Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La carrière de Max Cabanes

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 La carrière de Max Cabanes le Lun 1 Sep - 9:26

Raymond

avatar
Admin
Bien qu'il ait remporté le Grand Prix d'Angoulême il y a une vingtaine d'années, on ne parle plus beaucoup de Max Cabanes. Cet auteur a pourtant déjà fait une longue carrière.

On reparle maintenant de lui, à l'occasion de la sortie de Fatale, une adaptation en BD du polar de Patrick Manchette.



Actua BD critique l'album (en bien) sur cette page :

http://www.actuabd.com/Rentree-Dupuis-2014-Le-coup-Fatale



Dernière édition par Raymond le Lun 1 Sep - 15:24, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

2 Re: La carrière de Max Cabanes le Lun 1 Sep - 10:39

Erik A

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Cabanes a un talent incroyable, même si on en parle peu. Je me souviens de son travail en noir et blanc dans "à suivre", mais il reste pour moi avant tout l'auteur de "Colin-maillard"... C'est son album qui m'a le plus marqué en son temps, j'ai vu des pages originales en couleurs directes et c'était une pure merveille.


http://erikarnoux.blogspot.com

3 Re: La carrière de Max Cabanes le Lun 1 Sep - 10:45

Raymond

avatar
Admin
C'est également l'album que je préfère, mais j'aime aussi beaucoup l'adaptation du Roman de Renard, réalisée avec la collaboration de Jean-Claude Forest.

Tour cela nous ramène aux années "A Suivre". Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

4 Re: La carrière de Max Cabanes le Lun 1 Sep - 21:50

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Prodigieux, excellent , les superlatifs me manquent tant j'ai aimé l'adaptation d'un roman inachevé de Manchette, princesse de sang.
J'attends ce nouvel album avec beaucoup de plaisir..

http://alixmag.canalblog.com/

5 Re: La carrière de Max Cabanes le Lun 1 Sep - 23:33

Erik A

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Je me souviens des pages de Tardi, tiens..

http://erikarnoux.blogspot.com

6 Re: La carrière de Max Cabanes le Dim 2 Nov - 14:04

Raymond

avatar
Admin
J'ai lu à mon tour Fatale, et c'est effectivement très bien raconté !



Je ne suis pas très fan des "romans noirs", même s'il faut reconnaître que Patrick Manchette a un certain talent dans ce domaine. Ses polars ont souvent été adaptés avec succès par les réalisateurs de cinéma, tandis que les tentatives ont été bien plus rares dans le domaine de la BD. Pendant longtemps, seul Tardi osait relever le défi, avec une réussite parfois mitigée, mais Max Cabanes s'est maintenant lui aussi mis à adapter cette oeuvre sombre et cruelle. Il a déjà publié La Princesse du sang chez Dupuis, dont on en avait peu parlé (je ne l'ai d'ailleurs pas lu), et il sort maintenant Fatale qui est une réussite éclatante.

A la différence de Tardi, dont le texte redondant et le graphisme sobre (en noir et blanc) semblent calqués sur l'univers morose de Manchette, Max Cabanes invente une autre manière de raconter le polar. Chez lui, les récitatifs sont moins abondants tandis que le dessin adopte un style pulpeux. Les couleurs sont épaisses et éclatantes, et la mise en scène devient outrée, proche de l'expressionnisme. Le dessinateur ne privilégie pas l'analyse psychologique, et nous montre plutôt une histoire spectaculaire, pleine de violence et d'érotisme.



Fatale, c'est en fait l'histoire d'une femme tueuse, dont on ne comprend pas au départ le mobile ni les intentions. Elle débarque dans une petite ville de province, et va progressivement y découvrir les conflits et les secrets qui se cachent derrière une apparente respectabilité. Sous son influence, un climat de violence se développe, et le récit se termine par une sorte d'apocalypse sanglante.



Après quelques réussites éclatantes (et un Grand Prix à Angoulême), le renom de Cabanes s'était un peu terni depuis le début des années 2000. Le dessinateur semblait sur le déclin, mais cette adaptation de Fatale montre qu'il n'a rien perdu de son talent. C'est une des grandes nouveautés de cette automne, et peut être même un des meilleurs albums de l'année. Qu'en pensez-vous ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

7 Re: La carrière de Max Cabanes le Dim 2 Nov - 17:41

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Un grand cru assurément!

http://alixmag.canalblog.com/

8 Re: La carrière de Max Cabanes le Lun 6 Juil - 8:07

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
Je tombe ce matin par hasard sur ce sujet et je m'empresse de répondre de nombreux mois après tant je trouve juste l'analyse de Raymond. Fatale a été pour moi un éblouissement, même si exactement comme Raymond, je ne suis pas un grand passionné de roman noir, encore moins de l'oeuvre de Manchette. Mais cette interprétation remarquable à tout point de vue m'a fasciné. J'en avais eu le premier aperçu l'été dernier dans un numéro de Casemate comportant un dossier sur Le Bâton de Plutarque, mais aussi un article passionnant sur l'album que Max Cabanes se préparait alors à publier et c'est cet article que j'ai retenu, non le dossier principal du numéro.
J'ai eu la chance de rencontrer dernièrement Max Cabanes au festival de BD de Lyon en mai dernier à un moment où il n'avait pas de visiteurs, si bien que non seulement il m'a fait une très belle dédicace, mais a pris le temps d'une longue conversation. Homme fort aimable, souriant, légèrement timide, Max Cabanes m'a beaucoup plu par sa finesse d'esprit. Il m'a expliqué comment il se livrait toujours à de légères métamorphoses des lieux afin de ne jamais céder par excès de réalisme à une forme de naturalisme figé, préférant mélanger parfois des aspects de plusieurs lieux pour en créer un. Ainsi Bleville est issu de Dieppe mais contient des allusions graphiques et topographiques à Dunkerque et Bordeaux. Ces remarques nous ont conduit à parler de littérature et j'ai découvert avec joie un grand lecteur sensible, grand admirateur de Kawabata et de Flannery O Connors dont il rêverait d'adapter le recueil intitulé Les braves gens ne courent pas les rues. Cette rencontre a donc été un très beau moment et je suis reparti très heureux, mon album magnifiquement dédicacé sous le bras.

http://www.marchenriarfeux.net

9 Re: La carrière de Max Cabanes le Lun 6 Juil - 17:54

Raymond

avatar
Admin
C'est une belle rencontre, qui me ferait presque regretter mon habitude de dédaigner les séances de dédicace.  Wink

Mais je crois que cela se passe assez rarement de cette manière. Très souvent, les dessinateurs sont fatigués de faire des dessins à la chaîne, et ils ne sont pas toujours loquaces. Je me souviens par exemple d'une séance de dédicace avec Schuiten qui faisait des efforts louables de conversation, mais il dessinait depuis presque une heure et je le sentais un peu surmené.

Je suppose qu'il n'y avait pas une longue file d'admirateurs derrière toi, et que Cabanes n'était pas trop "sous pression".  Question


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

10 Re: La carrière de Max Cabanes le Lun 6 Juil - 18:52

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
Effectivement, il était seul et personne n'attendait derrière moi, c'était donc un moment de relâche. Il s'est montré d'une très grande courtoisie, à la fois passionné, finement cultivé par amour et modeste. Cela m'a beaucoup ému.

http://www.marchenriarfeux.net

11 Re: La carrière de Max Cabanes le Lun 20 Juil - 10:07

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
"La plume et la pierre, la sieste".


12 Re: La carrière de Max Cabanes le Mar 9 Oct - 10:51

Raymond

avatar
Admin
On ne parle pas beaucoup de Max Cabanes, qui continue sa carrière d'une façon discrète.

Il vient de sortir un album qui adapte à nouveau un polar de Manchette. Cela s'intitule "Nada".





Gilles Ratier en dit beacoup de bien sur BDZoom, et c'est certainement une bonne "BD classique".

http://bdzoom.com/134148/actualites/nouvelle-adaptation-reussie-d’un-polar-de-manchette-par-max-cabanes/


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

13 Re: La carrière de Max Cabanes le Mar 9 Oct - 12:14

eleanore-clo

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Bonjour

Je l'ai lu, et confie ne pas être à l'aise avec le scénario de cette BD. L'histoire nous plonge dans une opération d'un groupe terroriste politique des années 70. On l'a oublié de nos jours mais à l'époque, les tueurs, c'étaient la bande à Baader, les Brigades Rouges, Action Directe, etc.
Les terroristes sont donc les héros de cette BD très noire. Le regard est froid, anthropologique. Il est donc difficile d’éprouver un minimum d'empathie avec les personnages d'une histoire. Brrrr.

Le dessin est superbe et joue sur les couleurs avec d'ailleurs une couverture qui fleure Andy Warhol.

Bon, vous l'avez tous compris, je n'ai pas été séduite No mais plutôt glacée Smile !

Très cordialement
Éleanore



Dernière édition par eleanore-clo le Mar 9 Oct - 20:18, édité 1 fois

14 Re: La carrière de Max Cabanes le Mar 9 Oct - 13:25

Raymond

avatar
Admin
Merci ! J'avais vu pour ma part le film "Nada" qui avait été tourné au milieu des années 70 par Chabrol, et le récit n'était pas non plus enthousiasmant. Mais certains aiment ce genre de regard désenchanté, mi-réaliste  et mi-pessimiste, sur le monde contemporain. C'est au fond ce pessimisme (et également certaines accointances politiques) qui a fait le succès de Manchette à la fin du siècle dernier, mais en fait, il ne me plait pas plus qu'à toi.

J'aime bien Cabanes, mais je ne sais pas encore si je vais m'y intéresser é "Nada". Il y a tellement de bons livres, en ce moment.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

15 Re: La carrière de Max Cabanes le Mar 9 Oct - 20:00

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
Merci cher Raymond de cette nouvelle. j'aime beaucoup Cabanes avec qui j'avais d'ailleurs eu une belle conversation lors de la première édition du Festival Lyon BD. Il m'avait alors dédicacé magnifiquement Fatale et nous avions essentiellement parlé de littérature, notamment de notre amour commun pour l'oeuvre de Kawabata. Il 'avait dit que l'un de ses rêves aurait été de transposer un des romans de ce grand auteur en bande dessinée. Je vois à la couverture de ce nouvel album que l'acuité graphique et chromatique de l'auteur n'a rien perdu de sa beauté. Que le récit soit glaçant et qu'il soit difficile d'éprouver de l'empathie pour les personnages fait aussi certainement partie de l'intérêt de cet album. Je ne connais pas en revanche le film de Chabrol - il est vrai qu'il a tant tourné ! Je comprends, même sans avoir encore lu cet opus la réaction d'eléonore-clo. Je n'ai pour ma part aucun sentiment envers les groupuscules évoqués dans ce récit. Ils me sont indifférents tant ils incarnent la lâcheté d'une des formes du mal radical, mais j'ai envie de voir ce que Cabanes fait de ce sujet, surtout sur le plan visuel.

http://www.marchenriarfeux.net

16 Re: La carrière de Max Cabanes le Mar 9 Oct - 20:48

Raymond

avatar
Admin
J'imagine que tout comme moi, tu avais beaucoup aimé la "période A Suivre" de Cabanes, avec de beaux albums comme "Colin-Maillard" ou "Les années Pat d'Eph". Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

17 Re: La carrière de Max Cabanes le Mar 9 Oct - 22:28

Draculea

avatar
grand maître
grand maître
Oh oui, ! C'est une très belle période de sa création !

http://www.marchenriarfeux.net

18 Re: La carrière de Max Cabanes le Mar 9 Oct - 22:55

2J

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:Merci ! J'avais vu pour ma part le film "Nada" qui avait été tourné au milieu des années 70 par Chabrol, et le récit n'était pas non plus enthousiasmant. Mais certains aiment ce genre de regard désenchanté, mi-réaliste  et mi-pessimiste, sur le monde contemporain. C'est au fond ce pessimisme (et également certaines accointances politiques) qui a fait le succès de Manchette à la fin du siècle dernier, mais en fait, il ne me plait pas plus qu'à toi.

J'aime bien Cabanes, mais je ne sais pas encore si je vais m'y intéresser é "Nada". Il y a tellement de bons livres, en ce moment.
Nada de Chabrol était un petit bijou d'humour noir
à voir absolument en salle ou en vidéo .
La version diffusée à la T.V. française était "trafiquée" de maniére choquante pour qui se souvenait du vrai montage !
Toute la critique sarcastique de la T.V. était gommée !
berk



Dernière édition par 2J le Mar 9 Oct - 23:05, édité 1 fois

19 Re: La carrière de Max Cabanes le Mar 9 Oct - 23:04

2J

avatar
grand maître
grand maître
Erik A a écrit:Cabanes a un talent incroyable, même si on en parle peu. Je me souviens de son travail en noir et blanc dans "à suivre", mais il reste pour moi avant tout l'auteur de "Colin-maillard"... C'est son album qui m'a le plus marqué en son temps, j'ai vu des pages originales en couleurs directes et c'était une pure merveille.
Tout à fait d'accord !
Il se dégageait de cet album un érotime torride et Max arrivait par son dessin à faire ressentir la chaleur de l'été ;
du grand art !

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum