Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les portes de l'enfer

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 Les portes de l'enfer le Jeu 4 Juin - 1:14

Raymond

avatar
Admin
Pykov vient de nous parler des Portes de l'Enfer. J'avais bien suivi cette histoire lors de sa publication dans Tintin, et j'en garde un souvenir mitigé. J'ai bien sûr acheté l'album ensuite mais ... je l'ai peu relu. C'était la bonne occasion de le faire.

Pourquoi avais-je un peu dédaigné cet album ? Difficile à dire ! Bien sûr, c'est en partie parce que ce n'est pas Jacques Martin qui l'a dessiné, et que j'avais de la peine à accepter l'arrivée de Gilles Chaillet. C'est certainement aussi parce que l'histoire est étrange.

Comme les deux Lefranc qui précèdent, c'est à nouveau une histoire qui se déroule en montagne, mais ce ne sont plus les paysages que je connais. Cela se passe dans la Drôme, bien loin des Alpes valaisannes ou vaudoises. Les paysages y sont différents, moins verts et plus secs.Je suis passé par là une ou deux fois, et il y a peu d'images dans l'album qui me paraissent typiques de cet endroit. Au tout début, toutefois, on les découvre lorsque Lefranc pilote un avion, et qu'il explore ces vallées au petit jour.



Lefranc s'amuse à faire quelques acrobaties, et on se croirait presque dans une BD de Leloup. Cela ne dure pas longtemps cependant. Après un accident, il rencontre deux bergères, dont une vieille femme qui a presque les traits de Jacques Martin (j'exagère un peu, mais ... )



Ensuite, on ne comprend pas bien ce qui se passe, et Lefranc non plus d'ailleurs. Des missiles explosent, une mystérieuse et mortelle vapeur envahit la vallée, et le goupe se réfugie au sein de la montagne dans une grotte, protégée par les fameuses "portes de l'enfer". Le diable lui-même y organisait autrefois des "sabbats" et la vieille femme raconte ce qui est arrivé à une de ses aïeules au Moyen-Age, dans ces mêmes lieux.

Tout à coup, on a l'impression de se retrouver dans l'univers de Jhen (qu'en penses-tu Jean-Marc ?)



Je me rappelle d'avoir été désorienté par tout cela. Ce n'était pas le Lefranc que j'attendais.

J'ai ouvert aujourd'hui cet album, et c'est une lecture agréable. C'est plutôt une bonne surprise. Sur le plan dessin, c'est du bon Chaillet (on a vu pire par la suite) tandis que pour le scénario, je l'ai trouvé finalement assez simple. Il me semble d'ailleurs que je le regarde autrement. En fait, tout se passe comme si je regardais maintenant ce récit à travers les yeux de Laura Lane, la vieille sorcière, qui sait tout et qui prévoit tout. Je comprend mieux en tout cas ses réactions, même si il y a deux ou trois éléments fanstastiques qui ne peuvent pas me convaincre (probablement parce je ne crois pas au diable).

Plus jeune, je lisais ce récit avec les "yeux de Lefranc", en quelque sorte, et cela m'avait moins plus.

Une image encore, celle qui m'a le plus impressionné, c'est la découverte par Lefranc de cette "mer de nuages", composée de vapeurs toxiques qui entourent la montagne où il s'est réfugié. C'est une image très forte, car elle renvoie à un scénario de fin du monde.



Il me semble que Jacques Martin aurait pu d'avantage exploiter cette horreur qui nait de la chimie (et du progrès scientifique). Dans le fonds, c'est plus effrayayant que les manigances du diable. Wink

Avez-vous relu cet album récemment ?



Dernière édition par Raymond le Jeu 29 Mai - 13:47, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

2 Re: Les portes de l'enfer le Jeu 4 Juin - 9:17

Invité


Invité
C'est vrai que cet album n'est pas loin du tout de l'ambiance de Jhen, tu as raison, Raymond.
Je ne l'ai plus lu depuis un moment, mais ton article me donne envie de le relire. J'avais beaucoup aimé l'ambiance de "fin du monde" et cette sorte de huis-clos avec la vieille et tout le mystère autour. Un scénario très dense avec, comme souvent chez Martin, une histoire dans l'histoire.

3 Re: Les portes de l'enfer le Jeu 4 Juin - 13:39

Jean-Luc

avatar
grand maître
grand maître
Quelques souvenirs de l'époque :
Déjà, j'étais content que la série soit reprise. Les cahiers de la BD avaient présentés en avant première, 1 dessin (ou plusieurs, je ne sais plus) des Portes de l'Enfer et j'étais impatient de lire cette aventure.
Je n'ai pas été déçu par la suite et j'ai bien aimé cet album aussi bien pour l'histoire de Jacques Martin que pour les dessins de Gilles Chaillet.
Je crois que c'est l'album de Lefranc que j'ai le plus relu tongue

4 Re: Les portes de l'enfer le Jeu 4 Juin - 14:31

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Je l'ai relu l'année dernière et l'atmosphère de cet album est particulière.
On se croirait dans un film d'anticipation de fin du monde des années soixante, style "le dernier rivage" mais situé à la campagne Wink

J'aime beaucoup mais je le place après les quatre premiers, le maître de l'atome et l'arme absolue.

Raymond, tu as raison, la paysanne ressemble à M. Martin Wink

5 Re: Les portes de l'enfer le Jeu 4 Juin - 19:06

Raymond

avatar
Admin
Il y a une chose que je n'ai pas comprise, tout de même, dans cette histoire.

Au milieu de l'album, la sorcière entraîne Lefranc et les autres dans les profondeurs de la caverne, pour les protéger. Ils y restent durant une période assez incertaine (plusieurs heures ou une journée) et mettent une serviette humide devant leur bouche afin de protéger leurs voies respiratoires. Ils ressentent ensuite une chaleur intense et s'évanouissent.

On pourrait croire que cette chaleur est dûe à la nappe de gaz toxique dont l'altitude a augmenté et qui a recouvert leur abri. Eh bien non ! Lorsqu'ils ressortent de la caverne, la maison est indemne, l'herbe est toujours aussi verte et les brebis sont bien vivantes.

Que s'est-il passé ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

6 A propos du Dernier Rivage le Jeu 4 Juin - 19:12

Raymond

avatar
Admin
Excellente remarque, Pierre, que cette allusion au Dernier Rivage. J'ai aussi eu le sentiment que cette ambiance de type "post apocalypse" avait déjà été exploitée dans d'autres récits (livres ou films). Je cherche d'ailleurs encore à quelle récit de SF je pourrais comparer les Portes de l'Enfer ? Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

7 Re: Les portes de l'enfer le Mer 10 Juin - 16:28

Pierre

avatar
vieux sage
vieux sage
Il y a aussi le film "Le monde, la chair et le diable" avec Harry Belafonte se retrouvant seul au monde après une catastrophe nucléaire et errant dans les rues de New-York je crois.

8 Re: Les portes de l'enfer le Lun 26 Oct - 21:42

Olrik74

avatar
compagnon
compagnon
J'aime beaucoup cet album, pour des raisons que je m'explique mal. Peut-être cette ambiance de fin du monde bien connue des années 80 et de sa guerre froide. Cet album m'a d'ailleurs toujours rappeler le film français Malvil. Comme pour Noel Noir, Lefranc y est beaucoup spectateur et on le voit moins bondissant et entreprenant. C'est peut-être aussi pour cela.

http://mortimeretblake.blogspot.com

9 Re: Les portes de l'enfer le Mar 27 Oct - 12:16

Raymond

avatar
Admin
Effectivement, cela démarre un peu comme dans Malevil mais l'intérêt du récit bascule très vite vers une autre question. L'enjeu des Portes de l'enfer, ce n'est pas de savoir ce que deviendra l'espèce humaine, mais de comprendre qui sont ces énigmatiques adversaires contre lesquels on ne peut que se cacher. Je ne crois pas du tout à un diable tout puissant et j'ai donc de la peine à adhérer au récit. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

10 Re: Les portes de l'enfer le Mar 27 Oct - 13:08

Invité


Invité
En fait le film est tiré du roman de Robert Merle qui est paru en 1972, et comme l'album de Lefranc est paru en 1978, on peut dire que le film ne s'est pas inspiré de la BD.

11 Re: Les portes de l'enfer le Mar 27 Oct - 17:04

Invité


Invité
Quelle mémoire, Michel!
J Martin évoque exactement la fin du film, différente de celle du livre, avec l'arrivée d'hélicoptères comme dans sa BD. C'est quand même un peu léger pour parler de "contrefaçon" comme il le fait, je trouve. Disons alors que personne n'a plagié personne, ce qui me semble tout à fait exact.

12 Re: Les portes de l'enfer le Mar 27 Oct - 21:04

Olrik74

avatar
compagnon
compagnon
Très intéressant !

http://mortimeretblake.blogspot.com

13 Re: Les portes de l'enfer le Mer 9 Juin - 11:12

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Jean-Marc a écrit:Quelle mémoire, Michel!
J Martin évoque exactement la fin du film, différente de celle du livre, avec l'arrivée d'hélicoptères comme dans sa BD. C'est quand même un peu léger pour parler de "contrefaçon" comme il le fait, je trouve. Disons alors que personne n'a plagié personne, ce qui me semble tout à fait exact.
Je vois dans cet album une vision des forces occultes, quon les appelle "diable", "coté obscur de la force" etc, et qui, à mon avis, ne représentent que la partie sombre que tout individu porte en lui.
Toujours est il que c'est sous cet angle que je vois cet album où Lefranc, trés pragmatique et cartésien, se heurte de plein fouet avec l'incompréhensible (Ca fait un peu penser à du "Alix", quelque part).
Le parallèle avec Malevil fait par Jacques Martin porte justement sur la fin du film qui rappelle la fin de l'album, alors que le roman apporte une fin plus dans la continuité d'un monde post apocalyptique.
La dernière planche de cet album m'a toujours plu par cette "pirouette" du destin qui ravive les inquiétudes de Lefranc qui croyait en avoir définitivement fini avec ces forces de l'ombre ......

A l'époque je n'avais pas encore découvert Jhen et n'avais donc pas fait le rapprochement, alors que j'ai souvent tendance à confondre Jhen et Vasco, quasi contemporains, mais pas des memes auteurs .......

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

14 Re: Les portes de l'enfer le Mer 9 Juin - 12:13

Raymond

avatar
Admin
Ce qu'il faut remarquer à propos de cet album, c'est que Jacques Martin croyait volontiers à l'existence de phénomènes paranormaux. Il en parle parfois dans ses interviews, mais cela concerne plutôt des coincidences, ou des événements qui n'ont rien de surnaturel. Dans "les Portes de l'enfer", il pousse le fantastique beaucoup plus loin, bien au-delà du crédible, avec l'intervention du diable en personne ... auquel il ne croyait probablement pas.

On peut cependant se demander jusqu'à quel point il croyait aux choses qu'il raconte dans cette histoire ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

15 Re: Les portes de l'enfer le Mer 9 Juin - 12:34

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Raymond a écrit:Ce qu'il faut remarquer à propos de cet album, c'est que Jacques Martin croyait volontiers à l'existence de phénomènes paranormaux. Il en parle parfois dans ses interviews, mais cela concerne plutôt des coincidences, ou des événements qui n'ont rien de surnaturel. Dans "les Portes de l'enfer", il pousse le fantastique beaucoup plus loin, bien au-delà du crédible, avec l'intervention du diable en personne ... auquel il ne croyait probablement pas.

On peut cependant se demander jusqu'à quel point il croyait aux choses qu'il raconte dans cette histoire ?

Je ne crois pas m'avancer beaucoup en disant qu'il a du s'appuyer sur de vieux récits ou légendes pour monter ce scénario !
Qui plus est, le fantastique permet encore plus de libertés que la science fiction, seul l'environnement global doit le faire correspondre aux peurs ancestrales des hommes, dont le diable n'est qu'un des éléments .....
En ce domaine, il n'est pas nécessaire d'y croire pour composer un bon scénario.

Raymond Damned

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

16 Re: Les portes de l'enfer le Mar 20 Mar - 23:22

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Dans le Tintin belge n° 25 de 1977 démarrait cette nouvelle aventure, précédée de 2 pages retraçant les récits antécédents vécus par le célèbre reporter.


http://i44.servimg.com/u/f44/13/64/65/00/gl110.jpg

http://i44.servimg.com/u/f44/13/64/65/00/gl210.jpg

17 Re: Les portes de l'enfer le Mar 20 Mar - 23:40

Raymond

avatar
Admin
Merci pour cette trouvaille. Je ne crois pas que ces pages sont parues dans le Tintin français. Question


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

18 Re: Les portes de l'enfer le Mer 21 Mar - 6:09

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Très belle trouvaille, avec un dessin de Lefranc par Martin que je n'avais jamais vu! Very Happy

http://alixmag.canalblog.com/

19 Re: Les portes de l'enfer le Mer 21 Mar - 9:05

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

20 Re: Les portes de l'enfer le Ven 6 Déc - 18:27

mister b

avatar
compagnon
compagnon
Personnellement, j'ai bien aimé cet album :

Dans une atmosphère oppressante de fin du monde (ça m'a aussi fait penser au film Malville par endroit, surtout avec cette sensation d'isolement et de mal-être constant qui transpire de l'histoire), nous découvrons la lutte pour la survie de ce petit groupe de rescapés, dont fait partie notre héros, après ce qu'il semble être une attaque militaire.
L'auteur possède, comme à son habitude, une maîtrise totale du récit et de la narration, maniant habilement le suspense et dosant justement les rebondissements, le tout dans un découpage nerveux et sans fioriture. Jusqu'aux dernières pages, il sait tenir ses lecteurs en haleine, jusqu'à ce finale spectaculaire qui clôt avec maîtrise un récit des plus originaux. S'il fallait trouver des défauts, c'est peut être dans le fait que Lefranc, un journaliste quand même, croit, sans mêmele questionner, au récit assez incroyable que nous fait la grand-mère. C'est plus ce détail ci qui me gène que la présence à proprement parlée du Diable.

D'ailleurs l'ambiance est d'autant plus réussite grâce aux dessins de Gilles Chaillet. S'il n'a ni la grandeur et ni la perfection de Martin lui-même ou de Bob de Moor, il se révèle être un remplaçant plus qu'honorable, qui sait soigner son travail et rester dans la lignée de ses prédécesseurs.

En somme, Les portes de l'enfer n'est peut être pas le meilleur album de la série, mais l'ensemble reste néanmoins très intrigant et très bien écrit. Sans être un incontournable, il mérite amplement que l'on s'y arrête.

21 Re: Les portes de l'enfer le Sam 7 Déc - 0:32

Raymond

avatar
Admin
C'est un récit qui est toujours resté au second plan, derrière les 4 premiers albums de la série. "Les Portes de l'Enfer" ont cependant été créées à une époque où Jacques Martin était au sommet de sa force créative, et cet album reste un peu sous-estimé.

Dans notre classement des meilleurs albums, il se trouve en 7ème position. Ce n'est pas mal !  

PS : le classement se trouve ici :

http://lectraymond.forumactif.com/t51p45-le-meilleur-lefranc


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

22 Re: Les portes de l'enfer le Sam 7 Déc - 11:38

Tarmac

avatar
license ès BD
license ès BD
mister b a écrit:En somme, Les portes de l'enfer n'est peut être pas le meilleur album de la série, mais l'ensemble reste néanmoins très intrigant et très bien écrit. Sans être un incontournable, il mérite amplement que l'on s'y arrête.
Absolument, album mal-estimé, s'il en est, "Les portes de l'enfer" reste en bonne place, dans mes albums préférés derrière "Le repaire du loup" "L'apocalypse".
J'apprécie l'ambiance fantastique et apocalytique qui y règne, ainsi que l'atmosphère médiévale de type Jehn. On se croirait d'ailleurs dans un album de Jehn Very Happy, ce mélange des genres à la relecture, n'est pas pour me déplaire.
Le scénario dimensionné sur une légende médiévale, pose plus de questions, qu'il n'en n'apporte. Peut-être est-cela, le point fort de cet album, me semble-t'il. En cela, il invite le lecteur à la réflexion, tout comme dans l'apocalypse.

23 Re: Les portes de l'enfer le Sam 7 Déc - 12:24

mister b

avatar
compagnon
compagnon
Oui, il maîtrise très bien les intrigues fantastiques en effet, en révélant jusque ce qu'il faut pour que l'on comprenne et en laissant tout le reste à la merci de notre imagination.
Est-ce un thème que Martin abordait beaucoup ?

Oui, L'apocalypse, paradoxalement, c'est mon premier Martin et c'est aussi celui dont je me souviens le moins, il est sur ma pile de lecture là.

24 Re: Les portes de l'enfer le Sam 7 Déc - 14:34

Tarmac

avatar
license ès BD
license ès BD
Tarmac a écrit:
Le scénario dimensionné sur une légende médiévale, pose plus de questions, qu'il n'en n'apporte.
Correction, je voulais dire simplement, que ce genre d'histoire posait plus de questions, qu'elle n'apportait de réponses.

25 Re: Les portes de l'enfer le Sam 7 Déc - 15:29

mister b

avatar
compagnon
compagnon
Tarmac a écrit:
Tarmac a écrit:
Le scénario dimensionné sur une légende médiévale, pose plus de questions, qu'il n'en n'apporte.  
Correction, je voulais dire simplement, que ce genre d'histoire posait plus de questions, qu'elle n'apportait de réponses.
Ça fait parti aussi des codes du fantastiques. Wink 

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum