Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Manara, du côté d'Eros...et d'ailleurs

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 5]

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Je partage ton sentiment et regrette cette inclination de Manara, qui se déprécie, du coup. Pourtant, j'admire sa virtuosité.
Mais n'aurait-il pas été plus judicieux de poster ton coup de gueule dans le sujet dédié à Manara, où des posts récents sont consacrés au dernier album du sulfureux dessinateur ?

Raymond

avatar
Admin
Les posts sur Manara ont été rapatriés dans le sujet idoine.  Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

sylvain-

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
ceci dit traiter du Caravage sans aborder la sexualité, quelque soit l'inclinaison qu'elle prend, ça n'a pas de sens.
et pour l'avoir feuilleter, je trouve qu'il y a beaucoup moins de sexe que dans les Borgia et puis Manara n'a pas son pareil pour dessiner les femmes, pourquoi devrait-il s'en priver et en priver les lecteurs ??

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Très très bel album, je conseille fortement cet album!

http://alixmag.canalblog.com/

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
sylvain- a écrit:ceci dit traiter du Caravage sans aborder la sexualité, quelque soit l'inclinaison qu'elle prend, ça n'a pas de sens.
et pour l'avoir feuilleter, je trouve qu'il y a beaucoup moins de sexe que dans les Borgia et puis Manara n'a pas son pareil pour dessiner les femmes, pourquoi devrait-il s'en priver et en priver les lecteurs ??
J'ai également parcouru cet album et, effectivement, les scènes de sexe sont beaucoup moins présentes que dans les précédents albums de Manara.

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://www.hubertybreyne.com/expositions/manara-borgia/

Loup79


bédéphile pointu
bédéphile pointu
Salut,

Pour continuer sur cet album "Le Caravage", je suis intéressé de l'acheter. Aurez-vous la gentillesse -- ceux qui ont lu la bédé -- de me dire si les scènes de sexe accompagnent et sont nécessaires à l'histoire où si cela reste du pur voyeurisme ?!
Par ce que j'ai toujours aimé le travail de Manara mais j'ai toujours été écœuré par les scènes de sexe qu'il dessine.

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://www.telerama.fr/sortir/milo-manara-crayonne-la-vie-sulfureuse-du-caravage,125794.php

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Raymond

avatar
Admin
Loup79 a écrit:Salut,

Pour continuer sur cet album "Le Caravage", je suis intéressé de l'acheter. Aurez-vous la gentillesse -- ceux qui ont lu la bédé -- de me dire si les scènes de sexe accompagnent et sont nécessaires à l'histoire où si cela reste du pur voyeurisme ?!
Par ce que j'ai toujours aimé le travail de Manara mais j'ai toujours été écœuré par les scènes de sexe qu'il dessine.

Je me rends compte que personne ne t'a répondu !   deso

J'ai lu maintenant cet album, alors je vais essayer de le faire.  

Tout d'abord, d'une manière générale, il faut reconnaître que Milo Manara met toujours un peu plus d'image de sexe qu'il n'est nécessaire. Il y a chez ce dessinateur une tendance très nette au voyeurisme (qui me déplait d'ailleurs).

Tu ne seras pas surpris d'apprendre que le "biopic" consacré au Caravage n'échappe pas à cette tendance. Manara a un style bien défini depuis longtemps, et il ne va pas le changer, surtout lorqu'il s'agit de raconter l'histoire d'un peintre connu pour être paillard et libertin.

La vraie question serait plutôt de savoir si cette biographie reflète de façon fidèle la vie du Caravage. A cet égard, il me semble que le dessinateur respecte assez bien ce que l'on sait du peintre (sur lequel il subsiste tout de même beaucoup d'inconnues). Manara s'intéresse en particulier à la personnalité du peintre et à la genèse de certains tableaux, et cette analyse picturale devient le sujet principal de la BD. Cette biographie (ou plutôt cette première moitié du diptyque) ne manque donc pas d'intérêt.

Maintenant, si tu n'aimes pas voir des femmes dénudées, il vaut mieux que tu évites cet album.  Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Loup79


bédéphile pointu
bédéphile pointu
Bonjour,
Je n'aime pas le sexe "inutile" dans la bande dessinée. Pour autant, j'ai la collection complète de la série Murena et j'ai adoré la série télé Rome ou encore Spartacus. Bref, c'est le sexe dans le sens "voyeurisme" qui m'agace.
J'ai d'ailleurs feuilleté "Le Caravage", je trouve qu'il y a trop de sexe, donc je ne compte pas l'acheter.

Je viens, ce matin même, d’acheter sur le site BDfuge une série historique-fantastique sur l'Asie mineure antique : "Reconquêtes" (le 3ième tome devrait sortir ce mois d’août) J'ai feuilleté le 1er tome, on y voit des femmes nues et des hommes nus également. Mais cela ne me gêne pas, du moment que cela fait partie de l'histoire. C'est là toute la différence. Bref.

Merci pour ta réponse.

comte lanza


alixophile
alixophile
Raymond dit :
Tout d'abord, d'une manière générale, il faut reconnaître que Milo Manara met toujours un peu plus d'image de sexe qu'il n'est nécessaire. Il y a chez ce dessinateur une tendance très nette au voyeurisme (qui me déplait d'ailleurs).

J'avoue être surpris car Manara est présenté comme un maître de la BD érotique - qu'il y ait du sexe dans la BD érotique, qui est un genre en soi (avec des sous-variantes), est une nécessité logique...

La BD érotique (un sujet à lancer ?) est une BD centrée sur le sexe. L'histoire n'est souvent là que pour permettre les scènes de sexe .
On peut dire qu'on n'a pas de goût pour la BD érotique, mais pas s'étonner qu'il y ait du sexe "inutile" puisque c'est la vocation première de ce type de BD est de créer des histoires centrées sur le sexe.
Evidemment dans une biographie de peintre on peut penser (a priori) qu'on est en dehors de la Bd érotique. Et que Manara met du sexe inutilement là où il n'est pas vraiment utile de le faire...

Loup79


bédéphile pointu
bédéphile pointu
Ha non, j'ai du mal m'exprimer. Je ne parlais de sexe "inutile" dans la bande dessinée érotique mais dans la bande dessinée classique comme "Le Caravage" C'est comme refuser de voir du sexe dans les films X. Non, non, je ne suis pas idiot dans mes propos. sunny

En bons entendeurs.

Raymond

avatar
Admin
Comte Lanza fait probablement allusion au titre du sujet (choisi par Treblig) mais toutes les BD de Manara n'ont pas forcément le sexe pour sujet.

En l'occurrence, la "bio" du Caravage est plutôt une BD dédiée à la peinture.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Loup79


bédéphile pointu
bédéphile pointu
comte lanza était hors propos. Il ne parlait pas des bédés érotiques de Manara, mais de "Caravage" et ses scènes de sexe inutiles. Manara a été intéressé par ce projet car il pouvait se permettre de dessiner des scènes de sexes.

Quel dialogue de sourds !  morderir3

comte lanza


alixophile
alixophile


Je pense qu'il faut que j'aille plus loin dans mon raisonnement : tous les dessinateurs et plus généralement tous les artistes, ont une regard particulier sur le monde où on retrouve leurs centres d'intérêts (leurs obsessions si on veut, mais je ne pense pas qu'ici ce soit le bon terme car il parait négativement connoté)

Comme pour Manara , ce regard sur le monde passe par le sexe, on en trouvera même s'il racontait La Bible ou je ne sais pas quoi

Alors pourquoi pas dans la vie de Caravage (qui était si je ne me trompe pas un sacré mauvais sujet sur qui courent des tas d'histoires) ?
Le regard de Manara sur un peintre mauvais sujet, ça ne peut que rester du Manara, avec ce que ça comporte...

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Raymond a écrit:Comte Lanza fait probablement allusion au titre du sujet (choisi par Treblig) mais toutes les BD de Manara n'ont pas forcément le sexe pour sujet.
C'est bien pourquoi, j'ai tenu dans le choix de mon titre à préciser "et d'ailleurs" pour bien laisser entendre que, contrairement à ce que certains peuvent penser, Manara sait aussi aborder d'autres thèmes.  Wink

Loup79


bédéphile pointu
bédéphile pointu
Moi, j'ai bien compris le titre de ce topic. beber

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Mikhaïl Gorbatchev, l'homme de la perestroïka.


Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Galilée.


Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
"Paysage au Moyen Age".


Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
"Who knows ?"


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum