Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Journal de Spirou : les numéros spéciaux

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas  Message [Page 4 sur 4]

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Oui, c'est très chouette. Merci de partager. pouce

petercriss

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Pour fêter dignement l 'anniversaire de 70 ans de Lucky luke , voici les différences supplément du N° Spécial 20 ans paru le 14 avril 1967 .
Je vais vous proposé ces inédits en plusieurs parties vu qu' il y a une quarantaine de pages, bonne lecture.








La suite demain......

Raymond

avatar
Admin
C'est un numéro spécial qui m'a laissé un grand souvenir ! Very Happy

A l'époque (1967), nous ne savions rien de l'histoire de la BD, et encore moins de celle de Lucky Luke dont de nombreux albums étaient épuisés, et ce numéro de Spirou a été une véritable révélation.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

petercriss

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Raymond a écrit:C'est un numéro spécial qui m'a laissé un grand souvenir !   Very Happy

A l'époque (1967), nous ne savions rien de l'histoire de la BD, et encore moins de celle de Lucky Luke dont de nombreux albums étaient épuisés, et ce numéro de Spirou a été une véritable révélation.

Il est vrai que l 'équipe à Delporte savait faire des N° en prouve les trous de balles en couverture.

petercriss

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Suite épisode 2:










Raymond

avatar
Admin
Tu ne vas pas scanner tout le numéro, tout de même ? Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

petercriss

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Raymond a écrit:Tu ne vas pas scanner tout le numéro, tout de même ?  Very Happy
Non , uniquement les pages inédites avec les auteurs qui ont participé à ce numéro. Very Happy

sylvain-

avatar
grand maître
grand maître
merci pour le partage en tout cas cheers

visionnaire l'épisode de Lucky avec la présence du Geek qui veut devenir son ami...... on dirait Bill Gates ! Laughing

Raymond

avatar
Admin
En fait, c'est Morris ! Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

sylvain-

avatar
grand maître
grand maître
effectivement! What a Face

sur le coup je n'avais pas reconnu - ça donne en effet bien plus de piquant au gag. Very Happy

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Un grand merci à Petercriss pour le partage. Je ne possède pas à mon grand regret ce numéro formidable de Spirou.

Raymond

avatar
Admin
Un nouveau numéro spécial "70 ans Lucky Luke" vient de sortir cette semaine, et je l'ai trouvé tout à fait par hasard, lors de ma promenade lausannoise du week-end. Je n'ai bien sûr pas manqué cette célébration. Very Happy



Si la pagination reste celle d'un numéro hebdomadaire normal, force est de constater que la plupart des dessinateurs et rédacteurs ont bien joué le jeu. Plus de la moitié du numéro est en effet entièrement consacrée au légendaire cow-boy, et les hommages graphiques sont nombreux.

Toutefois, si beaucoup de dessinateurs s'emparent du personnage de Lucky Luke, il y a peu d'éclats de génie. C'est ainsi que les pages dessinées par Munuera ou Cyril Pedrosa sont élégantes, et que Renaud Collin explore malicieusement ce qui pourrait de passer après la fameuse image finale, mais les gags restent assez plats, malheureusement. Les deux pages de Darb's m'ont également laissé plutôt indifférent, mais j'ai par contre apprécié le travail de Benoit Feroumont qui garde une certaine classe.



Familier des histoires de cow-boy, Jérôme Jouvray dessine une planche assez amusante, qui adresse un petit clin d'œil aux critiques de BD.



Christian Rossi mobilise le vieil Oncle Paul pour arracher des confidences à Luky Luke, mais son travail est malheureusement un peu trop court (une seule page) pour avoir un véritable intérêt.



La page la plus drôle est probablement celle de Nob, qui reprend son personnage habituel (Dad) en l'affublant d'un déguisement bien imaginé.



Sinon, le rédactionnel est souvent réussi, avec quelques petites interviews d'auteurs autour du personnage, la chronique d'Hugues Dayez qui raconte le départ de Lucky Luke vers Pilote en 1968, et quelques jeux auxquels je n'ai pas accordé grande attention. Et puis, cerise sur le gâteau, le journal réédite un vieux bricolage de Morris, le "polypapyrotachytrope",  qui donne l'occasion au jeune lecteur de fabriquer une sorte de dessin animé, et au vieux lecteur de s'attarder sur quelques souvenirs. Il en faut pour tous les âges. Very Happy

Finalement, c'est un numéro qui ne manque pas d'idées et qui est plutôt soigné, mais ... il ne laissera pas, je pense, un souvenir mémorable.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

88 Le numéro 1000 de Spirou le Jeu 27 Juil - 14:51

FredTam0809


débutant
débutant
Son prix ? Merci

Raymond

avatar
Admin
Bonjour FredTam809 !

Et bienvenue dans le forum ! Very Happy

Je vois que personne ne t'a répondu pour la cote de ce Spirou N° 1000. deso

Je n'ai pas une version récente du BDM qui me permette de te renseigner de façon exacte, mais je possède l'édition 2013-2014. On y annonçait 30 euros pour un numéro avec les 2 suppléments, et 10 euros sans les suppléments.

Je pense que cela n'a pas dû tellement changer depuis !

Es-tu allé voir dans les sites de ventes du Web (Amazon, eBay etc.) ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Cela fait longtemps que l'on a plus parlé de numéros spéciaux.

Je ressuscite donc le sujet, à l'occasion de la sortie d'un nouveau numéro hors-série consacré à Gaston.




Comme vous pouvez le voir, c'est en fait un "Méga Spirou hors série". Est-ce une nouvelle collection qui commence ?

J'ai en fait acheté ce numéro pour voir et ... il est assez bien fait. Il y a d'abord quelques reprises de planches de Franquin, mais aussi beaucoup d'hommages de différents dessinateurs. Je ne sais pas si l'éditeur a repris des planches de la toute récente Galerie de Gaffes (je n'ai pas cet album et je ne peux pas comparer), mais les pages de Fabcaro, de Schwartz ou de Fabrice Tarrin sont par exemple assez réussies. De plus, ces pages de BD ne font qu'illustrer les divers thèmes analysés dans l'album (Gaston et la cuisine, Gaston et l'écologie, le "slow working" etc.) et l'équilibre entre texte et images est réalisé de façon parfaite.

Bon ! Il est clair que c'est aussi un numéro destiné à faire la promotion du film "Gaston", avec interview du réalisateur et présentation de certains acteurs, mais cette partie du journal est réalisée de façon professionnelle et peu gênante.

Les amateurs de Gaston apprécieront donc ce "Méga-Spirou" un peu particulier, qui permet entre autres de revoir quelques dessins célèbres, et de revoir sous un œil nouveau l'univers de Franquin.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

sylvain-

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:Consacrons maintenant quelques posts aux numéros "millénaires", avec lesquels je n'ai d'ailleurs pas eu de chance. Il y a tout d'abord le Numéro 1000, qui est certainement un des "spéciaux" les plus célèbres, toutes catégories confondues



Je ne possède malheureusement pas ce Numéro 1000. Il faut préciser d'une part parce que j'étais trop jeune au moment de sa sortie, et puis d'autre part ... il est bien difficile d'en trouver un exemplaire avec ses deux suppléments. Sa couverture est célèbre, avec ses 1000 têtes différentes de Spirou (moins une qui est celle de Gaston Wink ), dessinées par Franquin. Pour ce qui concerne les deux suppléments, je n'en connais que partiellement le contenu, certaines de leurs BD ayant été rééditées dans diverses intégrales.

Voici une image du supplément 1 :



En fait, il est peu probable que j'acquiers une fois un exemplaire du Numéro 1000, car il est rare et cher, et par ailleurs les reliures qui le contiennent sont hors de prix (il n'est de plus même pas sûr qu'elles soient complètes). Mais peut être que les heureux possesseurs de ce journal ont envie de faire quelques commentaires ici !  Wink

pour rebondir un petit peut sur ce n° 1 000, ci-joint quelques uns des récits complets qui émaillaient ce numéro:

bonne lecture ! Very Happy






un article P31




un inédit de Morris:





mais effectivement dans l'ensemble pour un n° 1000 pas grand chose à ce mettre sous la dent, hormis un supplément de mini récits:

Raymond

avatar
Admin
Merci, Sylvain ! Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Je reprends ce sujet un peu tombé en déshérence, puisque quelques lectures récentes m'ont permis de découvrir de nouvelles bonnes surprises.  Wink

Et je commence avec le numéro spécial intitulé "Défenseur des droits de l'homme, qui vient de sortir. Petercriss nous l'avait signalé juste avant sa sortie, et il a vraiment bien fait. Ce beau numéro est le 4200 et date du 10 octobre 2018.



Avouons-le, je n'avais jusqu'ici que des notions floues et intuitives sur la "Déclaration Universelle des Droits de l'Homme", qui date de 1948. J'ai dû apprendre par cœur les 10 commandements bibliques dans ma petite enfance, mais la  fameuse "déclaration universelle" n'avait soulevé en revanche dans mon milieu (et d'ailleurs aussi dans la population mondiale) qu'une relative indifférence mêlée de scepticisme. Je ne l'avais en tout cas jamais lue.

Et c'est ainsi qu'Emile Bravo présente cette ignorance d'une façon superbe dans sa petite BD introductive. A travers les propos de Fantasio, il saisit avec justesse cette incompréhension légèrement méprisante que les intellectuels européens gardent encore aujourd'hui sur un texte de référence.



Le scepticisme sur les "Droits de l'homme" n'est certes pas totalement injustifié, mais cette déclaration politique mériterait tout de même une attitude plus militante. C'est en effet le texte de base qui affirme officiellement les valeurs d'équité et d'humanisme comme référence absolue sur toute la Terre. La violation de ces principes est aujourd'hui un gros problème dans le tiers-monde, mais cela peut aussi survenir dans les pays civilisés d'Europe. Mentionnons entre autre les questions d'immigration que Juillard illustre d'ailleurs malicieusement ... en utilisant Blake et Mortimer.  Wink



Les 30 articles de la Déclaration Universelle sont ensuite présentés les uns après les autres, chacun sur une page, et chaque dessinateur l'illustre au moyen d'une petite BD. Souvent, ils se bornent à faire de l'humour, avec un succès variable, mais ils essaient parfois aussi de mettre leur BD en lien avec le principe présenté. Tome et Janry arrivent par exemple à le faire avec beaucoup d'humour.



Et ainsi défilent sous nos yeux tous ces principes fondamentaux que beaucoup de pays oublient encore : droit à la liberté et la sécurité, interdiction de l'esclavage, interdiction de la torture, égalité devant la loi, et j'en passe. Charles Berberian illustre par exemple la liberté d'opinion avec une joyeuse férocité.



En présentant ainsi un curieux mélange d'information (on connait mal les droits de l'homme), d'émotion  (parfois) et d'humour (souvent réussi), ce "numéro humaniste" (comme l'indique la couverture) se montre vraiment digne de son partenariat avec le Haut-Commissariat des Droits de l'Homme aux Nations Unies. C'est finalement un numéro exceptionnel, intéressant aussi bien pour les adultes que les enfants. Je vous montre encore la conclusion de Derib, qui nous rappelle intelligemment l'enjeu de cette déclaration.



En lisant ce ce numéro de Spirou, je me suis tout à coup rappelé de son vieux slogan : "Spirou, ami, toujours ..."  

Peux t-on mieux dire ?    Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Comme autre numéro spécial récent (à un moins haut niveau il est vrai), il y a eu le fameux "cross-over" entre Spirou et Fluide Glacial au mois de septembre 2018. Ce petit événement va certainement rester dans les mémoires, et il se trouve dans le Spirou N°  4195 .



Rappelons que l'événement avait été précédé d'une pseudo-guerre entre les deux journaux, à coup d'éditoriaux ironiques ou accusateurs publiés dans Spirou ou Fluide Glacial au cours printemps 2018. Quelques fans ont pu croire passagèrement qu'il existait une animosité entre les deux titres mais … après quelques mois, la vérité est apparue au grand jour. Les deux journaux s'estimaient mutuellement et défendaient la même cause, celle de la BD d'humour, que ce soit pour les enfants ou les adultes.

Et pour mieux sceller cette union, quoi de plus opportun que d'imaginer une sorte de faille spatio-temporelle qui surgissait entre Spirou et Fluide Glacial. C'est ainsi que cette connexion passagère emportait de part et d'autre les dessinateurs loin de leur propre journal, pour rejoindre la rédaction de leur concurrent. Et Spirou se retrouvait ainsi avec un sommaire inhabituel. Sa couverture mettait en vedette Super-Dupont, et l'hebdomadaire proposait dans ses pages quelques dessinateurs de Fluide Glacial, comme par exemple Massé (qui eut cru que cela pourrait arriver).



En fait, l'organisation de ce "numéro clash" n'était pas  totalement bouleversée, car on y retrouvait quand même la plupart des rubriques habituelles, ainsi que les séries à suivre. Il n'y avait guère que la moitié des pages qui faisaient allusion à "l'événement", et les dessinateurs de Fluide n'occupaient pas plus que 10 pages. Ce n'était pas une véritable révolution, mais simplement une petite série de clins d'œil ironiques qui n'étaient pas désagréables. On décelait parfois un léger délire, en particulier chez Edika ou Goossens, mais les gags restaient le plus souvent assez sages. Solé s'amusait ainsi à introduire le fameux "Pervers Pépère" dans Spirou, mais ce n'était pas méchant.



Tandis que Hugot détournait malicieusement son Pépé Malin, qui rencontrait cette fois Seccotine et Queue-de-Cerise au lieu de ses habituelles admiratrices.



Bref ! Il n'y avait donc pas de quoi fouetter un chat, et cette adaptation facile des dessinateurs de Fluide Glacial révélait en fait à quel point le journal Spirou avait évolué vers un style plus moderne, au cours des années 2000. Par ailleurs, en face, du côté de Fluide Glacial, on retrouvait de façon symétrique une couverture qui mettait en vedette Spirou.



Ce numéro de Fluide Glacial n'offrait lui aussi qu'une douzaine de pages aux dessinateurs de Spirou, qui se fondaient assez facilement dans le moule de la BD pour adulte.  En parcourant le journal, je n'y ai toutefois pas trouvé de gag retentissant. L'ensemble restait assez plaisant, bien sûr, en particulier lorsque Vehlmann et Julien imaginaient des rencontres entre les personnages des deux journaux. C'est ainsi que Buck Danny face à Pascal Brutal, par exemple, sont parvenus à m'arracher quelques sourires.   Wink



Bon, ce n'étaient pas les BD du siècle, avouons-le, mais je l'ai considéré comme un événement sympa. Il en reste par ailleurs deux journaux collector … que l'on relira certainement avec une légère émotion dans quelques années. Wink

C'est déjà pas mal.  Cool


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Dans un autre genre, il y avait bien sûr les numéros "anniversaire" avec tous les spéciaux consacrés aux 75 ans, 70 ans, 50 ans, 45 ans ou 40 ans …  du journal. Je n'étais pas allé plus loin.

Eh bien, j'avais tout simplement oublié le "Spirou 25 ans", publié le 4 avril 1963 avec le N° 1303.



En fait, je ne le possédais pas et je ne pouvais donc pas le connaître. Mais voilà que je l'ai acquis tout récemment, en achetant une grosse pile de vieux numéros et … je me sens obligé d'en parler.   Wink

Alors voilà !,Pour fêter ces 25 ans du journal (comme ça parait jeune aujourd'hui), Yvan Delporte s'était bien donné de la peine. Il avait tout simplement fait imprimer deux journaux, qui avaient ensuite été collés et rassemblés sous une seule couverture (celle que vous voyez ci-dessus, bien sûr).

Le premier journal était l'hebdomadaire N° 1303, normalement attendu. Il contenait toutes les BD et rubriques habituelles, avec Gaston en page de couverture. Petit détail amusant : je comprends beaucoup mieux le gag de Gaston aujourd'hui que pendant ma jeunesse, lorsque je l'avais découvert directement en album.  Wink



Ce numéro "ordinaire" ne proposait en fait qu'une seule surprise : l'annonce du retour de QRN sur Bretzelburg. Franquin sortait enfin de sa longue dépression et reprenait cette aventure après 1 an d'interruption. Le n° 1303 reprenait en fait les dernières images déjà publiées, et Gaston annonçait la suite.



Le supplément, qui faisait environ 70 pages, avait lui aussi sa propre couverture. Il semble que toute l'équipe des dessinateurs avait d'ailleurs été mise à contribution, chaque auteur y dessinant ses propres personnages.



Dans le supplément, il y avait plusieurs histoires complètes assez longues, dont le point d'orgue était assurément les 20 pages du Schtroumpf volant. Rappelons à ce sujet qu'il n'y avait encore aucun album des Schtroumpfs à ce moment-là, car la série était encore neuve. Par ailleurs, tous les premiers épisodes (dessinés par Peyo lui-même) sont des petits chefs d'oeuvre, et un récit complet de cette envergure a certainement dû enthousiasmer tous les lecteurs. C'était encore la grande époque des Schtroumpfs.   Rolling Eyes



Les autres récits complets étaient par contre assez moyens. Les 16 pages des "Salades du grand-père Thimotée", par exemple, créées par Delporte et Hausmann, ne sortaient pas de la banalité, tout comme "Monsieur Christophe" de Rosy et Deliège. Il faut toutefois signaler Vous avez déjà vu ça, 4 pages assez curieuses, scénarisées par Goscinny et dessinées par Morris et Ryssack, qui étaient beaucoup plus "modernes". Cette petite BD annonçait un peu "les Dingodossiers", et elle manifestait en tout cas le même humour sarcastique.



Et puis, il y avait bien sûr un petit bricolage, qui proposait de monter la diligence de Lucky Luke.



Je n'ai pas cette diligence, car le "premier propriétaire" de mon journal était lui-même bricoleur (hélas), mais j'ai retrouvé sur le Web à quoi ressemblait la pièce (qui devait être cartonnée) avant le montage. Dans le fonds, elle ne me manque pas trop.   siffle



Et voilà ce que je peux dire sur ce Spirou 25 ans qui, dans le fonds, n'est pas exceptionnel, mais que l'on peut relire avec une pointe d'émotion.

Et puis, je pense qu'il a dû être très apprécié à l'époque et ... c'est déjà pas si mal. Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

2J

avatar
vieux sage
vieux sage

97 SPIROU POCHE le Jeu 8 Nov - 19:33

2J

avatar
vieux sage
vieux sage
Un peu du contenu de ce N° mythique :





http://www.toutspirou.fr
Dans curiosités ....Spirou de poche






98 COUVERTURES DOUBLES le Jeu 8 Nov - 20:54

2J

avatar
vieux sage
vieux sage





Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 4 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum