas mal de polars-peplums. Je n'ai bien sûr pas tout lu. Steven Saylor, c'est bien évidemment le top.

Depuis lors, pas mal de nouveaux titres ont dû paraître.
Récemment j'ai lu l'un derrière l'autre les trois polars de Bertrand Lançon, conseiller historique sur la série ROME initiée par Chaillet. Excellents! Dans mon énumération, je ne connaissais que le premier. Mais c'est une manière comme une autre d'aborder le Bas-Empire (dont perso, je ne connais que le règne de Julien, et ce qui en découle).

22 Re: Romans sur la Rome antique le Mer 17 Juin - 19:41

AJAX

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
J'ajoute un petit mot pour Hubert Monteilhet, Néropolis. Excellent et documentaire. C'est un hybride de Quo Vadis et de La vie quotidienne à Rome. On apprend en s'amusant. Néropolis, c'est Quo Vadis, la bigoterie catholique en moins.

J'ajouterais, de Guy Hocquenghem, un Quo Vadis gay (normal : Hocquenghem !), à manier avec précaution : La colère de l'agneau. Le genre de bouquin à ne lire que si l'on en connaît tous les tenants et aboutissants afin de trier l'affabulation de la probabilité : Néron déguisé en bête de l'Apocalypse sodomise saint Jean crucifié (à la place de saint Pierre). Ca m'a diverti par sa malice.

Et aussi Philippe Jonas, Jusqu'où oseras-tu Néron ?, qui lui est un Quo Vadis coquin : Néron inflige aux Chrétiens les tourments qu'ils redoutent le plus : les plaisirs de la chair. Délicieusement provocateur.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum