Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les séries de Liliane et Fred Funcken

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 7 sur 10]

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Planches du "Chevalier Blanc" et de "Capitan" en vente à la Galerie "Les dessous du dessin". pouce


http://www.les-dessous-du-dessin.be/detail_planche.php?idplanche=1956

http://www.les-dessous-du-dessin.be/detail_planche.php?idplanche=1957

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel



stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
On apprend la mort de Fred Funcken
http://bdzoom.com/63290/actualites/disparition-de-fred-funcken/

http://alixmag.canalblog.com/

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
Encore un dessinateur de l'âge d'or qui disparaît. Crying or Very sad

http://www.lesoir.be/244073/article/culture/livres/2013-05-16/fred-funcken-chevalier-blanc-bd-belge-est-decede

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
On se souviendra à jamais de son immense présence dans le Journal Tintin, avec la complicité de son épouse Liliane. jap

Jean-Luc

avatar
grand maître
grand maître
Une bien triste nouvelle et toute une oeuvre à (re)découvrir...

Raymond

avatar
Admin
C'est un des derniers acteurs notre "âge d'or" qui vient de disparaître ! Sad


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:C'est un des derniers acteurs notre "âge d'or" qui vient de disparaître ! Sad

Ils ne sont pas encore tous disparus, dans les derniers de l'âge d'or (c.a.d les années 50) encore vivant, on peut citer Graton, Uderzo, Attanasio, Berck, Hausman, Follet, Jidéhem, Forton, Godart,Jo-El Azara...

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Un numéro à conserver précieusement, d'autant plus que peu de fanzines ont été consacrés aux personnages des Funcken.


Raymond

avatar
Admin
En considérant tout ce qui a été publié sur les époux Funcken, on peut considérer les articles de Hop comme la référence de base.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

comte lanza


alixophile
alixophile
On connait particulièrement la collaboration des Funcken au Piège Diabolique de Jacobs.
extrait d'une interview de Fred et Liliane Funcken dans le livre numérique de HUGUES DAYEZ "LE DUEL “TINTIN” - “SPIROU”" :

Vous évoquez Jacobs : c’est à cette époque que vous lui rendez un
fameux service, puisque vous assurez les crayonnés d’une douzaine de
planches du “Piège diabolique”. Comment s’est déroulée cette participation aux aventures de “Blake et Mortimer” ?
Liliane : Edgar est venu chez nous parce qu’il ne se sentait pas à même
de réaliser ce qui constituait une nouveauté pour lui, à savoir la
séquence du Moyen Âge dans “Le piège diabolique”. Il nous a laissé les
planches avec les dialogues, puis nous avons travaillé de notre côté...
Fred : Nous avons fait les crayonnés, mais c’était comique, parce
qu’Edgar, à l’inverse de moi, était super-maniaque et voulait que nous
nous chargions aussi du dessin de ses propres personnages parmi les
autres figurants ! Nous avons accepté, mais nous lui avons dit que ce
serait lui qui règlerait le problème de la ressemblance... Et naturellement, c’est aussi lui qui a assuré l’encrage de nos crayonnés : Liliane et
moi étions parfaitement incapables d’encrer dans son style. Mais le
résultat est curieux : on sent, en ouvrant l’album, que ces douze plan -
ches sont différentes ! C’est la main de Jacobs, mais c’est forcément une
autre manière de dessiner qui pointe en filigrane... Parce qu’il nous a
laissé toute liberté, et ce que nous avons fait, il l’a gardé.

Et pourtant, alors qu’il s’agit d’une série reconnue, vous ne signez pas
votre participation...
Liliane : Non, parce qu’Edgar aimait bien signer seul ses albums, et
puis, nous l’avions fait pour le dépanner, par amitié...
Vous avez été payés, quand même ?
Fred : Finalement, non !
Liliane : Il voulait nous payer, mais il y eut un contexte un peu malheureux... Nous nous sommes retrouvés au banquet annuel des auteurs
du Lombard, dans un restaurant à côté du château de Beersel. Et devant
plusieurs confrères, Jacques Martin et d’autres, Edgar a sorti son portefeuille en me disant : “Ah, Liliane, à propos, combien te dois-je pour les
“petites choses” ?... Un peu vexée, je lui ai répondu : “Mais Edgar, tu
-connais le nombre de planches, mais nous le faisons par amitié pour toi!”
Il en est resté assez interloqué. Mais personnellement, j’ai déploré son
attitude un peu dédaigneuse de ce soir-là...

Raymond

avatar
Admin
Il est vrai que cette inoubliable séquence a été dessinée par Liliane et Fred Funcken ! Neutral



Il savaient créer un monde médiéval vibrant de vie. Et pourtant, quand je relis ces pages aux sein du Piège Diabolique, je trouve que leur style s'apparente plutôt à celui de Jacobs. Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Delan

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
J'ai été très frappé à la lecture de ce célèbre livre de Dayez de la liberté de ton des Funcken.
Il y a l'anecdote du "Piège Diabolique" mais ils revendiquent aussi le crayonné du début d'un "Flamme d'argent" pour un Paul Cuvelier au bord de la dépression.
Il y a encore cette curieuse anecdote opposant Fred Funcken à ses tous débuts à Jijé. L'histoire me paraît surprenante et à vrai dire je ne m'explique pas ce que Jijé reprochait au juste à Funcken et à propos de quoi. Ca ne cadre d'ailleurs pas du tout avec ce que je sais du bonhomme (Jijé) pour l'avoir (un peu) fréquenté.
Si certains ont plus d'infos sur ce que Funcken décrit comme un traquenard, j'en serais très friand.

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Les oeuvres des Funcken publiées au Portugal.


http://biblobd.blogspot.fr/2013/05/faleceu-fred-funcken.html

Ethan

avatar
grand maître
grand maître
Delan a écrit:J'ai été très frappé à la lecture de ce célèbre livre de Dayez de la liberté de ton des Funcken.
Il y a l'anecdote du "Piège Diabolique" mais ils revendiquent aussi le crayonné du début d'un "Flamme d'argent" pour un Paul Cuvelier au bord de la dépression.
Il y a encore cette curieuse anecdote opposant Fred Funcken à ses tous débuts à Jijé. L'histoire me paraît surprenante et à vrai dire je ne m'explique pas ce que Jijé reprochait au juste à Funcken et à propos de quoi. Ca ne cadre d'ailleurs pas du tout avec ce que je sais du bonhomme (Jijé) pour l'avoir (un peu) fréquenté.
Si certains ont plus d'infos sur ce que Funcken décrit comme un traquenard, j'en serais très friand.


Moi, j'ai souvent lu que Jijé était souvent cassant avec les jeunes dessinateurs, ils étaient rares ceux qui trouvaient grâce à ses yeux.

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://asleiturasdopedro.blogspot.fr/2013/05/fred-funcken-1921-2013.html

Delan

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Tous les dessinateurs qui se présentaient chez Dupuis étaient envoyés chez Jijé (plus tard ce fut Franquin). Il jouait en quelques sortes le rôle d'un directeur artistique. On ne compte plus les dessinateurs qui ont fait des séjours chez lui et y ont appris le métier (Will ; Morris ; Franquin bien sûr. Plus tard Mézières; Giraud... Boucq à ses tous débuts a bénéficié de ses lumières)
Tous ont parlé d'un type généreux et accueillant, modeste.
Quoiqu'il en soit, à propos de quoi se serait-il emporté contre Funcken? Quelles sont ces planches piétinées dont parle Funcken? C'est surtout le point que je voudrais éclaircir.

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://kuentro.blogspot.fr/2013/05/bdpress-372-morreu-fred-funcken-pedo.html

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://elouarnblade.blogspot.fr/2013/05/le-chevalier-blanc.html

JYB


vieux sage
vieux sage
Ethan a écrit:
Delan a écrit:J'ai été très frappé à la lecture de ce célèbre livre de Dayez de la liberté de ton des Funcken.
Il y a l'anecdote du "Piège Diabolique" mais ils revendiquent aussi le crayonné du début d'un "Flamme d'argent" pour un Paul Cuvelier au bord de la dépression.
Il y a encore cette curieuse anecdote opposant Fred Funcken à ses tous débuts à Jijé. L'histoire me paraît surprenante et à vrai dire je ne m'explique pas ce que Jijé reprochait au juste à Funcken et à propos de quoi. Ca ne cadre d'ailleurs pas du tout avec ce que je sais du bonhomme (Jijé) pour l'avoir (un peu) fréquenté.
Si certains ont plus d'infos sur ce que Funcken décrit comme un traquenard, j'en serais très friand.


Moi, j'ai souvent lu que Jijé était souvent cassant avec les jeunes dessinateurs, ils étaient rares ceux qui trouvaient grâce à ses yeux.
Rapidement, une anecdote. Un dessinateur débutant que je connaissais dans les années 70, et qui m'a donc raconté l'anecdote, était allé voir un jour Jijé pour lui présenter ses premiers dessins (quelques planches). C'était bien sûr malhabile. Jijé, assis à sa table à dessin, a regardé rapidement les dessins, les a déchirés en deux ou trois morceaux sous les yeux du jeune dessinateur, les a jetés à la poubelle, et, en retournant à sa table à dessin sans lever le nez vers le jeune, lui a juste dit : "C'est mauvais. Tu me recommences ça et tu reviens me voir dans 15 jours". Tête du jeune... Qui n'est pas revenu voir Jijé bien sûr.
Ben moi, je dis : c'est aussi comme ça qu'on apprend. Du moins, qu'on apprend à s'accrocher, car être dessinateur de BD et réussir dans ce métier, ça se travaille.

Sinon : la prochaine biographie sur Jean-Michel Charlier chez l'éditeur Sangam va sans doute vous apprendre que Fred Funcken a bossé un peu avec JMC, en illustrant des récits documentaires dans Bonnes Soirées sous le pseudo de Kendy. Les scénarios de JMC dans ces récits ne sont pas signés, donc ce ne fut pas facile à le savoir... Voici deux cases finales d'un de ces récits écrits par JMC, racontant la vie d'une certaine Marie Blanchard, et signé de ce Kendy (la signature est peu visible car noyée dans des zones d'ombre) :

Delan

avatar
bédéphile pointu
bédéphile pointu
Tu ne dis pas si ce dessinateur débutant a persisté et s'il a fini par percer...

JYB


vieux sage
vieux sage
Eh non, il n'a pas persisté et n'a pas fait beaucoup plus que ça... Le gars avait un métier (qu'il a toujours) qui n'a rien à voir avec la BD. C'était plus une passade, et il a vite abandonné (surtout que Jijé ne l'a pas encouragé...).

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Un bel hommage portugais. pouce


http://bloguedebd.blogspot.fr/2013/05/adeus-fred-funcken.html

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Projet de couverture de cette histoire du "Chevalier Blanc". pouce






C'est une couverture différente (dessinée par Chaland) qui fut retenue par Magic-Strip lors de sa réédition. Wink



Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 7 sur 10]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum